Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Le CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France) pratique la takkiya à des fins publicitaires [Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation]





Le CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France) pratique la takkiya à des fins publicitaires
#1

Le CCIF se vante d’être ce qu’il n’est pas !

Le CCIF (= Collectif Contre l’Islamophobie en France) est né en 2003. Son directeur et leader est Samy Debah.

Nous savons tous que la communauté musulmane est particulièrement fermée sur elle-même pour tout ce qui est mouvement associatif. Et à part quelques « islamophobes » curieux de savoir ce qui s’y passe, personne d’autre n’y pointe vraiment son nez.

Alors, comment se faire un coup de pub quand on est une jeune association musulmane ? Le plus simple est encore le téléphone arabe et une bonne dose de bluff…Qui osera dénoncer le « pieux mensonge » ? Sûrement pas un musulman vu que la takkiya fait partie de leurs devoirs !

L’objet du délit, le voici…

Sur son site, le CCIF se vante de ceci : « 2011 Obtention du statut de membre consultatif spécial de l’ECOSOC (ONU) ».

Or il suffit de se rendre sur : http://csonet.org/content/documents/E2011INF4.pdf pour constater que le CCIF ne figure sur aucune liste de l’ONU en tant qu’ONG.

Pour les détails du chemin : Aller sur le site officiel en français : http://www.un.org/fr/ecosoc/; descendre en bas sur « En savoir plus sur l’ECOSOC… » ; dernière colonne intitulée « Lien » ;  cliquer sur « Participation des ONG » ; aller dans « At your service » ; cliquer sur « list ». Vous arrivez sur le premier lien indiqué plus haut.

 

Les effets pervers d’une publicité mensongère

1. Le plus vicieux, c’est que cette information est reprise par de nombreux sites musulmans, dont certains le font probablement en toute bonne foi, accréditant encore plus la publicité que le CCIF s’est faite tout seul.

2. Le fait que le CCIF puisse être membre consultatif de l’ONU donne du crédit à tout ce que le CCIF défend et notamment le port du voile. Les jeunes femmes qui portent le foulard, en particulier, se retrouvent donc confrontées à un message dénaturé concernant le port du voile. Pour elles, « ne pas pouvoir porter le voile en toutes circonstances » est une atteinte à leur liberté et est un acte d’islamophobie…alors que c’est tout simplement adopter un comportement neutre.

3. Le CCIF, au lieu d’apaiser les tensions entre communautés, exalte les rancœurs et les comportements vindicatifs des musulmans à l’encontre de la société française non musulmane. Les musulmans sont encouragés dans l’idée qu’ils sont les victimes des non-musulmans. Ils sont persuadés de leurs bons droits.
Voir un article visible sur notre site : [France] Quand le “Collectif contre l’Islamophobie en France” abuse de Photoshop… : http://www.l-union-fait-la-force.info ... ewtopic.php?topic_id=1131

4. La colère et la déception peuvent abattre des montagnes. Jamais une société pacifique (comme celle des Français non-musulmans) n’aura autant de hargne, de rage et de colère qu’une société (comme celle des musulmans) à qui on affirme faussement qu’elle a des droits, et qui ne comprend pas pourquoi on les lui refuse. Et ça le CCIF le sait.

5. Le CCIF se moque d’être réellement membre de l’ONU ou pas. Ce qui compte, c’est que les musulmans le croient et qu’ils foutent le bordel en France.

6. Même les sites critiques envers l’islam finissent par relayer et accréditer cette information. Sami Aldeeb en parle même sur son blog (09/09/2011): http://blog.sami-aldeeb.com/2011/09/0 ... u-linquisition-consacree/

7. Grâce à cette communication mensongère, c’est Christine Tasin de « Résistance Républicaine » qui est évincée d’un débat sur l’islam sur France O, au lieu du CCIF.
Voir l’article sur notre site : [France] Le liberticide CCIF a peur de Christine Tasin et la fait évincer d’un débat sur France O : http://www.l-union-fait-la-force.info ... ewtopic.php?topic_id=1478

 

Quelques citations très explicites de Samy Debah, le directeur du CCIF…

« On attend les premiers morts en France. »

«La France fonctionne au rapport de force, la communauté musulmane doit le construire. Je vous propose de devenir fort ! »

 

Nous devons dénoncer cette manipulation frauduleuse de l’opinion.

Pour qui ? Pourquoi ?

Premièrement pour nous-mêmes, parce que nous avons notre honneur en jeu et que nous ne pouvons tolérer que des organisations mondiales comme l’ONU puissent être salies et utilisées de la sorte, à partir du moment où nous sommes au courant.

Deuxièmement, par respect pour nos valeurs et nos traditions européennes. Nous ne pouvons accepter que des intrus se permettent de saboter notre culture sans la moindre sanction, que nous soyons Français, Belges ou autre. Il ne faut pas négliger l’effet pervers que cet organisme peut avoir aussi sur les musulmans qui vivent hors de France.

Troisièmement, par solidarité avec les musulmans qui croient de bonne foi ce que raconte et fait le CCIF et qui s’éloignent ainsi de plus en plus de la communauté non-musulmane de France et d’Europe. Nous devons leur ouvrir les yeux et discréditer cette organisation nuisible pour la paix entre les communautés.

 

Comment pouvons-nous agir concrètement face à ce mensonge ?

Nous devons prévenir un maximum de personnes pour enrayer le message dénaturé que le CCIF diffuse aux musulmans.

1. ECOSOC et l’ONU, les premières personnes lésées.
Email sur : http://www.un.org/fr/aboutun/fraudalert/
Adresse physique: Department of Economic and Social Affairs, 1 UN Plaza, Room DC1-1428, New York, NY 10017 – USA

2. Les musulmans qui font référence au CCIF sur leurs propres médias.
Allez sur les sites fréquentés par les musulmans : saphirnews.com, ajib.fr, oumma.com, mooslym.com, etc…Déposez un commentaire suite aux articles qui font l’apologie du CCIF, même s’ils ne sont plus d’actualité.

3. Les organisations qui critiquent l’islam.
Voir sites amis. Idem. Déposez un commentaire suite aux articles qui parlent du CCIF. Quelqu’un les lira toujours bien un jour. Et là au moins, vous ne serez pas censurés.

4. Les médias publics.
Repérez les articles de presse qui parlent du CCIF (le Figaro, l’Express, le Monde…) et déposez un commentaire informatif sur la véritable nature du CCIF, même s’ils ne sont plus d’actualité.

5. Ne pas oublier la télévision : « France O »
Voir contact sur : http://www.francetelevisions.fr/contact/ecrire.php

Bon travail à tous…


Publié le: 16/04/2013 09:43
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !