Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : Geert Wilders : l’espoir d’une grande victoire de nos frères hollandais [Actualité Mondiale]




(1) 2 »

Pays-Bas : ils ont peur de la victoire de Wilders...
#1

ils refoulent le Ministre turc voilé de la famille

Ministre turque expulsée Pays-Bas

Les choses changent. Le rapport de force s’inverse.
Ils ne peuvent plus jouer l’islam républicain ou patriote.

Vox populi, vox dei. La voix du peuple, c’est la voix de Dieu. Ce proverbe a plus de 2000 ans, autant dire qu’il est d’origine populaire, qu’il n’a rien à voir avec les intellos et les politiques, il est l’expression du bon sens.

Si le gouvernement actuel des Pays-bas qui a fait les dégâts que l’on connaît dit non à l’entrée de ministres turcs, c’est non seulement que le vent tourne mais que le politiquement correct et l’enfumage des masses, c’est terminé.

http://resistancerepublicaine.eu/2016 ... -considere-comme-raciste/

http://resistancerepublicaine.eu/2016 ... tant-de-putes-heretiques/

http://resistancerepublicaine.eu/2014 ... ait-pas-que-des-sottises/

http://resistancerepublicaine.eu/2012 ... x-musulmans-aux-pays-bas/

Alors un pays européen de plus qui dit non à Erdogan, c’est savoureux :

Un nouveau ministre turc a été refoulé des Pays-Bas samedi soir. Cette fois-ci, il s’agit de la ministre de la famille, empêchée par la police de rentrer dans le consulat turc à Rotterdam. Le consul n’a pas été non plus autorisé à sortir du bâtiment pour la rencontrer. Elle était arrivée par la route de Düsseldorf. Elle déplore l’attitude “lamentable” dit-elle, des autorités néerlandaises. 

“Nous avons été traités de manière inhumaine et irrespectueuse., a-t-elle déploré. Aux Pays-Bas, un pays libre et démocratique, nous avons connu une nuit amère. Notre chargé d’ambassade a été retenu en détention. Cinq personnes, mes propres gardes de sécurité et mes chargés d’affaires, ont été placés en garde à vue. 
Nous avons été conduits au commissariat à la frontière allemande.”

http://fr.euronews.com/2017/03/12/la- ... lle-expulsee-des-pays-bas

Ils tremblent. Tous. Aux Pays-Bas comme en France. En Allemagne comme en Autriche. L’islam enjeu essentiel des élections. Et tout le monde le sait.

Alors tous les espoirs sont permis : malgré Merkel, malgré Juncker, malgré les millions de clandestins qui piaffent sur les côtes turques en louchant sur nos pays, l’entrée de la Turquie en UE est de plus en plus compromise surtout quand les populistes anti-immigration et anti-islam deviennent peu à peu majoritaires en UE… et aux Pays-Bas notamment. Geert Wilders, celui qui, en 2008 , avec son film  Fitna  avait montré ce qu’était l’islam est en passe de remporter les élections du 15 mars prochain… Qu’on se le dise.

Vox populi, vox dei.

Christine Tasi

FITNA de Geert Wilders


https://www.youtube.com/watch?v=lTxiFnR8lIA


https://www.youtube.com/watch?v=D0wmFsGGU_E


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 13/03/2017 09:48
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : «Geert Wilders n'est pas d'extrême droite, il est patriote», affirme Marine Le Pen
#2

Marine Le Pen

La candidate FN à la présidentielle, a qualifié de «patriote» son allié néerlandais Geert Wilders à la veille de législatives aux Pays-Bas où son parti, le PVV, pourrait obtenir un nombre élevé de sièges.

«Geert Wilders n'est pas d'extrême droite, il est patriote», a affirmé Marine Le Pen sur RFI et France 24. «A chaque fois que, dans un pays, un homme s'oppose à l'immigration massive, il est traité de populiste, de raciste, de xénophobe, etc [...] est-ce qu'on a le droit d'être opposé à l'immigration sans se faire insulter ?», a interrogé la présidente du FN.

A lire aussi :

Pays-Bas : ils ont peur de la victoire de Wilders...
«Fermez les frontières !»: aux Pays-Bas, débat électrique entre le Premier ministre et Geert Wilders
Merkel et Rutte auraient conclu un accord secret avec la Turquie sur les quotas de réfugiés

Le FN de Marine Le Pen forme avec les eurodéputés du Parti pour la liberté (PVV) de Geert Wilders un groupe commun au Parlement européen. A 53 ans, l'élu néerlandais s'estime en croisade contre «l'islamisation» de son pays, veut fermer les mosquées et compare le Coran, qu'il a dit vouloir interdire, à Mein Kampf d'Adolf Hitler. 

Il s'en est aussi pris récemment à «la racaille marocaine» et a été reconnu coupable le 9 décembre de discrimination pour avoir promis, après les élections municipales de mars 2014, «moins de Marocains» aux Pays-Bas.

Marine Le Pen, interrogée sur «l'élan» que pourrait lui procurer une victoire éventuelle de son allié, a dit n'avoir «pas besoin de la victoire de [s]on ami Geert Wilders».

«Il y a au sein des peuples européens un rejet massif de l'UE et de ce qu'elle représente, la mondialisation sauvage, les délocalisations, la désindustrialisation de nos pays, l'immigration massive, la mise en danger des peuples», a affirmé la candidate du FN.

«L'UE, c'est la multi-insécurité, territoriale, migratoire physique, économique, sociale. Est-ce qu'on referme cette parenthèse ou est-ce qu'on continue et jusqu'où ? Jusqu'au désastre final?», a encore demandé l'eurodéputé FN.

Au moment où une sévère crise diplomatique oppose la Turquie et différents pays de l'UE, et notamment les Pays-Bas, Marine Le Pen a jugé que cela révélait «l'erreur de jugement épouvantable commise par Angela Merkel, qui a cru bon d'aller négocier avec la Turquie» sans l'accord des autres pays. «Elle se prend aujourd'hui le boomerang en plein visage», estime Marine Le Pen

L'élue FN faisait référence au pacte migratoire entre l'UE et la Turquie conclu il y a un an, qu'Ankara menace de «réexaminer». «Il faudrait se soumettre à Recep Tayyip Erdogan, à ses exigences, ses caprices, parce que sinon il menace d'ouvrir les vannes de l'immigration?», a-t-elle demandé.

Marine Le Pen : "L'Europe est une accumulation de faiblesses"


https://www.youtube.com/watch?v=7614NnFN788


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 15/03/2017 11:32
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Geert Wilders : l’espoir d’une grande victoire de nos frères hollandais
#3

A l’heure où j’écris, je suis empli d’un espoir immense
qui est une nette victoire de Geert Wilders.

Geert Wilders

 Le « populiste » comme ils disent tous ces fayots de la bien pensance [C'est un patriote]. Le tribun de l’anti islam, ose le Figaro tandis que les plus tordus parlent d’extrême droite comme sur RMC, BFMTV, I-Télé, et autres France-Pravda-Télévision. Tous ces médias dit libres, dit indépendants et qui vont à la gamelle des grands propriétaires. Qui paie donne des ordres. Nous le savons tous dans nos vies. Personne n’est indépendant s’il est salarié. Il y a assujettissement de l’employé à l’employeur. Subordination envers le payeur ! Entendre un Jean Jacques Bourdin, ou un Eric Brunet et autres soi-disant Grande Gueule, se déclarer la main sur le cœur, indépendant est un foutage de gueule total. La preuve, Gilbert Collard a été viré et avant lui, c’était Sophie de Menton et combien d’autres de ces trublions qui ont cru sincèrement ou non, qu’ils pouvaient dire ce qu’ils voulaient à l’antenne ? Extrême droite est l’insulte suprême dans notre pauvre France qui est aux mains des collabos de l’islam, d’une manière ou d’une autre, à travers ceux qui les paient au minimum.

Geert Wilders fera sans doute tomber un autre pan du mur du silence, dans les semaines qui vont venir. Déjà, ce matin, le Bourdin s’est étranglé devant l’excellent vice-Président du Front National, Louis Aliot. J’ai eu la chance d’allumer la radio au bon moment, et d’entendre la voix de Louis Alliot. J’ai ainsi pu aller au bout de l’interview. Quel régal tout de même. Nous savons désormais comment le Bourdin va réagir aux résultats des élections en Hollande. Je crois que je vais réécouter le Bourdin-Direct, si ce n’est pour l’entendre gémir encore sur la montée de l’extrême-droite, de ces « populistes » qu’il exècre au plus haut point, lui qui a voté pour François Hollande.

Geert Wilders n’est pas un homme qui a peur de l’islam, de l’islamisme et de ses tueurs. Peu de Français ont ce courage de dire et d’affronter l’adversité aussi monstrueuse que celle de l’islamisme. Peu de Français osent revendiquer ouvertement leur islamophobie par crainte des réactions des voisins, des amis, voire de la famille. Pourtant, le jour où les Français n’auront plus peur de dire ce qu’ils pensent ouvertement, ce sera l’effondrement du système, celui des castes, des journalistes et de la bien pensance en général. Ce qui tient cet ensemble, c’est le silence et la crainte de déplaire, celle d’être remarqué, celle d’être considéré comme « populiste » ou « d’extrême droite ». Le jour où les Français comprendront que les Erdogan, les Salafistes, l’islamisme, la haine des blancs, celle de notre pays la France, est une violence permanente, une atteinte à nos libertés, une volonté de nous faire taire et que le fascisme ce n’est pas eux, mais bien tous ceux qui portent atteinte à leurs libertés, alors ils cesseront d’avoir peur. Ils cesseront de craindre d’être insultés. Nous ne sommes pas des extrémistes de droite, ni des populistes parce que l’on aime notre pays. Cela s’appelle des patriotes, les autres sont des islamo-collabos ! N’ayons pas peur des mots !

Geert Wilders le dit clairement, l’islam n’a pas sa place chez nous ! Le Coran est un livre liberticide qui contient des appels à la haine. Lui, va jusqu’à considérer que le Coran est le Mein Kampf de l’islam. Faut-il l’interdire comme il le souhaite ? Faut-il interdire l’islam totalitaire et radical ? Lui a vécu dans des pays du Moyen-Orient ! Son expérience de l’islam est plus importante que la mienne. En France, je pense que cet islam devra faire un choix entre les lois de la République, ou celle de la loi islamique (Charia). Sachant qu’il n’y pas d’islam sans la charia, en toute logique, il faudra que les adeptes de l’islam fassent un choix lourd de conséquence pour eux.

Geert Wilders dit clairement: qu’il n’a pas de problème avec les musulmans pris individuellement, mais considère que l’islam est un danger mortel pour nos sociétés. Au vu de ce qui se passe partout, où l’islam s’est installé chez nous aujourd’hui, et hier dans l’histoire, en Égypte, en Syrie, en Asie, en Afrique du Nord, en Grèce, dans le Caucase, en Espagne, l’islam ne laisse aucune place autre qu’à lui-même. C’est la désolation culturelle et religieuse, c’est l’esclavage et la dictature en plus de l’inégalité  des sexes. À chaque fois, il a fallu faire des guerres pour reconquérir nos territoires perdus, comme en Espagne, le Caucase, la Grèce !

Geert Wilders est un lanceur d’alertes. Il se bat pour la Hollande et au-delà, pour nous Européens !

Geert Wilders

Gérard Brazon (Liberté d’expression)


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 15/03/2017 17:26
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !