Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : Macron : mon alliée, c’est la Finance [Actualité en France]




« 1 ... 32 33 34 (35) 36 37 38 ... 135 »

Re : Macron : mon alliée, c’est la Finance

Macron Polony

Comment un citoyen de France, attaché à son pays et à sa Nation, conscient de l’importance de son identité historique et des valeurs qu’elle porte, soucieux d’équité sociale et de la valorisation du travail comme du respect de la démocratie et de la laïcité, pourrait-il voter pour le saltimbanque politique Macron, produit de marketing comme peut l’être un dentifrice ou une vulgaire capsule de café ?

Propulsé par un « pool » publicitaire de plusieurs agences mondiales (comme Havas Worldwide et Liegey-Muller-Pons) et porté par des capitaux issus des nébuleuses financières qui tirent les ficelles du CAC 40 , n’a-t-il pas collecté 3,2 millions d’euros en quelques semaines sans que nul ne sache d’où ils proviennent, alors qu’il se dit « en dehors des partis », qu’il n’a jamais participé à quelque élection que ce soit et que l’adhésion à son mouvement est gratuite!  » . Médiapart » va faire une enquête… si… si!

Mais ce « produit de l’année » n’est pas venu par hasard…

C’est, d’abord, un « Young Leader » choisi par le « French American Foundation », structure officialisée en 1976 à Washington par les présidents Valéry Giscard d’Estaing et Gerald Ford, lors des célébrations du bicentenaire de la Déclaration d’indépendance américaine. (1)

Depuis sa création « elle se consacre à encourager un dialogue actif entre les deux nations. L’objectif de cette fondation est d’œuvrer à une meilleure compréhension mutuelle entre les deux pays et à la recherche de solutions partagées. Elle organise des séminaires pour des jeunes dirigeants (Young Leaders) français et américains issus de la politique, de la finance, de la presse « à fort potentiel de leadership et appelés à jouer un rôle important dans leur pays et dans les relations franco-américaines ». Ces séminaires sont un des instruments du Soft power américain. »

Que le lecteur compulse la liste de ces « youngs leaders » que cet organisme politico-financier a formés : il ne sera pas étonné d’y voir la plupart de ceux qui, en politique, dans les media, en économie, nous bassinent chaque jour avec la mondialisation heureuse, l’Europe de Maastricht indépassable, l’immigrationnisme « enrichissant », le multiculturalisme et l’islamophilie …(1)

Et il faut ajouter à cet aspect parlant du CV de Macron, son adoubement par le Groupe Bilderberg, ce club mondialiste très fermé où se retrouvent les hauts financiers de la planète, les grand patrons de l’économie, les politiciens qui les représentent…. (2)

… Tandis que sa réception au Forum de Davos, la réunion officielle des « grands » du marché mondial et des politiques qui les soutiennent, témoigne de son intronisation dans le cercle des organisateurs de la Mondialisation « triomphante »!

Rien d’étonnant pour ce « banquier » de chez Rothschild où on peut penser qu’l fut efficace, car au bout de trois années de travail, il en est parti avec une manne financière de 2 650 000 euros (1 400 000 après impôts), somme qui, si l’on en croit sa déclaration de patrimoine en 2014, a été entièrement dépensée puisqu’aucun patrimoine n’y est rattaché. (3)…

Dépenser l’équivalent d’1 SMIC par jour pendant 3 ans, ce n’est pas illégal, mais ce n »est pas banal ! Les travailleurs français apprécieront ! Et « le Canard Enchaîné » fera (peut être) une enquête…

Il faut maintenant se souvenir que le bonhomme a été ensuite secrétaire général adjoint de l’Elysée (2012 -2014) et ministre de l’économie de Valls-Hollande (08/2014 – 08 /2016 ) et qu’à ces places il a eu à traiter différentes questions dont 4 sont très pertinentes pour le situer..

Il a cautionné la vente d’Alcatel-Lucent au suédois Nokia, en 2015, avec à la clé effacement d’un potentiel industriel français, restructuration et destruction d’emplois , ce pour quoi le PDG d’Alcatel, Michel Combes, a pu obtenir 14 millions d’euros de « boni », ce qui lui a permis de rentrer dans le capital de RMC et de BFMTV…(4)

Il a favorisé le dépècement d’Alstom en permettant la vente de sa division « Energie » à l’américain General Electric (2 /11 /2015), assurant la destruction de centaines d’emplois en France et l’affaiblissement d’ un secteur stratégique industriel (domaine des turbines à gaz et centrales nucléaires).(5 )

Il a manoeuvré pour permettre au banquier Patrick Drahi, grand utilisateur des paradis fiscaux et cité dans l’affaire des « Panama papers », de racheter SFR malgré les 50 milliards de dettes qui le frappent… et les 5000 suppressions de postes annoncées. On comprend parfaitement que le chevalier d’industrie milliardaire lui renvoie aujourd’hui l’ascenseur à travers la campagne éhontée que mène en sa faveur le réseau des media propriétés du bonhomme : BFM TV (et annexes ), l’Express, Libération… (6)

Et, comme il a eu un peu de temps entre ses repas pré-électoraux avec ses futurs soutiens qui lui ont permis de croquer les 120.000 euros de frais de bouche alloués à son ministère, il a largement inspiré la fameuse loi « travail » d’El Khomri en fonction des directives bruxelloises.

Mais, depuis, il s’est distingué en approuvant le CETA (après avoir soutenu les négociations autour du TAFT, que Trump vient de geler…) , ce traité imposé par l’Europe de Bruxelles qui prétend donner aux multinationales, en matière commerciale et économique, la prééminence sur les Etats ! Et casser maintes filières économiques et agricoles de notre pays ! Comme le parlement français doit maintenant l’approuver ou non, on mesure le danger d’une élection du bonhomme !

A ce propos, il faut bien comprendre que ces oligarchies financières et économiques ne seraient rien si elles ne contrôlaient pas non plus l’ensemble des media (mais cela date de la naissance et du développement même de la presse : relire Balzac et Maupassant, par exemple !).

Chacun a remarqué combien ce « chouchou » des media est protégé, cajolé, encensé… et combien il bénéficie d’un espace de propagande particulièrement extensif, surtout en ces moments de pré campagne… Tout est bon pour le Macron ! Y compris les petits « coups de pouce » des sondages !

Et ça commence avec BFM TV où les journaleuses n’arrêtent pas de tressaillir du popotin à chacune de ses nombreuses apparitions (aucun employé de Drahi n’oublie que celui-ci est le premier soutien de Macron…), ça court jusqu’à Canal+ et CNews (là, c’est Bolloré que l’on agrée…), et ça passe par « Le Point » du milliardaire Pinault, par « Le Monde, « L’Obs » des richissimes Bergé, Pigasse et Niel …. et par des réseaux du type FNAC dont le patron Bompard appuie Macron, tout comme le Pierre Gattaz du MEDEF ou le Yves de Kerdrel de « Valeurs Actuelles » et du « Figaro ».

Dis moi qui te soutient, je te dirai qui tu es…

Sans omettre le rôle complaisant joué autour de notre produit politique par les media publics, dont la fonction de valets de l’Elysée est patente, et dont les journaleux montrent une propension infinie à lécher le fondement de leur chouchou et à enfoncer sans cesse ses concurrents… L’argent public de la redevance est ainsi détourné par des sortes de voyous toujours impunis et toujours bouffis de leçons de morale… pour les autres !

Aujourd’hui, ce protégé des oligarchies financières mondialistes du CAC 40 recycle les vieilles carnes politiciennes : du parasite Cohn Bendit à l’immigrationniste européiste Bayrou cet homme qui se dit « neuf » pue le croupi politicien le plus éhonté et le plus dangereux pour notre pays …

Ami de la « Finance », piloté par les forces apatrides de la Mondialisation, adepte de la destruction de notre économie comme de celle de notre Nation et de son Peuple (qu’il méprise), immigrationniste et gaucho-libertaire, le Macron n’a rien à faire à la tête de notre pays.

Nous n’avons pas besoin de Macron


https://www.youtube.com/watch?v=KfDD8fnm6bE

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 01/03/2017 03:58
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Emmanuel Macron reçoit un œuf en plein visage au salon de l'agriculture (VIDEO)

Emmanuel Macron reçoit un œuf en plein visage au salon de l'agriculture

La visite d'Emmanuel Macron au salon de l'agriculture
n'a visiblement pas plu à tout le monde

Le candidat d'En Marche ! a estimé qu'il s'agissait là du «folklore» du salon. L'an passé, il avait déjà été pris pour cible par un jet d’œuf alors qu'il était encore ministre de l'Economie.

Alors qu'il était en visite au salon de l’agriculture le 1er mars, le candidat d’En Marche ! a été victime d'un jet d’œuf en plein visage. Le moment a été filmé par plusieurs des nombreux téléphones et caméras présentes sur place

A lire aussi :

Emmanuel Macron, bousculé, reçoit des oeufs sur la tête lors d'une visite à Montreuil (VIDEO)
Macron : en marche pour le pognon !  (104 articles)

Macron se prend un oeuf au visage au salon agriculture

La scène a également été filmée d'un autre angle.

Macron se prend un oeuf au visage au salon agriculture

Emmanuel Macron a estimé qu'une telle action relevait du «folklore» du salon de l'agriculture tout en se félicitant toutefois de l'«accueil chaleureux» qu'il dit avoir reçu par ailleurs.

Ce n’est pas la première fois qu’Emmanuel Macron est la cible de jets d'œufs. En juin 2016, alors ministre de l'Economie, il avait déjà connu la même mésaventure au cours d'un déplacement officiel en Seine-Saint-Denis.


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 01/03/2017 19:14
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : L’empire Drahi, de BFM-TV à Libération, a sa marionnette : Macron

Drahi - Un cauchemar pour SFR

Patrick Drahi, ministre officieux et plénipotentiaire de la propagande de la marionnette Macron
Avec Macron, il faut considérer les faits comme des choses aurait dit Durkheim, et si Macron, sans carrière politique au sein d’un système qui jusqu’alors la requiert, sans parti politique indispensable dans la compétition politique, sans relais de notabilité à travers notre pays qui historiquement depuis « la République des notables » est une donnée indépassable pour être élu, est devenu possible et si la créature même existe, c’est qu’il y a derrière elle d’autres soutiens que ceux qui traditionnellement nous sont connus. Ce qui change c’est la massification de l’information, sa croissance exponentielle à relier avec la révolution numérique. Ce qui change c’est aussi la place extraordinaire que prend l’économie virtuelle ou financiarisation (dans la mondialisation). Macron est soutenu par la première, et il est le salarié et la marionnette de la seconde. L’information devenant une vulgaire propagande puisque la finance la paie, l’entretient, la possède à travers ses relais que sont « les journalistes » et les médias.

A lire aussi :

Macron mène son OPA hostile sur la France
Macron : en marche pour le pognon ! (105 articles)
Médias enfumeurs et corrompus - La propagande anti-démocratique de la télévision totalitaire (22 articles)
La liste des 200 médias les plus subventionnés par l’État français (10 articles)
Salon de l’Agriculture : Marine encensée, Hollande hué, Macron baptisé à l’oeuf
Dernière option pour la France : le vote Marine
Marine remporterait la Présidence au second tour selon un dernier sondage – Les VRAIS chiffres

Drahiholding

Le navire amiral du soutien de Macron est vous l’aurez noté BFM poubelle (et RMC) via sa porte-parole officielle Ruth Elkrief (et son alter ego Jean-Jacques Bourdin), entretenus par Patrick Drahi patron de la chaîne « d’informations » et donc ministre occulte et plénipotentiaire de la propagande de Macron. Qui est Patrick Drahi ? La holding appartenant à l’intéressé, dont fait partie BFM et RMC et tous leurs salariés est une gigantesque affaire en partie délocalisée dans différents paradis fiscaux, notamment jusqu’à une date récente Panama, mais toujours le Luxembourg, la Suisse, Guernesey, et les Pays-Bas. Cet organigramme a été réalisé après une enquête fastidieuse et délicate de l’économiste Benoît Boussemart, publiée dans le magazine Capital, et reprise par le Canard Enchaîné en Octobre 2015. En haut, on retrouve le holding personnel de Patrick Drahi, Next LP qui à l’époque selon l’hebdomadaire était «planqué dans le paradis fiscal de Guernesey, lequel contrôle un grand machin installé dans le paradis administratif des Pays-Bas, Altice NV (A et B), lequel contrôle un autre gros bidule lové au Luxembourg, Altice Luxembourg SA, Lequel étend sa toile et empile les sociétés comme des poupées russes aux quatre coins du continent européen, avec une nette préférence pour les contrées à forte optimisation fiscale ».

Retenons que la maison mère de BFM, Libération et l’Express était logée dans un des plus importants paradis fiscaux et judiciaires, le Panama, et depuis ces révélations, au Luxembourg.
Personnage brillant, né au Maroc dans une famille juive, Patrick Drahi a bénéficié du capital intellectuel de ses parents, tous deux professeurs de mathématiques. Ces derniers finissant par s’installer en France, à Montpellier, il a pu intégrer notre illustre X (Polytechnique puis Ecole nationale supérieure des télécommunications). Rendu à la vie civile, et délaissant la technique, il s’est mis très vite aux affaires et a fait fortune dans le secteur du câblage numérique puis des télécommunications. Loin de se tarir, ses appétits n’ont fait que croître puisqu’il est maintenant la 5ème fortune française (c’est un abus des médias officiels puisqu’il a renoncé à sa nationalité française pour celle israélienne, tout en conservant celle marocaine). Un tel enrichissement est toujours suspect. Celui-ci en effet ne résulte pas d’une croissance interne (comme Apple ou Nestlé par exemples) mais d’achats d’autres entreprises, ce qui nous rend encore plus suspicieux malgré ses talents. Un peu comme Tapie, il faut trouver la recette dans la finance et l’endettement. Mieux que Tapie, il faut faire supporter cet endettement sur les entreprises convoitées puis acquises, et accessoirement leurs salariés. Il fait ainsi fortune en France, puis à l’étranger grâce à une technique particulière de gestion d’investissements avec effet de levier appelée « «LBO » (qualifiée de « produit financier » par euphémisme pour masquer une grosse filouterie dont la finance anonyme et vagabonde a le secret), consistant à s’endetter fortement pour acheter une entreprise cible, puis la restructurer pour en majorer les profits financiers, et rembourser les emprunts contractés par ponction sur leur propre trésorerie (en dégraissant un maximum, c’est-à-dire en se débarrassant d’un maximum de salariés et en pressurant ceux qui restent. L’empire Drahi, avec les paradis fiscaux repose sur du vent, avec un endettement colossal et de la sueur). Patrick Drahi, nationaliste israélien (ou sioniste, sur ce point on lira avec intérêt un papier de Jean Stern sur « Drahi à Tel Aviv » – Citizen Drahi, Israélien de coeur et de nationalité http://orientxxi.info/magazine/citize ... e-coeur-et-de-nationalite,1112 ) a deux raisons officielles, et une raison officieuse de supporter Macron :

-Macron lui a donné sur un plateau d’argent SFR,
-Macron lui a permis d’éviter de gros ennuis avec le fisc français,
-Macron personnage sans vertu, sans honneur, sans courage est une bénédiction pour tous ceux qui rêvent comme Monsieur Patrick Drahi (ou de Castries avec Axa) de racheter à vils prix nos beaux restes.

C’était l’objectif d’Arnaud Montebourg, qui quoi qu’on en pense a « une certaine idée de la France », de coincer Drahi et de surtout ne pas lui permettre d’acheter SFR. Il présentait ainsi l’intéressé en mars 2014 peu avant d’être débarqué par François Hollande, pour Emmanuel Macron : «Numericable a une holding au Luxembourg, son entreprise est cotée à la Bourse d’Amsterdam, sa participation personnelle est à Guernesey dans un paradis fiscal de Sa Majesté la reine d’Angleterre, et lui-même est résident suisse ! Il va falloir que M. Drahi rapatrie l’ensemble de ses possessions, biens, à Paris, en France. Nous avons des questions fiscales à lui poser ! ».

Voilà comment et pourquoi Patrick Drahi soutient Emmanuel Macron via BFM poubelle, agence de vulgaire propagande et non d’information, sans oublier RMC et l’ineffable Bourdin. Un Macron qui nous infligera, après que notre pays eût été pillé, de terribles purges (que souhaitent toutes les officines qui le financent et le poussent dont Drahi lui-même à travers son modèle de « salariat chinois »). Voilà aussi comment Emmanuel Macron et son système d’action médiatique et financier mènent l’OPA hostile sur la France….

François-Xavier Laisne


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 02/03/2017 07:45
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 32 33 34 (35) 36 37 38 ... 135 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !