Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re: Marine Le Pen sur CNN: "Le burkini, c'est un acte de soumission des femmes à l'homme" [Actualité en France]




« 1 ... 3 4 5 (6) 7 8 9 10 »

Re: Marine Le Pen sur CNN: "Le burkini, c'est un acte de soumission des femmes à l'homme"
#16

Marine Le pen " ... Ce burkini, c'est quand même une régression extraordinaire !

Personne ne viendra me dire que c'est un acte de liberté pour les femmes !

C'est un acte d'enfermement pour les femmes !

C'est un acte de soumission des femmes à l'homme ! "

Marine Le pen sur CNN et le burkini des fondamentalistes islamistes

Marine Le pen "... Le burkini est un uniforme du fondamentalisme,
Ce n'est pas un acte de foi des musulmans,
c'est un uniforme des fondamentalistes qui font pression ausjourd'hui sur les musulmans de France,
mais aussi sur la République Française pour imposer leurs codes vestimentaires, leur manière de penser,
leur vision de l'homme, qui est en l'occurence très différente de la nôtre "

A lire aussi: Burkini - Les traitres du conseil d'Etat contre les français (17 articles)


https://www.youtube.com/watch?v=8xOwmKoDlds

 

Affiche


MARINE2017.FR


TOUTE L'ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL

Programme Présidentiel Front National

Tous les sites officiels, régionaux et des élus du Front National 

Les Fédérations - Le Front National près de chez vous

Réseaux sociaux du Front National patriote

Carnets d'espérances
Le site de Marine Le Pen

Front National de la Jeunesse
FN Infos

ENL - Europe des Nations et des Libertés

Portail des Elus Européens Front National

Adhérez au Front National patriote

Les patriotes rassemblés avec Marine:

Rassemblement Bleu Marine :
Rejoignez les collectifs RBM qui vous intéressent
(Il y en a forcément minimum un) sur les
réseaux sociaux



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 01/09/2016 18:21
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Qui dégrade l’image de la France ?
#17

Jean-Marc Ayrault incapable et islamo-collabo

Le chef de la diplomatie française, le diaphane Jean-Marc Ayrault,
vient de faire une déclaration fracassante sur l’affaire du burkini !

Le chef de la diplomatie française, le diaphane Jean-Marc Ayrault, dont on n’a pas entendu le filet de voix depuis qu’il s’est installé au Quai d’Orsay, vient de faire une déclaration fracassante sur l’affaire du burkini : « Quand on se laisse aller à des surenchères sur des sujets de cette nature, on dégrade notre image. »

A lire aussi: Burkini - Les traitres du conseil d'Etat contre les français (18 articles)

Est-ce que notre sémillant ministre n’aurait pas pris un coup de soleil ? Parce que je vois des tas de choses qui dégradent l’image de la France, mais, pour l’instant, les veto municipaux aux Belphégor balnéaires ne sont pas en tête de liste. Un Président casqué, qui rejoint nuitamment la couche d’une femme qui n’est pas sa compagne – enfin, pas celle du moment -, ça renforce l’image de la France ? Un chômage historiquement élevé qui ne consent pas à baisser malgré tous les trucages de chiffres, ça ne dégrade pas l’image de la France ? Le mépris pour des millions de familles et une pétition de sept cent mille signatures mise à la poubelle sans un regard, est-ce bon pour l’image de la France ? Les portes de prison grandes ouvertes du fait d’une politique pénale « taubiresque » suintante d’idéologie absurde, est-ce bon pour le pays ? Un ministricule qui piétine l’enseignement jusqu’à éradiquer des pans entiers du savoir de base au profit d’un criminel nivellement par le bas, est-ce bon pour l’image de la France ?

Des morts par centaines depuis deux ans sur les trottoirs de nos villes, des égorgements, des décapitations, croyez-vous, Monsieur Ayrault que cela ne dégrade pas l’image de la France ? Une soi-disant majorité politique de gauche qui s’invective, s’engueule, se déchire devant des millions de téléspectateurs, faisant rigoler le monde entier, est-ce digne et bon pour l’image de la France ? Et Cahuzac le menteur ? Et Thévenoud le phobique ? Et Sylvie Andrieux, votre copine, condamnée à quatre ans de prison pour détournement de fonds publics et qui assiste aux séances de l’Assemblée (dont elle est membre) sous bracelet électronique, est-ce que cela requinque l’image de la France ? Et la dette qui n’en finit pas de grimper, et les impôts qui n’arrêtent pas d’étrangler le pays, et la croissance qui se vautre entre 0 et 0,01 %, et les sourires béats et satisfaits de tous les ministres dès qu’une caméra approche son gros œil, est-ce que ça ne dégrade pas l’image de la France ? Et le déficit zéro en 2017, promis par le candidat Hollande, qui se traduira, finalement, par un taux presque identique à celui de 2012, est-ce que la parole de la France n’est sort pas dégradée, et donc son image ? Faire la guéguerre aux Russes et refuser d’honorer un contrat signé par la France, est-ce que ça ne dégrade pas l’image du pays ? Et les Chinois dévalisés comme au Far West, c’est bon pour notre image, peut-être ? Etc.

Oui, Monsieur Ayrault, il y a des tas de choses, dues à votre politique depuis quatre ans, qui dégradent l’image de la France, mais le burkini, là-dedans, c’est un pet de nonne. Alors, s’il vous plaît, rendormez-vous et cessez de dire des sottises, les mauvaises langues pourraient vous accuser, par ces stupidités, de dégrader un peu plus l’image de la France.

Docteur en droit, écrivain, compositeur

Publié le: 02/09/2016 05:00
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le jour venu, Tuot fera partie du grand nettoyage des écuries d’Augias
#18

Thierry Tuot

Depuis la pitoyable affaire du « Mur des Cons », nous savions déjà à quel point notre justice était gangrenée, mais nous pouvions encore entretenir quelques douces illusions sur l’intégrité intellectuelle, morale, et même mentale, de nos décideurs. Aujourd’hui, c’est fini. L’ordonnance du Conseil d’Etat annulant l’arrêté anti-burkini de Villeneuve-Loubet a plongé tous les patriotes dans la désolation et la consternation.

A lire aussi:

Burkini - Les traitres du conseil d'Etat contre les français (18 articles)
Burkini : c’est l’islamo-collabo Tuot qui a signé la trahison du Conseil d’Etat !

Après le voile, la burqa et le burkini, la muselière islamique bientôt en France ?
Sisco : agressés par des adultes musulmans, les jeunes Corses répliquent… (17 articles)
[Belgique] Tous les arguments contre le burkini... qui infiltre nos piscines et nos plages, dont nos Sunparks (15 articles)
Burkini: Montée en puissance du controversé Collectif contre l’islamophobie (CCIF) financé par Soros (3 articles)
Trois chants sur Lénine, « spéciale dédicace » au NPA pro-burkini
Oui les curés et les bonnes soeurs vont à la plage mais ils n’emm… personne, eux !

Ainsi donc, après les multiples défaites et humiliations que nous inflige chaque jour l’islam conquérant, après ses exigences de toute espèce, après ses accoutrements provocateurs tels que voile, djellaba, kami, nikab, hidjab et burka, après la terreur diffuse qu’il fait régner dans nos rues, nos terrasses, nos lieux de spectacle, et jusque dans nos églises, il veut nous obliger désormais à tirer un trait sur la tranquillité de nos vacances. Vous êtes tranquillement allongé sur le sable, les yeux mi-clos, caressé par le soleil, bercé par le murmure des vagues, et puis voilà que vous relevez la tête : allons, ne paniquez pas, elles ne vous veulent pas de mal, ces zombies, elles sont juste un reproche silencieux à votre impudicité. Sinon elles vous tolèrent très bien sur ce qu’elles appellent LEURS plages, puisque, comme elles se plaisent à le répéter, elles sont tout aussi Françaises que les Françaises. D’ailleurs, pour vous chasser de ce sable, elles n’auront même pas besoin de lever le petit doigt, parce que vous finirez bien, écoeuré, par partir de vous-même. C’est exactement ce qui s’est passé dans les « quartiers », qui s’étendent parfois à des villes et à des départements presque entiers.

Telle une armée en marche, les barbus avancent leurs pions, répandent leurs noires métastases, chassant devant eux le Français de souche, qui va devenir une espèce rare. Monsieur Valls, notre premier ministre, appelle cela de l’apartheid, et pour dédommager les pauvres victimes (eux, bien sûr), il leur offre de plus en plus de logements dits « sociaux », un joli euphémisme pour éviter « ethniques ». Aucune ville ne doit leur échapper.
Le bon Jean de La Fontaine nous avait pourtant assez prévenus : « Ce qu’on donne aux méchants, toujours on le regrette » ; et aussi : « Laissez-les prendre un pied chez vous, / Ils en auront bientôt pris quatre. » Mais trop occupés que nous sommes à décortiquer le Coran et à disserter sans fin sur je ne sais quels hadiths moyenâgeux, nous n’avons même plus le temps de relire nos classiques. Sans nous en rendre compte, nous changeons de référents culturels, nous perdons notre âme. Comment veut-on gagner un combat quel qu’il soit, quand on laisse l’ennemi choisir le terrain ?

Et encore, si l’ennemi ne disposait pas de solides alliés dans la place, nous pourrions facilement le circonscrire et le vaincre, mais comme on vient de le voir, le Conseil d’Etat, soit la plus haute instance administrative du pays, a choisi sciemment et officiellement la voie de la collaboration, en feignant de croire que ce genre d’uniforme islamique était un chiffon comme un autre, et n’entraînait aucun risque de trouble à l’ordre public (acceptons-en l’augure !). Inutile de préciser que tout ce que l’anti-France compte de Tartuffes, de bien-pensants et d’idiots utiles se réjouit bruyamment de cette ordonnance scélérate. A travers le joyeux Gotha de la presse de désinformation, on n’en finit pas de ricaner, de triompher et de jubiler. Il fallait voir Laurent Joffrin, commissaire politique de service à l’émission « C’est dans l’air », feindre, la muselière à la main, une vertueuse indignation contre ces méchants citoyens qui osaient encore ouvrir la bouche après l’auguste décision du Conseil d’Etat. Les sages ont tranché, obéissez ! Quelle jouissance dans cette posture, car il savait bien, lui, Laurent Joffrin, comme le savaient tous ses pareils, que les dés étaient pipés dès le départ. Un coup préparé de main de maître, un véritable guet-apens, comme ces gens-là les adorent.

C’est bien simple. Ainsi que le rappelait Riposte Laïque, la calamiteuse ordonnance porte trois signatures, celles de Bernard Stirn, de Jacques-Henri Stahl et de Thierry Tuot. Pour aujourd’hui, intéressons-nous particulièrement à l’intéressant Monsieur Tuot, énarque de la plus belle eau. Un immigrationniste à tous crins, un serviteur zélé de la conquête islamique en France, tel qu’il se décrit lui-même dans un article de Fabrice Tassel paru dans le quotidien Libération du 26 mars 2013, intitulé « Thierry Tuot, volontaire d’asile » (sic !), où l’on peut cueillir ces perles :
-ce serviteur de l’Etat se définit aussi comme «une tombe dans l’antichambre du pouvoir», «un fonctionnaire d’une loyauté et d’une fidélité sans faille pour le gouvernement qu’il sert», car c’est bien simple «il exerce le plus beau métier du monde : servir l’intérêt général».
-Mais il ne faut pas rêver, Tuot n’a jamais songé exercer un mandat politique, il s’en sent même «incapable.» Mais cela ne l’empêche pas de parler des heures des bienfaits de l’immigration, du mélange des populations, d’une forme de discours ouvert et positif qu’on entend si peu souvent, «car, depuis vingt ans, l’immigration n’est abordée que de façon grincheuse, nourrie par la peur».
-Il y rêve [de la Turquie] dans son train, le matin, «rempli presque seulement de Noirs et d’Arabes, et je n’ai pas peur ! Parfois j’ai la trouille de la racaille dans certains quartiers, mais je ne supporte pas qu’on dise que c’est de la racaille parce qu’elle est maghrébine. C’est tout.»

Donc, à l’écouter, Monsieur Tuot n’est pas du tout peureux, à la différence de ces « grincheux » qui nous mettent en garde contre une immigration irresponsable. Même dans son train presque exclusivement « rempli de Noirs et d’Arabes », Monsieur Tuot ne tremble pas : c’est qu’il est courageux, Monsieur Tuot, car (sous-entendu) d’autres que lui pourraient trembler. Mais dès la phrase suivante il se dément : non, il n’est pas peureux, Monsieur Tuot, juste un peu « trouillard ». Il n’est pas vraiment rassuré, avoue-t-il, au milieu de ce qu’il appelle « la racaille », qui (par pur hasard) se trouve être musulmane, et pourtant Monsieur Tuot fait tout son possible pour favoriser la communauté musulmane en France. Alors, pensez donc, si cette même « racaille » savait que Monsieur Tuot a interdit le burkini, Monsieur Tuot pourrait-il encore prendre son train ou traverser « certains quartiers » sans trop de souci ?…

Mais qu’allions-nous insinuer ? Loin de nous l’idée que la « trouille » ait été pour quoi que ce soit dans la décision d’un homme assez courageux pour oser affronter la colère des Français plutôt que de renoncer à ses chimères destructrices. En tout cas, une chose est certaine : le jour venu (et espérons qu’il ne viendra pas trop tard), il faudra plus qu’un balai pour nettoyer les écuries d’Augias.

Denys Asconius


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 02/09/2016 05:21
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 3 4 5 (6) 7 8 9 10 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !