Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : Le tsunami migratoire détruit la France, donc Mélenchon et Macron sont contents [Actualité en France]




« 1 ... 7 8 9 (10) 11 12 13 ... 135 »

Re : Le tsunami migratoire détruit la France, donc Mélenchon et Macron sont contents
#28

Macron et Mélenchon islamo-collabos et immigrationnistes

C’est la capitulation générale face à l’immigration invasion.

Les chiffres fournis ce lundi par la Direction des étrangers en France sont à 180° du discours officiel, catastrophiques.

Le gouvernement a bel et bien perdu le contrôle de la situation.

Et le démantèlement de la jungle de Calais n’est qu’un coup médiatique à la veille des élections, mais qui n’a rien réglé.

D’ailleurs plus personne ne sait où sont passés les migrants dispersés sur tout le territoire à grands frais. Silence radio sur le sujet. Imminence des élections oblige…

Alors que la déferlante migratoire en provenance d’Italie s’amplifie, alors que 100 migrants débarquent chaque jour à Paris, alors que l’Allemagne a durci son droit d’asile et que les déboutés arrivent massivement en France, les socialistes ont cessé d’expulser les clandestins.

A lire aussi :

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (45 articles)
Les 100 premiers jours de Marine Le Pen à l’Elysée : pourvu que…
Campagne Présidentielle 2017 de Marine Le Pen " Au nom du Peuple" - Front National patriote (14 articles



Rennes : 18 ans, égorgé… Le crime est signé

La France est totalement livrée à l’invasion de migrants, par la volonté du gouvernement. C’est un choix politique délibéré. Une démission assumée.

Et ne comptons pas sur les candidats socialo-communistes pour redresser la barre.

Depuis Mélenchon, qui tape sur le FN en braillant que la France est une terre de fraternité, jusqu’à Macron, qui n’a cessé de féliciter Angela Merkel pour avoir accueilli 1,2 million de migrants depuis janvier 2015, ce n’est que renoncement généralisé.

Rappelons que Valls, le fort en gueule, a régularisé 120000 clandestins avec sa circulaire assouplie de 2012. Les placements de clandestins en centres de rétention administrative ont quasiment disparu.

En 2015, il y a eu 15485 retours forcés, et 12961 en 2016. Moins 16% alors que les arrivées explosent.

Un total de 29596  expulsions en 2015 et de  24707 en 2016.

Retours forcés, départs “spontanés” ou départs aidés, tous les chiffres sont en baisse.

Le gouvernement se défend en disant que les contrôles aux frontières ont refoulé 60000 migrants. Foutaise, car dans ces 60000, certains clandestins sont comptabilisés plusieurs fois après plusieurs tentatives infructueuses.

Les chiffres de non-admission ne veulent strictement rien dire, si ce n’est que la pression migratoire ne cesse de croître.

Telle est la véritable politique menée par Valls et Cazeneuve depuis des années.

La politique du renoncement permanent.

A 13.000 euros le coût d’un demandeur d’asile (Cour des Comptes) et même 50000 euros par an si c’est un mineur isolé, ce n’est pas demain que la France va redresser ses finances.

Le tsunami migratoire est en train de détruire l’ensemble du pays.

C’est un boulet économique démentiel, et c’est une source d’insécurité majeure puisqu’il est impossible de détecter les islamistes infiltrés dans le flot des réfugiés.

La France s’autodétruit et pas un seul candidat, de gauche comme de droite, n’a évoqué le sujet pendant les débats des primaires.

Le pays coule dans l’allégresse générale.

Un seul combat : faire taire le FN et les patriotes des réseaux identitaires.

Tout cela va très mal finir, car en politique comme en toute autre chose, rien n’est gratuit. Et plus le temps passe, plus le réveil sera violent et la facture salée.

Jacques Guillemain

A VOIR AUSSI :

Mélenchon avoue avoir magouillé avec Hollande !!!

Tous les même crapules !!! ... sauf Marine


https://www.youtube.com/watch?v=L7zGY5wG30Q

Pourquoi je voterai Marine Le Pen en 2017


https://www.youtube.com/watch?v=wVYk2jvKS5k

Pourquoi je voterai Marine Le Pen en 2017 (2)


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 18/01/2017 19:29
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Macron aime les cougars mais aussi les vieux dégénérés comme Attali
#29

Macron et Attali, l'oligarchie

Nous avions ironisé récemment sur le soutien et l’aide qu’attendait de Merkel et de Royal, deux femmes mûres, bébé Macron. Mais on ne vous a pas encore tout dit.

Bébé Macron est à voile et à vapeur, il aime aussi les  vieux dégénérés.

Et y a-t-il, en France un vieux dégénéré pire que Attali ?

Macron Attali - Transformer la France en Hôtel

Attali aime beaucoup Macron, il le trouve « remarquable, intelligent et plein de promesses », il ajoute  : « C’est un ami très proche. Je suis très fier d’être à l’origine de sa carrière et je suis convaincu qu’il sera un jour président de la République s’il a la persistance d’accepter les défaites, d’apprendre ». D’ailleurs, c’est le machiavélique Attali qui avait présenté Macron à Hollande en 2010…

C’est que Bébé Macron travaille depuis de longues années avec Attali, il a été en 2007 rapporteur général adjoint de la commission Attali sur la libération de la croissance, dont il s’est largement inspiré une fois au ministère de l’Economie….

Attali et Macron ont le même mépris pour les gens du peuple et s’indignent que l’on puisse proposer à la plèbe de donner son avis sur des choses aussi importantes que le  Brexit.  Macron: «Les gens peu éduqués, peu diplômés, ont massivement voté pour le «Leave» ;  Attali  «Un tel référendum implique qu’un peuple peut remettre en cause toute évolution considérée jusque-là comme irréversible, telle qu’une réforme institutionnelle, une conquête sociale, une réforme des mœurs».

Attali, sur public sénat le 16 octobre dernier constatait avec grand plaisir que le Président de la République n’avait plus aucun pouvoir, se réjouissait que la politique économique de la France soit devenue européenne et qu’il n’y ait plus de possibilité de politique industrielle, tuée par la globalisation.

On rappellera que le quidam s’est vanté, après la ratification de Maastricht  d’avoir à peu près rendu impossible la sortie de l’euro... on a soigneusement oublié d’écrire l’article qui permet de sortir… ce n’est peut-être pas très démocratique mais c’était une grande garantie pour rendre les choses très difficiles !!  »

En résumé, Attali  milite activement depuis toujours pour un gouvernement mondial et il en est fier.

Qui se ressemble s’assemble…

Macron-Merkel, même combat pour l’invasion migratoire de leurs pays respectifs.

Macron-Royal, même combat pour le pouvoir et l’instrumentalisation des anti-Français

Macron-Attali, même combat contre le peuple souverain, contre la démocratie et la République, même combat pour la gouvernance européenne et mondiale et la disparition des Etats-nation.

Christine Tasin


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 19/01/2017 23:53
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Emmanuel Macron aurait financé sa campagne avec l'argent du Ministère de l'Economie
#30

Emmanuel Macron financement campagne électorale

Alors ministre, Emmanuel Macron aurait largement employé son temps
et l'argent du ministère pour lancer la campagne de son mouvement En Marche !

Un livre de révélations à paraître affirme que le candidat d'En Marche ! aurait employé les moyens mis à sa disposition par Bercy pour financer des dîners de campagne. Un député UDI a saisi la Haute autorité pour la transparence de la vie publique

A VOIR AUSSI:

Marine Le Pen : "Emmanuel Macron est le candidat qui représente le système"
[... comme le sont les journaleux]


https://www.youtube.com/watch?v=AOyi8X3Nw-s

Emmanuel Macron aurait utilisé de l'argent public pour la campagne de son mouvement politique En Marche !. C'est ce qu'affirme un livre à paraître, Dans l'enfer de Bercy : Enquête sur les secrets du ministère des Finances, qui révèle les dépenses somptuaires d'Emmanuel Macron lors de son passage à Bercy.

Macron et les journaleux corrompus au système

Ses auteurs, les journalistes Frédéric Says et Marion L'Hour, affirment qu'en 2016, le ministre de l'Economie aurait utilisé «à lui seul» 80% de la totalité de l'enveloppe des frais de représentation accordée à son ministère... pour toute une année - soit 120 000 euros du 1er janvier au 30 août.

Le président du groupe de l'Union des démocrates indépendants (UDI) à l'Assemblée nationale, Philippe Vigier a réagi ce mardi 24 janvier lors d'une conférence de presse : «Il y a des choses importantes qu'on a apprises hier, notamment au niveau des frais de bouche, puisque 120 000 euros des crédits du ministre à Bercy ont été utilisés pour des agapes d'En marche !, pour réunir tel ou tel, pour préparer sa campagne présidentielle.»

«Et Michel Sapin qui dit n'avoir rien vu... Pas vu qu'il avait une ambition présidentielle et qu'il consommait quasiment à lui seul une immense partie des crédits de représentation du ministère, notamment des frais de bouche ? On va demander la clarification», surenchérit Philippe Vigier. «Franchement, celui qui nous expliquait dans une déclaration, que pas un seul euro d'argent public serait utilisé pour sa campagne, manifestement, c'est un mensonge», a-t-il ajouté.

Macron en marche aux frais du contribuable
Le député de l'UDI indique qu'il a d'ores et déjà alerté Jean-Louis Nadal, président de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. «Les députés sont passés à la moulinette et doivent expliquer comment ils dépensent chaque centime de leurs indemnités. Il n'y a pas de raison que Macron soit traité différemment», explique-t-il.  

En outre, selon des extraits du livre à paraître publiés par Le Figaro, Emmanuel Macron, n'aurait pas été pleinement dévolu à sa fonction de ministre lors de son passage à Bercy... Il aurait reçu, sur son temps professionnel, dans l'enceinte du ministère, des écrivains, journalistes, philosophes, politologues, notamment au cours de dîners, «parfois deux par soir» - et sans rapport avec ses activités ministérielles.

Les journaleux aux bottes du système rejoignent Macron

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 25/01/2017 13:28
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 7 8 9 (10) 11 12 13 ... 135 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !