Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Les traitres mondialistes du parti MR vont voter pour le mondialiste Macron [Actualité en Belgique]





Les traitres mondialistes du parti MR vont voter pour le mondialiste Macron
#1

Le MR belge préfère Emmanuel Macron !

MR : Bal des faux culs

Le MR, parti présenté à tort comme de centre-droit, est divisé… puisqu’à la présidentielle française, une bonne partie de ses élus voterait pour Emmanuel Macron, acteur puis héritier du socialisme de François Hollande ! C’est que ce nous apprend un article de ce samedi publié dans La Libre Belgique[1]. On y découvre les préférences de nos élus francophones. Loin d’être un petit sondage anecdotique, ces prises de positions belges révèlent le fond idéologique de qu’on nous présente comme le centre-droit, côté Sud de la frontière linguistique. Le centre-droit francophone belge est avec Macron… Tout un programme !

A lire aussi :

Macron : en marche pour le pognon ! (94 articles)
PS, MR, CDH, ces mondialistes pourris et corrompus jusqu'à la moelle ! La mafia belge ? (10 articles)
Corruption PS et MR: chacun tient l’autre par la barbichette ?
Le Parti Populaire porte plainte contre les partis traditionnels : MR, PS, CDH, Ecolo
Corruption de politiciens en Belgique ! Un secteur d'activité qui rapporte gros, sans concurrence

Visite « royale » d’Angela Merkel en Belgique : un parfum de fin de règne
CETA : Liste des traitres européïstes - mondialistes qui ont voté POUR sans l'avis des peuples ! (Le MR a voté massivement pour le CETA, comme l'UMP)
Cacophonie CETA : merci la Wallonie! [UE] Jean-Claude Juncker: Grand Manitou de l’évasion fiscale internationale  (7 articles)
[UE] L'Europe des traitres a autorisé la commercialisation du soja OGM Monsanto sans l'avis des peuples !
[UE] Pour en Finir avec la Liberté d’Expression ! Les Etats Membres sont-ils devenus des dictatures ?
[UE] La Commission européenne, cette force occulte
Islamophobie en Belgique : La patience des Belges atteint ses limites cet été 2016 ! (16 articles)
Islamisation de la Belgique : Emploi : Bruxelles s’attaque à ses entreprises…
Attentats musulmans à Zaventem ! Encore la mort ! Foutue politique imbécile d' islamo-collabos ! (124 articles)
Déradicalisation: situation explosive en Belgique!
Belgique : quand la bien-pensance récupère les attentats et fait des amalgames
« Molenbeek-sur-Djihad » : voyage au cœur de la capitale mondiale du terrorisme
[UE] Eurislam : le projet des élites européennes (3 articles)
Eurabia ou l’islamisation de l’Europe : le pire complot de tous les temps (4 articles)
“J’ai entendu l’apologie de la pédophilie dans une grande mosquée de Bruxelles" - Farah Kay
[UE] GB : Le Conseil de l'Europe recommande aux médias de ne pas dire que les terroristes sont musulmans
[UE] Deux millions et demi pour réécrire l’histoire officielle de l’Europe et en faire une terre d’islam…
[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ? (110 articles)
Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (808 articles)

La guerre à droite aura bien lieu aux éditions Desclée de Brouwer, est un ouvrage écrit par Guillaume Bernard, maître de conférences et spécialiste en histoire des institutions publiques. Il nous rappelle que le libéralisme est né à gauche du clivage politique, avant de se faire pousser vers la droite de l’échiquier par le radicalisme de gauche d’une part – dont on a vu tout dernièrement une tentative de résurgence avec la candidature de Sylvia Pinel à « la primaire (de ce qu’il reste) de la gauche » –  et le marxisme, d’autre part.

C’est bien là un mouvement inédit dans l’histoire des idées politiques – largement expliqué dans un précédent article sur Patrick Buisson[2] écrit sur ce même site – qui repousse par voie de conséquence le libéralisme vers une droite situationnelle, remplaçant allègrement la droite conservatrice, enracinée et sociale. Ce n’est qu’ainsi que l’on peut comprendre les réponses décomplexées de la droaaate wallonne et bruxelloise à l’égard de l’ancien ministre de François Hollande.

Charle Michel et son père Louis Michel - Traitres MR

Charles Michel écoute Louis Michel… Un parti de centre-droit, vraiment?

Le canevas idéologique des « réformateurs » du MR de Louis et Charles Michel est bien plus proche d’un libéral de gauche (d’où il vient !) que d’un conservateur de droite (qui revient dans l’opinion !), et ce n’est pas rien de le dire ! 

Avec la résurgence des thématiques identitaires et la remise en cause des idéologies multiculturalistes et « diversitaires » visant à établir des droits accordés à des groupes ethniques et culturels, en l’occurrence avant tout les musulmans – de la discrimination positive aux accommodements raisonnables –  prétendument à même de résoudre tous nos maux; la droite authentique, la droite classique s’entend, celle que Guillaume Bernard expose,  dispose enfin d’une occasion unique de mettre à l’agenda politique à Bruxelles et en Wallonie des thèmes trop longtemps ignorés qui favoriseront une recomposition des clivages à même de représenter la réalité. Il suffit d’être avec un PS et un MR autour d’une table pour réaliser à quel point leurs désaccords relèvent bien plus d’une posture électoraliste que d’une lutte de nature idéologique. Ils sont TRÈS proches.

Guillaume Bernard esquisse ce que devrait être cette droite classique disparue des écrans cathodiques, mais très présente dans les esprits :

  • intransigeante quant à notre héritage culturel et historique, sceptique quant aux traités européens qui nous bloquent sur des questions essentielles, ferme sur les questions bioéthiques, volontariste quant à un dépassement des schémas de pensée traditionnel en ce qui concerne la gestion managériale de notre pays, celle-ci ayant fait l’impasse sur les effets dévastateur de l’immigration massive et de l’insécurité culturelle qui en résulte.        

A la nécessité d’une vision politique dont manquent visiblement tous nos élus, cette droite « classique » représentée par le Parti Populaire en Belgique francophone, répond avec fermeté sur tous les sujets qui ont fait consensus chez ces faux adversaires que sont le MR et le PS.  

A la panique de nos dirigeants belges qui gesticulent pour éviter un cataclysme aux prochaines élections, c’est Napoléon III qui répond en ayant le fin mot de l’histoire : « n’ayez pas peur du peuple, il est plus conservateur que vous » !  Raison pour laquelle le peuple gronde avec de plus en plus de force, faute d’avoir été écouté à temps. Ce n’est pas tout de s’en revendiquer, encore faut-il le comprendre…

Puisque le MR belge vote Macron, prenons la mesure des enjeux politiques qui s’annoncent ! 

K.K.
Le Peuple
Qu

[1]La Libre, Pour qui voteraient les élus belge ? 

[2]Le Peuple, Quand Buisson sort du bois


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 27/02/2017 20:49
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !