11 vaccins obligatoires ! Macron veut faire un gigantesque cadeau aux labos et tuer les nôtres

Publié par joe le 16-06-2017 14:47:12


vaccins et Macron

Notre nouveau ministre de la santé veut rendre obligatoire 11 vaccins.

Le prétexte ? Plusieurs décés dus à la rougeole sur notre territoire, mais personne ne fait le lien entre des migrants qui apportent leurs bactéries, virus et autre joyeusetés comme nous l’avons démontré à de multiples reprises grâce à Huguette,  le médecins de RR.

http://resistancerepublicaine.eu/2015 ... -une-chance-pour-leurope/

http://resistancerepublicaine.eu/2015 ... -tue-a-nouveau-chez-nous/

http://resistancerepublicaine.eu/2015 ... sales-et-donc-au-cholera/

Ce sont les labos qui sautent de joie. Non seulement ils vont s’en mettre plein les poches avec les achats de vaccins (payés par le contribuable via la Sécurité sociale ) mais les maladies lourdes, très lourdes… que les vaccins vont déclencher chez un certain nombre de vaccinés, le jackpot !

Ces vaccins ont plein d’effets secondaires, fiévre maligne, encéphalite, troubles neurologiques etc.

Pirlouit

Seuls trois vaccins sont aujourd’hui obligatoires pour les enfants de moins de 18 mois : diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP). Huit autres, dont la coqueluche, l’hépatite B ou la rougeole, sont seulement recommandés.

Les onze vaccins qui pourraient être rendus obligatoires :

  1. Polio
  2. Tétanos
  3. Diphtérie
  4. Coqueluche
  5. Rougeole
  6. Oreillons
  7. Rubéole
  8. Hépatite B
  9. Bactérie Haemophilus influenzae
  10. Pneumocoque
  11. Méningocoque C

http://www.lemonde.fr/sante/article/2 ... .html#vDIMuGUEIkldoEb1.99

Et pourquoi cela ?
Parce qu’il y aurait  un vrai problème de santé publique ?
Que nenni, vous n’y êtes pas.

La vraie raison est dite ici :

Délai serré

Si la nouvelle ministre prend position aussi rapidement sur cette question sensible, c’est en raison du calendrier très serré imposé par le Conseil d’Etat. Saisie par une association de promotion des « médecines naturelles », la plus haute juridiction administrative avait enjoint en février au gouvernement de prendre des mesures pour rendre disponibles d’ici au 8 août les trois vaccins obligatoires (DTP), introuvables depuis 2008 sans être associés avec d’autres. Une mise sur le marché impossible dans un délai aussi serré, avaient fait valoir les laboratoires pharmaceutiques, pour qui la mise au point d’un nouveau vaccin DTP prendrait une « dizaine d’années ».

Dès lors, l’alternative de Mme Buzyn était simple : lever l’obligation vaccinale par décret ou demander aux députés d’étendre les obligations vaccinales, afin que celles-ci correspondent aux vaccins disponibles sur le marché. C’est la solution préconisée par Marisol Touraine, la prédecesseure de Mme Buzyn, qui avait annoncé lors de la passation de pouvoir le 17 mai avoir préparé un texte de loi en ce sens. C’était également ce que recommandait en novembre 2016 le comité d’orientation de la concertation citoyenne sur la vaccination présidé par le spécialiste en immunologie pédiatrique Alain Fischer.

Monstrueux…

Et la désobéissance citoyenne est inefficace en l’occurrence puisque vous ne pouvez pas inscrire vos enfants à la crèche, à l’école… s’ils ne sont pas vaccinés selon les normes en vigueur.

Bref, vous allez inoculer sciemment à vos enfants des substances grâce auxquelles ils développeront très tôt cancers, sclérose en plaques et autres joyeusetés dues notamment aux  saloperies que nous ingérons depuis des lustres.

http://resistancerepublicaine.eu/2016 ... onibles-pour-nos-enfants/

N’oublions surtout pas, en passant, le scandale des laboratoires Servier avec Jean-Jacques Mourad qui avait intégré l’équipe Macron

http://resistancerepublicaine.eu/2017 ... 00-deces-dus-au-mediator/

Les liens entre les labos et Macron sont confirmés, à peine un mois après son élection. Et  à peine un mois après son élection, il fait un énorme cadeau aux labos. Enorme pour eux, mortifère pour nos enfants. Ordures !

Si un vent citoyen ne se lève pas contre cette horreur annoncée, c’est véritablement notre fin. Entre l’invasion musulmane et les vaccins qui vont décimer les nôtres…

Et il semble que la clause d’exemption n’ait pas trop le vent en poupe… Condamnation de parents, amendes, peines de prison, voir enlèvement de leurs enfants confiés aux services sociaux, tout est possible.

En contrepartie, le comité souhaitait proposer, outre une prise en charge intégrale par l’Assurance-maladie de ces onze vaccins, la mise en place d’une clause d’exemption, motivée par leurs convictions, aux parents qui ne souhaitent pas faire vacciner leur enfant. Une clause amenée à être supprimée si elle était trop utilisée, avait prévenu M. Fischer. A ce stade, Mme Buzyn n’a cependant pas annoncé si elle comptait reprendre ces propositions à son compte.

Augmenter le nombre de vaccins obligatoires « constituerait un recul sans précédent de nos libertés ainsi qu’un parfait mépris pour les victimes de la vaccination qui, sans être nombreuses, existent et méritent d’être prises en compte », avait fait valoir jeudi 15 juin dans une lettre à ses adhérents Augustin de Livois, le président de l’Institut pour la protection de la santé naturelle, l’association à l’origine des requêtes déposées devant le Conseil d’Etat.

http://www.lemonde.fr/sante/article/2 ... .html#vDIMuGUEIkldoEb1.99

Bref, un autre terrain de lutte pour les Résistants. Et pas des moindres.

Christine Tasin

http://www.l-union-fait-la-force.info


Ce message est de : http://www.l-union-fait-la-force.info/modules/newbb/viewtopic.php?post_id=20289