Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Combattre le particularisme : une notion présente dans les fondements de la « Constitution Belge » [Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs]





Combattre le particularisme : une notion présente dans les fondements de la « Constitution Belge »
#1

Sur le Portail www.belgium.be, nous pouvons lire un texte important concernant les fondements de la constitution belge.

Référence : Portail www.belgium.be (Suivre La Belgique, Connaître le pays, Histoire, La Belgique à partir de 1830, Origine et essor, Première constitution unitaire).

« La constitution garantit également les libertés fondamentales du citoyen. Tous les Belges sont égaux devant la loi. (…) Chacun est libre d'exprimer son opinion, dans tous les domaines, et de pratiquer la religion de son choix. La liberté de l'enseignement et la liberté de la presse sont également garanties. Les libertés de réunion et d'association sont formellement reconnues par la constitution.

La première constitution belge est très centralisatrice, c'est-à-dire qu'elle dote l'Etat central d'un pouvoir fort, afin de combattre le particularisme et de renforcer l'unité du pays. »

Il me semble important de rappeler le rôle centralisateur des pouvoirs politiques.

Ces dernières années, les demandes répétées émanant de minorités devenant de plus en plus organisées nous amènent à douter fortement de l’avenir de notre pays tel que nous le connaissons aujourd’hui : uni, démocratique et libre.

Sous le couvert de la liberté de pratiquer la religion de son choix, un seul groupe pose actuellement problème : la communauté musulmane. Par son accroissement exponentiel, ses pratiques ségrégationnistes et son refus de s’intégrer à nos valeurs européennes, la communauté musulmane pourrait bien modifier profondément notre démocratie en tentant d’imposer ses valeurs et ses lois. Rappelons que cette religion a comme particularité de confondre le politique et le religieux ! Le « printemps arabe » nous prouve que nous ne pouvons rester indifférent à ce qui se prépare sur nos terres.

Par ma participation à ce blog, j’aimerais contribuer de façon citoyenne à la sauvegarde d’une Belgique unie, démocratique et libre. J’agis véritablement pas amour pour la Belgique, et non par haine envers les musulmans. Je ne vise en aucun cas les musulmans pour leur origines et le passé dont ils ont hérité. Chacun a évidemment son histoire personnelle, ses traditions familiales et ses souvenirs. Personne ne peut renier d’où il vient.

Mon but est de mettre des limites à des dérives, afin de donner le plus de chances à tous de se côtoyer sur un terrain neutre et laïc. A vouloir donner trop de chances à tous les courants de pensée, par peur de tomber dans la discrimination, nous pourrions bien un jour ne plus nous comprendre du tout, faute de terrain commun.

Il est urgent de chercher à poser les limites d’un terrain commun, pour le bien de tous et une meilleure entente fraternelle entre les différentes cultures. Mon intention n’est absolument pas d’inciter à la haine envers les musulmans. Mais notre laxisme face aux récentes revendications musulmanes devenues de plus en plus pressantes pourrait être considéré comme une offense pour tous les musulmans qui ont fait l’effort de s’intégrer à notre société occidentale.


Publié le: 25/01/2013 18:12
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !