Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> 50 ans d’immigration incontrôlée [Actualité en Belgique]





50 ans d’immigration incontrôlée
#1

Femmes-marocaines-Bruxelles

Alors que nos dirigeants nous vantent chaque jour qui passe les effets positifs que nous devons attendre du flot des migrants sur nos économies en berne, il est peut-être temps, avant de sauter le pas vers une situation de non retour, de faire le bilan de plus de 50 ans d’immigration turque et marocaine en Belgique.

En 1961, le nombre de marocains en Belgique s’élevait à 461 individus à peine! En 1971, en raison de recrutement de travailleurs et de l’arrivée des premières familles, cette population est montée à 39.000 individus. Pourtant, en 2012, on dénombrait dans notre pays 430.000 personnes d’origine marocaine alors que le choc pétrolier de 1973 et la crise qui a suivi ont provoqué dès 1974 l’arrêt de l’embauche de travailleurs étrangers. En réalité, depuis cette période, c’est principalement l’immigration familiale qui a fait grimper les effectifs, par le regroupement familial et le mariage.

Turcs à Bruxelles

Du côté de la communauté turque, les chiffres son légèrement en deçà puisque l’on dénombrait seulement 320 individus en 1961. 10 ans plus tard, ils sont 20.000 pour finalement atteindre un peu plus de 150.000 personnes en 2010 ce qui en fait la cinquième population allochtone après les marocains, les français, les italiens et les néerlandais.

Toujours dans ce registre des migrations « traditionnelles », il faut compter avec l’héritage colonial qui a amené une importante communauté congolaise. Ensuite, plus récemment sont venues se greffer de nouvelles vagues liées aux conflits dans les Balkans et au Moyen-Orient ainsi que l’élargissement de l’UE qui a permis à des populations originaires de Bulgarie et de Roumanie de s’installer.

A lire aussi:

DOSSIER: Invasion en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (289 articles)

[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ?
[Belgique] Invasion de clandestins en Belgique - Magnette, le donneur de leçons
Strasbourg : Erdogan somme les musulmans d’imposer l’islam à la France
Surpopulation carcérale : le ministre de la Justice ment !
[Belgique] Les traitres du MR ouvrent grand les portes à tous les migrants !
[Belgique] Belgique : une jeune mère et sa fille de trois ans expulsées pour laisser place à des clandestins
[Belgique] Des réfugiés syriens logés au World Trade Center III à Bruxelles...Non, ce n'est pas une blague !
[Belgique] Sondage exclusif sur l'Europe du Parti Populaire au sein de l'ADDE
[Belgique] Non, les migrants ne payeront pas votre retraite !
[Belgique] Pourquoi les entreprises belges doivent-elles refuser les certifications halal ?
[Belgique] Les actes islamophobes auraient doublé depuis 2011 selon le CCIB...Cette fois, la coupe est pleine ! (5 articles)


Pour compléter le tableau de cette montée en puissance des populations allochtones, au phénomène migratoire, il convient d’ajouter le taux de fécondité de ces populations, souvent nettement supérieur à celui de la population belge.

Si les chiffres traduisent une nette augmentation de la population d’origine étrangère dans notre pays, le sentiment qu’elle induit se trouve renforcé en raison du repli communautaire qui frappe certaines communautés. Ainsi, le sociologue français Hugues Lagrange mettait déjà en avant en 2010 dans son ouvrage « Le Déni des cultures » des phénomènes de « retraditionnalisation » au sein des populations musulmanes en France.

Loin de connaître un mouvement de sécularisation, il explique au contraire que « La résurgence des pratiques cultuelles et la religiosité augmentent chez les immigrés venus en France avant l’âge de 16 ans et chez les Français descendants d’immigrés, mais pas chez les immigrés arrivés à l’âge adulte ».

Ce ne sont pas les vagues d’attentats qui ont secoué la Belgique et la France, les Merah, les Nemmouche, les Coulibaly et autres sahli ou Kouachi qui nous convaincront du contraire, pas plus que les centaines de djihadistes issus de nos pays partis sur le théâtre de guerre syrien. Intégration, vous avez dit intégration ?

Alors, si au bout de 50 ans l’intégration de populations qui représentaient initialement quelques centaines d’individus a conduit à un résultat aussi peu enthousiasmant sur le plan sociologique et aussi coûteux en termes de dépenses publiques sous forme d’allocations ou de saturation des infrastructures scolaires noyées par le « boom démographique » comme à Bruxelles, pourquoi l’arrivée imminente de dizaines de milliers de migrants supplémentaires devrait-elle être accueillie comme une bonne nouvelle par le peuple belge ?

C.T.
Le Peuple

PS MR CDH ECOLO FDF CD V OPEN VLD 1



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 06/10/2015 19:17
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !