Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re: Grippe: surmortalité record de 18 300 décès mais la Ministre de la Santé ne sera pas virée ! [Actualité Générale]





La grippe a tué comme jamais. À qui la faute ? (19000 morts supplémentaires cet hiver)
#1

La grippe a tué comme jamais - À qui la faute ?

Ne cherchez pas : Marisol Touraine
et son ministère de la Mauvaise Santé n'y sont pas pour rien.

La grippe s’en va, paraît-il, c’est le printemps qui revient… sauf pour Marisol Touraine. Vous avez tous lu dans vos quotidiens cette semaine que cette épidémie de grippe a fait plus de 19.000 morts supplémentaires cet hiver. Ces morts sont appelés « supplémentaires » par rapport aux statistiques de décès annuels.

Alors dans la grande communication d’État, relayée par les journalistes installés, on vous a tout dit, ou presque. On a argumenté tout d’abord sur le fait que le vaccin, cette année, « était moins actif ». Même si c’est vrai, il est quand même protecteur. On a aussi expliqué que les Français s’étaient moins fait vacciner. C’est peut-être partiellement vrai, mais pas suffisant. En revanche, les véritables raisons de cette épidémie non contrôlée ne vous ont pas été révélées, uniquement parce qu’elles mettent en cause le ministère.

Jusqu’en 2014 il existait un réseau de surveillance privé des grippes appelé GROG (Groupes régionaux d’observation de la grippe). Ce réseau existait depuis plus de trente ans, il était constitué d’un centre de regroupement et de très nombreux médecins libéraux de ville. La surveillance était très active, les médecins réalisant des tests en laboratoire pour détecter quel type de grippe sévissait. Une fois ces tests réalisés, ils étaient centralisés et le réseau permettait d’anticiper. Parallèlement à ce réseau GROG existait le réseau Sentinelle, qui se bornait à constater les avancées des épidémies, et bien sûr l’INSERM, spécialisé dans la recherche. GROG recevait une subvention de l’État pour faire ce travail essentiel.

A lire aussi:


Quand l'UE et le gouvernement n'empoisonnent pas votre existence, ils vous empoisonnent tout court !
Lettre ouverte à Marisol Touraine
OGM : quand l’Union Européenne organise l’empoisonnement des peuples - Marine Le Pen

Lobbys : L'Europe des traitres autorise la culture du maïs transgénique 1507 de Pioneer.
Viticulteur poursuivi pour refus d’empoisonner sa vigne : mais que foutent les Verts ?
Cette Europe qui nous empoisonne à coups de pesticides interdits dans les fraises...
Forêts en danger: la pistonnée de son mari, Madame Royal, ignore Greenpeace (?)
Dette, crise, chômage : qui crée l’argent ? Vidéo fabuleuse à voir & partager !


Marisol Touraine et les énarques du ministère de la Santé n’ont rien trouvé de mieux, en 2014, que de supprimer ce réseau, pour des raisons d’économie. Décision d’État, il ne reste plus que le réseau Sentinelle et l’INSERM, qui ne coûtent presque rien. Plus de subvention, la direction de GROG a licencié son personnel sans que personne n’en parle, au mois d’octobre 2014. Le résultat ne s’est pas fait attendre : l’épidémie 2014-2015 est une catastrophe. J’ai questionné un médecin libéral qui était correspondant de GROG. Elle m’a répondu que plus personne ne demandait ces tests permettant de définir le type de virus, qu’elle continuait à en prescrire mais que le laboratoire d’analyse lui disait que « cela ne se faisait plus ». Elle soupçonne, là aussi, une volonté de faire des économies, ce test étant remboursé par la Sécurité sociale. Personne n’en parle, donc plus personne ne l’utilise. CQFD.

Nous avons tous vu, après coup, les gesticulations du ministre, mettant en place un plan ORSAN (Organisation de la réponse du système de santé en situations sanitaires exceptionnelles) qui n’existe pas encore, pour tenter de laisser croire qu’elle a agi. Sauf que l’épidémie était derrière elle. Alors, si les urgences sont au bord de l’explosion, si les médecins de ville n’en peuvent plus, si les personnes fragiles sont mortes de la grippe, ne cherchez pas : Marisol Touraine et son ministère de la Mauvaise Santé n’y sont pas pour rien. Souvenez-vous, l’été de la canicule, un ministre de la Santé était apparu en polo (et en vacances) alors que les Français mouraient en nombre : il a été limogé en 24 heures. Il serait bon que cette vérité grippale soit connue et que le ministre soit limogé avant que la manifestation pour sauver la santé, dimanche, ne le jette dehors avec fracas.

 

Photojournaliste.

Publié le: 13/03/2015 23:41
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Grippe: surmortalité record de 18 300 décès mais la Ministre de la Santé ne sera pas virée !
#2

Marisol Touraine

Et dire que la gauche avait fait tout un pataquès sur la canicule de 2 003, dont on estime les conséquences en matière de surmortalité à environ 15 000 décès cet été là alors que la France n’avait jamais connu pareil précédent…

Pour bien vous représenter la chose, l’épisode de grippe de ce début d’année aura causé 20% de décès en plus par rapport à la canicule de l’été 2 003. Le problème c’est que le Gouvernement n’a réellement pris connaissance de l’ampleur de la catastrophe sanitaire qui était en train de se jouer qu’une fois qu’il était trop tard !

Alors certes, je sais ce que certain vont me dire… Que malgré tout Marisol Touraine a déclenché (pour sauver les apparences face à l’indignation des français devant son manque de réactivité ?) le plan ORSAN le 20 février dernier... Sauf qu’à cette date-là, le plus gros de la période épidémique était déjà passé… (semaines du 12-18 janvier au 9-15 mars 2015 d’après l’INVS).

Certes la Ministre n’avait aucune possibilité d’arrêter la grippe… Tout comme la majorité de l’époque en 2 003 n’avait pas non plus la possibilité d’atténuer la vague de chaleur ; pour autant ça n’a pas empêché les grands moralisateurs, surtout de gauche, d’exiger du pouvoir en place des démissions en série alors que comme n’importe qui, elle découvrait l’ampleur d’un phénomène jusqu’à lors totalement inédit… J’attends le grand cerveau (sans doute un alcoolique bien connu) qui se lancera dans une scabreuse démonstration pour me prouver que la grippe saisonnière est tout sauf un phénomène répandu…

On n’entendra évidemment personne dans la majorité condamner la lenteur de l’action Gouvernementale ; pas folle la guêpe ! Elle va pas non plus se tirer une balle dans le pied !

On n’entendra pas non plus ce grand médecin urgentiste de renommé commenter ces chiffres alors qu’en 2 003 il se scandalisait devant les caméras de voir les hôpitaux se remplir anormalement durant un pic de chaleur étonnamment élevé et perdurant… Là maintenant c’est différent. On dirait qu’en ce moment il n’a pas trop le temps d’ailleurs de s’occuper de tout ça, à devoir traiter des affaires de pognon chez « Charlie hebdo »… D’ailleurs en parlant de ce canard… J’ai comme l’impression que ce ne sont pas les terroristes qui ont tué Charlie contrairement à ce qu’ils affirmaient, mais les survivant qui ont vu qu’il y avait un pactole à potentiellement partager et qui semble leur avoir fait tourner la tête à beaucoup de monde…

Mais là n’est pas le sujet !

Ne soyez surtout pas inquiets pour Marisol Touraine.

Elle était Ministre de la Santé au moment de l’une des plus grave catastrophe sanitaire qu’ait connu la France au 21ème siècle mais pourtant personne dans la majorité ne fera mine de comprendre pourquoi il faudrait la virer sans plus attendre…

Par contre si elle avait été de droite, ça aurait été un tout autre son de cloche évidemment !

Puis bon…

Ils doivent bien s’en ficher dans le Gouvernement de la surmortalité liée à cette canicule, surtout parce que 90% de ces 18 300 morts sont des personnes de 65 ans et plus… A cet âge-là ça vote plus trop à gauche…

Puis bon… La surmortalité fait rentrer du fric dans les caisses avec les histoires de succession et ça donne un petit coup de pouce au business des corbillards… Du moment que ça créé de l’emploi… Où est le mal ??? Avec eux tout est possible… Même le plus ignoble…


Pierre Parillo




http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 23/05/2015 17:28
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !