Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Paris : alors que le grand froid s’abat, des migrants forcent l’entrée d’un centre d’accueil (VIDEO) [Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation]




« 1 ... 254 255 256 (257) 258 259 260 ... 318 »

Re : Lobbying pro-migrants : un journaliste de Ouest-France impliqué ?

Michel Oriot pro-migrants - Ouest France

L’Ojim a consacré de nombreux articles à l’attitude des médias vis-à-vis des migrants. Ils ont une position morale et moralisante que l’on peut résumer en une phrase : les migrants c’est bien, ceux qui posent des questions sur leur accueil ou qui les refusent, c’est mal.

Le service public n’est pas en reste sur ce thème. Dans certains cas on peut même parler de véritable lobby.

Certains journaux s’engagent directement dans la « promotion du migrant », véritable marqueur moral et « chance pour la France » comme Le Télégramme de Brest. Une antenne régionale de France 3 censure les propos anti migrants sur son site internet et un journal breton fait de même.

Mais certains journalistes vont plus loin en organisant directement la venue de « migrants » in situ dans la région qu’ils couvrent pour leur journal. Autrement dit, ils utilisent leur travail de « journalistes » non seulement à des fins de simple propagande mais également pour « devenir des facilitateurs de l’arrivée des réfugiés ». Honnêteté, vous avez dit honnêteté ?

Avec l’autorisation de Breizh Info nous reproduisons un de ses articles sur les actions militantes de Michel Oriot « journaliste » de Ouest-France à La Baule.

Aide aux migrants. À La Baule, l’implication d’un journaliste d’Ouest-France

12/01/2017- 07h00 La Baule (Breizh-info.com) – Breizh-info poursuit son enquête sur les soutiens pro-migrants dans la Presqu’ile guérandaise. Aujourd’hui le cas d’un journaliste de Ouest-France qui ferait du lobbying pro-migrants auprès des mairies de la Presqu’île.

Parmi les responsables du collectif SRPI, on trouve dans la liste : «  Accompagnement et facilitation du montage de dossiers pour proposer des hébergement dans les municipalités de la Presqu’île : Michel Oriot », avec son adresse mail au sein du groupe Ouest-France.

Correspondant local au sein de Ouest-France et chef d’agence de La Baule, il utiliserait ses possibilités professionnelles pour faire du lobbying pro-migrants auprès des municipalités. En effet, la marge des maires face à un journaliste – surtout du premier quotidien local – est bien moindre que face à un collectif ou à un citoyen. N’y aurait-il pas conflit d’intérêt dans ce mélange des genres entre le métier de journaliste et l’engagement personnel associatif ?

D’autant qu’il couvre activement le sujet – par exemple pour l’arrivée des migrants à Batz, relayée sur Ouest-France, ou la réaction du conseiller régional écologiste à l’université d’été de l’UMP à La Baule en 2015, et le refus des ténors du parti d’accueillir des réfugiés.

Ou encore cet interview d’une figure de la gauche italienne – d’origine africaine – qui appelle les pays européens à ouvrir complètement leurs frontières aux migrations. Le 5 novembre 2016 il donne dans une brève tous les contacts nécessaires pour apporter des dons en nature ou en argent à la mairie pour les migrants accueillis par la Ligue de l’enseignement à Batz. Etc.

Et pourtant, il est confirmé dans un billet daté de mai 2016 du collectif Pour l’avenir de Pornichet, qui sert de relais local à SRPI et à d’autres causes plutôt marquées à gauche : « Le collectif ICAR PRESQU’ILE ( Initiative Citoyenne pour l’Accueil des Réfugiés sur la Presqu’ile) prendra contact, par l’intermédiaire de Michel ORIOT (correspondant local Ouest France La Baule et membre dans le collectif) avec les mairies de la presqu’ile dont celle de Pornichet pour connaître leurs propositions d’accueil ». On ne peut pas faire plus clair.

Un autre billet de mars 2016 confirme son implication – ainsi que, par ricochet, du journal Ouest-France, dans le développement de la présence de migrants sur la Presqu’île : « Une réunion s’est tenue à Pornichet le 16 septembre à l’initiative de la rédaction bauloise de Ouest France et un modèle de lettre a été envoyé à chaque mairie afin que celle-ci se porte volontaire pour l’accueil des réfugiés ».

Michel Oriot n’engagerait donc pas seulement sa personne – il est le chef de l’agence d’Ouest-France à La Baule. Habitant de Pornichet, ce nantais d’origine passé par l’enseignement catholique diocésain sous contrat (école Saint-Donatien à Nantes, puis le très bourgeois lycée du Loquidy), a conduit une liste aux municipales 2014 à Sion-les-Mines, au nord de la Loire-Atlantique. Il n’a pas été élu maire, sa liste étant arrivée dernière des trois qui se présentaient. Il n’est que conseiller municipal sans délégation.

Il n’est pas seulement lobbyiste, c’est aussi la personne à l’origine du collectif pro-migrants de la Presqu’île, avec Annette Bolo. A ses confrères de l’Echo de la Presqu’île, il a été très clair en novembre 2015 : « Nous voulons devenir des facilitateurs de l’arrivée des réfugiés sur la Presqu’île », a-t-il affirmé. Il ajoute :«  un phénomène d’entraînement entre les maires est possible pour initier une dynamique. On peut, on veut accueillir et mettre en place un dispositif pour être une force de proposition auprès de la préfecture ».

Louis Moulin


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 16/01/2017 16:41
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Paris : alors que le grand froid s’abat, des migrants forcent l’entrée d’un centre d’accueil (VIDEO)

Invasion migratoire islamique - Europe des traitres

Des tentes étaient installées devant le centre d'accueil de La Chapelle par des réfugiés qui voulaient le rejoindre

Tandis qu'un plan d'urgence s’apprête à être déclenché par les autorités, des dizaines de réfugiés, dont certains ont dormi devant le centre d’hébergement saturé de La Chapelle ces derniers jours, ont forcé les barrages pour se mettre à l’abri.

A lire aussi :

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus...  (770 articles)
IMPORTANT !!! [UE] Eurislam : le projet des élites européennes (3 articles)
On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (43 articles)
Rennes : 18 ans, égorgé… Le crime est signé
Avec Hollande, la France devient membre de fait de l’Organisation de la Coopération Islamique...
Le SIEL appelle à participer à "La marche pour la vie"
« Une France soumise », un livre à lire d’urgence
Les 100 premiers jours de Marine Le Pen à l’Elysée : pourvu que…
Quand les catholiques se rebiffent contre une Eglise islamo-béate
Macron : en marche pour le pognon ! (24 articles)
[Belgique] Voici ce qui est dit aux enfants belges à propos du radicalisme…
[Belgique] Le PTB veut l’ouverture des frontières aux migrants

Le matin du 17 janvier, des migrants qui faisaient la queue devant le centre d’accueil pour migrants à la porte de la Chapelle, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sont rentrés de force dans l’établissement, pourtant complet.

Sur des images impressionnantes de la scène, on voit des dizaines de personnes, amassées, faire tomber des barrières de sécurité puis forcer la grille d’entrée. Un à un, de nombreux réfugiés pénètrent alors dans le bâtiment malgré la présence d’agents de sécurité et de travailleurs sociaux qui tentent de les dissuader, en vain.


https://www.youtube.com/watch?time_continue=49&v=645G1kEwg1c

Alors que des campements sauvages se multipliaient à différents endroits de la capitale, dans des conditions insalubres, le centre de premier accueil de La Chapelle, doté de 2 200 places, a ouvert ses portes le 10 novembre 2016 pour accueillir des réfugiés durant des séjours temporaires de quelques jours.

Le centre d'hébergement de la Porte de la Chapelle saturé,
notamment avec l'arrivée des 
«réfugiés-Merkel»

Le centre de premier accueil de La Chapelle étant rapidement arrivé à saturation, des dizaines de migrants se sont mis à dormir devant l’entrée, en espérant pouvoir le rejoindre lorsque des places se libéreraient.

Malheureusement, cela a peu de chances d'arriver étant donné qu'une vague discrète, mais régulière de réfugiés continu d'affluer chaque jour d'Allemagne, où les réfugiés qui se sont vus refuser l'asile tentent de venir en France.

nouveau centre destiné à gérer la crise migratoire

Selon des informations du Journal du Dimanche (JDD) qui les a obtenues auprès de la préfecture de police, depuis le début de l'année, entre 50 et 100 migrants arrivent chaque jour dans la capitale en provenance d'outre-Rhin où leurs conditions d'accueil sont de plus en plus difficiles. On les appelle les «réfugiés-Merkel» 

Un phénomène inquiétant car la capitale n'a en effet plus de capacité d'accueil avec la totale saturation de la «bulle» de La Chapelle. Si la Mairie de Paris a annoncé l'ouverture prochaine de 200 places supplémentaires, les associations commencent à sérieusement s'inquiéter à cause de la réformation des campements sauvages. 

Le 16 janvier, une vague de grand froid s’est abattue sur la France où des températures négatives se feront ressentir durant plusieurs jours. Le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux a annoncé sur la radio Europe 1 le déclenchement du plan grand froid sur tout le territoire. «Personne ne devra rester dans la rue, ni sans domicile fixe, ni migrant», a-t-il souligné, assurant : «Je veux et le gouvernement souhaite que tout soit mis en œuvre pour qu'il n'y ait rien, aucun mort, aucun blessé.»

A VOIR AUSSI :

« Il ne faut surtout pas casser la Sécurité sociale.
Nous sommes face à des candidats qui souhaitent faire exploser le système ! » Marine sur RTL

Marine évoque sur RTL : Les demandeurs d'asile, les sdf de France, les migrants, la cour des comptes, la préférence Nationale, la solidarité nationale, AME, remboursement soins, école gratuite étrangers, les écoles françaises payantes pour les français, fraude sociale de 20 milliards, les fausses cartes vitales, des médecins dans les zones de France désertifiées, la sécurité sociale : les petits risques et les gros risques, l'augmentation du coût affiliation mutuelle, Macron candidat du système, Marine Le Pen à la Trump Tower, Fillon et le non-cumul des mandats.

Marine Le Pen RTL France


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 17/01/2017 19:45
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : « Dans 10 ans, par notre stupidité, nous serons musulmans »

Bocca verita Foire Bale

Carlo Liberati, archevêque de Pompéi, tient des propos
très iconoclastes contre la politique d’immigration européenne.

vescovo-liberati

Dans une interview au journal La Fede Quotidiana, le 9 janvier, Carlo Liberati, archevêque de Pompéi, tient des propos très iconoclastes contre la politique d’immigration européenne.

Il s’indigne que l’on oublie les « pauvres vieux Italiens qui cherchent à manger dans les poubelles et ne peuvent pas se soigner, pendant que les enfants sont partis à la plage », et de voir « des migrants jeter leur repas ». Il estime que « la Pologne et la Hongrie ont raison quand elles veulent se protéger contre un flux incontrôlé, une invasion qui pourrait mettre en danger les traditions et les valeurs religieuses ».

Qui rend-il responsable de cette situation ? Pas les musulmans, pas l’islam mais les lois injustes, le « no kid », le manque de « vraie vie chrétienne » : « L’Italie et l’Europe font des lois qui vont contre Dieu et ont des coutumes qui ne parlent que de paganisme », « Eux font des enfants et nous non », « L’Église fonctionne peu, les séminaires sont vides sauf les paroisses qui sont encore soutenues mais il manque une vraie vie chrétienne ».

Manque de vie chrétienne ou répression de la vie chrétienne, y compris aujourd’hui par l’Église elle-même ?

Les musulmans ont usé et abusé du cliché de « l’islam des caves », rappel « subliminal » du « christianisme des catacombes ».

Et il semble que bien des chrétiens, roulés dans la farine, aient pris leurs « baïonnettes » pour des lucernaires… L’enseignement de Louis Massignon, dont les professeurs Marie-Thérèse et Dominique Urvoy montrent, dans leur livre http://amzn.to/2jTmtBe" target="_blank">La Mésentente, les falsifications éhontées auxquelles il se livrait pour « prouver » ses thèses favorables à l’islam, a une influence très forte dans le clergé catholique.

Alors que les vrais « chrétiens des catacombes », aujourd’hui, ce sont les convertis au christianisme.

Joseph Fadelle, Irakien musulman devenu chrétien, auteur du livre http://amzn.to/2jTmxks" target="_blank">Le prix à payer, explique qu’un site Internet permettant à des personnes de pays musulmans de discuter de religion réunit, notamment, à sa connaissance 120.000 convertis au christianisme rien qu’en… Arabie saoudite. Mais il est le seul à y paraître sous son nom véritable, les autres utilisent des pseudonymes et les intervenants ne s’échangent aucune adresse… Une « Armée du salut des ombres », en quelque sorte.

Comme si cela ne suffisait pas, l’injonction au silence vient aussi des milieux catholiques. Ainsi, il a été demandé à Joseph Fadelle de ne pas trop s’exprimer sur l’islam… Ainsi, Aquila de France, Algérienne née dans une famille musulmane, raconte dans son autobiographie http://amzn.to/2jycldH" target="_blank">Pour un monde sans islam qu’un prêtre à qui elle demandait le baptême lui a reproché de ne pas comprendre l’islam…

Une association catholique, « http://www.jesus-messie.org/" target="_blank">Forum Jésus le Messie », s’est constituée en 2010 pour soutenir l’accueil des convertis venus du monde musulman. Elle réunit des religieux orientalistes de haut niveau : les pères Samir Khalil Samir, Pierre-Marie Soubeyrand, Édouard-Marie Gallez, Fabrice Loiseau, Guy Pagès, Dominique Rey… Son prochain « Forum » se tiendra les 4 et 5 février à Lyon.

Elise Elisseievna


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 17/01/2017 20:15
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !