Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re: L'UE veut élargir le regroupement familial des migrants ! [Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation]




« 1 ... 185 186 187 (188) 189 190 191 ... 318 »

Re: Islamisme: décider vite et vrai !

Islamisme  décider vite et vrai

Il faut traiter radicalement les difficultés engendrées
par notre immigration-invasion incontrôlée, en amont, à la source.

Le duo fatal de gouvernement Valls-Cazeneuve, constitué de politicards menteurs, incompétents, arrogants et bouffis d’idéologies contredites tous les jours par la réalité, nous serine que nous sommes en guerre, sans préciser contre qui, ni qu’elle commence mal puisque la France a déjà perdu, dans les attentats, plus de 260 personnes en quelques mois. Ce sont des menteurs professionnels !

Sont-ils incompétents ? Ils font ricaner le monde entier en essayant de traiter le terrorisme en aval : déradicaliser quelques volontaires, contrôler des sacs sur les plages, exposer les militaires de l’opération Sentinelle comme des cibles faciles… et surtout exhorter les Français à s’habituer au terrorisme barbare d’une minorité dans la minorité ! Voilà la honte !

Arrogants ? Ils affirment qu’ils ont tout fait pour mettre un terme à cette suite infernale d’attentats et qu’ils veulent inaugurer de nouveaux rapports entre la France et l’islam. Cette prétention fait sourire devant les souvenirs que quinze cents ans de piraterie, de razzia, de « chicaya » et de « taqiya » ont laissés aux peuples.

Alors voici quelques suggestions pour faire plus et mieux. Décider vite et vrai ! Le changement, c’est maintenant !

Il est devenu évident pour tous qu’il faut traiter radicalement les difficultés engendrées par notre immigration-invasion incontrôlée, en amont, à la source :

– Détecter d’abord et détruire juridiquement les terroristes si possible avant leurs crimes, sinon physiquement sur place. Immédiatement. « Celui qui méprise sa vie domine la tienne » (Sénèque). Comme ces criminels se targuent tous d’être les vrais musulmans, il faut aussi s’attaquer aux causes profondes de leur radicalisation islamique.

– Débarrasser manu militari le territoire français de tous les islamistes avérés : salafistes, Frères musulmans, wahhabites et autres prédicateurs excités qui affirmeraient la prédominance de la charia sur les lois françaises. Leurs discours de haine sociale n’a pas sa place chez nous. « L’islam est l’islamisme au repos, et l’islamisme est l’islam en mouvement », a dit le poète kabyle Ferhat Mehenni. L’islam n’est pas seulement une religion, c’est une théocratie voulant régenter la vie politique, économique et sociale, n’est compatible avec la civilisation occidentale qu’à très faible dose. « L’islam est politique ou il n’est rien », a dit l’ayatollah Khomeiny, cité par Bernard Lewis.

– Promouvoir résolument la participation active de la masse des musulmans de France à la lutte contre leurs extrémistes, qui finiront par leur porter grand tort.

– Supprimer toute aide ou subvention aux immigrants pour débrancher les pompes aspirantes et arrêter immédiatement et totalement l’immigration vers la France.

– Redonner à la police son vrai rôle de gardien de la paix intérieure et des lois françaises par des ordres clairs, des stratégies efficaces, des crédits et un soutien politique sans faille.

Mais les « zélites » ne veulent pas entendre parler de tout cela, sous le prétexte fallacieux d’une idéologie humanitaire irresponsable. La vraie raison de leur trahison, soigneusement dissimulée, est surtout de ne pas perdre le réservoir de votes que représente, pour eux, la communauté musulmane de France. Tant pis pour les kouffars qui devront s’habituer à se faire égorger en s’agenouillant et en baissant la tête.

Chirurgien cardio-vasculaire
Polémiste. Paysan.


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 08/08/2016 01:21
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: France : du choc démographique au choc des civilisations (1/2) ?

invasion musulmane - Démographie effrayante

Le Général Charles de Gaulle définissait la France de la manière suivante : « c’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne ». Or l’identité de la France qui reposait sur un soubassement blanc, gréco-latin et chrétien est en train de disparaître au profit d’une population toujours plus africanisée.

A lire aussi:

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (562 articles)
[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ? (90 articles)
[Belgique] Manifestation de soutien à Erdogan Place Saint Nicolas à Liège : Sommes-nous encore chez nous ? (11 articles)
Le projet d’ethnocide des peuples européens" - Guillaume Faye
[Belgique] Un site cartographie la population musulmane crée un malaise
[Belgique] Charleroi: deux policières attaquées à la machette par un homme criant « Allah Akbar»
Chaos migratoire en Amérique centrale et fermeture des frontières
Une Prophétie annonce l'invasion de l'Europe par les musulmans et, surtout, de la France
[USA] 500000 dollars offerts à Hillary Clinton pour qu’elle défende l’islam et les musulmans (5 articles)
[Belgique] Pétition pour le rapatriement des musulmans ? INTERDIT !
[Belgique] Un homme d’origine Turque armé d’une machette provoque l’évacuation du quartier du Carré à Liège
[Belgique] Fatima Aberkan, une terroriste musulmane libérée à condition de ne pas se rendre à Molenbeek
[Belgique] Conditionnement et manipulation mentale : Le ramadan des enfants à partir de 7 ans
[Belgique] Bruxelles : un enfant de 7 ans frappé... parce qu'il ne croit pas en Allah (7 articles)
Eurabia ou l’islamisation de l’Europe : le pire complot de tous les temps  (4 articles)
Un muslim maire de Londres (13 articles)

Des enfants musulmans s’entraînent à décapiter des poupées blanches
Sermon du vendredi à Sarrebruck, en Allemagne : "Rome sera conquise par l’islam"
Ces musulmans qui se disent modérés (6 articles)
Charia et islamisation, une conférence d’Alain Wagner
Le vrai projet des Frères Musulmans
Tuerie d’Orlando: ce n’est pas ça, l’islam?
[UE] Une civilisation à l’abattoir…
[Belgique] Invasion musulmane et terrorisme: attendons-nous au pire!
Trump, Le Pen, Farage : les « populistes » gouverneront-ils un jour ?
Juncker contre "la pensée populiste", c'est surtout Juncker contre les peuples !

Si les statistiques raciales sont interdites en France, il est néanmoins possible de contourner cette interdiction afin de se faire une idée de la réalité de notre pays. L’association française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l’enfant (AFDPHE) évalue chaque année le taux de dépistage de la drépanocytose. Cette dernière est une maladie héréditaire de l’hémoglobine très fréquente chez les personnes de couleur. Les blancs, n’étant pas concernés, ne sont pas soumis au test. Or le taux de dépistage était selon l’association de 20% en France métropolitaine au début des années 2000, de 35% en 2012, et si la tendance continue, elle sera de 50% en 2025, ce qui signifie qu’un enfant sur deux nés dans l’hexagone sera d’origine ethnique extra-européenne.

A l’aune de ces données, l’économiste Gérard Pince estime que la France sera composée, vers 2080, de 50 millions d’allogènes et de 46 millions d’autochtones. Cependant, cette transformation de la population pourrait s’opérer bien plus tôt du fait de l’accroissement significatif des flux migratoires concomitants à la déflagration libyenne et moyen-orientale et de l’émigration des autochtones chiffrée à environ 100 000 départs définitifs annuels, dont à peu près 80 000 composés de jeunes surdiplômés. Que nous nous réjouissions ou non de ce changement, celui-ci comporte néanmoins deux problèmes, l’un économique, l’autre de civilisation.

Concernant l’économie : le rapport de l’Insee de 2011 note que 6 personnes extra-européennes sur 10 en âge de travailler sont sans emploi, alors que seulement 10% des autochtones et 9% des étrangers de l’union européenne sont frappés par le chômage. Avec l’intensification des flux migratoires et l’accroissement des naissances extra-européennes, il est probable que la situation du marché du travail empire.

De plus, à côté du chômage, il est possible que le développement économique de la France s’érode. La revue britannique Intelligence a publié récemment une étude sur le Quotient intellectuel moyen (QI) de la population française. Celui-ci aurait baissé de 4 points en 10 ans, passant de 98 à 94. Cette baisse de l’intelligence a selon l’étude deux raisons : la première est le mode de vie cotonneux des autochtones qui, de génération en génération, provoquerait une régression de leur QI moyen ; la seconde pointe l’apport massif de populations venues d’Afrique et d’Asie du Sud dont le QI moyen est moins élevé que celui des Européens. Or l’altération du QI moyen d’une population ternit la qualité du développement économique d’une nation. En effet, le développement est soutenu par les ingénieurs, chercheurs et cadres issus exclusivement de la petite minorité des QI les plus élevés. A partir du moment où le QI moyen d’une population s’affaisse, la petite minorité des QI les plus hauts se rétracte elle aussi, ne permettant plus de fournir suffisamment d’élites capables de soutenir l’artificialisation des sociétés développées.

Concernant le problème de civilisation : le directeur de la DGSI, Patrick Calvar, déclara lors de sa dernière audition devant la commission de défense de l’Assemblée nationale que la société française était au bord de la guerre civile du fait d’une communautarisation extrême des différentes entités ethnoculturelles. Au sujet de la minorité musulmane, évaluée à environ 8 millions d’individus majoritairement d’origine maghrébine, subsaharienne et dans une moindre mesure moyen-orientale, la masse de données recueillies en matière de lutte anti-terroriste (contenu des téléphones, ordinateurs, écoutes, etc.) trahit une radicalisation inquiétante. Si Calvar ne donne pas d’appréciation chiffrée, certains instituts de sondages proposent des pourcentages préoccupants. Ainsi, selon un sondage de 2008 intitulé Islam et Citoyenneté réalisé par CSA pour le Monde des Religions, 54% des musulmans de France se prononcent pour l’application totale ou partielle de la charia, 70% sont pour le port du voile, 78% pour le financement public des mosquées, 22% pour la polygamie et 17% contre la laïcité. À côté de cette étude, l’enquête réalisée par le Berlin social science center conclut que 73% des musulmans français jugent que les préceptes de leur religion sont plus importants que la loi républicaine. De son côté, le Pew Research Center indiquait qu’en 2007, 35 % des musulmans français adhéraient à l’Islam radical et que ce chiffre montait à 42 % chez les moins de 30 ans. Il est hautement probable que l’accroissement numérique de la population musulmane s’accompagne d’un accroissement de sa frange la plus dure.

Cette radicalisation musulmane résulte en partie de la situation spécifique de notre pays et de son Histoire. Le journaliste Alexandre Mendel, auteur du fameux essai La France Djihadiste, dénonce, par exemple, le discours victimaire prôné depuis des décennies par les médias et les élites qui a nourri un esprit de revanche de la part des minorités ; de son côté l’universitaire Andrew Hussey décrit dans son Insurrection en France la permanence d’une longue guerre ethnoculturelle prenant racine dans la colonisation du Maghreb et se pratiquant actuellement au travers d’une colonisation à rebours étendant toujours plus ses zones de non-droit.

“39% des Français ne condamneraient pas la dégradation ou l’attaque d’un lieu de culte musulman
en représailles à un nouvel attentat et 10% approuveraient ces actions,
soit environ 6 millions de personnes…”

Néanmoins réduire les causes de l’extrémisme islamique au mal français est erroné car ce durcissement s’inscrit plus largement dans une montée en puissance globale de l’islam radical. Selon Aymeric Chauprade, ancien professeur de géopolitique à l’Ecole de Guerre puis député du FN au parlement européen cherchant désormais à se rapprocher des Républicains, les services secrets français estiment qu’entre 15% à 25% des Musulmans du monde sont séduits par l’islam radical, soit sur 1,6 milliard de mahométans, 200 à 400 millions, donc plus ou moins la population totale des États-Unis d’Amérique…

Quelques exemples épars de cette montée radicale : selon le site Intelligence Online le General Intelligence Directorate (GID), le puissant service secret jordanien, est en train de préparer une attaque de vaste ampleur sur son territoire afin d’anéantir des cellules jugées pro-Daesh. En effet, Daesh ayant perdu 40% de son étendue syro-irakienne à cause des frappes de la coalition est en train d’engager une procédure de déterritorialisation de son organisation afin de disséminer dans le Caucase, en Europe et au Proche-Orient des cellules terroristes. La Jordanie est concernée au premier chef par cette menace du fait qu’elle partage avec l’Irak une vaste frontière traversée par des tribus arabo-sunnites ayant pied sur les deux territoires et au travers desquelles Daesh peut s’implanter dans le royaume hachémite. Or cette menace est d’autant plus pesante qu’une partie significative de la jeunesse jordanienne adhère à l’État islamique. Autre exemple en Égypte : est apparue dans la péninsule du Sinaï une organisation islamiste du nom d’Ansar Beit al-Maqdes, ralliée à l’État islamique. Le fameux service de renseignement intérieur égyptien Moukhabarat a mené dernièrement une vaste campagne pour recruter 300 indicateurs copieusement rémunérés au sein des tribus locales, mais selon le site Intelligence Online seulement une petite quinzaine de personnes a décidé de coopérer avec les autorités, prouvant malgré elles l’acquiescement des populations à l’islam radical et obligeant le gouvernement égyptien à passer d’une lutte anti-terroriste à une contre-guérilla dans la région. De son côté, l’africaniste Bernard Lugan, professeur à Saint Cyr Coëtquidan, observe une conversion spectaculaire et massive à l’islam radical venant du Golfe de la part des jeunes générations de l’arc saharo-sahélien, délaissant l’islam africain de leurs aïeux modéré par des traditions animistes.

En réplique à cette intolérance, les autochtones français s’endurcissent à leur tour : 74% considèrent qu’il y a trop d’immigrés en France et 76% jugent que l’islam y progresse trop. Or, l’institut de sondage IFOP souligne un phénomène nouveau depuis les attentats du 13 novembre 2015 : 39% des Français ne condamneraient pas la dégradation ou l’attaque d’un lieu de culte musulman en représailles à un nouvel attentat et 10% approuveraient ces actions, soit environ 6 millions de personnes… Ce phénomène se vérifie partout en Europe et c’est pour cette raison que le directeur de la DGSI a souligné que dans tous les services de renseignements européens, une partie des effectifs dédiés au contreterrorisme a désormais pour tâche d’appréhender une probable formation de structures « d’ultra-droite » souhaitant en découdre.

À mon sens, pour éviter un dérapage dans la guerre civile, trois actions fondamentales doivent être mises en place par le pouvoir politique : 1) l’élimination in situ des potentiels terroristes, 2) l’arrêt des flux migratoires et l’enclenchement de reflux des extra-Européens ne souhaitant ou ne pouvant s’assimiler, 3) une diplomatie faisant pression sur les États africains afin que ceux-ci procèdent à une régulation des naissances pour freiner une démographie suicidaire, terreau de paupérisation, de radicalisation islamique et de pression migratoire vers l’hémisphère nord.

A suivre…

Jean Dutrueil


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 13/08/2016 14:48
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: L'UE veut élargir le regroupement familial des migrants !

Front National - Premier Parti de France

La pression migratoire s’accentue. Une preuve parmi d’autres : le 5 août, 200 migrants sont parvenus à passer en force la frontière franco-italienne pour gagner Menton. Or un tel passage en force est une première en France.

A lire aussi (Front National patriote):

Rejet de la fermeture des « commerces » de la jungle : la préférence étrangère et le laxisme à leur paroxysme
Gilbert Collard propose le rétablissement de l’indignité nationale
Menton comme Lampedusa ont enterré Schengen, rétablissons nos frontières !
L’État cède nos joyaux au Qatar : manifestons notre opposition !
Burkini : l’association Smile13, l’un des multiples faux-nez de l’islamisme en France ?

Pourtant l’Union européenne n’en semble guère affectée. Sourde au Brexit et aux mises en garde d’Etats européens en semi-rébellion, la Commission de Bruxelles vient de laisser annoncer, par le quotidien allemand Die Welt, qu’elle souhaite élargir le regroupement familial des migrants !

Jusqu’à présent le regroupement familial était réservé au conjoint et aux enfants mineurs du migrant, à condition que la famille ait été constituée dans le pays d’origine. Désormais, il serait étendu aux familles constituées dans les pays de transit, ainsi qu’aux frères et soeurs !

Cette fuite en avant ne saurait surprendre : elle correspond au projet démentiel de l’UE, dévoilé par le commissaire à l’immigration Avramopoulos le 8 juin 2015, d’accueillir en Europe 50 millions de migrants à l’horizon 2060.

Seule l’élection de Marine Le Pen à la présidence de la République en 2017 sera de nature à préserver la France de ce déferlement programmé.

Communiqué de presse de Gilles Lebreton, député français au Parlement européen


***

A VOIR AUSSI:

Florian Philippot: "Nous n'avons pas à organiser l'islam de France"



Rejoignez les collectifs RBM qui vous intéressent
(Il y en a forcément minimum un) sur les
réseaux sociaux:

Collectif Usagers de la Santé - Collectif Croissance Bleu Marine - Collectif Belaud Argos (protection animale) - Collectif Nouvelle Ecologie - Collectif Racine (Les enseignants patriotes) - Collectif Marianne (Le porte-voix de la jeunesse patriote) - Collectif CLIC  (Culture - Libertés - Création) - Collectif Audace (Les jeunes actifs patriotes) - Collectif Banlieues patriotes - Collectif Mer et Francophonie

MARINE2017.FR

TOUTE L'ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL

Programme Présidentiel Front National


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 13/08/2016 15:06
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !