Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : Jacques Sapir analyse le programme économique de Macron [Actualité en France]




« 1 ... 36 37 38 (39) 40 41 42 ... 135 »

Re : Macron : la preuve par n’œuf que ses mesures ne sont qu’enfumages !

Macron Calimero

Hormis quelques extraits, je n’ai pas encore pris connaissance du prestigieux programme d’Emmanuel Macron (si ! si ! il doit bien être prestigieux puisque toute la clique des « bien-pensants-je-sais-tout-mieux-que-vous », tente de nous le vendre par gavage quotidien sur toutes les chaînes officielles) ; mais cela ne va pas m’empêcher de le dézinguer, car un type qui se fait accueillir deux fois par des jets d’œufs, est plus que suspect à mes yeux, surtout quand il s’agit d’agriculteurs en état de légitime colère, et pour qui j’ai bien plus d’estime que pour ce démon qui se la joue angélique !

Tout le monde le sait maintenant : Hollande nous a roulés dans la farine avec sa litanie de « moi président, je … » puisqu’il n’a rien réalisé de toutes ses promesses, même ceux qui avaient su lire entre les lignes connaissant le rossignol… et quand je dis « nous », c’est donc une image, car la grande majorité des patriotes n’a pas voté pour lui, et qu’il est passé, de justesse, uniquement grâce au vote de ses copains, citoyens islamistes.

Tout le monde sauf … Emmanuel Calimero puisque, apparemment il compte bien nous refaire le même numéro que son mentor, en mélangeant dans ses discours (machiavélisme, ruse intelligemment pratiquée ou crétinisme au dernier degré… je n’arrive pas à trancher), les éternels « demain on rase gratis », promesses des vauriens de la politique qui nous manipulent depuis des décennies, avec le « je vous ai compris » du grand Charles de Gaulle, dont il ne serait même pas digne de laver les chaussettes !

Macron Jésus

Parfois même il se prend pour Jésus !

Avant tout, j’aimerai, avec l’admirable document qui suit, transmis par un ami R.R., lui mettre le nez dans sa sottise (pour rester polie) par une magistrale réponse à ce qui j’espère lui coûtera un maximum de voix auprès de ceux qu’il compte séduire : son ignoble sortie à propos du « crime contre l’humanité » que serait l’occupation de l’Algérie par la France.

Que ce stupide grand dadais visionne (s’il en a le courage, car certaines images dépeignant les atrocités du FLN sont à la limite du supportable) ce qu’a été réellement le rôle de la France en Algérie : à l’exact opposé de son ignominieuse sortie.

« C’est un petit film réalisé par un reporter Français métropolitain de la RTF donc par l’Etat. Ce court reportage sur l’état de l’Algérie en 1958 est  » remarquable  » pour les raisons suivantes : Il n’a pas été réalisé a posteriori par des Français des Départements Français d’Algérie. De ce fait il ne peut être suspecté de manipulations, de mensonges. Le ton du commentaire est neutre et très naturel.                                                       

Ce reportage a été tourné comme l’on dit maintenant en temps « réel ».  Il décrit rapidement mais parfaitement l’œuvre réalisée par la France.                                                      

A l’heure où la  » mode  » est à la repentance, ce document mérite d’être visionné.  Jugez par vous-mêmes. La qualité de l’image est excellente malgré le temps passé. 

docu Algérie

https://drive.google.com/file/d/0B_Tt-8RFXDxUbU1pZER6Y1AzWEE/view

Et ce qui met un comble à ma rage contre lui, c’est que je suis persuadée qu’il sait tout cela, car malgré l’étendue de sa stupidité, il n’est pas assez ignare pour ignorer tout le bien qui a été fait en Algérie… où contrairement à ses artifices pour satisfaire les financiers qui le soutiennent, il est des voix algériennes pour dire « c’était mieux avant, du temps des Français » (même si le grabataire Bouteflika ne perd jamais une occasion de cracher sur la France … tout en venant se faire soigner chez nous, à nos frais puisqu’il ne paie pas ses factures) ;  exactement comme Kofi Yamgnane, homme politique, notamment secrétaire d’état sous Mitterrand, quand il rapporte que dans les villages les anciens lui disent « c’était tout de même mieux du temps des blancs » !

https://www.youtube.com/watch?v=bRmYeVJ58Fk

Et toc ! Les Taubira, Valls, Macron et toute la clique des vrais racistes, puisque ce sont eux qui éternellement se focalisent sur la couleur de la peau, prenez donc ça dans les gencives !

J’ai déjà eu l’occasion de le dire, mais il n’est jamais inutile de le répéter, face aux imposteurs se voulant les meilleurs : la couleur de la peau m’indiffère totalement, en revanche c’est la couleur de l’âme des humains qui m’intéresse, et celles de toutes les pourritures qui nous mentent, nous méprisent et nous spolient est de la plus sale couleur qui puisse exister.

Alors pour revenir à l’ineffable Macron que l’on veut tellement nous refourguer qu’il n’est aucun rouage du hollandisme qui ne soit sur le pied de guerre pour éliminer (de la plus sale façon qui soit) les deux principaux candidats de droite qui lui font de l’ombre : François Fillon et Marine Le Pen ; il n’est rien dans son programme qui soit sincère puisque ce ne sont que mesures démagogiques, tout ce que le peuple veut entendre… eh bien donnons le lui !

programme Macron - Miroir aux alouettes
Le programme Macron en image

Pas un instant je pense que comme il le prétend, il réalisera enfin le rêve de tous les salariés du privé : « Il n’y aura plus de différence entre salariés du public et du privé. La réforme va permettre d’accompagner les transformations de la société et les multiples évolutions de carrière des individus ».

Il ose parler d’évolutions de carrière, alors qu’il est le candidat de la grande finance, et qu’à ce titre il est d’accord pour toujours plus d’immigration (ce cuistre trouvant qu’il n’y en a pas assez !) qui permettra au patronat de continuer à tirer les salaires vers le bas, de plus en plus, grâce à cette main d’œuvre peu exigeante (croit-il) ignorant qu’après avoir donné tant de privilèges à ceux que le système nomme migrants, il serait étonnant que la majeure partie de ceux-ci soient d’accord pour se mettre au travail !

Quant au dit travail, encore faut-il qu’il y en eût… et avec sa marotte d’apprécier d’abord les étrangers bien avant la France, il serait extrêmement étonnant qu’il porte secours à nos industriels, et notamment les PME en difficultés, puisque ses compères précédents ont au contraire tous œuvré à leur ruine inexorable… et qu’en conséquence, la courbe du chômage ne lui cèdera pas plus qu’au nullissime Hollande… même s’il prétend qu’il le ramènera à 7 % en 2022 !

« Le candidat à l’élection présidentielle ajoute que l’actualisation du système sera calculée en fonction de l’espérance de vie qui n’est pas la même pour un ouvrier et un cadre supérieur », nous rapportent « Les échos » ! Mais qu’entend-il exactement par-là ? Mystère !

En revanche « suppression de la part salariale des cotisations chômage » alors j’y crois !

Ça lui a échappé ou bien ?

http://www.dailymotion.com/video/x5dnxaw

https://www.lesechos.fr/elections/emma ... manuel-macron-2069099.php

Bref, tout cela n’est que mensonges, fausses promesses, falsifications, tromperies délibérées… et pendant ce temps, les juges rouges cherchent des poux dans la tête de la seule candidate qui respecte les électeurs, et notre Constitution, en nous offrant un programme équilibré et réaliste, ce qu’elle démontre avec brio dans toutes ses interventions… réussissant même à river leur clou aux grands journaleux de service sur toutes les chaînes publiques.

Marine est devenue l’ennemie à abattre coûte que coûte !

Jusqu’où ces salopards oseront ils aller pour l’éliminer ?

Qu’ils sachent qu’une grande partie du peuple bafoué se lèverait pour demander vengeance !

Josiane Filio

***

A VOIR AUSSI :

Tous les médias vous mentent avec Marine Le Pen

Médias enfumeurs et corrompus - La propagande anti-démocratique de la télévision totalitaire (23 articles)
La liste des 200 médias les plus subventionnés par l’État français (10 articles)


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 05/03/2017 15:20
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Bourdin, Marschall, Truchot, Soubré : les roquets de BFMacron

Bourdin, Marschall, Truchot, Soubré  les roquets de BFMacron

Médias enfumeurs et corrompus - La propagande anti-démocratique de la télévision totalitaire (23 articles)

J’ai assisté à deux émissions, où Florian Philippot intervenait sur BFM-TV. L’attitude des journalistes était ahurissante d’agressivité, de mauvaise foi, de partialité et de haine qu’ils avaient du mal à dissimuler.

Première étape, le vice-président du FN est invité par Jean-Jacques Bourdin. Cela fait suite à des propos où le FN a accusé la chaîne, propriété de l’homme d’affaires Drahi, de rouler ouvertement pour Macron, qui a aidé le-dit Drahi à acquérir SFR.

Et alors, jouant les rouleurs de mécanique, cherchant à intimider son interlocuteur, l’ineffable Bourdin se la joue, comme s’il s’adressait à un mauvais élève : « Dites-moi, Florian Philippot, regardez-moi dans les yeux. Croyez-vous vraiment que Monsieur Drahi m’appelle tous les matins pour me dire ce que je dois dire à l’antenne ? ». Question facile, à laquelle le vice-président du FN ne répondra pas directement. Mais il profitera de l’occasion pour rappeler toutes les zones d’ombre qui existent autour du patron de la chaîne, le traitement de faveur dont bénéficie Macron, et surtout les questions que les journalistes pourraient lui poser, et qu’ils ne posent pas.

Florian Philippot aurait pu ajouter que Drahi n’avait pas besoin d’appeler Bourdin pour que celui-ce serve la soupe mondialiste, immigrationniste et islamo-collabo pour laquelle on le paie.

A lire aussi :

Marine Le Pen : Mon analyse du programme de M. Macron

Macron : en marche pour le pognon ! (116 articles)
L’immigration selon Macron….et ce qu’il en est vraiment!
immigration musulmane massive : entre 15 et 17 millions de musulmans en France en 2017
Macron Président, Juppé Premier ministre. Ou l’inverse. Voilà le plan B !
Macron « pour la tolérance zéro »… à l’égard des policiers !
Macron : la preuve par n’œuf que ses mesures ne sont qu’enfumages !
Macron, son ami c’est la finance, donc il n’y aura pas d’enquête
Comment Macron a liquidé un fleuron industriel français

Je suis tombée ensuite sur le Grand Oral des Grandes Gueules. C’était encore pire. Truchot et Marschall avaient la bave aux lèvres, quand Philippot, encore lui, a affirmé – ce qui est tellement évident – que le FN est traité différemment des autres partis politiques, et que des journalistes, sous le sceau du secret, le lui avaient confirmé.

Et là, cela a été le déchaînement des deux animateurs. Des noms, des noms, il nous faut des noms. Philippot avait beau leur dire que les journalistes protégeaient leurs sources, et que lui faisait de même, Marschall, les yeux hors de la tête, vociférait : « Je ne vais pas vous lâcher comme cela, expliquez-vous ! » comme s’il se prenait pour un flic interrogeant un délinquant.

On n’oubliera pas que Marschall s’est déjà distingué à deux reprises. Une fois, il avait menacé Gilbert Collard de le virer à coups de pieds dans le cul du studio. On ne l’imagine pas parler ainsi à un membre du PS ou des Républicains. Et une autre fois (il fut distingué par les Bobards cette année), lors de l’attentat de Nice, il avait d’emblée exclu la piste de l’attentat islamique, expliquant que c’était sans doute un homme déçu par la vie qui avait commis cette horreur. T’as raison, bouffi, sauf que 10 minutes après, l’EI revendiquait l’attentat, te faisant passer pour un con !

Dans cet oral, Philippot eut droit également au numéro de l’avocate de gôche Soubré (épouse M’Barki, lui même journaliste à BFM-TV !), qui passa son temps à déformer les propos du responsable FN, l’obligeant systématiquement à les reformuler. Exemple : elle glapit que si le FN gagnait, il n’aurait pas les moyens de gouverner, car il en serait empêcher par la rue. Curieuse conception de la démocratie, qui montre par ailleurs les fantasmes de la dame. Philippot répond que le pouvoir, s’il est majoritaire par les urnes, est légitime à gouverner, et à faire appliquer son programme. Immédiatement, la donzelle se trémousse, et balance qu’on a la preuve que le FN utilisera la force contre la rue. Il faut savoir, en dehors d’avoir épousé un journaliste de BFM-TV, les propos que tient la bougresse : « Je ne mettrai pas les pieds dans les mairies qui sont dirigées par le Front National (…) Je ne vois pas pourquoi j’irais dépenser mon argent dans des villes où des gens votent majoritairement pour le Front National. (… ) Toute la journée le FN prône le repli sur soi, l’anti-multiculturalisme (…). Je préfère qu’on arrête un type (ivre) qui soit un danger public, qui risque de tuer une femme, des enfants ou de se tuer lui-même, plutôt que d’aller empêcher les mecs d’aller brûler les voitures ».

C’est donc cette femme qu’on balance dans les pattes de Philippot, pour son grand oral, et surtout pas Gilles-William Goldnadel, lui aussi avocat et membre des GG, mais moins exalté.

Et tout a été à l’avenant. Le seul qui est resté à peu près correct est le professeur d’économie Pascal Perri, par ailleurs libéral, qui attaquait le trop d’Etat de Philippot, mais avec une certaine honnêteté.

Florian dut encore faire face à une autre excitée, haineuse, d’origine africaine, qui vociféra contre la France et son colonialisme, et expliqua que c’était bien un crime contre l’humanité.

Et pour finir, Olivier Truchot, qu’on croyait journaliste, se permit de faire une leçon d’économie à deux balles au responsable du FN, pour lui expliquer doctement que son programme n’était pas applicable.

Voilà ce qu’est BFM-TV matin, midi et soir : des journalistes roquets (n’oublions pas Ruth Elkrief), et des invités bobo-gauchisants, payés grassement pour vendre la propagande, démolir les représentants du camp patriote, et vendre la soupe mondialiste, européiste et immigrationniste pour laquelle les paient Drahi.

Et ils osent se mettre en colère quand on leur met le nez dans le caca, et qu’on leur démontre ces faits…

Lucette Jeanpierre

Macron - Révolutionnaire anti-système ?


https://www.youtube.com/watch?v=B7HpXO08FLA

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 05/03/2017 16:26
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Jacques Sapir analyse le programme économique de Macron

Jacques Sapir analyse programme Macron

«Ménager la chèvre et le chou» :
Jacques Sapir analyse le programme d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron – voit-il la présidence à l’horizon ?

Quelques mesures empruntées au programme de Jean-Luc Mélenchon, un bouquet d’idées libérales et un manque de cohérence globale – d’après l’économiste Jacques Sapir, le programme d’Emmanuel Macron a peu de chanches de convaincre de nouveaux électeurs.

Jacques Sapir est directeur d’Études à l’ École des Hautes Études en Sciences Sociales, dirige le Centre d’Études des Modes d’Industrialisation (CEMI-EHESS), le groupe de recherche IRSES à la FMSH, et co-organise avec l’Institut de Prévision de l’Economie Nationale (IPEN-ASR) le séminaire Franco-Russe sur les problèmes financiers et monétaires du développement de la Russie. Il anime un blog:

http://www.russeurope.hypotheses.org

A lire aussi :

Marine Le Pen : Mon analyse du programme de M. Macron

L’immigration selon Macron….et ce qu’il en est vraiment!
Macron : la preuve par n’œuf que ses mesures ne sont qu’enfumages !
Bourdin, Marschall, Truchot, Soubré : les roquets de BFMacron
Combattre la loi El Khomri et soutenir l’Union européenne: incohérence naïve ou tromperie délibérée? (28 articles)

RT France : Quelle est votre vision du programme d’Emmanuel Macron qui vient d’être présenté ?

Jacques Sapir (J. S.) : C’est la vision d’un programme qui en fait n’en est pas un. Il s’inscrit dans la continuité de ce qu’avait fait Emmanuel Macron quand il était au gouvernement ou quand il conseillait François Hollande. Quelques mesures prises sous un angle libérale mises à part, ce programme n’apparait avoir aucune nouveauté par rapport à la politique économique que l’on connaît depuis les quatre-cinq dernières années. De ce point de vue, c’est à la fois un programme sans surprise et un programme sans beaucoup d’intérêt.

RT France : Notez-vous des points forts dans ce programme ?

J. S. : Il devrait y avoir des points forts. Le premier concernant le fameux nouveau modèle de croissance. Pourtant, quand on voit ce qui est écrit, on voit qu’Emmanuel Macron est allé faire ses courses dans le programme de Jean-Luc Mélenchon et qu’il ne donne aucun instrument pour mettre en place ce qu’il propose. La seule chose qu’il indique – la promesse de baisser l’impôt sur les sociétés de 33 à 25% – cela n’aura aucun effet sur le fameux nouveau modèle de croissance. Derrière un titre ronflant il n’y a donc strictement rien, sauf deux ou trois choses qui ont été largement empruntées au programme de Jean-Luc Mélenchon.

RT France : Peut-on dire qu’il s’agit d’un programme de gauche ou de droite ?

J. S. : D’abord, comme j’ai dit, ce n’est pas un programme ; c’est une liste de mesures. Dans cette liste, à part des emprunts au programme de Jean-Luc Mélenchon, il y a des mesures qui apparaissent très libérales. Pour qu’on puisse parler d’un véritable programme il faudrait qu’il y est une cohérence globale dans ce programme. Or, cette cohérence n’apparaît pas. S’il y a une cohérence qui apparaît, de manière un peu involontaire, c’est la cohérence avec ce qui a été fait en France depuis 2012, voire depuis 2007.

RT France : Croyez-vous que ce programme pourrait séduire de potentiels électeurs ?

J. S. : Non, car pour que ce programme ait une utilité, il faudrait qu’il élargisse la base actuelle d’Emmanuel Macron. Sa base actuelle on la connait : elle va de la droite du Parti socialiste jusqu’à une partie des électeurs potentiels d’Alain Juppé. Autrement dit, Emmanuel Macron apparait comme un candidat du centre. Là-dessus il n’y a rien dans son programme qui lui permettrait d’élargir sa base électorale, que ce soit vers la gauche – car à part les mesures empruntées à Jean-Luc Mélenchon il n’y a rien de gauche dans ce programme – ou vers l’électorat de François Fillon, parce que là il devrait avoir une véritable cohérence républicaine dans son programme. Or ce n’est pas le cas. Donc cela reste un programme qui ménage la chèvre et le chou et qui ne présente en réalité aucun intérêt pour les électeurs qui ne sont pas d’ores et déjà convaincus par la personnalité d’Emmanuel Macron. On voit bien qu’il veut faire une campagne qui soit bien plus axée sur sa personnalité que sur son programme

Fallaci

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 05/03/2017 19:08
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 36 37 38 (39) 40 41 42 ... 135 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !