Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : 2017 : Encore subir ces musulmans modérés qui nous tuent ? [Application de la charia]




« 1 2 (3)

Re: Les musulmans modérés doivent choisir : la charia ou la République
#7

islam pas compris - Frère Rachid

L’immigration ayant dépassé depuis longtemps le seuil de tolérance compatible avec une bonne intégration, il ne se passe plus une seule journée sans que les exigences communautaristes ne monopolisent toute l’énergie du gouvernement. De jour en jour, c’est la France qui doit s’adapter à l’islam, comme le montre l’actualité récente. Du maire de campagne jusqu’au Premier ministre, l’islam devient le casse-tête des autorités.

A lire aussi:

Ces musulmans qui se disent modérés (7 articles)
« Les assassins obéissent au Coran », de Christine Tasin
Louis-Georges Tin (Cran) incite les terroristes à des attentats contre les villes
Qu’attend Cazeneuve pour expulser Marwan Muhammad et dissoudre le CCIF ?

Immigration et islamisation sont non seulement devenues la préoccupation numéro 1 des Français, bien devant le chômage, mais elles sont aussi devenues le défi majeur que le pays doit relever, sous peine de se désintégrer comme le Liban des années 80. Ce n’est pas un fantasme, c’est un risque bien réel. Et ceux qui n’ont rien vu venir, en laissant des millions d’immigrés s’installer sans la moindre volonté de s’intégrer, seraient bien avisés d’ouvrir enfin les yeux. La société multiculturelle paradisiaque promise par nos bisounours n’est qu’une illusion. On ne mélange pas impunément des cultures qui n’ont rien en commun.

Après des années de laxisme, de reculades, de renoncements et de capitulations en tout genre de la part de nos élus, soucieux de préserver leur petite tranquillité personnelle au détriment de la cohésion nationale, nos capitulards au pouvoir découvrent soudain le prix de leurs lâchetés depuis trente ans.

Sans revenir sur le terrorisme, que nous avons laissé prospérer en refusant de voir les ravages de l’islam radical qui tisse sa toile dans nos banlieues, et ceci dès l’école républicaine qui a perdu tout son pouvoir d’intégration, l’affaire du burkini n’est qu’un nouvel épisode du combat sans fin que mène l’islam radical contre la République. Après le fracas des bombes, l’islamisation en douceur…

Une fois de plus, les islamistes testent nos capacités et notre volonté de résistance. Et comme nos décideurs sont largement divisés, tandis que la majorité musulmane modérée se réfugie dans un frileux silence coupable, le combat est perdu d’avance pour les tenants d’une laïcité sans complaisance.

C’est ainsi que l’interdiction du burkini par certaines municipalités est jugée comme une atteinte grave aux libertés fondamentales selon la LDH ou le CCIF. Comme si l’islam était une référence en matière de libertés !

Atteinte à la liberté d’opinion ? On a vu, lors du massacre de la rédaction de Charlie-Hebdo, quelle conception les islamistes ont de la liberté d’opinion et d’expression !

Liberté de religion ? Chacun sait comment est punie l’apostasie en pays musulman. Et si le Coran peut prêter à discussion sur le sujet, les hadiths quant à eux, sont très clairs. C’est la peine de mort.

Liberté de se vêtir ? Une étude américaine dans sept pays musulmans, Egypte, Turquie, Irak, Liban, Pakistan, Arabie et Tunisie, demandant comment la femme musulmane doit être vêtue, donne les résultats suivants :

3% des sondés sont pour la burqa intégrale. 17% pour le niqab  qui ne laisse que les yeux apparents, 38% pour le hidjab qui découvre le visage et seulement 16% pour la mode occidentale tête nue. Pour les islamistes la femme musulmane a droit à l’enfermement.

Liberté d’aller et venir ? Combien de femmes restent cloîtrées chez elles sans aucun droit, tout comme en Arabie ou en Afghanistan, où les filles sont vitriolées quand elles vont à l’école ? Pour un islamiste la femme n’a qu’un seul droit, celui de se taire et d’obéir. Elle doit accepter la polygamie, la répudiation et parfois l’excision. Selon le Coran, elle n’est qu’un “champ de labour” à disposition de son mari.

A ce propos, le mufti du Daguestan souhaite exciser toutes les femmes de Russie.

« Il faut exciser toutes les femmes afin que la débauche n’existe plus sur Terre ». Telle est la déclaration de ce dignitaire musulman du Caucase Russe. Belle liberté ! Les femmes russes ont fait exploser les réseaux sociaux pour torpiller ce barbare, à la tête du Centre de Coordination des Musulmans du Caucase du nord ! Il faut dire que dans certaines provinces musulmanes de l’ex-URSS, les mutilations sexuelles, destinées à empêcher l’adultère des femmes, ne sont pas interdites.

Ce que réclament les islamistes, qui ont l’art de retourner nos propres lois et nos principes républicains contre nous, c’est la liberté d’étendre leur vision de l’islam dans toute la société. On supprime les crèches et les  sapins de Noël au nom de la laïcité, mais on cède à toutes les revendications islamiques au nom de la tolérance et de la liberté. A ce petit jeu, les bisounours aux commandes perdent à tous les coups. Ils se font rouler dans la semoule comme des gamins.

Nous roulons à grande vitesse vers le retour au Moyen-Âge. Par peur d’être taxés de racisme et d’islamophobie, les deux armes fatales qui permettent aux ennemis de la République d’obtenir tout ce qu’ils veulent, nos élus rasent les murs et courbent l’échine. Sans comprendre que derrière les sourires de façade des islamistes, la conquête de l’Occident est en marche. Et ce ne sont pas nos Droits de l’homme qui l’arrêteront !

Avec l’islam en constante progression dans le pays, le débat sur la liberté des femmes, sur leurs droits et sur l’égalité des sexes ne fait que commencer. On dépasse largement le domaine du choc culturel. Nous allons vivre un choc entre des sociétés qui n’ont pas les mêmes valeurs. Le défi est gigantesque.

Ruse et mensonges sont les armes des islamistes, quand ils ne sont pas encore en position de force pour imposer leurs vues. Avec le voile ou le burkini, nous assistons à un monument d’hypocrisie. Il faut cacher la femme des regards lubriques et la protéger de la convoitise des hommes, au nom de la morale islamique. Mais les musulmans sont tellement frustrés, faute de liberté sexuelle, que selon Google, sur les 8 pays les plus accros aux sites pornos, six sont musulmans, Pakistan en tête.

Les musulmans enferment leurs femmes sous des sacs hideux, mais rêvent des vierges innombrables qu’on leur promet au paradis d’Allah. L’islam c’est la frustration sur terre et l’extase au paradis. Et pendant que les mécréants seront abreuvés avec l’eau bouillante de l’Enfer, les croyants seront entourés de ruisseaux où coulent de l’eau pure, du lait, du miel et du vin ( S 47 v 15 ). Mais en attendant ces délices paradisiaques, offerts à profusion aux fidèles entourés de houris lascives aux grands yeux, se faire prendre avec une bouteille d’alcool en Arabie coûte 300 coups de fouet ! Le réveil sur terre est pour le moins cinglant !

Dans ce climat peu réjouissant, il y a heureusement des exemples d’intégration plus que réussie qui sont légion. Le sport étant d’actualité, les champions français d’origine immigrée qui sont montés sur le podium au son de la Marseillaise ne se comptent plus. Bravo à tous nos athlètes, qui ont porté le score total de la France depuis 1896 à 710 médailles dont 211 en or. Une parenthèse bien loin des préoccupations politiques du moment…

Mais si les millions de musulmans intégrés, qui ne se reconnaissent pas dans l’islam radical, continuent d’être les complices des fanatiques par leur silence coupable, alors la France connaîtra une tragédie comme certains pays du Moyen-Orient. Il serait temps que la majorité musulmane silencieuse se réveille.

Face au défi islamiste les modérés n’ont que deux choix possibles : la charia ou la République. Contre des islamistes déterminés qui savent ce qu’ils veulent, les débats stériles et l’inaction ne sont plus de mise.

Jacques Guillemain

***


https://www.youtube.com/watch?v=3To91JShj6c




http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 21/08/2016 17:05
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Principe de précaution : les musulmans « modérés » sont des terroristes potentiels
#8

Sourate 4

Voici une histoire vraie : une famille française s’était installée en Algérie très tôt, à la campagne. C’étaient des agriculteurs. Ils avaient construit leur maison de leurs propres mains, avaient défriché puis cultivé la terre, toujours de leurs propres mains. Ils avaient pour voisins des Arabes, et les deux familles avaient vécu en bonne intelligence et grande amitié, s’aidant au travail dans les moments difficiles, partageant ensemble les joies : naissances, mariages, communions, événements pour lesquels la famille française invitait généreusement les Arabes, qui acceptaient et rendaient ensuite les invitations, au cours desquelles tout le monde faisait la fête sans barguigner. Les pieds noirs avaient même construit un puits et le partageaient avec la même générosité avec les Arabes. Trois ou quatre générations se passent ainsi. Arrive 1958. Les Français ne voyaient pas de raison de rentrer en France, leur vie était là, ils ne se sentaient pas menacés. Voilà qu’un jour, le chef de famille arabe, un musulman dit « modéré », vient voir la mère de famille pieds-noirs et lui demande :

–  Vous partez quand ?
– mais… on ne part pas ! Pourquoi ?…
– parce que le FLN m’a dit qu’ils me tueraient si vous restez et si je ne vous tue pas.
– Vous le feriez ?
– Oui.

La famille pieds-noirs est rentrée en France. Après trois ou quatre générations vécues en Algérie, ils ont été chassés par ceux auxquels ils avaient constamment tendu la main, ceux avec lesquels ils avaient cru fraterniser, avec lesquels ils avaient cru tisser des liens d’amitié, ceux en qui ils avaient eu confiance. Et ils ont eu de la chance : ils ont tout perdu, mais ont sauvé leurs vies. Ce qui est loin d’avoir été le cas de tout le monde.

A lire aussi:

Ces musulmans qui se disent modérés
A chaque fois que les djihadistes tuent, les modérés jubilent
Les musulmans modérés tombent de plus en plus le masque
“Le musulman modéré se contente de lire le Coran. Le musulman extrémiste quant à lui, l’applique !”
Lettre ouverte aux Musulmans modérés : je m’interroge…
"Demain Daesh sera chez vous ! L'islam modéré ça n'existe pas" - Père Michael Nageeb
Les musulmans modérés doivent choisir : la charia ou la République

En Algérie, il y a eu aussi de nombreux cas d’Arabes en qui les Français avaient entièrement confiance et qui ont trahi cette confiance : employés d’usine dévoués au possible et qui soudainement exécutaient leurs patrons, bonnes qui avaient toujours fait partie des familles dont elles semblaient chérir les enfants et qui sans préavis noyaient ces mêmes enfants le soir dans leur bain. Des membres d’une famille française s’absentaient en laissant leurs proches à leurs chers et dévoués voisins arabes et en rentrant le soir trouvaient leurs proches égorgés par ces mêmes voisins avec leurs sexes dans la bouche et leurs entrailles en guirlandes décorant les arbres proches, (ce qui à l’époque semblait une spécialité typiquement arabe, comme d’autres jouent à la pelote basque).

Morale de ces histoires : peut-on faire confiance aux arabos-musulmans ? On peut tout à fait faire confiance aux Arabes apostats de l’islam, qui mettent leur vie dans la balance et prouvent ainsi qu’on peut avoir confiance en eux. On peut faire confiance aux Arabes chrétiens, qui ont les mêmes valeurs que nous. Mais aux autres ?…C’est juste une question, l’actualité nous autorise à nous la poser, et nous le demande même.

Et avoir confiance dans les « musulmans modérés » ? Pour qu’il y ait des « musulmans modérés », il faudrait qu’il y ait un islam modéré. Or il n’y a pas d’islam modéré. L’islam c’est l’islam, point. C’est Erdogan lui-même qui le dit. Pierre Cassen a interviewé pour Riposte Laïque l’Abbé Guy Pagès qui traite ainsi cette question : http://www.delitdimages.org/il-ny-a-p ... modere-lislam-est-lislam/

« « « Riposte Laïque : Que penses-tu des musulmans qui se disent modérés, et de ceux, parfois les mêmes, qui se disent patriotes ?

Abbé Pagès : Comme l’a dit l’actuel président de la Turquie, M. Recep Tayyip Erdogan : « L’expression « Islam modéré » est laide et offensante. Il n’y a pas d’islam modéré. L’islam est l’islam. » (Kanal D TV, Août 2007). Les musulmans modérés sont en fait rien d’autre que des mauvais musulmans, puisqu’ils n’appliquent pas le Coran, et c’est la raison pour laquelle les musulmans dits intégristes les tuent comme des infidèles. Il y a toujours un plus musulman que soi. Si le Coran est la parole d’Allah et si Mahomet est le modèle donné aux musulmans (Coran 33.21), alors qui sont les vrais musulmans : les musulmans terroristes ou les musulmans modérés ? Lorsqu’Allah demande à ce que « soient mis à mort, crucifiés ou amputés d’une main et d’un pied par ordre croisé » ceux qui refusent leur islamisation (Coran 5.33), les musulmans modérés souhaitent-ils modérément ces horreurs, ou bien que ces horreurs soient modérées ? Peut-on être modérément musulman ? Si oui, pourquoi ne pas l’être totalement ? Sinon, pourquoi l’être ?

Dans la guerre universelle et perpétuelle contre tout ce qui n’est pas islamique (Coran 60.4), les musulmans dits modérés jouent leur rôle, qui est de donner de l’islam un visage familier et inoffensif. Et tandis que par leur nombre ils font pression sur les autorités pour obtenir toujours plus d’islam, ils appuient le jihad en s’abstenant de le condamner et de lutter contre lui, et en le finançant par le biais de différents impôts, comme celui lié à la consommation halal… » » »

Et c’est vrai qu’on ne voit jamais l’islam modéré intervenir. Y-a-t-il un groupe politique portant ce terme de « modérés » ? Non. Des manifs de « musulmans modérés » pour regretter la violence sanguinaire de leurs coreligionnaires ? Non. Ils ne défilent pas. Ils ne font pas de communiqué. A-t-on jamais entendu les « musulmans  modérés » prendre une position quelconque ? Non. Ce sont des suiveurs. Et ils suivent…les plus forts en gueule.

Posons nous les bonnes questions : pourquoi ne parle-t-on pas de catholiques modérés, de bouddhistes modérés, d’athées modérés, d’UMPS modérés ?…Et de collabos modérés, on ne parle pas davantage…Normalement, cet adjectif « modéré » implique une grande tiédeur, une mollesse. Dans le cas particulier de l’islam, au contraire, le fait d’être modéré apporterait une sorte de caution de sagesse. Cet adjectif est donc une manière implicite de reconnaître que sans cette tiédeur, l’islam pourrait être très violent. Pour beaucoup de ceux qui ne réfléchissent pas, l’islam ne deviendrait acceptable et fréquentable que modéré : donc pour eux l’islam non modéré, le véritable islam, est inacceptable et infréquentable…CQFD


https://www.youtube.com/watch?v=NfiQyRXqpbk

Minute anti-islam - épisode 0 - Présentation
Minute anti-islam - épisode 1 - Les musulmans modérés
Minute anti-islam - épisode 2 - Pas d'amalgame

Minute anti-islam - épisode 3 - la religion de paix
Minute anti-islam - épisode 4 - L'antisemitisme musulman
Minute anti-islam - épisode 5 - le colonialisme
Minute anti-islam - épisode 6 - la victimisation
Minute anti-islam - épisode 7 - les prénoms


Il n’y a pas de musulman véritablement modéré. Cela n’existe pas. Il s’agit d’ un leurre du « politiquement correct » et des bisounours. Car tout est dans le coran, qui est tout sauf modéré. Le musulman qui semble modéré peut basculer d’un instant à l’autre dans l’horreur et dire à une mère de famille amie depuis trois ou quatre générations : « le FLN m’a dit qu’il me tuerait si vous restiez et que je ne vous tuais pas, et je suis donc prêt et décidé à vous égorger dès demain matin pour sauver ma peau…mais ce serait mieux que vous partiez de vous-même, ça m’éviterait de faire cette sale besogne… »

Le « musulman modéré » est un terroriste qui sommeille, car tout est dans le coran. Il peut continuer à somnoler, ou se réveiller. Il est imprévisible. Certains des terroristes ayant agi récemment étaient, jusqu’à leurs actes criminels, des « musulmans modérés »,  qui n’avaient jamais fait parler d’eux. Devant ce fait évident, la précaution élémentaire consiste à arrêter le flux de l’immigration, si on ne veut pas prendre le risque de finir avec la gorge tranchée. Et à organiser une remigration, respectueuse et inflexible en même temps, de ceux dont nous ne voulons pas.

Sophie Durand


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 30/08/2016 00:44
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : 2017 : Encore subir ces musulmans modérés qui nous tuent ?
#9

Musulman extremiste musulman modéré

Comme je le disais dans cet article (http://ripostelaique.com/des-musulmans-vraiment-moderes-1.html), personne n’ignore l’identité réelle des tueurs. Pour aider à imposer leur choix d’une arrivée massive de migrants musulmans, les merdias et le système avaient choisi de diffuser la photo d’un enfant syrien mort. Aujourd’hui, (pour dissimuler les horreurs des tueurs musulmans ), pour ne pas provoquer la révolte contre leur trahison et le sang qu’ils ont sur les mains, les mêmes tiennent un discours différent: « Il faut protéger les victimes et leurs familles », et ne pas diffuser (surtout) les images de bébés écrasés à Nice et à Berlin

A lire aussi:

Ces musulmans qui se disent modérés (9 articles)
Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus...  (752 articles)
On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (39 articles)
Le fou Juncker : "L'ouverture (des frontières) est le meilleur moyen de lutter contre le terrorisme"
Jean-Claude Juncker veut ouvrir les frontières en grand : alerte au fou !
La mafia des associations d'aide aux migrants

L'OCI, cet ONU de la loi islamique qui a pour mission de protéger et "d'élargir" l'oumma dans le monde (9 articles)
Pour bien comprendre la haute trahison dont vos élus mondialistes sont coupables:
[Audio] Révélation : vingt minutes pour comprendre pourquoi l’Europe se laisse envahir par l’Islam

Ils avaient traité de tous les noms d’oiseau Trump et les dirigeants avisés de certains pays hostiles (la Hongrie, la Pologne du chauffeur tué par Anis Amri) à cette arrivée. La folie de Bruxelles alla même jusqu’à imposer contre ces pays une amende de 250 000 € par Afghan, Irakien ou Syrien « non accueilli ». … Alors Merkel, Hollande, Valls, Fillon, Obama, Clinton, etc. le terrorisme est-il une chance pour nous? Or, il n’y a pas meilleure autopromotion de l’islam (par des traîtres) que cette imbécile et suicidaire politique de quota, de répartition des migrants, et donc des mosquées dans chaque portion du territoire européen.


https://www.youtube.com/watch?v=gJZF-Vvv3wg

Dans cette vidéo inédite (https://www.youtube.com/watch?v=gJZF-Vvv3wg), des musulmans « modérés », « pacifiques » et « tolérants », appellent (conformément au livre « sacré ») à égorger d’autres Français (des juifs…), et cela non pas à partir de la lointaine Syrie ou d’Irak, mais en plein Champs-Elysées, devant des gendarmes médusés… Contrairement aux allégations du journalisme imbécile, le terrorisme (musulman) n’est pas né ou lié à la Syrie, à l’Irak, etc. Le sang prescrit dans le livre « sacré « , préexiste à toutes les crises contemporaines. Le « modéré » considère « sacrés » les appels abjects de son « prophète », ne les dénonce pas.

A partir de combien de tués et de handicapés sur le sol français et européen, la caste pourrie et les journaleux vont-ils commencer à considérer que le problème du terrorisme, c’est la doctrine du coran et ses appels à la haine et à la mort? Combien de condamnations judiciaires (contre des résistants et patriotes) faut-il pour que le système dénonce la cause du terrorisme ? Devons-nous être coupables de dénoncer l’idéologisation de la mort, sa glorification (pour le « paradis), partout présente dans les textes musulmans ? Ou au contraire, faut-il, comme le disent des traîtres, nous adapter et vivre avec cette (nouvelle) « culture française » ? Puisque pour eux, Mahomet, Allah, les attentats, les égorgements, les explosions, les coups de poignard, les écrasements de foule, de bébés (au cri d’allah akbar), font désormais partie de la « culture française » et européenne…

Et pourquoi donc ne voudraient-ils pas se faire affubler de prénoms (musulmans) ? Quand on a fini de vanter « les lumières de l’islam », ses « valeurs », sa filiation française, pourquoi devrait-il être dégradant ou y avoir un souci à assumer les surnoms Farid Fillon, Mohamed Valls, Ali Juppé, etc. ? » Considérer cela comme indigne ou insultant, est de leur part, l’expression d’une forme d’ « l’islamophobie », c’est-à -dire, ce dont ils accusent eux-mêmes, les sites, de plus en plus populaires, de la réinfosphère.

Cette fabrication politico-merdiatique, appelée « islamisme » n’est que le cache-sexe d’une idéologie barbare et mortifère : Mahomet n’a jamais dit que (ses actions ou) ses appels et ceux d’Allah à la haine, à la mort (des « mécréants », juifs, chrétiens, etc.) , devaient être dénommés « Islamisme ». Et que ses destinataires étaient des « islamistes » et pas des musulmans. « Croyez-vous donc à une partie du Livre et rejetez-vous le reste ?… » (S2,v85).Or, comme il le dit lui-même, l’islam est une totalité fonctionnant comme une armée : il y a des soldats de première ligne (qui tuent), il y a aussi le génie civil, les médecins, les cuisiniers, etc. On ne fait pas la guerre contre une partie d’une armée car tous ses membres ne rêvent que de sa victoire : c’est une pure et dangereuse illusion de croire qu’il y a des « modérés » qui seraient pour la victoire du camp républicain, occidental…

Combien de synagogues « radicales » ont été fermées pour prêche de la haine et du terrorisme (jihad) ?. Combien de paroisses ou de temples bouddhistes sont fermés pour les mêmes motifs ? Combien de prêtres, de pasteurs, de rabbins, de personnes de confession catholique, protestante, judaïque, bouddhiste, sont suivis par les services de police ou de renseignements, en relation avec des projets d’attentats ?

La guerre qui nous est imposée ne se fera pas aussi sans déconstruction idéologique et intellectuelle du terrorisme : il faut arriver à priver les tueurs de leur rêve du « paradis ». Tuer ou être tué (dans le sentier d’allah) ne mène pas au « paradis »… Même si ces tueurs sont disculpés de leurs crimes : « Ce n’est pas vous qui les avez tués (les non-musulmans): mais c’est Allah qui les a tués » (S.8,v.17). En attendant, où et quand aura lieu le prochain attentat ? Combien de tués, de handicapés, de bougies, de fleurs ?

Sango Loba

***

A VOIR AUSSI:

Pourquoi je voterai Marine Le Pen en 2017

Pourquoi je voterai Marine Le Pen en 2017 - Philippe de Villiers

[UE] Eurislam : le projet des élites européennes (2 articles)


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 01/01/2017 17:40
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !