Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re: Ce que l’on doit à Nicolas Sarkozy [Actualité en France]




« 1 ... 26 27 28 (29) 30 31 32 ... 40 »

Re: Attentats islamistes: La responsabilité de Sarkozy est écrasante !
#85

Attentats islamiques: La responsabilité de Sarkozy est écrasante

Si nous sommes en guerre, c'est dû pour une bonne part à sa dévotion atlantiste
et sa politique désastreuse en Libye aux basques d’un BHL déguisé en chef des armées.

Quatre jours après les attentats, on sait à une exception près qui les a commis, d’où venaient les terroristes, par où ils sont passés et qui les a aidés. Preuve que lorsqu’on veut savoir… En 36 heures, des centaines de perquisitions ont été menées, des armes de guerre et des explosifs découverts dans des planques où, nouveau miracle, on a su en une nuit où aller les chercher et les récupérer ! Comme les terroristes n’en avaient pas la liste dans la poche, on peut donc imaginer que les adresses étaient connues depuis un moment.

Le premier assassin identifié dans la boucherie du Bataclan s’appelait Omar Ismaël Mortefaï. Il aurait eu 30 ans dans huit jours et s’est offert un feu d’artifice hors du commun pour son anniversaire. Né à Courcouronnes, dans l’Essonne. Aux dernières nouvelles vivant à Chartres, sur le mail Anatole-France. Père d’une fillette de 5 ans. Se serait radicalisé à la mosquée de Lucé ! Pour ma part, j’ai bien du mal à associer le nom de Lucé à une mosquée radicale… c’est plutôt le château du Cloux et Léonard de Vinci qui me viennent à l’esprit, mais il faut croire qu’entre mon époque et la sienne, l’école de la République a bien changé…

Avant d’être un musulman convaincu, Ismaël Mortefaï était un petit voyou sans envergure. Exactement huit fois condamné pour des faits de petite délinquance. Des délits mineurs, pas du terrorisme. Et comme la France ne cumule pas les peines et peut remettre en liberté des individus qui comptent parfois plusieurs dizaines de condamnations, ceux-là ne sont jamais incarcérés. Une démotivation foncière pour les forces de police qui passent leur temps à courser des voyous remis dans la nature avant qu’eux-mêmes aient fini le rapport les concernant…

C’est une honte, un scandaleux laxisme, a dit Nicolas Sarkozy au cours de l’entretien fleuve qu’il a accordé à TF1 dimanche soir. Comment la justice a-t-elle pu laisser filer Mortefaï ? Pourquoi n’a-t-il jamais été incarcéré ?

C’est vrai, ça, pourquoi ?

A lire aussi:


DOSSIER:  Fusillades et explosions simultanées à Paris. Encore des musulmans terroristes
Retour de l'enfumeur Sarkozy, l' UMP persiste à nous prendre pour des cons ! (85 articles)
DOSSIER:  Invasion en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (403 articles)

[UE] Crise des migrants: la Belgique et la France doivent aussi porter plainte pour Haute Trahison (8 articles)
Francois Hollande: Coupable de haute trahison
80 % des délinquants sont extra-européens, 15 % d’Europe de l’Est et 5 % français
DOSSIER: Débile mais réel ! L’Arabie saoudite convoite la présidence du Conseil des droits de l’homme !
Marine Le Pen : « La France et les Français ne sont plus en sécurité » (Paris-Bataclan)
Marine Le Pen: L'UMPS, c'est "mort aux pauvres" - Vidéo

On ne peut pas accepter qu’on nous refasse le coup de Charlie une deuxième fois

Mais à bien y regarder, personne ne saurait mieux répondre que Sarkozy lui-même, car les condamnations dudit Mortefaï ont été prononcées entre 2004 et 2010. Et que faisait Nicolas Sarkozy en 2004 ? Il était ministre de l’Intérieur d’un certain Jacques Chirac. Et que faisait Nicolas Sarkozy en 2010 ? Il était président de la République.

Alors il peut prendre son air affligé, le patron des nouveaux Républicains, et déplorer les ratés dans la sécurité du territoire ; il peut avancer ses solutions fumeuses et totalement irréalistes, comme la résidence surveillée pour les 11.500 personnes fichées S, ou encore faire de la consultation de sites djihadistes un délit. Comme si l’on avait les personnels pour surveiller tout ce monde et un ange gardien sur l’épaule de chaque internaute !

Il n’est « pas question de polémiquer », dit-il, « ce ne serait pas digne alors que tant de victimes ne sont pas enterrées ». Facile ! Comme si cela excusait tous les mensonges.

La vérité, c’est que la responsabilité de Nicolas Sarkozy est écrasante dans ce qui vient d’arriver.

La vérité, c’est qu’il n’a pas changé : Nicolas Sarkozy est un cynique, un calculateur froid, un hypocrite, un sinistre tartuffe qui, soyons-en sûrs, ne fera pas davantage demain ce qu’il a refusé de faire hier. Et si nous sommes en guerre, comme il le répète avec son air compassé, cela est dû pour une bonne part à sa dévotion atlantiste et sa politique désastreuse en Libye aux basques d’un BHL déguisé en chef des armées.

Ecrivain, musicienne, plasticienne


Publié le: 18/11/2015 13:58
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Ce que l’on doit à Nicolas Sarkozy
#86

Ce que l’on doit à Nicolas Sarkozy

Ce n’est ni à Nicolas Sarkozy ni à Francois Fillon, son éternel Premier ministre
à la mine de chien battu, que je confierais demain mission
de faire la guerre aux terroristes et d’anéantir Daecch…

Sitôt connue la nature terroriste de ces fusillades et bien avant la revendication de ces attentats par l’État islamique, radios et télés ont ouvert leurs portes aux je-sais-tout et y a qu’à-faut qu’on, civils et militaires spécialistes de tout poil concentrés dans la capitale : criminologues, psychologues, politologues, historiens du terrorisme, spécialistes du monde arabe, d’Al-Qaïda, de Daech, de Boko Haram, des spécialistes de l’armement des armées… j’en passe et des meilleures, façon de parler, bien évidemment, vu qu’en matière de compétence, il y aurait beaucoup à dire sur ces professionnels de la guerre du micro, costumés, cravatés, décorés.

Une exception, toutefois, à cette diarrhée de « spécialistes » : la présence sur deux ou trois plateaux de Marc Trévidic, juge d’instruction affecté au pôle antiterroriste pendant une dizaine d’années. Celui-là, un des rares à vraiment connaître la musique, sait de quoi il parle. Trévidic connaît parfaitement le monde du terrorisme, ses réseaux, les pays arabes qui le financent en douce et surtout nos failles : manque de moyens, responsabilité des politiques… Voilà pourquoi il n’a pas eu, hélas, l’occasion de s’exprimer longuement, les journalistes préférant passer des heures sur l’émotion plutôt que de savoir qui, de nos « amis et alliés » qataris et autres Saoudiens, finance depuis des lustres les terroristes version salafiste impliqués dans ces attentats sur fond de guerre fratricide entre sunnites et chiites.

Et puis, entre deux bougies et les larmes, ont déferlé… les politiques. Je n’en retiendrai qu’un (Nicolas Sarkozy), parce qu’il y a peu, il était aux affaires.

En d’autres temps, il m’aurait fait rire lors de sa prestation en sa qualité de président des Républicains. Il s’y croyait, il s’y voyait déjà « Vive la République, vive la France » en président de la République de remplacement d’un fauteuil bancal voire vacant, devant une France meurtrie, en déroute, qu’il fallait au plus vite libérer de la déferlante terroriste.

Et puis, le lendemain, quelque temps après son passage à l’Élysée, il a été invité au 20 heures de TF1, venu faire le barbeau et nous expliquer ce qu’il faudrait faire, ce que l’autre aurait dû, aurait pu faire pour éviter ça, face à une grande blonde de présentatrice qui, faute de tout comprendre, opinait l’air béat devant l’ex-Président, lequel voulait refiler des bracelets aux milliers de fiches S qui bricolent dans les quartiers.

A lire aussi:


Retour de l'enfumeur Sarkozy, l' UMP persiste à nous prendre pour des cons ! (86 articles)
Magouilles électorales : les grandes manœuvres "UMPS / RPS - UDI - FDG - EELV "ont commencé (11 articles)

Fusillades et explosions simultanées à Paris. Encore des musulmans terroristes (52 articles)
INVASION EN COURS: LA STRATEGIE ISLAMISTE, ET LA HAUTE TRAHISON DE L'UE, DE VOS ELUS (403 articles)
S’ils avaient écouté le Front National patriote au lieu de l’insulter, on n’en serait pas là…
L'Etat français complice de groupes criminels - Jean-Loup Izambert
Marine Le Pen sur FR 2 - "Des paroles et des actes". Déjà des magouilles de FR2 et de l'UMPS (8 articles)
Hollande et ses sbires peuvent-ils nous libérer de frelons qui menace la France ?
Tous les pro-migrants vont-ils rendre des comptes aux familles des victimes ?
Régionales: Valls et Estrosi rêvent du modèle suédois
Oui, l’islam pourrait détruire l’Europe
Lagarde et le FMI veulent encore plus de migrants pour nous remplacer !
7 000 djihadistes potentiels en France: le Front National réclame la fermeté absolue
Les « poilus » n’échapperont pas à la pathétique récupération politicarde…
Pourquoi le programme économique du FN leur fait si peur...
Sarkozy : boniments et tartufferies…

Sauf qu’on lui doit, au président Sarkozy, la suppression de la DST et des RG, regroupés au sein de la DCRI, nouveau service de police voué au renseignement qui a longtemps pataugé et pédalé dans le vide avant de trouver une méthode que certains anciens de la DST et des RG jugeaient hier douteuse et aujourd’hui très relative.

Sauf qu’on lui doit aussi, au président Sarkozy, la baisse des effectifs dans l’armée, la police, la gendarmerie et des moyens financiers qui vont avec alors que, dans le même temps, son ministre de l’Intérieur de l’époque, Claude Guéant, tapait sans vergogne en compagnie de quelques comparses dans la caisse…

Sauf que du temps du président Sarkozy, barbus, rappeurs, imams radicaux ne parlant qu’arabe fraîchement débarqués du Qatar ou d’Arabie saoudite, qui véhiculent messages de haine et de guerre sainte dans les quartiers et mosquées en France et dans certains territoires ou départements d’outre-mer, n’ont été que très rarement inquiétés et que Sarkozy n’a rien fait, ni plus ni moins que les autres, pour les expulser, les châtier, les déchoir de leur nationalité, les placer en résidence surveillée…

Sauf que l’on doit aussi au président Sarkozy d’avoir fait éliminer Kadhafi pour d’obscures raisons plus personnelles que géopolitiques d’ailleurs, façon comme une autre de déstabiliser plus encore le Moyen-Orient, en particulier la Libye, pays dévasté et ruiné, après avoir fait le mariolle en compagnie de BHL.

En conclusion, ce n’est ni à Nicolas Sarkozy ni à Francois Fillon, son éternel Premier ministre à la mine de chien battu, que je confierais demain mission de faire la guerre aux terroristes et d’anéantir Daecch…

Journaliste.

Publié le: 18/11/2015 15:07
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Ainsi parlait Sarkozyguaino
#87

Ainsi parlait Sarkozyguaino

Il n’était que temps que M. Sarkozy fît son entrée dans notre paysage politique.

« À ceux qui prenaient la parole pour tenter d’éveiller les consciences sur les dangers de ce désarmement intellectuel, culturel, spirituel et moral auquel conduisait ce nihilisme, il fut intenté des procès en sorcellerie. Ceux qui dénonçaient les méfaits du pédagogisme à l’école étaient disqualifiés comme réactionnaires… Ceux qui disaient qu’un pays a besoin de frontières étaient pétainistes. Ceux qui évoquaient l’immigration comme un problème étaient racistes…. Les partisans d’une justice plus ferme avec les délinquants, les défenseurs de l’autorité étaient traités de fascistes… »

C’est à la plume d’Henri Guaino, nous informe Le Figaro, que sont dus ces propos qui ne sont pas sans évoquer l’époque pas si lointaine où la pensée politique de Nicolas Sarkozy sortait tout armée du cerveau de Patrick Buisson et était mise en forme par le même Guaino. Tels quels, ils sont extraits du discours d’une belle facture et d’une vigueur certaine que l’ancien président de la République, à défaut de l’avoir écrit, voire relu, a prononcé et assumé avant-hier à Schiltigheim, banlieue populaire de Strasbourg, dans le cadre de la campagne électorale des régionales.

A lire aussi:

Décidément en verve, l’ancien chef de l’État, ou en tout cas son scribe, est allé bien plus loin lors de la même intervention en parlant de « décennies de renoncement. » Michel Houellebecq avait fait sensation, l’autre jour, en déclarant au Corriere della Sera que « depuis dix, vingt ou trente ans » nous étions gouvernés par des incapables et des imbéciles. Renchérissant encore sur l’insolent, l’actuel président des « Républicains » n’a pas hésité à dénoncer « les conformismes qui façonnent l’opinion depuis quarante ans ». Quarante ans ? Peste ! Donc, si l’on calcule bien, c’est à M. Valéry Giscard d’Estaing que remonterait un mal français que n’ont pas tenté ou que n’ont pas réussi à enrayer ses successeurs, à savoir François Mitterrand, Jacques Chirac et… François Hollande.

Celui qui se veut aujourd’hui le leader de l’union de la droite et du centre, en attendant mieux, s’est posé à Schiltigheim en défenseur de l’identité nationale, des racines chrétiennes de la France, de la maîtrise de nos frontières, de l’autorité à l’école et donc, face au terrorisme et à la décadence, en adversaire implacable des abandons de souveraineté consécutifs aux accords de Schengen, au traité de Lisbonne et autres pactes d’irresponsabilité ou des renoncements, des démissions et des capitulations qui ont fait de l’école une pétaudière, de nos banlieues les viviers du terrorisme et de la France une zone de non-droit. Il n’était que temps que M. Sarkozy fît son entrée dans notre paysage politique.


Journaliste et écrivain


Publié le: 27/11/2015 03:06
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 26 27 28 (29) 30 31 32 ... 40 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !