Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> L’islam est un facteur de sous-développement - Sami Aldeeb [Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs]





L’islam est un facteur de sous-développement - Sami Aldeeb
#1

L’islam est un facteur de sous-développement - Sami Aldeeb

Un professeur m’a demandé si l’islam est un facteur de sous-développement. Voilà ma réponse:

Je souhaite vous livrer ici quelques réflexions sur le rapport entre l’islam et le sous-développement:
.
1) Absence d’esprit critique: tout développement nécessité une critique. Sans une critique, on ne passe jamais d’une bicyclette à une voiture. Or l’islam interdit toute critique et y voit une subversion. Et la première critique passe par la critique de la religion.
.
2) Désordre de l’esprit: le Coran, guide du musulman appris par cœur sans jamais réfléchir à son contenu, est un ouvrage d’un extrême désordre. Cela a provoqué un désordre dans l’esprit des musulmans, passant d’un sujet à l’autre. Sachez qu’il y a des centaines de centres chargés de l’apprentissage du Coran par cœur, et aucun centre pour la compréhension du Coran… et toute critique du contenu du Coran vous conduit à la mort.
 .
3) Perte de temps dans l’inutile: qui achète le superflu vend le nécessaire. Le musulman fait cinq fois par jour la prière, et jeûne un mois dans lequel il gaspille plus d’argent pour le manger que le reste de l’année… et de plus il ne fout rien. Ceci puise son énergie qu’il pouvait utiliser pour d’autres choses plus utiles. S’y ajoutent le sacrifice du mouton et le pèlerinage qui causent des pertes inestimables d’argent qu’on peut utiliser à d’autres fins plus utiles.
.
4) Absence de silence: le silence est une nécessité pour toute réflexion et tout progrès. Allez au Caire et vous entendrez chaque jour cinq fois l’appel à la prière de façon chaotique au point de vous faire perdre la tête.
.
5) Absence de beauté: les entreprises en Occident dépensent des milliers de dollars pour embellir leur locaux et rendre l’ambiance plus supportable au travail. La présence d’une femme belle est un facteur important dans le progrès social. Les femmes sont de plus en plus enfermées dans des sacs poubelle qui vous coupent non seulement l’envie de travailler, mais aussi l’appétit, et vous plongent dans une ambiance moribonde.
.
6) Recours à des mensonges sous le couvert de la religion: aucun système ne fonctionne sans intérêts sur l’argent. Il faut certes mettre une limite aux intérêts, mais prétendre que les intérêts sont interdits en recourant à des systèmes de substitution douteuses n’est pas propice au progrès social. Cela crée seulement un esprit tordu. Sachez à cet effet que la même opération faite auprès d’une banque normale et une banque islamique coûte 25% plus chère auprès de la banque islamique.
.
7) Absence de cohésion sociale: pour que la Suisse puisse se développer, elle a dû mettre fin aux conflits internes religieux. C’est une condition sine qua non pour tout progrès économique qui nécessite une paix sociale et une stabilité politique. Ceci est totalement absent dans les pays musulmans qui sont construits sur le concept de la séparation entre les communautés religieuses prescrite par le Coran.
.
8) L’islam enseigne la haine. Une société bâtie sur la haine d’autrui est une société suicidaire. Le musulman répète 17 fois par jour la fatiha, le premier chapitre du Coran dont les verset 6 et 7 disent:
Dirige-nous vers le chemin droit. Le chemin de ceux que tu as gratifiés, contre lesquels [tu n’es] pas en colère et qui ne sont pas égarés
“Ceux contre lesquels Dieu est en colère” désignent les juifs, et les “égarés” désignent les chrétiens, selon 99% des exégètes du Coran. Comment pouvez-vous construire une société qui réussit socialement et économiquement lorsque vous proférez la haine 17 fois par jour contre les autres? Voir à cet effet mon livre: La fatiha et la culture de la haine.
.
9) L’islam a créé une société d’obsédés sexuels en raison des normes strictes en matière de sexualité. Nulle part ailleurs vous ne trouvez autant de harcèlement sexuel. Les besoins sexuels sont aussi importants pour une société normale que le manger et le boire. Un esprit obsédé sexuellement ne peut produire.
.
10) Absence de liberté religieuse: la liberté religieuse est une partie intégrante de la liberté personnelle. Une personne qui ne se sent pas libre de choisir sa religion et ses convictions ne peut se sentir bien dans sa peau ni être un élément constructif dans la société. Or l’islam condamne à mort toute personne qui quitte l’islam ou le critique. Ce qui oblige les gens à vivre dans l’hypocrisie la plus totale. Pourquoi donc servir une société qui vous opprime dans le plus intime de vous-mêmes?
.
Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle peut être utile pour comprendre la régression sociale et économique des pays musulmans.
.
Dites-moi ce que vous en pensez.
.
Dr. Sami Aldeeb Abu-Sahlieh
Centre de droit arabe et musulman
Ochettaz 17
CH-1025 Saint-Sulpice
Auteur d’une édition arabe et de deux traductions du Coran en français et en anglais par ordre chronologique, et d’une quarantaine d’ouvrages sur l’islam

Publié le: 05/01/2017 16:08
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !