Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Ecole d’Elbeuf sur Seine : cours d’arabe et retour sur la politique d’islamisation de l’école [Actualité en France]




« 1 ... 46 47 48 (49) 50 51 52 ... 67 »

Re : Belkacem met l’Education nationale au service de la conquête migratoire

TCHO Belkacem Prof

Je suis réserviste de l’éducation nationale.

Cette fonction a été créée fin 2015 et propose aux gens désireux d’intégrer ce groupe d’aider les élèves dans les établissements de l’éducation nationale ou en participant à des débats, ou en participant à des forums métiers ou même donner des cours de soutiens. Au départ ma motivation c’était d’aider les jeunes de tous les horizons et une volonté d’apporter une aide à ceux qui en ont besoin. Je ne suis pas un saint, loin s’en faut, mais à moment donné je me suis dit que c’était quelque chose de bien et d’intéressant d’aider à progresser ou remonter leur niveau à ceux qui en ont vraiment besoin et qui ne sont pas toujours forcément responsables de ces problèmes. Pour ceux qui sont à la traîne je pouvais apporter une aide non négligeable dans certaines matières ou mieux encore participer à l’intégration de ceux qui peuvent avoir  problèmes d’intégration justement. Quand je dis ça bien sûr c’était pour travailler avec ceux qui veulent s’intégrer bien sûr..

Jusque-là ça pour moi ça n’avait pas donné grand-chose : quelques mails, quelques réunions des échanges au téléphone. Un peu de ma faute aussi car je n’avais pas forcément le temps nécessaire les dates où on me demandait d’intervenir où ils me proposaient des interventions loin très loin en Ile de France

Quelle ne fut pas ma surprise de recevoir ce soir un mail du ministère de l’éducation nationale signé de la Ministre Najat VALLAUD-BELKACEM. J’en suis resté pantois.

L’art de se servir des services de l’état pour assouvir une politique et assumer une idéologie. Le gouvernement actuel qui n’en a plus pour très longtemps, 6 mois tout au plus, semble vouloir, jusqu’au bout, utiliser les leviers à sa disposition pour enfoncer le clou.

A lire aussi:

L'OCI, cet ONU de la loi islamique qui a pour mission de protéger et "d'élargir" l'oumma dans le monde (7 articles)
Nouveaux programmes scolaires: islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs (145 articles)
Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (715 articles)
[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ? (100 articles)
Hollande: lâche, traitre, menteur, incapable. Il bousille la France et son peuple. Jusqu'à quand ? (119 articles)

La stratégie de conquête des Frères musulmans

Pour bien comprendre la haute trahison dont vos élus mondialistes sont coupables:
[Audio] Révélation : vingt minutes pour comprendre pourquoi l’Europe se laisse envahir par l’Islam
Alexandre Del Valle : « Nos États acceptent que le totalitarisme islamiste vienne saper nos valeurs
Poutine : Daesh est financé par 40 pays, y compris par des pays-membres du G20
[Vidéo] Hollande et Juppé : Stratégie de conquêtes de l’Action islamique en Occident
Débile mais réel ! L’Arabie saoudite convoite la présidence du Conseil des droits de l’homme !  (24 articles)
L’Arabie Saoudite a investi 75 milliards de dollars pour répandre l’idéologie islamiste salafiste

Que de groupes d'amitié avec les pays musulmans dans l'Assemblée Nationale !
Députés, sénateurs, ministres arrosés par le Qatar & l’Arabie saoudite ? ... (5 articles)

Exclusif : En 1996, tous les pays arabes ont ratifié la charia !
Eurabia ou l’islamisation de l’Europe : le pire complot de tous les temps (4 articles)
La Valse à trois temps du djihad, par Olaf de Paris


En clair ils veulent utiliser des ressources de l’éducation nationale pour assurer la formation des migrants .. Voici la copie du mail :

Objet: [Reserve citoyenne] Mobilisation pour l’apprentissage du français aux publics migrants et réfugiés

Date: 2016-11-21 17:25

De: Najat Vallaud-Belkacem

Mesdames et messieurs les réservistes citoyens de l’éducation nationale,

Depuis mai 2015, vous avez été près de 6000 à manifester votre volonté de mettre votre expérience et votre temps au service des élèves et à être retenus pour intervenir dans les écoles, dans les établissements et dans le cadre d’activités périscolaires.

Je vous remercie sincèrement de votre engagement à faire vivre les valeurs de la République dans le quotidien des salles de classe aux côtés des enseignants.

Ce sont ces mêmes valeurs qui constituent aujourd’hui le moteur de l’effort national pour l’accueil des populations de migrants, auquel les services de l’Etat, les collectivités, les services associatifs mais aussi les citoyens sont appelés à contribuer.

Un travail de structuration et de renforcement de l’accompagnement linguistique des migrants déjà mené par les acteurs associatifs est en cours sur l’ensemble du territoire national. Par son expertise en matière de formation en français langue étrangère à destination des publics allophones, l’éducation nationale a vocation à y contribuer pleinement.

Dans ce cadre, il m’est apparu souhaitable d’inviter chacun et chacune d’entre vous à participer à cette mobilisation. En effet, une grande partie d’entre vous a exercé ou exerce une activité d’enseignant, de formateur ou d’éducateur.

Vous pourrez désormais, si vous le souhaitez, prolonger votre engagement de réserviste soit en devenant formateur soit en formant les bénévoles désirant le devenir.

Je vous invite, dès aujourd’hui, à vous manifester auprès du référent réserve citoyenne de votre académie pour lui faire part de votre souhait de contribuer à l’accompagnement linguistique des migrants (consultez la liste des référents sur le site du ministère).

Toutes les indications nécessaires vous seront alors délivrées et un temps de formation préalable vous sera proposé.

Je vous témoigne de toute ma reconnaissance et vous adresse, Mesdames et Messieurs les réservistes citoyens de l’éducation nationale, mes salutations les plus distinguées.

Avec mes chaleureux remerciements pour votre engagement si précieux.

Najat VALLAUD-BELKACEM

Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Vous remarquerez qu’il est explicitement dit que les citoyens sont appelés à contribuer. Moi je ne suis absolument pas d’accord que l’on utilise, que l’on détourne  les ressources de l’éducation nationale pour aller former des migrants alors qu’il y a tant d’enfant qui ont de problèmes scolaires, tant d’enfants qui sont en retard ou qui ont de vrais problèmes d’intégration –à cause de leurs imbéciles de parents qui détestent notre pays – et tant d’enfant qui n’y arrivent pas dans des classes surchargées alors que le système scolaire se casse la figure et devient paradoxalement une bonne machine à broyer.

En clair la priorité c’est nos enfants, les enfants de France quels qu’ils soient et sûrement pas des hommes célibataires qui ont choisi de déserter leur pays et qui en prime viennent avec des exigences toujours plus nombreuses, n’ont qu’une envie c’est de faire venir leurs familles et en conséquence vont se hâter d’aller prévenir tout le ban et l’arrière ban de cette fichue planète que oui, venez en France c’est tout bon, on vous donne tout, c’est gratuit ..

Et même si je suis pour que l’on s’occupe, que l’on intègre correctement et en priorité  tous les gens qui sont en France (mais en stoppant au préalable toute immigration) je refuse que l’on utilise notre appareil d’état , notre système administratif, nos ressources pour le seul bon plaisir de gens dont le but est plus de s’assurer de nouveaux électeurs et au bénéfice de population –de croyances aussi – dont le but avoué est de nous coloniser.

Nous coloniser ? Mais il est fou direz-vous !

Regardez cette vidéo qui date de la semaine dernière dans l’émission de Thierry Ardison « salut les terriens » . L’air stupéfait d’Ardison est un plaisir (4 ème minute). Oui ils veulent nous coloniser. Oui tous les moyens sont bons. Oui l’enseignement de l’Arabe à l’école est un vecteur de cette colonisation.

https://www.youtube.com/watch?v=2JOo-EaDmKk

Et oui ils utilisent l’appareil d’état pour structurer, développer et banaliser cette conquête.

Plus que 6 mois à tirer. On dirait que ça fait 30 ans qu’IL est là avec ses comparses.

Vivement mai 2017

Pierre Bleven

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 23/11/2016 16:36
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Ecole d’Elbeuf sur Seine : cours d’arabe et retour sur la politique d’islamisation de l’école

Cours arabe et islamisation école

Coïncidence ou pas, voici le papier distribué à nos enfants lundi dernier, après la visite de Cazeneuve  à Elbeuf sur Seine, sa visite de Dieppe ayant été annulée.

Il a tenu une réunion  au CISPD ( Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance), qui se compose de maires  de l’agglomération d’Elbeuf, de représentants de l’Etat et de l’Education nationale entre autres. De là à penser qu’il a rafraîchi les mémoires et plaidé pour l’enseignement de l’arabe pour prévenir la délinquance (ils en sont capables) il n’y a qu’un pas.

A lire aussi: Nouveaux programmes scolaires: islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs (146 articles)

Nos enfants sont donc ressortis de l’école lundi avec ce papier. Je trouve cela scandaleux, dans l’école laïque,et surtout mal venu alors même que des musulmans  attaquent notre pays.
Et même si cela ne me concerne pas, c’est pas très sympa pour les enfants d’origine d’Afrique noire, cette proportion d’Africains est pourtant bien plus présente dans notre ville….
On interdit le breton, le corse mais on introduit l’arabe, on marche vraiment sur la tête.

Cerise sur le gâteau, on remarquera que les cours d’arabe sont proposés aussi sur le temps scolaire, bref, au lieu de faire du français les enfants vont faire de l’arabe….

Rappel de Christine Tasin


https://www.youtube.com/watch?v=_4v6RRluhTA

Voir en complément sur le sujet :

http://resistancerepublicaine.eu/2014 ... -du-parti-islam-francais/

http://resistancerepublicaine.eu/2015 ... s-deviennent-djihadistes/

http://resistancerepublicaine.eu/2015 ... e-fn-du-lot-avait-raison/

Il s’agit, en même temps, de donner des gages aux pays exportateurs de pétrole, leurs ressortissants ne seront pas intégrés, comme ils l’imposent dans le programme « pétrole contre islamisation » comme Bat Ye’or l’explique et le démontre incessamment depuis plus de 40 ans dans Eurabia, ses autres livres et ses conférences.

Ci-dessous l’article où je présentais il y a quelques mois la feuille de route de l’ISESCO (Unesco musulmane) appliquée par nos gouvernants :

Au commencement était l‘OCIOrganisation de la Coopération islamique, rassemblant les 57 pays musulmans, veillant à la conformité de leurs lois avec la charia mais veillant surtout à accomplir les préceptes mahométans, à savoir la conquête du monde non musulman.

C’est pourquoi, en l’an 2000, l’ISESCO, (Unesco musulmane…) a publié une feuille de route très importante, « stratégie  pour l’action culturelle islamique « La stratégie pour l’action culturelle islamique en dehors du monde islamique » (soit en pays mécréant)« .

Télécharger ici : : Isesco Stratég occident  

C’est un document de 112 pages…

112 pages pour expliquer en détail comment islamiser les pays mécréants.

Résumons :

Un maître mot, lobbying auprès des politiques pour que les politiques ne cherchent pas à assimiler, il faut que les musulmans obtiennent ce que Erdogan dit clairement aux Turcs en Europe  : ne vous assimilez pas.

Les moyens ? Le tout premier, c’est de lier rejet de la culture occidentale et enseignement de l’arabe coranique.

Pour cela, il faut absolument immuniser les enfants contre la culture occidentale. On s’étonnera ensuite de la montée du sentiment anti-Français dans les banlieues… C’est un plan qui a 16 ans et auquel le Ministre Belkacem met la dernière main :

 Medias et culture occidentaux sont considérés comme invasifs , avec une influence négative… Il faut donc immuniser les musulmans en pays occidentaux puisque l‘école occidentale est accusée de tous les maux, et notamment d’inoculer les valeurs occidentales. 

Les pays signataires s’engagent donc à faire ce qu’il faut pour que les populations musulmanes en pays musulmans restent profondément attachées à l’islam et à la charia ! « Deep-rooted faith » (p.23)  « the strategy aims at building a Muslim personality (…) operating within the framework of Sharia. » (p.23).

C’est là que l’enseignement de l’arabe apparaît et est essentiel, puisque vecteur du coran et de l’islam :

Les pays musulmans doivent obtenir que l’arabe devienne  une option d’enseignement parce que c’est le langage du saint coran. « To firmly secure and reinforce identity language inevitably needs to be considered as « an effective proprietor of identity », which is, in this case the Arabic language, the language of the holy Quran. » (p.39-40).

Il s’agit ici non pas de culture et de langue des pays d’origine mais de préserver -ou imposer ? – l’identité islamique faite d’une religion, d’une langue et d’un environnement. « To firmly secure and reinforce identity language inevitably needs to be considered as « an effective proprietor of identity », which is, in this case the Arabic language, the language of the holy Quran. » (p.39-40)

L’arabe est donc le moyen indispensable, de base, nécessaire à la construction de l’environnement islamique. Environnement politique par essence, reliant tous les membres de la Oumma, communauté musulmane.

On trouve naturellement les actions préconisées : il faut faire du lobbying pour persuader les pays d’accueil d’inclure des cours de culture islamique et de faire de l’arabe une option dans les écoles publiques.   « Lobbying so as to persuade the educational authorities in the host countries to include Islamic culture courses within their official curricula as in Belgium, Austria, Holland, Spain, the Alzas area in France and some counties in Germany ; together with making Arabic one of the languages students may take as an option in state-run schools. » (p.93). Ce lobbying pourra aussi s’exercer dans les institutions supranationales européennes : Requesting the support of western institutions (European Council, Europan Parliament) for educational and cultural projects. » (p.92).

Naturellement il faudra fortement insister pour que les écoles des pays d’accueil proposent systématiquement des activités interculturelles… »Requesting the Western authorities to generalize the educational activities based on interculturalism. » (p.93)

Il y aurait bien des choses encore à dire sur ce sujet et le document de l’OCI mériterait  bien d’autres articles pour expliciter pourquoi les musulmans qui venaient travailler en France dans les années 60 n’avaient pas les attitudes conquérantes que nous connaissons, revendicatrices, ne portaient ni voile ni kami et encore moins la barbe… Ils savaient qu’ils passaient, le temps de gagner un peu d’argent, et qu’ils repartaient. Personne ne leur avait dit qu’ils devaient s’installer en France et se préserver de l’Occident… grâce à l’islam et l’arabe.

Il s’agit bien d’un projet politique de rejet du pays d’accueil et de ses valeurs. 

Les musulmans ont certes le droit de ne pas vouloir de notre civilisation, comme nous ne voulons pas de la leur. Le scandale, ici, c’est qu’ils viennent envahir un pays qu’ils détestent, qu’ils doivent détester,  qu’ils doivent modifier pour le rendre islamiquement correct.

Le second scandale c’est que cela se fait avec la complicité active de nos gouvernants, et Belkacem, nommée par Hollande qui sait très bien ce qu’il fait,  est le bras armé de l’OCI en France, chargée de faire entrer l’arabe, langue coranique par essence, dans nos écoles.

Bel Kacem a été membre du CCME (Conseil Communautaire des Marocains de l’Etranger), de 2007 à au moins 2014. Nommée par le roi, bien qu’elle ait prétendu en 2011 ne plus en faire partie, elle accomplit en France sa mission, qui est aussi celle de l’OCI. D’ailleurs elle applique la feuille de route de l’ISESCO en imposant l’apprentissage de l’arabe coranique ( et non du berbère par exemple). Cerise sur le gâteau, l’ISESCO siège au Maroc, sous le patronage du Maître de Belkacem, son roi. Mais cela n’a pas dérangé Hollande une seconde. Et ne le dérange toujours pas.

On nous dira qu’il n’a pas été dérangé non plus par le travail de lobbying en direction de la presse, travail prévu dès 2000 dans le document stratégique :

– noyautage de la presse par l’activisme d’associations, de clubs, d’institutions pour intégrer les musulmans en tant que vecteurs de l’identité islamique au paysage politique, social et culturel des pays d’accueil : « consolidation of the role of associations, clubs and the different institutions and to build relations with the various components of the West’s most influential press on the local and international public opinion, in order to integrate Muslims in the general political, economic, social and cultural context of the host societies. »( p.25).

On note, bien entendu, de sérieuses convergences entre les textes d’Eurabia mis à jour par Bat Ye’or et le document  de stratégie conçu par l’OCI. C’est tout à fait normal, c’est la même volonté de séparer les musulmans des non musulmans, de les conduire à s’enfermer dans le mode de vie islamique, dans les vêtements islamiques, dans la langue coranique, l’arabe.

Afin que Rome soit conquise…

On n’a pas évoqué le financement de mosquées, écoles coraniques etc. prévu dans le texte, mais notre propos étant essentiellement l’arabisation de notre école, nous nous arrêterons là.

http://resistancerepublicaine.eu/2016 ... de-route-de-loci-de-2000/

Extrait de l’un des articles de Bat Ye’Or ci-dessous, où elle rappelle la Genèse d‘Eurabia en 1973 :

[…] je voudrais seulement clarifier mon explication d’Eurabia. Je ne l’ai jamais perçue comme un complot conçu par des conspirateurs. Ce fut une politique officieuse planifiée par le Conseil européen, c’est-à-dire les neuf chefs des Etats membres de la Communauté européenne (CE), et menée par leur exécutif : la Commission européenne. Cette stratégie basée sur des objectifs bien définis, visait à créer une alliance solidaire et une coopération à tous les niveaux entre les pays de la Communauté et ceux de la Ligue arabe. Ces derniers mettaient à cette alliance informelle des conditions incontournables: la reconnaissance d’un peuple palestinien représenté par l’OLP, celle de son chef Arafat, et l’engagement de la CE de créer au cœur même d’Israël un Etat palestinien avec Jérusalem comme capitale. La guerre du Kippour de 1973 fournit le prétexte de cet accord que la France s’efforçait de promouvoir depuis les années 1960s.

En effet, la victoire inattendue d’Israël en octobre 1973 contre l’agression de deux Etats ennemis, la Syrie et l’Egypte aidés par les blocages militaires européens anti-israéliens, atterra le front européen et exaspéra les Arabes qui se vengèrent sur l’Europe par le boycott du pétrole. La CE travaillée depuis des années par le terrorisme international palestinien, aggravé par le terrorisme énergétique d’un boycott du pétrole, s’exécuta avec célérité et se soumit aux fatwas islamiques dans une résolution officielle conjointe à Bruxelles le 6 novembre 1973.

Une structure fut créée en 1974 dénommée, semblerait-il par Michel Jobert, ‘Dialogue Euro-Arabe’. Des politiciens arabes et européens planifieraient ensemble dans divers comités spécialisés l’ensemble des relations stratégiques, politiques, économiques et culturelles des deux blocs y compris les aspects relatifs à l’immigration provenant de ces pays. Deux organisations furent créées simultanément pour coordonner les rencontres bisannuelles des comités: l’Association parlementaire européenne pour la coopération euro-arabe (APCEA) financée par la Commission européenne, et son corollaire arabe l’Union interparlementaire arabe (UIA) sous l’égide de la Ligue arabe.

L’APCEA fut fondée à Paris le 23-24 Mars 1974 à l’initiative du député Gaulliste (UDR) Raymond Offroy et du travailliste britannique Christopher Mayhew, membre du parlement. Offroy fut président du groupe parlementaire France-Pays Arabes créé en Novembre 1973. Quant à Mayhew il fonda avec Michael Adams une association anglaise similaire à celle d’Offroy: the Council for Arab-British Understanding (CAABU). Les membres des parlements néerlandais et du Luxembourg refusèrent de se joindre au groupe European pro-Arabe.

En 1974 l’APCEA rassemblait des ministres, des ambassadeurs et des députés de tous les partis politiques européens. Cet organisme fut chargé d’exécuter la politique du Dialogue Euro-Arabe comme on peut le lire sur le site de l’APCEA. Son premier secrétaire-général fut un Anglais islamophile, Robert Swann, qui gérait à Paris les fonds de provenances diverses (ANAF). Swann constitue le lien entre l’APCEA dont il est le secrétaire-général et la revue Eurabia dont il est le rédacteur en chef, revue publiée par le Comité Européen des Associations d’Amitié avec le Monde arabe créé en 1973.

L’APCEA et l’UIA constituèrent le nucleus de la dynamique économique, culturelle et politique qui produisit Eurabia quelques décennies plus tard. Leurs Commissions spécialisées formulèrent les stratégies euro-arabes officieuses envers Israël, l’OLP, l’immigration musulmane en Europe, les principes du multiculturalisme, la diffusion de la culture arabe et musulmane, les dialogues inter-religieux, et la substitution d’une identité européenne aux identités nationales. Ensemble elles forgèrent l’Europe antisémite et islamisée d’aujourd’hui. Ces buts apparaissent dans leurs statuts, leurs politiques et leurs publications, attestées dans d’innombrables livres, archives, sources parlementaires et sur internet.   

[…]

Le rôle de la France fut celui d’être au sein de la CEE l’initiatrice et le moteur de cette politique arabe dès les années 1965. De Gaulle avait demandé à son ancien ministre Louis Terrenoire d’organiser un réseau de solidarité avec les pays arabes et surtout les Palestiniens dont la France voulut se faire le champion contre Israël. Soutenu par le Quai d’Orsay et le gouvernement, ce réseau, fondamentalement anti-israélien, s’amplifia rapidement par l’apport des personnalités politiques et médiatiques gaullistes. En 1967 l’Association de Solidarité France-Pays Arabes (ASFA) est créée et publie une revue:France-Pays arabes. C’est le Quai d’Orsay qui organisa au Caire la seconde Conférence internationale de soutien aux Peuples arabes (25-28 janvier 1969) dont les résolutions constituent l’embryon de toute l’organisation et la politique du DEA.

En visite officielle au Liban en juillet 1971 le ministre français des Affaires étrangères, Jean de Lipkowski, déclara à une conférence de presse que la CEE avait évolué et s’alignait sur la position française alors qu’elle l’accusait auparavant de partialité pro-arabe. Dans sa Conférence de presse du 6 décembre 1979 à Paris, Chadli Klibi, secrétaire général de la Ligue Arabe, souligne le rôle d’avant-garde de la France dans la politique arabe de l’Europe et demande expressément aux médias français de transformer dans l’opinion publique ceux que l’on appelait « réfugiés arabes » en « peuple palestinien ». Jacques Chirac dans son discours à l’Université du Caire (8 avril 1996) disponible sur internet, ne cesse de vanter le rôle promoteur de la France dans la politique arabe et musulmane de l’Europe.  

Je reconnais avec Marchand que l’Amérique ne fut pas en reste. Les madrasas proliférèrent avec la bénédiction de Washington qui s’activa également à créer les Talibans. Mais l’Amérique n’eut pas une politique d’islamisation de son propre territoire comme l’Europe, elle ne mena pas une politique de déni de son histoire et de son identité; ses objectifs étaient stratégiques et visaient l’URSS. Il fallut attendre Barack Hussein Obama ovationné par toute l’Europe pour constater l’alignement de la politique américaine sur celle de l’Europe et notamment sa soumission à la loi islamique du blasphème.

[…]

 Qui ne voit,que les lois jihadistes issues des textes sacrés musulmans, sont les mêmes pour les juifs et les chrétiens ! Le déni de l’histoire et des droits souverains des non-musulmans sont le fondement du jihad. Pour obtenir de l’Europe la légitimité d’exister, l’Etat d’Israël doit, comme le dhimmi, coopérer à la création sur son propre territoire d’un Etat arabo-islamique dont le but – l’Europe le sait pertinemment bien – est de le détruire. Elle-même d’ailleurs verse à la Palestine depuis des décennies des milliards d’euros en jizya pour se protéger du terrorisme, c’est-à-dire qu’elle accepte de monnayer sa sécurité et son existence. Elle a dû, par choix pour certains, par soumission pour d’autres, se plier à une politique immigrationiste de conquête qui la menace dans ses fondements.

[…]

L’Europe d’aujourd’hui n’est pas le fruit du hasard. Elle fut voulue par les hommes d’Etats, les ministres, les économistes, les intellectuels des décennies précédentes. Ce sont ces personnes qui ont écrit dans l’histoire la page d’agonie de l’Europe judéo-chrétienne et des Lumières. Elles vivent encore. Il faudrait aller interviewer les Giscard, les Chirac, les Cheysson, les Pisanis, les Védrine, les Prodi, les Solana, les Zapatero, les Chris Patten, les Delors, les Blair, les von Weizsäcker, les Stoltenberg, Roland Dumas, Benita Ferrero-Waldner,et leurs semblables pour comprendre pourquoi l’alliance de Hitler avec les Frères musulmans, et notamment son représentant palestinien Amin al-Husseini, criminel de guerre, a si bien réussie.  

Bat Ye’Or 

http://resistancerepublicaine.eu/2014 ... -du-parti-islam-francais/

http://resistancerepublicaine.eu/2015 ... s-deviennent-djihadistes/

http://resistancerepublicaine.eu/2015 ... e-fn-du-lot-avait-raison/

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 23/11/2016 20:00
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Niveau des élèves en Maths et en Sciences : une nouvelle preuve des dégâts de l'UMPS sur l'École

Marine Le Pen - Front National patriote - ENL

Les résultats catastrophiques pour la France du classement international Timss, évaluant le niveau des élèves en Mathématiques et en Sciences (les Français étant respectivement derniers et avant-derniers de ce classement), traduisent l’effondrement du système éducatif français après des décennies de politiques UMPS sur lesquelles François Fillon, ancien ministre de l’Education nationale, porte à l’évidence une lourde responsabilité.

Un tel classement est catastrophique à double titre : non seulement le niveau moyen des Français en mathématiques est l’un des plus faibles au monde, signe extrêmement inquiétant pour l’avenir, mais de surcroît les inégalités n’ont jamais été aussi importantes entre les meilleurs élèves français et le reste de leurs camarades. En d’autres termes, seule une toute petite fraction d’élèves bénéficie encore d’un enseignement d’excellence quand l’immense majorité est abandonnée à son échec.

Il est désormais impératif de réformer en profondeur notre système éducatif, en revoyant aussi bien les méthodes que les conditions d’enseignement. Il n’y a donc pas une mesure à prendre en particulier, mais toute une nouvelle politique à mettre en place, en rupture avec celle du passé, pour recréer les conditions de l’excellence dans la transmission des savoirs.

Il devient ainsi impérieux d’abandonner un pédagogisme qui a totalement échoué et de redonner la priorité à l’enseignement disciplinaire, en termes de moyens et d’heures d’enseignement. Cet effort doit porter en classe devant les élèves mais aussi pendant la période de formation des enseignants. Il faut également consacrer beaucoup plus d’heures aux matières fondamentales à l’Ecole primaire.

En effet, cette chute vertigineuse du niveau des Français en Mathématiques et en Sciences se constate en réalité dans l’ensemble des matières fondamentales, notamment en français, preuve que la nature du problème est globale et sa responsabilité évidemment partagée entre l’UMP et le PS.

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National

MARINE2017.FR

Marine2017 : vidéos sur Youtube

TOUTE L''ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL

ENL - Europe des Nations et des Libertés
Portail des Elus Européens Front National

Rassemblement Bleu Marine


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 30/11 22:40
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 46 47 48 (49) 50 51 52 ... 67 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !