Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : La Suède a changé, les Suédois de souche sont priés de s’intégrer [Actualité Mondiale]




« 1 2 3 (4) 5 »

Re : Suède : émeutes et pillages, attaques de policiers… Ils ont aussi des Theo là-bas ?
#10

Suède et guerre civile

Les Suédois vont vite regretter leur tolérance et leur souci d’égalité à toute épreuve.
Il n’y a pas d’égalité qui tienne avec des terroristes en puissance, mais seulement avec des personnes responsables.

Emeutes et pillages à Rinkeby, la police a tiré des coups de semonce. Un commerçant blessé par les émeutiers.

Dans la banlieue immigrée de Rinkeby à Stockholm les agents de police ont été soumis à des jets de pierres, des coups de semonce ont été tirés, des magasins ont été pillés, les commerçants sont battus et plusieurs voitures sont en feu. Une opération policière énorme a lieu sur le site.

A lire aussi : La Suède a changé, les Suédois de souche sont priés de s’intégrer (10 articles) 

L’agitation a commencé à 20h18 dans le cadre d’une patrouille de police pour arrêter une personne recherchée à la station de métro à Rinkeby.

Ensuite, il apparaît qu’un certain nombre de personnes ont commencé à lancer des pierres sur la police. La police se sentent attaquée a riposté par des coups de semonce. Un policier a été frappé aux bras par une pierre (…)

Voici le lien du seul article dispo.

http://lesobservateurs.ch/2017/02/21/ ... medias-nen-parleront-pas/

Aucune info sur aucun media de propagande français.
Si demain la France est en feu la consigne sera de minimiser, et si possible de taire.

Allez c’est la fête chez les Suédois:

http://lesobservateurs.ch/2017/02/17/ ... t-voir-la-guerre-arriver/

« Suède: Un migrant syrien viole une fille de 13 ans dans les toilettes. 2 mois de prison! »

http://lesobservateurs.ch/2017/02/08/ ... ilettes-2-mois-de-prison/

Continuez à bien vous voiler mesdames, vous êtes sur la bonne voie.

Louis

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 22/02/2017 05:47
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : La Suède a changé, les Suédois de souche sont priés de s’intégrer
#11

Islamisation de la Suède - Invasion musulmans Suède

Le texte qui suit s’inspire largement d’un excellent article paru sur Dreuz-info, déplorant le naufrage identitaire de la Suède à cause de la lâcheté de ses élus :

http://www.dreuz.info/2017/01/07/nous ... ent-de-changer-tout-cela/

Ce qu’a vécu la Suède, c’est ce que vit la France, qui refuse de voir qu’elle est sur un toboggan qui la mène au désastre, un toboggan qui prend de la vitesse chaque jour et qu’aucun responsable politique, à part Marine, n’a l’intention de ralentir.

Voici donc l’adaptation à la France de ce que vivent les Vikings.

Il était une fois, un pays magnifique, merveilleusement situé, appelé France.

Un pays où vivaient les descendants des Gaulois, avec leurs coutumes, leur folklore, leurs traditions régionales et leur modèle social unique au monde.

A la fin des Trente Glorieuses, ce pays était l’un des plus heureux et prospères de la planète. Il vivait enfin en paix, après des siècles de guerre, il était riche, ne connaissait ni chômage ni insécurité. On avait éradiqué la pauvreté de l’après guerre.

Les générations du baby-boom pouvaient remercier leurs ancêtres, qui leur avaient légué un héritage exceptionnel, construit dans le sang et les larmes.

A lire aussi : La Suède a changé, les Suédois de souche sont priés de s’intégrer (11 articles)

En 1975, ces Gaulois avaient sans le savoir, le cinquième niveau de vie au monde, derrière les Etats-Unis, la Suisse, le Luxembourg et la Suède.

De Gaulle et ses barons, avaient su redonner sa grandeur et sa fierté à la France, épuisée par la guerre et humiliée par la défaite de 1940. Devenue une puissance nucléaire, riche et prospère, notre pays avait son siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, aux côtés des autres grandes puissances.

Pour les jeunes générations, qui entendaient leurs parents parler des privations et des souffrances de la guerre et de l’Occupation, ce bonheur avait quelque chose de magique. Les enfants découvraient la société de consommation et l’âge d’or des sixties, alors que leurs parents n’avaient connu que pénurie et sacrifices.

Oui, en 1975, nous Français, avions tout pour être heureux. Jusqu’au jour où les politiques décidèrent de changer tout cela.

En avril 1976, Giscard et son Premier ministre Chirac, décidèrent du regroupement familial. Une erreur monumentale aux conséquences incalculables.

La France était depuis longtemps une terre d’immigration. Mais la majorité des immigrés étaient des travailleurs paisibles, qui avaient vocation à retourner au pays. Il n’y avait ni émeutes, ni troubles, ni insécurité dans les foyers immigrés.

Mais en quelques mois toutes les structures d’accueil du pays sont saturées, avec l’arrivée de milliers de femmes et d’enfants, s’engouffrant dans la brèche.

“Raymond Barre, nouveau Premier ministre, se rendant compte des difficultés rencontrées par les services administratifs et opposé à l’immigration qu’il perçoit comme un obstacle à la modernisation de l’appareil productif, suspend par décret (1976) le regroupement familial, mais le décret est déclaré illégal par le Conseil d’Etat.”

C’est ainsi que la France est devenue une terre d’immigration extra-européenne massive, encouragée par une désinformation odieuse et des slogans mensongers, propagande orchestrée par les politiques et largement relayée par les medias et les associations immigrationnistes de gauche.

“L’immigration est une chance pour la France”

“Les immigrés tiennent les emplois que refusent les Français”

“Ils paieront les retraites des Français qui ne font plus d’enfants”…

et autres niaiseries du même tonneau, totalement infondées.

Mais au fil des ans, tout s’est aggravé, l’intégration des minorités extra-européennes se révélant de plus en plus impossible.

Les ghettos se sont constitués, les zones de non droit se sont répandues sur tout le territoire. La loi républicaine a été systématiquement contestée.

Et quand l’islam politique a fait de l’ingérence dans les programmes scolaires, l’Etat s’est couché. Le rapport Obin, dénonçant la grave islamisation de l’école, en 2004, a été enterré par Fillon, alors ministre de l’Education Nationale.

Le même Fillon qui prétend aujourd’hui combattre l’islam politique !

La cohésion nationale s’est donc diluée dans les multiples communautarismes que les politiques n’ont jamais eu le courage de combattre, au point que les diverses communautés ne partagent plus les mêmes valeurs, ni un avenir commun avec ceux qui les ont accueillis.

La société multiculturelle promise par nos élus n’est en réalité que désintégration de la nation. Des pans entiers du territoire sont déjà en sécession.

La sécession des territoires ? «Comment peut-on éviter la partition? Car c’est quand même ça qui est en train de se produire: la partition.» a dit Hollande !

C’est ainsi qu’en 2017, près de 30% de nos musulmans, et même 50% chez les jeunes, se laissent bercer par les sirènes de la charia et rejettent la loi républicaine. Un danger mortel pour la nation.

L’immigration de pauvres non qualifiés a entraîné l’explosion de l’insécurité, transformant certains quartiers en bande de Gaza, où plus personne n’ose s’aventurer. Et le laxisme judiciaire n’a fait qu’empirer le problème.

Ceux qui dénoncent l’amalgame immigration-insécurité sont des hypocrites et des menteurs. Cacher l’identité des délinquants dans la presse, ne sert à rien.

Deux détenus sur trois, selon Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe, sont musulmans.

Les synthèses de la DCSP ( Direction centrale de la sécurité publique ) et de la DCPJ ( Direction centrale de la police judiciaire ) sont pourtant formelles :

60 à 70% des délinquants sont issus de l’immigration.

Et qu’ont fait nos politiques pour améliorer notre sécurité et restaurer l’Etat de droit dans les banlieues ? Rien !

Ils ont sans cesse légiféré pour museler les citoyens et interdire les statistiques ethniques afin de cacher la vérité au peuple de plus en plus exaspéré.

Là où un problème exige une solution, les politiques nient le problème.

L’immigration nous ruine. Avec nos 2200 milliards de dettes et une croissance quasi nulle, le pays n’a ni emploi ni logement à offrir aux immigrés, qui vont gonfler le flot des assistés.

En fait nous finançons notre propre suicide collectif !

Quand on demande des comptes aux politiques, qui ont détruit l’héritage des Trente Glorieuses, ils ne savent que taxer leurs contradicteurs de racisme, d’islamophobie et de xénophobie. Dérobade et lâcheté sont de mise.

Il ne faut pas stigmatiser et jouer sur les peurs. Alors on doit se taire et courber l’échine. C’est le renoncement permanent qui guide nos élus.

Il n’y a pas de responsable du désastre ! Pour la simple raison qu’il n’y a pas de désastre ! Seuls les délires de la fachosphère sèment la discorde, c’est bien connu !

En fait, ils savent très bien qu’ils sont responsables du chaos mais n’ont aucune solution pour en sortir. Alors, ils mentent, ils cachent la vérité et surtout ils condamnent à tour de bras les patriotes qui entendent défendre leur identité et leur héritage culturel. Et s’ils pouvaient leur interdire de voter, ils le feraient !

Les politiques ont trahi sciemment le peuple français.

En effet, conscients du désastre annoncé, droite et centre avaient tenu les Assises de l’immigration à Villepinte en 1990. En voici les conclusions :

Fermeture immédiate des frontières.

Immigration zéro

Islam incompatible avec la loi républicaine

Social réservé aux seuls Français.

Mais en 2017, celui qui tient ce discours est aussitôt traîné devant les tribunaux !

En effet, l’éclair de lucidité de nos politiques à Villepinte, n’aura été que de courte durée.

L’Europe nous imposant d’ouvrir les frontières, de maintenir le regroupement familial et nous interdisant de faire de la discrimination en matière de prestations sociales, droite et centre ont renié à 100% leurs convictions de 1990.

C’est dire combien nos politiques sont fiables et honnêtes avec leurs électeurs.

Après 1990, tout n’a été que mensonges, dissimulations et trahisons.

Un seul parti aurait pu sauver le pays du naufrage identitaire. C’est le Front National, qui avait sonné le tocsin dès les années 80.

Hélas, totalement inconscients du danger et des mensonges de leurs élus, les citoyens ont toujours cédé au discours anti FN, qui leur promettait la fin du monde en cas de victoire de JMLP. Quelle naïveté !

Le peuple français est donc responsable de ce qui lui arrive, responsable du sinistre avenir qu’il prépare à ses enfants, responsable de la dislocation de la nation.

Entre les deux tours des régionales, alors que Marine et Marion tenaient la corde pour l’emporter dans le Nord et en Paca, il a suffi que Valls leur promette la guerre civile en cas de victoire du FN, pour que les électeurs frontistes les plus frileux, retournent leur veste et rentrent précipitamment aux abris.

Ce n’est pas ainsi que les Français sauveront leur pays de la libanisation qui s’annonce. Sans le courage des électeurs devant les urnes, Marine, seule, ne pourra rien.

Il est temps de redresser la tête et de ne plus céder à la propagande de ceux qui détruisent sciemment le pays parce qu’ils se plient aux diktats immigrationnistes de l’Europe. Ils ont tous abandonné la France.

Il ne se passe plus une seule journée sans que l’immigration ne fasse l’actualité, mobilisant toujours plus l’énergie du pays. Qu’en sera t-il quand nous aurons deux fois plus d’immigrés, et de moins en moins désireux de s’intégrer ?

Des émeutes quotidiennes ? L’insurrection généralisée ? La guerre civile ?

En mai prochain, ce sera l’heure du sursaut salvateur ou du renoncement définitif.

Il faut bien comprendre qu’aucune politique économique, aucune politique sociale ne pourra réussir si on ne combat pas en priorité l’islam politique, qui tisse sa toile avec l’argent du Golfe et la complicité de nos élus, trop poltrons pour réagir.

Ce que veulent les barbus, c’est nous imposer la charia. Soit en douceur, en misant sur notre soumission et notre lâcheté, soit par la force quand ils seront assez nombreux pour déclencher une insurrection généralisée avec le soutien d’islamistes étrangers.

Ne pas voter Marine, c’est donc écrire le dernier chapitre de l’histoire de France.

Aucun pays ne peut survivre  s’il n’y a plus personne pour le défendre.

 Jacques Guillemain


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 22/02/2017 07:12
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Suède, Allemagne, des enseignants s’expriment sur l’échec de l’immigration
#12

Suède, Allemagne, des enseignants s’expriment sur l’échec de l’immigration

Ce texte a été écrit par un professeur de lycée et a été publié sur le site alternatif de nouvelles suédoises Avpixlat,
où il prédit plus ou moins une guerre civile à venir:

« Comme je travaille à l’école suédoise, je prends un grand risque en publiant ces pensées, mais après Peter Springare qui a courageusement contesté l’establishment, tel David contre Goliath, à travers ses messages sur Facebook, je sens que je suis prêt à donner mon impression sur l’école, impression qui est partagée par de nombreux autres professeurs. Et ce n’est pas une bonne impression. Auparavant, je publiais des articles d’opinion au sujet de l’école. Mais à présent, je pense qu’il est temps de parler sérieusement sur ce sujet.

A lire aussi :

La Suède a changé, les Suédois de souche sont priés de s’intégrer (11 articles)
Allemagne : « épidémie » de viols commis par les migrants, des clandestins ! (25 articles)
Immigration / 6 millions de clandestins aux portes de l’Europe
Un rapport allemand avertit qu'au moins six millions de clandestins sont aux portes de l'Europe
L'UE menace de punir les Etats qui refusent de se soumettre à l’invasion migratoire !
Sondage: une majorité d’Européens veulent l'interdiction de l’immigration venant des pays musulmans
Les clandestins : une chance pour l’Allemagne ?
Musulmans : 20% de la population mondiale, 40% à 50% du coût total de la violence
Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies  (60 articles)
Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (807 articles)
[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ? (109 articles
[UE] Eurislam : le projet des élites européennes (3 articles)
Eurabia ou l’islamisation de l’Europe : le pire complot de tous les temps
(4 articles)

Je travaille en tant que professeur depuis 2005 et je possède des antécédents liés à la gauche suédoise. Aujourd’hui, je travaille en tant que professeur de lycée pour les branches d’anglais et d’histoire. J’accuse le gouvernement actuel de ne pas être légitime. Lorsque les partis politiques se voient refuser le droit de montrer des publicités, qu’ils ont leurs réunions sabotées, que leurs membres sont battus avec l’approbation du gouvernement, et que le parti est constamment attaqué par les médias d’Etat, le processus démocratique a disparu et les gouvernements formés au cours de ces élections sont, selon moi, illégitimes.

(…)

Certains étudiants non-assimilés ont déclaré ouvertement qu’ils détestaient les Blancs, ils haïssent les Juifs, ils veulent que la Suède adopte la Charia. J’ai rencontré des étudiants et j’ai eu une longue discussion au sujet de leur vision d’un monde « où tous les Blancs ont été tués» et par conséquent, « où le racisme n’existe plus. »

Contrairement à la gauche libérale de la classe moyenne, je parle à ces étudiants. Je les respecte, quel que soit leur point de vue ou leurs valeurs. Ce sont des gens qui préconisent les lois de la charia ou qui prétendent vouloir exécuter une personne tel que moi. Les opinions sont respectées, mais contrées poliment et objectivement. En tant qu’individu, je travaille pour essayer de leur donner une bonne vie, en tant que citoyen, je vois les mécanismes cruels de la guerre civile rampante toujours plus proche de mon école chaque jour. Les guerres sont menées non pas par un monstre, mais par des gens ordinaires avec des préjugés ordinaires, qui se trouvent être du côté opposé dans un conflit.

Que les notes aient chuté en raison de l’absence d’assimilation ne devrait guère être une surprise.

J’accuse les gouvernements non légitimes suédois, et les médias traditionnels de cette évolution. Je ne crois pas une seule seconde que ces évolutions sont dues à la naïveté des dirigeants. Ils savent que toute leur puissance repose sur la division et le mensonge.

(…)

Depuis de nombreuses années, nous avons construit une école ségrégationniste, avec des étudiants non-musulmans dans un groupe et des étudiants musulmans et africains dans le second groupe. Ce n’est pas une « vision raciste. » C’est une description de la réalité dans les écoles suédoises aujourd’hui. Une situation créée par les politiciens et les médias qui feront tout pour nier que ce que je vous écris est vrai et qui le présenteront comme une attaque contre tous les immigrants.

Je les vois tous les jours. Les jeunes Suédois de souche et les naturalisés. Ils se cachent presque dans les salles de classe. Tout l’espace est laissé aux jeunes non-assimilés. Exception occasionnelle avec des gens qui ont été totalement endoctrinés qui rejettent la faute de tous les problèmes sur les « racistes » et les « hommes ». Ils prennent également beaucoup d’espace avec leurs tirades haineuses, accusant tout le monde sauf les politiciens coupables et les médias.

(…) »

 

Un enseignant allemand confirme dans les commentaires:

« Je confirme. J’ai donné des cours d’allemand à un groupe de 16 « réfugiés ». Deux seulement avaient vraiment l’intention d’apprendre et deux autres, avec des diplômes universitaires, se débrouillaient déjà assez bien. Parmi ces deux derniers, un a vite arrêté de venir, parce qu’il perdait son temps. Parmi les deux très motivées (deux femmes), une se donnait beaucoup de mal, mais n’avait pas les capacités intellectuelles.

Puisque les autres ne connaissaient pas l’alphabet latin, le cours commencait à 8 heures et demi pour trente minutes d’alphabétisation, et se poursuivait par le cours de langues et d’initiation à la vie européenne. Ne venaient au cours d’alphabétisation que les 3 qui savaient déjà lire. Les autres ne se présentaient qu’épisodiquement au cours de langue, avec des excuses bidons pour justifier leurs absences précédentes, en retard (9 heures du matin, c’est bien trop tôt!) et avec un manque total de travail personnel. Deux se sont battus en cours. Un « jouait à l’enfant » en faisait le pitre, comme par exemple se cacher sous sa table. Un jeune adulte qui disait avoir, une fois 22 ans, une fois 19 ans, une fois 20 ans… a disparu: devenu mineur, il avait été envoyé à l’école. La femme très motivée se disait un jour érythréenne, un autre jour somalienne ou encore soudanaise. Et ce petit monde se plaignait beaucoup de ses conditions d’hébergement (même ceux qui ont très vite eu un logement remis à neuf) et de leur pauvreté (ils vivaient mieux que moi. Je le certifie, ayant parfois rempli des papiers pour eux et ayant vu de ce fait, le montant des allocations qui leur étaient allouées. Presque 1400 euros pour une famille de trois enfants de moins de 12 ans (c’est plus quand les enfants sont ados), alors que tous leurs frais étaient payés. Donc, 1400 pour se nourrir et se vêtir. Jamais je n’ai eu autant pour vivre! Une de mes élèves a d’ailleurs passé une semaine de vacances en Grèce, mère d’une famille fortunée dans son pays d’origine (photos à l’appui) famille qui n’était pas devenue pauvre en arrivant en Allemagne.

Mais tous se présentaient en cours le jour où quelqu’un venait leur distribuer de l’argent liquide, dans une enveloppe, soit-disant pour payer leur transport, alors qu’ils avaient déjà un abonnement de bus, tarif réduit, offert par « Job Center ».
Mes collègues étaient aussi écoeurées que moi. Je n’enseigne plus l’allemand. La colère ne me quitte pas. »

http://lesobservateurs.ch/2017/02/11/ ... se-solde-par-un-desastre/

Fallaci


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 26/02/2017 09:15
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !