Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : Taisez-vous maintenant, François Hollande ! [Actualité en France]




« 1 ... 48 49 50 (51) 52 53 54 ... 59 »

Re : Taisez-vous maintenant, François Hollande !

hollande-votez-macron

Monsieur le pire président de la République que la France ait connu,

On aurait pu croire que dans la continuité de vos prédécesseurs qui depuis des décennies, s’appliquent à ruiner la France et à discréditer les patriotes, vous seriez satisfait du résultat, vu que depuis 2012 vous avez bien œuvré pour la cause (des mondialistes), et qu’en conséquence, vous passeriez benoîtement les quelques semaines qui vous restent, à digérer votre évincement voulu par vos maîtres, vous préférant dorénavant un nouveau champion, vraisemblablement aussi menteur que vous, mais bien plus fringant !

Mais non ! Il nous faudra boire jusqu’à la lie le supplice de vos interventions grotesques et mensongères et de vos sales manigances pour évincer les adversaires de votre clan !

C’est plus fort que vous, vous ne pouvez vous en empêcher !

Pourtant vous avez dû en avoir des orgasmes à répétition, en contemplant les douloureuses convulsions des citoyens se débattant contre vos indignes décisions, toujours en totale contradiction avec les mirobolantes promesses de « Moi je, Président … » ; vous avez admirablement su compléter la lente déliquescence de la France des Lumières en y ajoutant toute la force de votre fourberie et de votre capacité à vous entourer de collaborateurs aussi nocifs que vous.

Mais cela ne vous suffit pas ; il faut que vous continuiez jusqu’au bout à manipuler les citoyens naïfs, dont vous avez tort de surestimer le nombre, car vos combines pour faire élire le pion choisi par la grande finance, devenu votre poulain dans l’attente du renvoi d’ascenseur, sont de plus en plus aveuglantes et ne trompent plus grand monde … et ce malgré les campagnes de lavages de cerveaux menées par les médias indignes, achetés à coups de subventions totalement imméritées.

http://www.lejdd.fr/Politique/Soutene ... suivre-sa-campagne-851351

Tellement persuadés de la sottise des électeurs, vous et vos complices pensez qu’il est suffisant de créer de toutes pièces, un scandale éclaboussant les deux adversaires les plus dangereux pour votre clan, en phase terminale, pour reprendre la main… et vous auriez pu y arriver si vous l’aviez joué plus fine… mais vous avez tellement chargé la mule, vos ficelles sont tellement grosses que même les autruches, en phase de réveil, s’en aperçoivent et commencent à hurler au scandale !

Parce que, ce que vous êtes en train de faire, en salissant deux adversaires de la plus vile manière, c’est-à-dire en les faisant accuser de fautes dont vous et les autres non seulement n’êtes pas exempts, mais qu’il est manifeste que vous avez fait et faites encore bien pire, n’est rien d’autre qu’un coup d’état, étalant aux yeux du monde entier, votre bassesse et votre manque de dignité.

Et ce n’est pas parce que vous avez en mains tous les rouages qui vous permettent d’agir, aussi bien dans l’ombre qu’officiellement, que vous allez forcément emporter le morceau, bien au contraire : tout votre tapage n’aura d’effet que d’obliger les citoyens à se poser un certain nombre de questions, qui ne leur seraient peut-être pas venues à l’esprit si le rouleau compresseur que vous avez lancé contre François Fillon et Marine Le Pen, ne démontrait jusqu’où vous êtes prêts à aller dans l’ignominie et la manipulation !

J’espère que tel le réveil d’un volcan, les grondements qui commencent à faire trembler le sol, ont enfin alerté les autruches qui n’ont rien voulu voir des dérives sectaires des socialistes vendus à l’islam et à la grande finance, comme de vulgaires prostituées de bas étage ; et que, retranché dans votre palais de l’Elysée, vous allez commencer à trembler réellement sur une éventuelle révolution des citoyens exaspérés de votre dictature ; la frousse que vous n’avez pu masquer récemment lorsqu’un maladroit tir d’arme à feu a éclaté lors de votre discours n’était qu’un début.

La partie n’est pas terminée, et nous avons bien compris que vous vous battrez jusqu’au bout, mais ce que vous n’avez pas prévu, c’est que les électeurs ne sont pas prêts à se laisser spolier de leur droit de vote, et soutiendront encore plus les victimes de vos manigances ; le nombre de citoyens dans la rue ce dimanche pour apporter leur secours à François Fillon, devrait vous en donner la preuve.

Nous n’en avons peut-être pas fini avec vous, monsieur l’empereur des traîtres, mais vous n’en avez pas terminé non plus avec les citoyens qui en ont soupé de votre félonie.

Voici d’ailleurs quelques exemples, parmi tant d’autres, prouvant à quel point il est scandaleux que vous et les vôtres, vous permettiez de montrer du doigt deux personnalités qui sont loin de vous égaler dans la spoliation de la France et des contribuables :

« D’après le site d’information, ces “Pool Party” avaient si souvent lieu que l’avocat de 32 ans connaissait le personnel de l’établissement, allant le saluer à chacune de ses arrivées. Et pour cause : le fils du président et ses amis pouvaient compter sur un service impeccable : des chambres préparées, avec draps et serviettes pour tous les invités. » 

https://www.valeursactuelles.com/polit ... -aux-frais-de-letat-62814

« Tous les journalistes le savent : Ségolène Royal est l’une des personnalités politiques qui ment avec le plus d’aplomb. Une seconde nature. Elle s’engage et se désengage avec la même conviction, pose des lapins, se dédit, affirme tout et son contraire. L’important, pour elle, est de le faire avec panache. Le reste – la vérité et l’action – ne sont que des accessoires pour sa mise en scène. »

http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/ ... sur-elle-dement-et-menace,250281

« François Hollande est « pire » que Nicolas Sarkozy et son gouvernement est en train d’étrangler ceux qui ne peuvent pas se défendre », a déclaré  à Grenoble Jean-Luc Mélenchon en août 2014.

http://www.atlantico.fr/pepites/jean- ... ruine-france-1717386.html

« Je n’accepterai jamais que l’on puisse mettre en cause les fonctionnaires dans notre République au prétexte qu’ils appliquent la loi et qu’ils font en sorte que la justice puisse travailler, a déclaré François Hollande. Lorsque l’on remet en cause la neutralité de l’Etat, c’est que l’on est prêt à mettre en cause aussi les principes de laïcité, d’indépendance et d’impartialité. »

http://www.francetvinfo.fr/elections/ ... _2074351.html#xtor=AL-67-

Et celui que vous voulez à toutes forces nous « vendre » afin qu’il puisse vous pistonner pour une bonne planque bien juteuse, afin de continuer à vous goinfrer honteusement, a déjà aux basques des casseroles malodorantes qui n’ont pas échappé aux citoyens vigilants !

https://ns2017.wordpress.com/2017/02/2 ... ourri-au-sommet-de-letat/

https://www.mediapart.fr/journal/franc ... -filles-de-deputes-en2014

Vous ne pourrez pas indéfiniment passer entre les gouttes, monsieur le traître à la Patrie, et si le Ciel est avec nous,  je vous promet un avenir bien moins paisible que celui que vous appelez de vos vœux… les nôtres étant tellement différents !

Hollande devra être jugé

Josiane Filio

A VOIR AUSSI :

" J'ai besoin de Marine "


https://www.youtube.com/watch?v=KfDD8fnm6bE

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 06/03/2017 19:02
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Pour François Hollande, la « menace » demeure la Russie…

Pour François Hollande, la « menace » demeure la Russie…

François Hollande tenterait-il de mettre en œuvre en quelques semaines ce qu’il n’a pas su faire en près de cinq ans ? Soit une politique européenne digne de ce nom. Non.

Lundi 6 mars, petit sommet européen au château de Versailles, à l’occasion duquel le président François Hollande entend « relancer l’Europe par la défense » ; en effet, il n’est que temps et il n’aurait pas été inopportun d’y songer avant. Car deux périls menaceraient l’Europe : l’élection de Donald Trump à la Maison blanche et cette Russie entendant « s’affirmer comme une puissance »… Bref, on ne lui avait rien dit et tout lui était caché.

Cité par Libération, François Hollande : « La méconnaissance de ce qu’est l’Union européenne manifestée par le président américain oblige précisément l’Europe à lui démontrer sa cohésion politique, son poids économique et son autonomie stratégique. »

Voilà qui démarre déjà sous les plus funestes augures. « Cohésion politique » ? On imagine qu’il s’agit d’une blague. « Poids économique » ? Cela paraît relever de la farce, la zone euro étant à la traîne de l’économie mondiale, hormis la traditionnelle exception allemande. « Autonomie stratégique » ? Là, tout cela relève du gaz hilarant considéré comme arme de destruction massive, sachant que la majeure partie des chefs d’États européens, n’ont qu’une peur, celle consistant à voir Donald Trump en finir avec une défense européenne payée par le contribuable américain.

Coûteuse défense censée nous défendre contre qui, au juste ? Contre des Iraniens prêts à nous envahir ? Des reîtres de l’État islamique pas loin de parachuter leurs troupes d’assaut à Bobigny ? Des Nord-Coréens creusant des tunnels sous celui du Mont-Blanc ? Ou contre les Cosaques bientôt censés installer leurs campements sur les grands boulevards, offensive pronostiquée par une certaine droite française, à quelques jours du 10 mai 1981, tandis qu’une certaine gauche, toute aussi française, attendait un coup d’État à la Pinochet ?

L’hypothèse moscovite paraît être la plus probable dans la cervelle du Résident de l’Élysée : « Moscou utilise tous les moyens pour utiliser les opinions publiques… » Ce n’est certes pas aux Américains que cela pourrait arriver. Mieux, ou pis, il s’agit « d’une stratégie d’influence, de réseaux, avec des thèses très conservatrices sur le plan des mœurs, mais aussi la prétention de défendre la chrétienté contre l’islam ». Une fois encore, ce n’est pas aux USA que de telles prétentions hégémoniques auraient pu être mises en œuvre.

D’ailleurs, cette remarque ne manque pas de sel, venant d’un homme, désigné comme « Young French Leader », au même titre que plus de la moitié de son gouvernement, et désigné à ce titre à rejoindre la très aussi influente French American Foundation, institution un peu plus financée par la CIA que le FSB, naguère plus connu sous l’acronyme de KGB…

Une remarque en appelant une autre, le président Vladimir Poutine n’est jamais parti en guerre contre l’islam, estimant que l’islam fait partie constituante de l’identité nationale de la Sainte Russie : eh oui ! ces populations païennes, avant d’être christianisées au nord, furent d’abord islamisées au sud. Et quand le même Poutine interdit la construction d’une nouvelle mosquée à Moscou, ce n’est pas pour brimer ses compatriotes de confession musulmane, mais juste pour éviter que les wahhabites saoudiens ne viennent bousculer cet ancestral équilibre interreligieux. Mais allez expliquer tout cela au successeur d’un Nicolas Sarkozy, incapable de faire la différence entre sunnisme et chiisme, ne voyant là qu’une banale querelle d’ordre ethnique entre tribus musulmanes…

Au-delà de ces foucades, frappées à la fois du sceau de la bêtise, de l’ignorance et/ou de la désinformation, c’est finalement Marine Le Pen, pourtant donnée par les médias dominants pour la moins expérimentée en matière de politique étrangère, qui trouve les mots justes : « Je vais vous dire quel est le danger pour l’Europe. C’est de mener une guerre froide contre la Russie et de pousser la Russie dans les bras la Chine. Dire que la Russie est une menace, c’est une grosse arnaque ! »

Les plus informés de nos lecteurs auront évidemment remarqué que nombre d’analystes de la CIA – il n’y a pas que des fous messianistes dans cette vénérable agence de renseignement – ne disent finalement pas autre chose.


Publié le: 08/03/2017 09:40
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sondages : la nouvelle manipulation de Hollande

Sondages : la nouvelle manipulation de Hollande

Les sondages, dans les prochaines semaines, devraient faire monter les candidats de droite

Donc, depuis que l’UDI a mis fin à sa « tentation » Macron (c’est le mot qu’ils ont eux-mêmes employé), M. Fillon est remonté en selle et l’on retrouve donc notre quinté : Mélenchon, Hamon, Macron, Fillon et Mme Le Pen.

Et toujours les mêmes sondages, aussi : Mélenchon, 10-12 % ; Hamon, 14-16 % ; Macron, 23-25 % ; Fillon 19-21 % ; Le Pen, 25-27 %. Avec la marge d’erreur de 2 %, les choses sont, en fait, très serrées, d’une part entre les trois premiers, d’autre part entre Hamon et Mélenchon. D’ailleurs, l’institut Filteris, le seul à avoir donné Fillon gagnant à la primaire, donne des chiffres vraiment très serrés : les trois grands à 22 %, Hamon et Mélenchon chacun à 14 %. Et surtout, le total des candidats de droite encore plus bas !

Dans une France que tous les résultats électoraux de ces dernières années et toutes les analyses décrivent comme très majoritairement à droite et partagée en trois forces à peu près équivalentes : gauche, droite, Front national. Bizarre…

A lire aussi :

Hollande: lâche, traitre, menteur, incapable. Il bousille la France et son peuple. Jusqu'à quand ? (152 articles)
Macron : en marche pour le pognon !  (130 articles)
Médias enfumeurs et corrompus - La propagande anti-démocratique de la télévision totalitaire (27 articles)
Fillon : candidat de l'ultra libéralisme, de l'invasion migratoire, de la dette publique, du chômage (94 articles)

Ces sondages révéleraient, donc, deux tendances contradictoires avec cette situation : d’une part un quatre-quarts (et non une tripartition) entre une gauche protestataire (Hamon-Mélenchon), une gauche libérale et centriste, une droite de gouvernement et le Front national ; d’autre part une gauche totalisant 50 % ou plus des suffrages.

Que la gauche soit divisée, c’est un fait. Mais que ces deux tendances soient toutes les deux si élevées, c’est quand même très surprenant : Macron, l’héritier de Hollande vers qui tendent actuellement les socialistes à 25 % ? Quasiment le score de Hollande en 2012 ! Et Hamon et Mélenchon totalisant, eux aussi, 25 % des suffrages, c’est-à-dire le double de la gauche protestataire de 2012 ? Tout cela est impossible. Il y a une grosse embrouille quelque part. De deux choses l’une : soit Macron a siphonné la quasi-totalité de l’électorat socialiste, et alors Hamon ne pourrait être à 15 % ; soit Macron est très fortement surévalué dans les sondages. En fait, les deux sont certainement très surestimés.

Mais alors, cela signifie que les sondages, dans les prochaines semaines, devraient faire monter les candidats de droite. Car il faut bien que nos sondeurs se rapprochent, « en marche » ou à reculons, de la vérité du 23 avril.

Mais sur ce chemin, dans une campagne très particulière, on pourrait aussi imaginer que celui des trois candidats de la gauche qui baisserait au point de se marginaliser mais qui menacerait le plan Macron se retirerait. M. Hamon serait parfait dans ce rôle du figurant qui disparaîtrait dans la dernière ligne droite. Et, d’ailleurs, les grandes manœuvres ont déjà commencé pour atteindre cet objectif. Chaque jour apporte son lot de socialistes qui passent chez Macron : tel député, tel ministre (Le Drian), tel vieux sage (Delanoë). Histoire de continuer le siphonnage en douceur. Quelques fidèles de Hamon crient à la trahison :

« On donne aux électeurs le sentiment qu’on les prive de leur choix de la primaire, c’est un viol démocratique »

​‌

confie l’un d’eux au Figaro. Il ne reste plus qu’à attendre le retour du perdant de la primaire pour accélérer ! Et on peut compter sur Valls pour être un peu plus énergique que Juppé ! En fait, après la séquence « torpillage de Fillon », Hollande, sans surprise, s’est lancé dans la même manipulation avec son propre parti, espérant que dans dix jours Hamon, se retrouvant tout seul, avec un sondage à 5 %, vienne au « 20 Heures » de France 2 annoncer son désistement en faveur de Macron, « avec l’accord du président de la République, dans l’intérêt de la France, et de la gauche. »

Pascal Célérier


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 10/03/2017 08:13
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 48 49 50 (51) 52 53 54 ... 59 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !