Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : Macron et la sécurité : quel angélisme ! [Actualité en France]




« 1 ... 47 48 49 (50) 51 52 53 ... 135 »

Re : Caricature Macron : beaucoup de bruit pour rien

Les vieux débris du système qui entourent Macron

Vendredi dernier sur le compte officiel Twitter du parti Les Républicains une caricature satirique d’Emmanuel Macron a été publiée. Cela a créé l’émoi dans le camp de Macron et dans le camp adverse !

Crime de lèse-majesté envers le chou-chou des banksters et des réseaux financiers apatrides : la caricature en question aurait des connotations… antisémites en reprenant, soi-disant, les codes de l’imagerie anti-juive des années 1930 !

« En marche » est glacé d’effroi devant cet anti-sémitisme larvé décrypté par certains sur les réseaux sociaux.  Il faut bien avoir de drôles de lunettes pour le discerner dans le dessin incriminé, pire que diabolique, mais le mot qui tue étant lâché et les loups avec, cette représentation du candidat Macron permet à ce dernier de jouer la victimisation, de faire parler de lui dans le landerneau médiatique, au moment où on ne parle que de Fillon, même si c’est en mal, et d’éviter que l’on se penche sur sa « galaxie », tout en condamnant le candidat des Républicains à faire face à la reductio ad Hitlerum, arme fatale diabolique qui devrait finir de détruire sa réputation.

Pour ne pas être enterrés vivants, les apparatchik Républicains ont baissé leur pantalon. Le responsable de la caricature, le directeur de la communication des Républicains, a été immédiatement convoqué par les instances du parti pour « un entretien disciplinaire ». Quant au candidat à l’Élysée Fillon, il s’est empressé de  juger ce dessin « inacceptable ».

Bernard Accoyer, le secrétaire général LR, a annoncé dans un communiqué : « Concernant la caricature publiée, vendredi 10 mars, sur le compte Twitter des Républicains, j’ai fait procéder à son retrait et engagé, dans la perspective de sanctions, une enquête interne dans les meilleurs délais »

Le mouvement « En marche », à l’arrêt devant cette belle proie médiatique, a annoncé ce lundi, par la voix du député PS Richard Ferrand, le dépôt d’une plainte contre les Républicains.

Francesca de Villasmundo


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 14/03/2017 14:59
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Paul Mumbach : Patrimoine Macron - une Haute Autorité pour la transparence… pas très transparente !

Macron, Hollande et la finance

Paul Mumbach,
 candidat des maires en colère, a saisi, avec deux autres maires, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) sur des interrogations concernant la déclaration de revenus et de patrimoine faite par Emmanuel Macron le 24 octobre 2014. La HATVP vient de leur répondre. En leur indiquant qu’elle ne peut pas les tenir au courant pour cause de secret professionnel… Un sacré manque de transparence pour nos maires. Réaction.

 

 

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 14/03/2017 17:44
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Macron et la sécurité : quel angélisme !

Macron et la sécurité  quel angélisme !

Emmanuel Macron ne propose rien de sérieux concernant la lutte
contre l’islam radical dans notre pays

Emmanuel Macron n’est decidément pas réellement prêt a diriger le pays. Apres sa saillie contre la colonisation, l’analyse de ses « premières » propositions en matière de sécurité est de la même veine. Mettons-les en perspective par rapport aux 144 engagements de Marine Le Pen.

Emmanuel Macron veut faire renaître une police de proximité pudiquement rebaptisée « police de sécurité quotidienne » et prône une amende forfaitaire infligée aux consommateurs pour contrer les trafics de drogue. Monsieur Macron dénie une réalité : les zones et quartiers de non-droit où sévissent les trafics de drogue et d’armes sont tenus par des bandes délinquantes et criminelles qu’il faut préalablement éradiquer avant de penser à réinstaller une proximité policière. Cela ne pourra se faire que par un plan de reconquête des zones de non-droit et une mise hors d’état de nuire des 5.000 chefs de bandes identifiés par le ministère de l’Intérieur. C’est l’engagement 15 de Marine Le Pen : « Mettre en place un plan de désarmement des banlieues concernées et de reprise en main par l’État des zones de non-droit. »

A lire aussi :

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (819 articles)
[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ? (118 articles)
Hollande: lâche, traitre, menteur, incapable. Il bousille la France et son peuple. Jusqu'à quand ? (155 articles)
Nouveaux programmes scolaires: islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs (187 articles)

Emmanuel Macron rejette une réponse sécuritaire dans la lutte contre le terrorisme islamiste qui se ferait aux dépens de l’État de droit.

Il écrit « qu’on ne traite pas le mal en l’excluant de la communauté nationale ». Quel angélisme, au moment où nous commençons à prendre conscience que les programmes de déradicalisation lancés à grand renfort de publicité par Manuel Valls et Bernard Cazeneuve sont un échec cuisant. Quand l’État de droit s’adapte au niveau de la menace, il ne renie pas ses valeurs. La sécurité des Français nécessite que soient exclus de la communauté nationale et expulsés les binationaux liés aux filières djihadistes, que soit appliqué l’article 411-4 du Code pénal sur l’intelligence avec l’ennemi (engagement 31 de Marine Le Pen) et que soit rétablie l’indignité nationale pour les individus coupables de crimes et délits liés au terrorisme islamiste (engagement 32).

Emmanuel Macron ne propose rien de sérieux concernant la lutte contre l’islam radical dans notre pays, alors que Marine Le Pen propose la fermeture des organismes liés au fondamentalisme islamiste (engagement 39), la fermeture des mosquées extrémistes (engagement 30) et de lutter contre le recul des libertés fondamentales des femmes, induit par la montée de l’islam radical (engagement 9).

Emmanuel Macron dénonce des mesures comme la remise en cause du droit du sol « qui n’apportent pas de solutions concrètes ». Pour lui, il n’existe pas de culture française, il est favorable au multiculturalisme, à l’immigration massive et il ne propose rien pour lutter contre le communautarisme. Au contraire, Marine Le Pen s’engage à préserver notre culture, notre cohésion nationale et notre modèle social. C’est l’objet des engagements 24 à 28, à savoir en finir avec cette immigration incontrôlée, sortir de l’espace Schengen, supprimer le droit du sol, réviser notre droit d’asile, supprimer la double nationalité extra-européenne, mettre fin à l’automaticité du regroupement familial et du rapprochement familial ainsi qu’à l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage, et supprimer les pompes aspirantes de l’immigration.

Alors, s’il faut choisir pour la sécurité des Français et le salut de la France, c’est vite vu.

Philippe Franceschi
Consultant en sécurité

***

A VOIR AUSSI :


https://www.youtube.com/watch?v=Z7LclzSJdTI


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 14/03/2017 18:00
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 47 48 49 (50) 51 52 53 ... 135 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !