Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Stop islam, UE et traitres politiques - Tous les messages

Index du forum


Accueil » Tous les messages

BasBas



Macronisés, les éditorialistes du Monde ont abdiqué tout esprit critique
#1

journal Le Monde, média corrompu au système

Si Macron est Jupiter, il n’en a pas pour autant le pouvoir d’arrêter
la dérive des continents. Ni celle des peuples.

Coup sur coup, deux éditorialistes du Monde ont laissé libre cours à leur macronphilie béate. Et le résultat est stupéfiant d’aveuglement. Pour rester mesuré.

Il y a eu d’abord Gérard Courtois, avec son « Trop forts, ces Français ! », qui est allé chercher une citation de Rocard sur « l’intelligence confondante » des Français pour admirer les résultats de ce printemps électoral.

Et puis Arnaud Leparmentier a remis ça, allant, lui, piocher du côté de… George Bush ! Il commence ainsi sa chronique : « L’Europe est sauvée. Mission accomplie » :

« On se souvient de l’arrogance de George W. Bush annonçant sur le porte-avions Abraham-Lincoln la victoire militaire en Irak : « Mission accomplie. » C’était le 1er mai 2003, et la suite tourna au désastre. Fort d’une prudence légendaire, nous avons préféré attendre avant d’appliquer à l’Europe l’infortuné slogan. »

​‌

M. Leparmentier pense de bonne foi qu’avec Macron, on peut enfin pousser le cri de bonheur de George Bush ! L’Europe serait sauvée ! Nous serions sauvés ! 2017 aurait effacé 2005, Brexit, crise économique et financière, crise migratoire, crise démocratique en France, crise européenne… Il doit faire très chaud en ce moment à la rédaction du Monde… Si M. Leparmentier voulait vraiment qu’on le crédite d’une « prudence légendaire », il aurait dû attendre encore quelques mois, quelques années, ou tout au moins essayer de mieux scruter les germes pourris de la victoire Macron et du temps présent qui annoncent les orages futurs…

A lire aussi :

Macron et la mafia politico-médiatique du système UE ont pris le pouvoir : Nouveau voyage aux enfers (97)
Macron : en marche pour le pognon ! (403)
Élections législatives avec le Front National patriote : plus que jamais, défendre la France ! (72)
Médias enfumeurs, menteurs et corrompus : La propagande anti-démocratique contre le peuple (79)
Gilbert Collard proposera une loi sur l’indépendance des rédactions
Oh nom de Zeus, à la justice c’est la Belloubet, ex-première adjointe du lèche-babouches Cohen !
L’AFP accusée d’avoir tenté d’étouffer l’affaire Ferrand en censurant des informations gênantes pour le pouvoir selon la CGT
Libé et le flicage des gays : à quand l’étoile rose pour les députés ?
Marre de big brother facebook ? Venez nous rejoindre sur Vkontakte, le facebook russe
Une journaliste américaine « choquée » par le parti-pris des journalistes français
Me Benoît Sevillia : On a mesuré ces derniers mois l’influence des médias. Il faut réfléchir à la reconquête !
Hallucinante oeuvre de propagande pro-migrants sur le service public belge avec l’aide de l’AFP
Polony virée d’Europe 1 ?
Natacha Polony évincée coup sur coup de Paris Première et Europe 1
Migrants et bobos compassionnels : «c’est çui qui dit qui est»
Médias : Macron ouvre la chasse aux rares patriotes qui y restent encore
Méfions-nous des « fake news » !
Censuré ou pas ? Un documentaire sur l'antisémitisme au cœur d'une polémique
Antisémitisme : Bild diffuse le documentaire censuré par Arte
Comment les médias nous vendent l’échec des populistes… quand ils ne cessent de progresser !
Encore un exemple de l’imposture des médias « mainstream »
Causeur : France Inter aux Français ! (Radio "bien pensante" qui interdit de penser)
Le Danemark abolit le blasphème pour des discussions “plus libres” sur la religion

L’AFP verra ses subventions augmenter jusqu’en 2018
227 millions d’euros de subventions pour la presse en 2014
Presse subventionnée - Les 20 journaux les plus aidés par l'Etat (2013)
Subventions à la presse, sauf pour L’Opinion ?

Quelques mois ? Quelques heures ! Et la débandade de Bayrou et du MoDem qui enlève à M. Macron et à sa majorité ce nain centriste qui l’a fait roi, et sa caution (on n’ose dire) morale. Cette ombre n’est que l’écume de remous bien plus profonds et porteurs de déconvenues qui adviendront tôt ou tard, pour M. Macron et ses courtisans.

Rappelons, d’abord, à nos confrères les conditions de l’élection Macron : 24 % des voix au premier tour, moins que M. Hollande en 2012… Rappelons, aussi, le reste du gâteau : Front national 21 %, droite 20 %, La France insoumise 19 %. Faut-il redire le niveau de l’abstention de dimanche ? Avec les partis-charnières, les recompositions en cours et les évolutions de l’électorat face à la politique de M. Macron, quand on la verra enfin, ce quatre-quarts bougera inévitablement. Rendez-vous dans trois ans pour soulever à nouveau le couvercle de la Cocote-Minute® électorale. Pas sûr que nos confrères hurlent alors : « Trop forts, ces Français ! »

Car, sur le fond, et le front des crises, la situation qui a amené ce que Le Monde appelle « les extrêmes » à être potentiellement en situation d’accéder au pouvoir est toujours là, plus que jamais. Un vent d’optimisme entretenu par une habile communication peut fonctionner. Un temps. Et à la marge. Mais cela ne saurait redresser une situation économique et sécuritaire à ce point dégradée.

Certes, il y a un moment Macron, et il est normal que ceux – Le Monde en tête, ses actionnaires comme ses journalistes – qui ont participé à l’opération se réjouissent. Mais une telle euphorie laisse plus que sceptique quand elle se traduit par une myopie énorme et une surévaluation de la victoire Macron. Devant Macron ne se pâment que ceux qui aiment à se pâmer. Car pour les observateurs un peu plus rigoureux, le moment Macron comporte aussi un moment Mélenchon et un moment « recomposition de la droite ». Et si, le temps d’un printemps, une plaque a pris le dessus sur les deux autres, ces plaques en mouvement n’ont pas terminé leur parcours.

Le Monde devrait savoir que, si Macron est Jupiter, il n’en a pas pour autant le pouvoir d’arrêter la dérive des continents. Ni celle des peuples. Ni leur capacité à briser les mythes de pacotille qu’on leur vend en vitesse le temps d’un printemps.


Pascal Célérier

A VOIR AUSSI :

I-Média#157 : Mercato Médiatique Purge idéologique


https://youtu.be/rntLequZokM

TOUS LES I-MEDIAS


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 25/06 09:08
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Haut


Belgique : Bulletin de l’OCDE : pas assez pour les immigrés et plus d’impôts !
#2

Les traitres et islamo-collabos Angel Guria et Charles-Michel

C’est la faute aux Belges ! Il n’y a que 35% de jeunes de 2e génération, issus de l’immigration dans les universités et écoles supérieures. Honte à vous, les Belges ! L’OCDE (l’Organisation de Coopération et de Développement Economique) conclut son rapport annuel sur la Belgique – qui tombe tous les ans en juin – en trouvant que la Belgique est « riche » et doit faire beaucoup plus pour permettre à ces immigrés de s’intégrer dans la société. A vos portefeuilles !

Le traitre Angel Guria - OCDE
Angel Guria, Secrétaire général de l’OCDE, mérite qu’on lui envoie son rapport au-travers de la figure:
un tissu d’idées-bateau, de poncifs, de mensonges sur l’état du pays et de reproches immérités.

Les rapports économiques de l’OCDE sont plutôt de centre-droit et sont souvent rédigés de manière à aider le gouvernement en place à poursuivre dans sa gestion. C’est vrai pour le rapport rédigé pour chacun des 35 pays membres.

La santé socio-économique de la Belgique est bonne, déclare l’OCDE. C’est tout à fait faux : le taux de croissance est atone, la dette est colossale, l’impôt est le plus élevé du monde, l’inefficacité de notre lasagne institutionnelle pléthorique est abyssale, et le chômage dépasse 10% de la population active (en Wallonie et à Bruxelles), mais soit ! Disons que le rapport est relatif; il est fait en comparant le pays aux autres. La Belgique se porte en effet mieux que le Zimbabwe…

Angel Guria - Cop 21
Angel Guria (à l’extrême gauche sur la photo) et l’OCDE sont aussi un des grands supporters de la COP21,
qui devrait nous coûter des milliards d’EUR pour rien.

D’après l’OCDE, notre pays obtient “généralement de bons résultats dans plusieurs dimensions du bien-être, notamment l’équilibre vie professionnelle – vie privée, la santé, l’éducation et l’engagement civique…  Les inégalités de revenus après prélèvements et transferts sont comparativement basses en Belgique et l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes est le plus faible de tous ceux des économies de l’OCDE”. Blablabla insipide ! On est en fait tous écrasés d’impôts. Tout va bien, Madame la Marquise!

Il y a de quoi faire rougir de plaisir Charles Michel. “Dans un contexte mondial délicat, il est encourageant de voir que l’économie de la Belgique est en voie d’accélération, bien qu’à un rythme modeste par rapport aux niveaux d’avant la crise”, a expliqué lundi à Bruxelles le secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurria. “Les évolutions dont on peut se réjouir sont nombreuses, et la Belgique possède la détermination nécessaire pour relever les grands défis auxquels elle reste confrontée.”

Selon l’organisation, “la conjonction de politiques publiques fondées sur les mécanismes du marché et de mesures de redistribution caractéristiques d’un Etat-Providence, a porté le PIB par habitant de la Belgique à un niveau très supérieur à la moyenne des pays de l’OCDE et renforcé le bien-être”. On croit rêver. Hallelujah!

Taxes et impots en Belgique

Les Wallons et les Bruxellois qui tirent le diable par la queue, voient leurs factures – notamment d’énergie – exploser et leurs revenus stagner, seront heureux de l’apprendre. On a juste envie d’envoyer ce rapport au-travers de la figure d’Angel Guria!

Les réformes du gouvernement Michel sont saines. “Les politiques macroéconomiques saines ont été étayées par d’importantes réformes dans des domaines comme la fiscalité, le système de fixation des salaires, les retraites ou encore les prestations de chômage”, explique le rapport.

invasion migratoire islamique orchestrée par les traitres mondialistes

Tous ces gentils migrants doivent être intégrés. Ca ne va pas assez vite. Plus de moyens, SVP. A vos portefeuilles, les Belges!

A lire aussi :

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (952)
Le Crédit Mutuel : La banque islamo-collabo
Identitaires : compte paypal bloqué, compte bancaire Crédit Mutuel fermé…
A son tour le Crédit mutuel ferme le compte de Génération identitaire
Terrorisme, comment Berlin cache la vérité : document exclusif de la police allemande
Starbucks se prépare à employer 2 500 demandeurs d’asile en Europe !!! Boycottez Starbucks !
15 députés arabo-musulmans, 8 députés FN…
La nouvelle Assemblée comptera une quinzaine d’élus issus de l’immigration dite «arabo-musulmane»
La franc-macronerie, une nouvelle obédience ?
Petit Macron nique la France mais veut donner des leçons à Orban !
Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (65)
Colloque à Fribourg sur l’hostilité envers les musulmans – Réponse de Sami Aldeeb
Cellule islamiste de Cannes-Torcy : des peines allant de un à 28 ans de prison
Prison de Corbas (69) : Deux détenus apprentis terroristes reçoivent un colis de l’État islamiste pour perpétrer un attentat
Face aux islamistes, Macron prône la réponse civilisationnelle et morale. Abdeslam rigole
Le pape François et Angela Merkel communient à la même idéologie immigrationniste !
Coraneries : Grâce à Mélenchon, les Indigènes de la République entrent à l’Assemblée
Le voile islamique pour déféquer en paix

Trois problèmes importants subsisteraient :

  1. L’investissement public est trop faible en Belgique. Dame ! Quand l’état est impécunieux, que la dette dépasse 100% et que le déficit annuel du budget ne parvient pas à rester dans les clous (on vient de postposer d’un an le retour à l’équilibre), il n’y a en effet pas d’argent pour construire des infrastructures. Dommage ! Mais l’OCDE a une idée géniale : l’impôt ! L’investissement public dans les infrastructures de transport devrait être financé par des “redevances d’utilisation » comme le péage urbain. Quelle riche idée ! Le Belge ne paie pas assez d’impôts…
  2. Il faut taxer les plus-values et aller plus loin dans le « tax shift ». L’OCDE veut que le gouvernement fédéral abaisse davantage les cotisations patronales de sécurité sociale sur les bas salaires et en échange, taxe davantage les économies des citoyens avec un impôt sur les plus-values «  dans le cadre d’une réforme plus large de la fiscalité de l’épargne des ménages”. Donc, vous avez mis de côté chaque année, en suant sang et eau, en payant chaque année l’impôt, et vos économies vous ont permis de faire une petite plus-value en Bourse ? Pan ! Vous avez investi dans l’immobilier et faites une plus-value avec votre épargne ? Pan ! Vous allez être taxé davantage. Pas question de s’en sortir.
  3. Le clou de ce rapport doré sur tranche : les immigrés et les jeunes sont exclus du marché du travail. C’est votre faute, vous le Belge ! Les fruits de la croissance économique doivent être mieux partagés en Belgique. On va vous prélever plus pour permettre de former les migrants dont vous ne voulez pas, espèce d’égoïste. Le gouvernement doit s’attaquer aux problèmes que constituent les inégalités sur le marché du travail. Travailleuses voilées, bienvenue.

clandestins formation
La formation doit être beaucoup mieux financée pour les migrants.
C’est une des principales conclusions du rapport de l’OCDE sur la Belgique

L’écart entre le taux d’emploi des immigrés “non européens de deuxième génération” et celui des “autochtones” est parmi les plus élevés de toute l’Union européenne… De fait, un jeune issu de l’immigration a 35 % de chances de moins qu’un jeune autochtone d’obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur.” C’est votre faute, vous les Belges. Va falloir payer plus pour les intégrer. Et vite! Il y en a encore beaucoup qui se pressent à la porte.

Et encore bravo à Charles Michel. Il tient le bon bout…

C.T.
Le Peuple
Quotidien belge de combat pour nos valeurs

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 25/06 08:35
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Haut


Certains disaient déjà « vous n’aurez pas ma haine » aux nazis…
#3

Certains disaient déjà « vous n’aurez pas ma haine  » aux nazis…

Illustration : le nazi Helmut Knochen interviewé par Jean-Philippe Larrose
 http://livreblanc.maurice-papon.net/interv-knochen.htm

« VOUS N’AUREZ PAS MA HAINE » N’EST PAS SI NOUVEAU

L’un des sujets d’Histoire auxquels je m’intéresse le plus étant la Seconde Guerre mondiale, je lis souvent des articles sur Internet à ce sujet. Dernièrement, découvrant un document, je suis resté stupéfait… Voyez plutôt :

Le colonel SS Helmut Knochen fut chef du Service de Sécurité (SD, Sicherheit Dienst) et de la Police de Sécurité (Sipo, Sicherheit Polizei, incluant la Gestapo) pour la France et la Belgique. Notons au passage que le SD était une émanation directe du parti nazi et n’avait donc aucune compétence légale à exercer en dehors de ce parti, et que la SS elle-même était une armée privée ; toutefois la confusion entretenue de fait conduisait à parler de « Sipo-SD ». Helmut Knochen avait ses locaux à une adresse restée célèbre, le 72 avenue Foch à Paris. Au titre de cette fonction, Helmut Knochen fut donc directement impliqué dans la politique d’extermination des Juifs et dans l’exécution des Résistants français et belges. Vers la fin de la guerre, il fut membre des commandos de la Gestapo qui accouraient sur les lieux de crash des avions alliés, avant les soldats de l’armée régulière, pour en assassiner les équipages.

A lire aussi :

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (951)
[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ? (143)
Pourquoi le talentueux Naëm Bestandji renvoie-t-il dos-à-dos CCIF et FN ?
Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour… (29)
Attentats musulmans : Mélenchon devrait être jugé pour complicité de crime contre l’humanité

Helmut Knochen fut condamné à mort par un tribunal britannique pour le meurtre d’aviateurs et par un tribunal français pour sa participation active et organisationnelle dans la déportation des Juifs et l’assassinat des Résistants. Pourtant il fut gracié par le président Vincent Auriol, sa peine de prison fut diminuée par le président René Coty, et finalement il fut libéré de prison par le président De Gaulle, semble-t-il au titre de la réconciliation franco-allemande. Sa libération fut concomitante avec celle de son supérieur hiérarchique, le général SS Karl Oberg, lequel était titulaire du surnom de « Boucher de Paris ». On ne sait si Helmut Knochen était doué d’humour, mais il choisit après sa libération le métier de courtier en assurances-vie.

Ni pendu ni fusillé, Helmut Knochen mourut tranquillement en 2003 après cette prestigieuse carrière. Quelques années auparavant, en 2000, il avait accordé un entretien à l’écrivain Hubert de Beaufort, lequel avait dû laisser de côté le souvenir de ses frères assassinés par la Gestapo, puisqu’en plus de cet interlocuteur singulier, il eut à cette occasion pour intermédiaire et interprète Jean-Philippe Larrose. Celui-ci, qui avait été interprète-négociateur du Rectorat et du maire de Bordeaux auprès des autorités allemandes durant l’Occupation, s’était étonné lors d’une émission de TF1 précédant le procès de Maurice Papon que des actes de collaboration aient pu valoir des ennuis à leurs auteurs. On peut lire l’article concernant cet entretien accordé à Hubert de Beaufort et organisé par Jean-Philippe Larrose en suivant le lien ci-après :

http://livreblanc.maurice-papon.net/interv-knochen.htm

Incroyable… après l’entretien avec Knochen, Hubert de Beaufort dialogue avec Larrose. Il le questionne à propos du SS : « Ce système terrible, est-ce qu’il le commandait ou est-ce qu’il le subissait ? » Et Larrose de répondre : « J’ai l’impression qu’il le subissait, car dans le fond, c’était un tendre. » Devant la surprise d’Hubert de Beaufort, Larrose répond en deux mots exactement avant de revenir sur un passage de l’entretien avec Knochen. Après quoi, devant l’insistance d’Hubert de Beaufort, il dilue les responsabilités en renvoyant à la hiérarchie nazie.

Oui, vous avez bien lu : le SS-Standartenführer Knochen, chef de la Gestapo de Paris, était un tendre ! On peut considérer sans s’offusquer qu’à la période où Larrose connut Knochen lorsqu’ils étaient étudiants à l’Université de Göttingen en 1932-1933, ils aient pu se lier d’amitié. Mais que pendant l’Occupation et plus encore après la guerre, où les réalités du nazisme furent révélées dans toute leur horreur, Larrose ait pu conserver quelque estime sentimentale envers ce nazi si bien appliqué au service de son idéologie est aussi aberrant que ce que l’on voit et entend aujourd’hui .

Lorsque un terroriste islamiste vient de commettre un attentat, les journalistes trouvent de sa famille ou de ses amis pour dire qu’il était un bon musulman, qu’il n’était pas extrémiste, qu’il était gentil avec tout le monde, qu’il était un bon voisin, etc. Tout comme Larrose considérait Knochen comme un tendre, peut-être au souvenir de leurs années universitaires à Göttingen où l’Allemand, ayant obtenu un diplôme de philosophie, avait pu se montrer bon camarade, bon étudiant, bon vivant, bon philosophe, un humaniste presque… Il n’empêche que huit ans plus tard il était SS-Standartenführer, chef de la police nazie à Paris, pourvoyeur des convois de la mort et des pelotons d’exécutions. Une forme de « radicalisation », peut-être… Hubert de Beaufort a dû passer outre le souvenir de ses frères assassinés pour dialoguer avec un tel individu et se compromettre avec une figure ambiguë du temps de la collaboration, juste pour enquêter sur l’organisation de la police nazie. Alors, quand on découvre qu’aujourd’hui on peut écrire « Vous n’aurez pas ma haine » à propos de l’attentat du Bataclan, on ne s’étonne pas : ceux qui sont prêts à tendre l’autre joue sont encore nombreux.

Daniel Pollett

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 25/06 07:53
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Haut



(1) 2 3 4 ... 6678 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !