Immigration africaine, une solution ?

Publié par joe le 18-04-2017 21:13:51

Immigration africaine, une solution ?

Bernard Lugan nous montre ce qui nous attend, les idiots regardent ailleurs.

http://resistancerepublicaine.eu/2017 ... eulent-arriver-en-europe/

Avec cette élection présidentielle, j’ai bien sûr écouté ce qui était à portée de mon oreille concernant l’immigration…

Bien sûr, je passe plutôt mon temps sur les forums de presse pour apporter une vision contrant celle de nos journaleux de la presse de propagande shootés aux subventions pour nous enfumer… Mais à l’occasion de cet article, j’ai martyrisé mon clavier…

Donc, à la suite de Bernard Lugan, je suis tenté de dire, il en reste 1 milliard 100 millions qui attendent si j’ose dire !

100 millions, c’est 4 ans de la croissance actuelle de la population africaine…

En 2050, il est envisagé qu’un quart de la population mondiale sera africaine (à 2% de croissance, cela fait 2,3 milliards en 2050)…

Donc, plus de 200 millions en 10 ans à prévoir de 2050 à 2060

A lire aussi :

Stop immigration :

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (220 articles)

Pour l'invasion africaine islamique massive (Européïstes-Mondialistes):

Macron : en marche pour le pognon ! (266 articles)
Fillon : candidat de l'ultra libéralisme, de l'invasion migratoire, de la dette publique, du chômage (110 articles)
La terrible et criminelle "bevue" de Jean-Luc Mélenchon  (25 articles)
Hamon s’y croit, le pauvre  (7 articles)

Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (60 articles)
Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour… (24 articles)

Un petit calcul cumulé jusqu’en 2050, cela fait de 450 millions d’immigrés africains déjà en Europe à cette échéance sans compter ceux en quoi ils auront déjà prospéré !

Si on observe les projets (autant que ce soit des projets si ce n’est pas du cinéma) des candidats à la présidentielle, beaucoup assurent qu’il faut aider l’Afrique, de parler d’égal à égal, accords bilatéraux, etc…
Au delà des mots, comment pensent-ils traiter du sujet ?
Quel que soit le(a) candidat(e), pas grand chose de concret, du moins explicité pour l’instant :
– Parler d’égal à égal, c’est à dire, du bluff pour des avantages immédiats ou dire la réalité ???
– Accords bilatéraux, avec quels contenus ???

La palme de l’idiotie est quand même à Nicolas Dupont-Aignan qui veut un vaste plan d’aide à l’Afrique dans le cadre européen (prière de ne pas rire) !

Du vent : une pluie d’€ ne peut servir à rien si ce n’est à conforter des gouvernements africains qui n’ont pas pris en main la destinée de leur pays, dans un état d’esprit, j’ose le dire, de COLONISÉ attendant tout de l’ex-colonisateur si décrié…
Et dire que le sieur NDA veut que les aides sociales soient conditionnées en France, il faudrait qu’il prolonge son raisonnement…

A picorer de ci, de là, on peut avoir des bribes de solutions…

Le premier problème de l’Afrique est assurément la démographie, ce que confirme Bernard Lugan avec son exemple du Niger. Idem, quand des pays comme l’Egypte ou la République démocratique du Congo voient leur population augmenter de 2 millions chaque année à tel point que plus de 40% de la population n’a pas 15 ans, tout effort d’éducation et d’enseignement est englouti dans un tonneau des Danaïdes. Quand la démographie est largement excessive, ce n’est plus une richesse mais un fardeau ! Certes les causes, le manque d’éducation -un cercle vicieux- l’inertie des gouvernants, la religion, l’absence de responsabilité internationale…

Les deux problèmes à traiter à égalité sont la corruption et la religion. La corruption, certes des élites de ces pays, mais largement encouragée et utilisée par les multinationales -chez nous aussi- et de bien des pays étrangers pour en tirer avantages. La religion, principalement l’islam encourageant la démographie pour un objectif religieux et annihilant les efforts d’éducation voire les discréditant et les interdisant.

Les solutions, outre le fait que les états étrangers et l’ONU devraient parler vrai -ce n’est pas demain la veille- ce sont des accords sous condition de façon à amener les Etats africains à s’assumer.

L’émigration pour les pays d’Afrique, en plus d’un symptôme de « mauvaise santé », n’est pas une bonne chose quand ce sont ses forces les plus vives qui partent. Par exemple lorsque les étudiants africains une fois leurs diplômes acquis ne retournent pas chez eux, voire leurs étudiants ayant échoué que nous cajolons en plus…

Il est sûr que dans un premier temps, nous ne nous ferions pas des amis, mais les choses changeraient vite…

Pour ce qui est des pays musulmans, je crains que le problème ne soit encore plus difficile ! Ils ne réagiront que s’ils sont dans la mouise la plus noire !

Jean-Paul Saint-Marc

Pourquoi je voterai Marine Le Pen en 2017 !


https://www.youtube.com/watch?v=wVYk2jvKS5k



http://www.l-union-fait-la-force.info


Ce message est de : http://www.l-union-fait-la-force.info/modules/newbb/viewtopic.php?post_id=19538