Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> CETA : le sort du Traité suspendu au courage de nos amis Wallons [Actualité Front National ]





CETA : le sort du Traité suspendu au courage de nos amis Wallons
#1

Marine Le Pen - Front National patriote - ENL

Alors que les 28 Etats de l’Union européenne sont censés donner aujourd’hui leur feu vert à la signature du funeste Traité CETA de libre-échange avec le Canada, sans qu’aucun peuple n’ait jamais été consulté, la Wallonie sauve l’honneur de nos Etats soumis et fait de la résistance en refusant de donner son aval, indispensable au gouvernement belge et donc à la ratification du Traité.

Naturellement, le Front National apporte tout son soutien aux parlementaires wallons pour qu’ils maintiennent leur opposition en dépit des odieuses pressions dont ils font l’objet. Il est impératif que le processus d’adoption de ce Traité soit bloqué et seule la Wallonie est aujourd’hui en situation de pouvoir le faire.

A lire aussi:

Florian Philippot - le FN vraie opposition au parlement Européen
Marine Le Pen : La vérité sur les dangers du Traité Transatlantique
[UE] Gilles Lebreton explique pourquoi l'Union européenne va disparaître - Front National patriote
Autriche: quitter l'euro pour échapper aux sinistres accords transatlantiques de libre-échange
2 façons d’agir contre le TTIP et le CETA
TAFTA : l'Europe des traitres poursuit les négociations

Une fois de plus, l’Union européenne montre son vrai visage anti-démocratique et totalitaire. Qu’un Traité aussi bouleversant pour nos économies soit en passe d’être signé sans qu’aucun peuple n’ait eu à donner son avis est un énième scandale démocratique, malheureusement appelé à se répéter avec le TAFTA.

Ce qui se passe actuellement en Wallonie dépasse donc de très loin l’avenir de ce seul territoire francophone. C’est à la fois l’honneur de nos démocraties bafouées par l’Union européenne et par nos gouvernants qui est en jeu mais également, et c’est peut-être là le plus important, la défense nos intérêts nationaux.

En effet, le parlement wallon fait ce que le gouvernement français aurait dû faire : protéger nos intérêts nationaux et donc s’opposer au CETA.

Le combat pour l’abolition de ces Traités de libre-échange sauvage (CETA comme TAFTA), qui permettront demain aux multinationales d’imposer leurs normes aux Etats, est un combat fondamental que les Français auront à trancher lors de la prochaine élection présidentielle : d’un côté Marine Le Pen qui s’engage à ne jamais les ratifier, de l’autre les candidats du système qui les ont portés et soutenus.


Communiqué de presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National, Conseiller régional Grand-Est

***
A VOIR AUSSI:

Marine Le Pen sur RFI et France 24

Marine Le Pen - L'obtention du droit d'asile

MARINE2017.FR


TOUTE L'ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 19/10/2016 20:56
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !