Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [France] Mondial 2022 : Sarkozy et Platini tremperaient dans le « Qatargate » [Actualité en France]





[France] Mondial 2022 : Sarkozy et Platini tremperaient dans le « Qatargate »
#1

Mondial 2022 : Sarkozy et Platini tremperaient dans le « Qatargate » [MàJ]
Le Bloc identitaire a réagi face à ce “scandale”, par le biais d’un communiqué.

Rappelant que “de la place de l’Opéra de Paris jusqu’à l’hôtel Martinez de Cannes, [il] a toujours été aux avant-postes pour dénoncer le rachat progressif de la France par le Qatar”.

C’est la raison pour laquelle “dans un premier temps, [le Bloc identitaire] invite tous les Français à signer [sa] pétition visant à obtenir une commission d’enquête sur les investissements qataris et leurs relais en France. Cette demande n’est pas extravagante puisque certains députés indépendants ont témoigné de la même préoccupation.”

De son coté Fabrice Robert, président du Bloc Identitaire, a personnellement indiqué :

“Plus rien ne nous étonne de la part du Qatar. Pour cet émirat, tout – entreprises, individus, événements sportifs – est à vendre, ce n’est qu’une question de prix.
Ce nouveau scandale permet notamment de rappeler que le Qatar tente aussi de racheter progressivement la France grâce à la lâcheté de nos élites dirigeantes. Pour exemple, une loi unique taillée sur mesure, exonère les Qataris d’imposition sur les plus-values immobilières et d’impôt sur la fortune (pour les cinq premières années de résidence) alors qu’aujourd’hui on impose l’austérité à notre peuple.
Aujourd’hui, le Qatar se paye notre patrimoine (hôtels particuliers, palaces, etc.), investit dans les entreprises et les médias, achète nos clubs de football (PSG) et même nos banlieues.

Le Bloc identitaire a toujours été en avance pour dénoncer le rachat progressif de la France par le Qatar. Nous entendons mettre en place très prochainement de nouvelles initiatives – au-delà des étiquettes partisanes – sur ce thème crucial pour l’avenir et l’indépendance de notre pays.”

 

29/01/2013 – 21h00
DOHA (NOVOpress) –
Le Qatar dépense sans compter : livraison d’armes pour les islamistes en Syrie ou au Mali, financement des mosquées dans l’Hexagone, rachat des plus beaux palais français à Paris, ou encore, acquisition du PSG. Dans l’univers de l’argent sale et du ballon rond, le Qatar fait la Une des médias depuis hier. France Football a en effet publié une enquête dans laquelle le bihebdomadaire (photo ci-dessus) accuse le Qatar de corruption dans la course à l’attribution du Mondial 2022. C’est le 2 décembre 2010 que le comité exécutif de la FIFA a confié à l’émirat qatari l’organisation de cette Coupe du monde de football.

Pour étayer sa démonstration, France Football cite notamment un mail interne de la FIFA dans lequel le secrétaire général de la Fédération internationale de football, Jérôme Valcke, déclare : « Ils ont acheté le Mondial 2022 ». Un « Qatargate » qui impliquerait également Nicolas Sarkozy et Michel Platini. La revue révèle en effet un rendez-vous secret entre Nicolas Sarkozy, Michel Platini, Sébastien Bazin (alors président du PSG) et le prince Tamin bin Hamad al-Thani du Qatar, afin de lui offrir la voix de la France.

L’enquête de France Football n’est pas la seule à accuser de corruption le Qatar et ses soutiens occidentaux. En octobre 2010, le « Sunday Times » avait recueilli le témoignage d’une employée du service communication internationale pour la candidature du Qatar. Elle accusait deux membres du comité exécutif, l’Ivoirien Jacques Anouma et le Camerounais Issa Hayatou, président de la CAF, d’avoir touché 1,5 million de dollars afin de voter en faveur du Qatar. Elle s’est rétractée en juillet 2011…

En décembre 2010, le Wall Street Journal révélait à son tour qu’au moins un des conseillers de la fédération qatarie avait proposé à la fédération argentine de lui verser 78,4 millions de dollars en contrepartie de son soutien. Cet énorme scandale international pourrait enfin braquer une lumière crue sur les magouilles multiformes des Qataris.
30/01/2013 – 15h10 - PARIS (NOVOpress)


Publié le: 01/02/2013 13:56
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : [France] Mondial 2022 : Sarkozy et Platini tremperaient dans le « Qatargate »
#2

France Football confirme que le Qatar a acheté sa Coupe du monde avec les biffetons de la corruption

Pour une fois, nous saluerons le vrai journalisme d’investigation qui caractérise l’enquête faite par l’hebdomadaire « France Football » (n° 3486 du 29/01/13 – journalistes responsables : Eric Champel et Philippe Auclair) à propos de l’étonnante attribution par la FIFA de la Coupe du Monde de football, pour l’année 2022, au Qatar… dont nous avions d’ailleurs déjà souligné l’aberration (1 ) !

Le Qatar, un désert de sable de 11 000 km² où il fait 50° en été… où il faut construire 12 stades (pour 1,7 million d’habitants) dont on nous dit qu’ils seront « réfrigérés » (eh, les écolos : et le bilan carbone? oublié ?)… où n’existent aucun club valable, aucune tradition de football, aucune histoire sportive… où l’on se demande comment pourront être accueillis ceux qui participeront à la fête, les supporteurs anglais, néerlandais, allemands, notamment, dont on connaît la joie exubérante… quant aux supportrices, dans ce micro pays où les femmes sont enfermés dans des sacs-poubelles !

Rien, absolument rien ne justifie l’attribution de cet événement à un pays qui se caractérise par des lois islamiques wahhabites et par un environnement hostile à la tenue festive et débridée d’une compétition planétaire.

Rien… Sauf que les dirigeants qataris ont acheté ce « mondial » et les votes de 14 membres du comité de la Fédération Internationale de Football Association qui, sous la responsabilité du président Sepp Blatter, ont assuré la victoire du pays des pétro-dollars (l’argent n’a pas d’odeur, nous le savons tous)…

Qu’ il y ait le sieur Platini, président de l’Union Européenne de Football Association parmi ces décideurs du 10 décembre 2010 est un pur hasard, sans doute… Comme a pu l’être, quelque temps avant, sa participation à une dîner élyséen avec Sarkozy, le prince héritier qatari, le nommé Bazin, représentant du propriétaire d’alors du Paris Saint Germain et qui cherchait un repreneur… C’était le 23 novembre 2010. On ne fera croire à personne qu’il ne fut question, lors de ce dîner, que de l’excellence de la cuisine française et de la qualité des vins de notre terroir…

Et quelques mois plus tard, le PSG était racheté par des fonds souverains du Qatar (qui allaient, dans la foulée, acheter le Paris Hand Ball et lorgner vers le Paris Levallois Basket…), la chaîne de télévision qatarie « Al-Jazeera » lançait, en France, une chaîne de télévision sportive BeIn Sport qui se mit à acheter » à tours de bras » les droits « télévisuels » des compétitions européennes et nationales de football pour les diffuser en France…

Le hasard encore, sans doute…

Mais c’est vrai que les qataris avaient travaillé « en amont » depuis de longues années !

Aux informations ci-dessus énoncées, l’enquête de « France Football » en ajoute une « palanquée » d’autres, tout aussi juteuses de prébendes sonnantes qui pourraient devenir trébuchantes, et surtout, largement répandues sur la « planète football » et « mouillant » aussi bien des administrateurs de la FIFA que des présidents de Fédérations (au Paraguay et en Argentine notamment, sans parler de nombre de pays africains…), des présidents de clubs, des entraîneurs et d’anciennes vedettes du football-spectacle.

La liste est impressionnante, laissons le lecteur s’y référer en lisant le travail d’investigation fait… mais sans résister au plaisir de l’informer dès à présent que parmi les meilleurs « ambassadeurs » grassement rémunérés des qataris figurent notre « Zizou » (qui n’est surtout pas « national ») pour la bagatelle de 11 millions d’euros de défraiement… ce qui n’est que peu de chose quand il se dit « qu’on serait allé » jusqu’à 25 millions pour l’ex-entraîneur du « Barça » (et nouveau du Bayern de Munich), Guardiola, « Barça » soutenu financièrement par les fonds qataris et dont le président actuel a fait fortune en étant « très en affaires » avec le Qatar…

Sponsoring, lobbying ? Ce sont les mots utilisés par les intéressés (payeurs et encaisseurs) pour justifier ce qui s’est passé… A ce niveau d’interpénétrations, de rencontres, d’affaires faites ensemble, la frontière d’avec la corruption est pour le moins floue… Disons que pour les qataris, elle est surtout virtuelle.

C’est vrai que ces derniers n’ont fait qu’exploiter la manière avec laquelle fonctionne la FIFA, cette structure de vieillards crypto-soviétiques assis, à Zurich, sur leurs coffres forts remplis, et organisés, selon un ancien membre « blackboulé » comme une petite mafia qui cultive la corruption, sa seconde nature.

L’OPA ainsi lancée par le Qatar sur le football international, ses structures de gestion, ses clubs, ses retransmissions télévisuelles, son « marchandising », n’a rien d’innocent.

Elle est certes dangereuse du point de vue sportif : quand des « fonds » politiques s’immiscent dans l’organisation d’une compétition, accaparent ses retransmissions télévisuelles planétaires, et dirigent plusieurs clubs y participant (c’est le cas actuel avec la Ligue des Champions européens de football… et le championnat de France !) on peut légitimement craindre pour la régularité de l’épreuve…

Elle l’est quand ces « fonds » vont capter à leur profit, pour se renforcer encore, la manne financière et publicitaire représentée par cet impact sportif dont l’assise populaire n’est plus à démontrer et dont l’influence sur les comportements commerciaux des foules est réelle.

Mais elle l’est surtout du point de vue idéologique, politique, sociétal, car l’influence de « masse » du spectacle sportif professionnalisé (et c’est ainsi que sont, ou que deviennent, TOUS les sports ) permet, aussi, de manipuler les consciences, d’imposer des modes de vie et de faire, et d’orienter les votes.

En se fabriquant à coups de milliards d’euros une image rayonnante, le Qatar participe, à sa manière et dans ce domaine, à l’expansion de son idéologie wahhabite… Il a, nous le savons, plusieurs cordes à son arc : en Tunisie, il finance le parti au pouvoir, en Libye, il a armé les islamistes et il participe à la gestion du pétrole, en Syrie, il finance et arme les islamistes de tous bords appelés d’un peu partout pour combatte un régime qu’ il veut faite tomber… Au Mali même, il est cité comme l’un des soutiens des « terroristes » islamistes, vous savez, ces terroristes dont Hollande et Fabius veulent taire l’origine musulmane…

La veulerie socialiste en ce domaine trahit la complicité des gouvernants français envers cet état salafiste dont ils accueillent en « grandes pompes » les représentants, leurs milliards d’euros… et leur idéologie rétrograde, bienvenue pour tuer le peuple de France dont l’attachement à la laïcité et à la démocratie freine le développement de l’Europe fédérale et la destruction de la Nation dans toutes ses caractéristiques.(2 )

En déroulant le tapis rouge sous les babouches qataries, le gouvernement actuel (comme l’avait fait son prédécesseur) se révèle le complice de l’offensive djihadiste de ce pays persuadé qu’ici, en Occident, il n’est guère besoin de donner au djihad une forme violente, il suffit de pratiquer la takkya et d’allonger les « biffetons »… la vénalité, la pusillanimité, la petitesse de la caste politiciennne française fera le reste.

Et une bonne pénétration des couches populaires par le soutien aux sports les plus répandus, comme une bonne infiltration des strates immigrées par des aides de toutes sortes (et à fonds perdus), le tout bien supporté par la caste ministérielle des dhimmis potentiels que sont, par exemple, la franco-marocaine qui parle tout le temps pour ne rien dire ou la mémère chargée des sports qui, comme une bécassine patentée, « botte en touche » chaque fois qu’il y a une question « délicate », voilà qui peut avoir de meilleurs résultats que l’usage de la kalachnikov, réservé aux « primitifs ».

Alors, oui, « qatargate » à la FIFA, dit (et prouve) « France Football »…

Plus grave : « Qatargate » pour la République Français, ses valeurs, ses principes, que bradent dans leurs visées européistes et mondialistes, les castes politiques, économiques, idéologiques qui nous gouvernent depuis 40 ans par détournement de la démocratie.

Empédoclatès
par Empédoclatès

1 – http://ripostelaique.com/La-coupe-du-monde-de-foot-au-Qatar.html

2 – http://ripostelaique.com/et-pendant-c ... val-de-la-caste-umps.html


Publié le: 01/02/2013 16:36
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !