Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : Sans 40 ans de lynchage politico-médiatique du FN, Marine serait élue au 1er tour [Actualité en France]




« 1 ... 44 45 46 (47) 48 49 50 ... 123 »

Re : Un désir fou de vraie démocratie

Un désir fou de vraie démocratie

Ma pauvre France, mais qu’est-ce qu’ils te font encore
avec leur élection présidentielle ?

Ma pauvre France, mais qu’est-ce qu’ils te font encore avec leur élection présidentielle ? J’ai mal de te voir souffrir et je m’interroge. Comment, en effet, est-il encore possible, en ce début de XXIe siècle, de s’accrocher à un système vieux de 228 ans ? Paul Valéry a dit que toutes les civilisations étaient mortelles. Cela vaut également, bien sûr, pour les systèmes politiques.

A lire aussi : On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France  (139 articles)

Le système représentatif a eu, évidemment, sa raison d’être mais il a fait son temps depuis longtemps. Au moment de la Révolution française, Sieyès avait déclaré : « Dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. » Résultat : la France n’a jamais connu et ne connaît pas encore la démocratie. Or, c’est elle, bien sûr, qu’elle réclame haut et fort aujourd’hui. Elle est là, la vraie raison de sa profonde morosité.

Au secours, donc ! Il y a danger d’obsolescence.

Il y a belle lurette qu’au fond d’elle-même, elle n’accepte plus cette mascarade théâtrale des partis politiques censés traduire, dans les faits, ses besoins. Comme elle n’accepte plus de leur part leur « Ôte-toi de là que j’m’y mette » ou encore leur « Vous êtes tous des imbéciles, il n’y a que ma famille politique qui peut changer les choses ».

Elle ne veut plus, justement, de familles politiques, de leurs luttes, de leurs invectives, de leurs effets de manche, de leurs combines, de leurs élections même, bref, de leur guerre permanente. Elle veut la tranquillité ; elle veut que les choses se fassent dans la normalité, sans éclat.

Elle en a marre, aussi, d’être infantilisée par leurs programmes parce qu’un programme, en fait, cela ne veut rien dire d’autre qu’on la juge incapable de se gérer elle-même. Et, d’ailleurs, pourquoi lui propose-t-on toujours des programmes ? Cela traduit bien leur inutilité et leurs échecs en chaîne puisqu’il faut constamment et régulièrement en établir de nouveaux.

Or, la démocratie, justement, la vraie, est celle qu’elle voudrait vivre chaque jour par et pour elle-même dans le moindre détail de ses affaires. Elle n’a plus besoin, désormais, de tous ces prétentieux costume-cravate comme des soldats de pacotille, avec leur air condescendant, qui se croient fondés à mettre leur nez dedans. Elle est devenue une grande dame adulte, en âge de se prendre en charge elle-même. Cela fait longtemps qu’elle a quitté l’école maternelle.

Alors, de grâce, Messieurs, foutez-lui enfin la paix. Fillon, Macron, Mélenchon, HamonDucon, à la maison ! Nous sommes des millions dont moi, Arnon, qui vous disons « Mais dégagez, nom de nom ! »

Philippe Arnon
Consultant
Docteur en droit

 A VOIR AUSSI :

 Marine Le Pen à Châteauroux

« Cette élection n’est pas comme les autres. C’est un référendum entre d’un côté la France, et de l’autre sa dilution. »

Marine Le Pen à Châteauroux - Au Nom du Peuple

Marine Le Pen à Mirande 

Marine Le Pen à Mirande - Marine 2017 - Au Nom du Peuple

MARINE2017.FR

- @MarineLePen - marine_lepen (Instagram)

Marine2017 : vidéos sur Youtube

TOUTE L''ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL

PROJET PRESIDENTIEL 2017 de MARINE LE PEN
144 ENGAGEMENTS

Le programme de Marine pour l'Outre-Mer

Euro / monnaie nationale (désenfumage)

Tournée Marine 2017



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 12/03/2017 07:27
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Marine va-t-en guerre : Fillon et Macron, «des pantins dans les mains d’intérêts privés»

Marine va-t-en guerre : Fillon et Macron

Combattive, Marine à Châteauroux !

« Est-ce cela le progrès annoncé par Emmanuel Macron avec de grands hurlements, prendre un car et un jour de congé pour aller se soigner ? »,

« La désertification n’est pas une fatalité, ça n’est pas vrai »

« Il y a un équilibre à trouver… Faut-il à tout prix et à bas prix bétonner nos champs pour achever nos centres-villes ? »

« Nous arrêterons l’hémorragie des commerces, des banques de proximité, des mutuelles de proximité, des généralistes, des laboratoires de proximité (…). Je ne peux plus voir nos rues remplies par ces panneaux macabres qui disent l’échec et l’abandon: +liquidation totale+ »

« Est-ce cela le progrès annoncé par Emmanuel Macron avec de grands hurlements, prendre un car et un jour de congé pour aller se soigner ? »

A lire aussi :

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (140 articles)
Campagne Présidentielle 2017 de Marine Le Pen " Au nom du Peuple" - Front National patriote (86 articles)
Présidentielle 2017: Mais si, le FN aura les moyens d’appliquer son programme économique ! (2 articles)

Fillon : candidat de l'ultra libéralisme, de l'invasion migratoire, de la dette publique, du chômage (96 articles)
Macron : en marche pour le pognon !   (145 articles)
Démocratie : La France à la dérive
Nouveaux programmes scolaires: islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs (186 articles)
Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (818 articles)
Hollande pas foutu de se méfier d’un régime qui célèbre la prise de Constantinople et ses Allah akbar
Chantage de la Turquie: 3 millions de migrants en Europe si les Turcs ne peuvent pas venir sans visa

https://www.youtube.com/watch?v=e3LJQUttZ7w

Marcher sur des oeufs


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 13/03/2017 11:06
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sans 40 ans de lynchage politico-médiatique du FN, Marine serait élue au 1er tour

Manif anti-fn

Le talentueux Eric Zemmour expliquait, selon lui, les raisons de ce qu’il appelait l’impasse politique française.
– 70 % des Français trouvent qu’il y a trop d’immigration
– 70 % des Français ne veulent plus entendre parler de l’islam
– 70 % des Français ne veulent pas entendre parler de Marine Le Pen à l’Elysée.

Mais il oubliait de préciser les raisons de cette situation. Car, à moins de considérer nos compatriotes comme des crétins dégénérés, il faut bien fournir une explication à cette situation invraisemblable.

Elle est fort simple. Depuis 40 ans, ce parti, et lui seul, est soumis à un tir de barrage permanent, quotidien, de la part de l’ensemble des autres partis politiques, et de la quasi totalité des médias.

Il a subi, en toute impunité, les violences gauchistes. Ceux-ci savent que tout leur est permis :
– Attaques organisées des meetings du FN
– Blocage des trains retardant des initiatives politiques de ce parti
– Vandalisations régulières de ses locaux, et des salles qui acceptent de les accueillir
– Agressions encouragées de ces militants

La gauche morale lui a collé l’étiquette infamante de « raciste », parce qu’il refusait l’immigration, surtout en période de chômage et de non-assimilation.

Il a subi, en toute impunité, l’amalgame honteux de « Et F comme Fasciste, et N comme Nazi », à bas, à bas, le Front national ». Plantu s’est cru autorisé, des années durant, à dessiner Jean-Marie Le Pen avec un brassard l’assimilant au Parti d’Hitler.

Plantu-JMLP

Qu’il y ait eu, lors de la création du FN, des collaborateurs est indiscutable, mais il y a eu aussi des résistants, comme dans tous les partis. Faut-il rappeler la francisque de Mitterrand, et les liens privilégiés de René Bousquet avec l’ancien président de la République et le journal de la famille Baylet, « La Depêche ». Faut-il rappeler qu’avant d’être résistant, le PCF fut collaborationniste, et que les gauchistes appelaient à pactiser avec l’occupant allemand ?

Jean-Marie Le Pen a été l’objet, à ses moindre propos – parfois contestables –  de campagnes de presse dignes des pires pays totalitaires, l’amalgamant tantôt à un nostalgique du IIIe Reich, tantôt à un tortionnaire en Algérie, tantôt à un antisémite notoire. Faut-il rappeler à ceux qui se sont émus, à juste titre, de l’affaire du « Détail » que l’ensemble de la caste est restée muette, quand Hessel a expliqué que « Si je peux oser une comparaison audacieuse sur un sujet qui me touche, j’affirme ceci : l’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec l’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une occupation relativement inoffensive, abstraction faite d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’oeuvres d’art. » Imaginons la réaction si ces propos avaient été tenus par un cadre du FN.

Il a même été monté un véritable mensonge d’Etat contre ce parti, en 1990, sous l’impulsion de Pierre Joxe, alors ministre de l’Intérieur. Ce grand bourgeois protestant de gauche, qui continue à défendre l’invasion migratoire en 2017, a cherché à faire porter le chapeau de la profanation de Carpentras au parti de Jean-Marie Le Pen, avec toute la presse mobilisée derrière, et Mitterrand prenant la tête d’une gigantesque manifestation-manipulation de masse. Il a été prouvé depuis, sans jamais faire la moindre excuse au FN, que ce parti n’avait rien à voir avec ce scandale. Faisons remarquer qu’à ce jour, l’indifférence s’est installée devant la multiplication des profanations de nos cimetières, qui visent essentiellement les tombes chrétiennes et juives.

La gauche a réussi à convaincre la droite la plus bête du monde qu’il fallait créer un cordon sanitaire autour du FN… quand, sans vergogne, les socialistes acceptaient les voix des policiers du goulag et de leurs complices gauchistes. Elle a réussi à briser tous les leaders de droite qui, comme Charles Millon, ont voulu s’émanciper de cet interdit grotesque.

Tous les passages télévisés de Jean-Marie Le Pen étaient de véritables réquisitoires de journalistes-procureurs, qui n’avaient qu’un seul objectif : le piéger et lui montrer leur mépris (se souvenir des questions de Jean-Louis Servan Schreiber ou Frantz-Olivier Giesbert, en 1985) . Aujourd’hui, que cela soit avec Marine, Marion ou Philippot, c’est le même scenario, et certains journaleux, comme Lapix ou Pulvar, Joffrin ou Fourest, ne cachent même pas la haine que leur inspire leur interlocuteur.


https://www.youtube.com/watch?v=9lG8Wc7ePxs

Ils ont interdit à tout artiste, sous peine de mort sociale (voir Jean Roucas) d’oser afficher la moindre affinité avec les thèses du FN, quand ces bobos qui, pour la plupart, ne paient pas leurs impôts en France, multiplient les appels à soutenir les clandestins. Cette caste, qui refuse aux travailleurs toute mesure protectionniste, les réclame pour elle-même, ne mesurant même pas qu’ils adoptent alors le programme du parti de Marine Le Pen et de Donald Trump.

Ils ont multiplié les procès iniques, osant même condamner lourdement le président du FN pour avoir dit une évidence, en 2005 : « le jour où nous aurons en France, non pas 5 millions, mais 25 millions de musulmans, ce sont eux qui commanderont« .

On a assisté à la caricature de tout cela le 21 avril 2002, avec une orchestration ahurissante de la présence de Jean-Marie Le Pen au 2e tour, validant le fait que Chirac refuse de débattre avec lui au deuxième tour, que des millions de Français descendent dans la rue pour contester un vote démocratique, et que des enseignants emmènent leurs élèves manifester, violant quelque peu les principes laïques. Mais il fallait terrasser la « Bête Immonde ».

C’est un rouleau compresseur qui, depuis quarante années, écrase les idées patriotiques et souverainistes, portées par le seul Front national. La caricature, mille fois répétée, des positions de Marine sur la sortie de l’Union européenne et de l’euro, a pour but d’effrayer les Français, et de leur faire croire que la présidente du FN est assez stupide et irresponsable pour mener une politique qui ruinerait les petits épargnants.

Il n’y a aucun journaliste, sur les chaînes publiques ou privées, dans la moindre rédaction, qui peut se permettre de se revendiquer de Marine Le Pen, sinon, dès le lendemain, sa carrière serait brisée. Pendant ce temps-là, des militantes comme Clémentine Autain ou Caroline Fourest bénéficient de multiples heures d’antennes, où elles peuvent déverser leur bile contre le FN. Le service public médiatique, notamment France Inter et France Info, sont mobilisés 24 heures sur 24 pour briser les reins au parti créé par Jean-Marie Le Pen.

Les bureaucrates syndicaux, violant leurs statuts, font la chasse au militant du FN, comme on a pu le vérifier quand la CGT a exclu Fabien Engelmann, passé de l’extrême gauche au FN, avant de devenir maire d’Hayange.

Même un Fillon, bien propre sur lui, et bon catholique, est bien trop lâche pour serrer la main de la pourtant si jolie Marion Maréchal Le Pen. Il se sent même obligé, ce couard, de dire que le FN est son principal ennemi, au soir du Trocadéro.

Ils ont ajouté au corps électoral, avec le regroupement familial et l’invasion migratoire qu’ils ont organisés, des millions de nouveaux Français qui, contrairement aux immigrés des années 1950, ne s’assimileront jamais, mais sont devenus des électeurs qui pratiquent un vote ethnique, défavorable aux thèses patriotiques et souverainistes. C’est l’armée de réserve des socialistes et des mondialistes.

Et pourtant, malgré tout cela, le FN, avec des chiffres sous-estimés, est donné en tête du premier tour, à 27 %. Les sondages ont beau le cantonner à 40 % au deuxième tour (comme pour Trump), la caste se liquéfie, et sent bien que Marine peut encore gagner, au 2e tour, parce qu’il y a une forte dynamique derrière la présidente du FN.

Quel parti aurait été capable, soumis à un tel traitement, de résister, durant 40 ans, et d’atteindre un tel score ? Les communistes n’ont pas eu besoin de lynchage médiatique pour devenir un groupuscule, la réalité du bilan des dictatures staliniennes a suffi à ouvrir les yeux des Français. Imagine-t-on le RPR ou le PS, qui sont en train de s’effondrer, eux aussi, tout seuls, suite à leur faillite de 40 années de cogestion de la France, soumis à un tel déchaînement de violences et de haine ? Ils n’existeraient plus. Tout simplement parce que leurs idées mondialistes, immigrationnistes et islamo-collabos ne sont pas en phase avec celles du peuple de France.

C’est parce que le FN a entretenu, souvent seul, cette flamme patriotique, qu’il a survécu à toutes ces épreuves, et qu’il est en tête des sondages.

Mais c’est aussi parce qu’il a subi, et continue à subir, ce lynchage politico-médiatique qu’il n’est qu’à 27 % dans les sondages, chiffre sans doute sous-estimé. Avec un traitement équitable de l’information, Marine serait élue dès le premier tour, et ce parti tournerait autour des 50 à 70 % de voix, tant son programme est en adéquation avec ce que souhaitent les Français.

Les collabos qui défendent ce système ont su installer un barrage, pour empêcher le flot des voix FN de progresser. La dernière digue qu’ils ont trouvée, devant le discrédit UMPS, c’et Macron, soutenu par toute l’oligarchie financière, les patrons de presse, les Juppéistes, la droite socialiste et nombre de vieux chevaux de retour comme Bayrou, Lepage, Hue, Delanoë et autres parasites, sans oublier le Medef mobilisé derrière son poulain. Mais quand une digue lâche, c’est le raz-de-marée qui déferle.

Ce sont leurs derniers soubresauts, leurs derniers mensonges. Tout cela ne devrait pas tenir bien longtemps. Ils seront submergés le 23 avril, et surtout le 7 mai. Pour cela, il suffit que les Français qui sont d’accord avec les propos de Marine Le Pen arrêtent de voter Fillon, Macron, Hamon ou Mélenchon, et votent FN.

Il suffit que le peuple français, qu’on présente volontiers comme frondeur, fasse enfin preuve de courage. Il y en a marre des couards et des lâches, qui tremblent devant la dictature du politiquement correct, alors qu’ils sont d’accord avec le discours du FN. Ce n’est que s’ils font preuve de ce courage si nécessaire que le peuple français infligera un camouflet aux menteurs, aux manipulateurs et aux tricheurs, comme le peuple américain a su le faire…

Français, il n’y a que vous qui puissiez sauver votre pays du cancer Macron – et de son corollaire, la dictature des puissants contre le salariat – l’invasion migratoire et l’accélération de l’islamisation de la France…

Cyrano


https://www.youtube.com/watch?v=e3LJQUttZ7w



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 13/03/2017 11:37
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 44 45 46 (47) 48 49 50 ... 123 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !