Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : Pour Nigel Farage, Marine Le Pen «renversera» l’UE si elle est élue, et il s’en réjouit [Actualité en France]




« 1 ... 48 49 50 (51) 52 53 54 ... 123 »

Re : Et si on faisait le pari de Marine ?

Et si on faisait le pari de Marine ?

Pourquoi ne pas tenter une politique qui ne pourra, qui ne peut pas,
être pire que celle que les gouvernements successifs nous ont offerte ?

Les Français seraient-il masochistes au point de réélire Hollande en son avatar ? Si l’on en croit un sondage révélé hier, c’est en effet le programme de M. Macron qui aurait leur faveur, avec 29 %, suivi des 144 propositions de Marine Le Pen avec 22 %, et celui de M. Fillon à 18 %. Vous me direz qu’il s’agit d’un sondage réalisé par Elabe et BFM TV, un institut de sondage dirigé par Bernard Sananès, qui appartient à… vous l’avez deviné : Patrick Drahi !

Dans ce sondage, les sondés de droite hors du FN adoptent le programme Fillon à 58 % et celui de Marine à 11 % ! Un terrible décalage qui pourrait en dire long sur le choix des électeur au second tour, puisque ce peuple de droite lui préfère à 24 % les inepties de Macron dont on peut affirmer que les sondés n’ont pas pris la peine de lire le programme, se contentant d’en écouter les belles phrases.

Et pourtant, si jamais Marine avait raison ? Si son programme détaillé en 144 recommandations étaient le seul qui bouleverse la donne, le seul qui fasse retrouver à la France sa grandeur d’antan ? Le seul qui, assurément, ne sera pas une répétition des quarante dernières années.

À l’évidence, Marine nous propose une voie qui est l’antithèse de celle de Macron, et souvent fort éloignée du programme conservateur de Fillon.

L’intention de Marine se fonde sur un principe très simple, trop simple diront ses détracteurs : celui de nous retrouver comme si l’Union européenne n’avait jamais existé. Avant 1993, date de la création de l’Union européenne, surtout avant 1999, lorsque l’euro fut adopté par onze pays, la France vivait plutôt bien. Le chômage était à 8 %, il est aujourd’hui à 10,3 %. La balance commerciale qui vient d’afficher, pour 2016, un déficit de 53,1 milliards d’euros avait, en 1997, un excédent de 23,1 milliards.

 Donc, retrouver des frontières et une monnaie nationale pour une réelle indépendance qui permettra d’exporter, selon son propre choix, et non pas de s’enfermer dans un marché clos, n’est sans doute pas la pire des politiques. Comme le démontrent de nombreux experts, prix Nobel, etc. Le retour au franc et à une souveraineté financière, économique et politique pourrait être l’atout qui sortirait la France de son marasme économique. Les chiffres et les statistiques dont je vous ferai grâce sont disponibles sur la Toile pour les sceptiques.

Marine Le Pen : Présidentielles 2017 - Au Nom du Peuple

Les Français craignent l’aventure proposée par Le Pen, mais ceux qui à longueur d’antenne nous expliquent que la sortie de l’Union européenne serait terrible et provoquerait la faillite de la France ne se rendent-ils pas compte que la France est déjà en faillite, que la dette abyssale de 2.300 milliards continue de grimper à raison de 100 ou 200 milliards chaque année (mais, au fait, c’est quoi, un milliard d’euros ?), que l’immigration devient irréversible et assassine notre civilisation ? Que, depuis vingt ans, nous avons tout perdu : notre prestige international comme notre joie de vivre ?

Alors, oui, pourquoi ne pas tenter une politique qui ne pourra, qui ne peut pas, être pire que celle que les gouvernements successifs nous ont offerte ? L’aventure de se retrouver Français et de conquérir à nouveau le monde comme une nation libre et indépendante ?

Alors, la gauche de Macron qui ne se veut pas gauche, le retour à une politique de droite qui ne sait plus où est sa droite… Oui, et si Marine avait raison ?


A VOIR AUSSI :

Publié le: 17/03/2017 03:53
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : À mon avis, ils savent que Marine va gagner…

JLC Marine

À mon avis, l’association de malfaiteurs qui nous sert de gouvernement sait, par différents Services, que Marine va gagner. Ou au moins le suppose-t-elle très, très fortement.

Pour étayer cette haute probabilité, observons deux faits récents :

D’abord le laisser-aller tout aussi anormal dans une société civilisée que dommageable et dangereux concernant les manifestations de ces dernières semaines. Voici donc les milices « Antifas », ces S.A. ou Chemises brunes du XXIe siècle qui agressent la police, cassent tout sur leur passage et tendent des embuscades aux autocars. Tout cela en plein État d’urgence et alors même qu’au moins dix policiers sont blessés par armes à feu au cours de ces faits, selon le témoignage d’un CRS d’Avignon entendu sur RMC hier, lequel précise que la « haute hiérarchie » a interdit d’arrêter les tireurs pourtant bien identifiés et localisés. Mais malgré tout cela, il se trouve encore des policiers qui ne voteront pas pour Marine.

Ensuite, on a pu entendre hier soir aux « informations » télévisées que ce qui nous sert de ministre de la Justice recommanderait de lever l’État d’urgence, puisque selon lui les nouvelles lois antiterroristes seraient suffisantes pour le remplacer -mais le plan Vigipirate serait toujours activé- allez comprendre… Évidemment, comme chacun sait, les lois terrorisent les terroristes ! Nos policiers auraient donc moins de possibilités, moins de protections juridiques, moins de justifications à assurer notre sécurité alors même que rien n’augure du meilleur dans l’immédiat.

La non-répression des attaques même avec armes à feu contre nos policiers et de la casse généralisée d’une part et l’éventuelle levée de l’État d’urgence d’autre part sont des armes à double effet : laisser s’installer le désordre quitte à lui permettre de devenir incontrôlable afin de placer le gouvernement suivant dans la plus grande difficulté… préparer la contestation au cas où ce même gouvernement suivant prendrait enfin des mesures de répression et de rétablissement de l’ordre républicain, en usant de ses pouvoirs régaliens quitte à utiliser l’armée avec tous ses moyens.

Cela ferait deux prétextes pour contester la légitimité et du gouvernement et de son action. Il se trouverait même nombre d’imbéciles pour se demander pourquoi, après des années de laxisme et d’abrogation de la loi « Anticasseurs », on en viendrait à nouveau à ne plus laisser ces pauvres « jeunes » s’exprimer en agressant la police et en détruisant le Bien commun. Nous les entendons d’ici crier au fascisme, soutenus par des associations, des syndicats et d’autres bandes de gauchos.

Bien sûr que si les socialauds détenant le pouvoir aujourd’hui étaient certains de voir d’autres mondialistes-traîtres-à-la-Patrie leur succéder, ils ne se feraient pas de soucis, en attendant la prochaine « alternance » si bien mise en place grâce au scrutin à deux tours. Au fait, lorsque des athlètes font la course, on ne demande pas aux deux premiers de refaire un tour de stade pour les départager… alors pourquoi faire différemment avec les élections présidentielles ?

Il est permis de fortement supposer que le pouvoir actuel sait que Marine va gagner puisque bien des gens voteront pour elle au premier tour afin de marquer leur ras-le-bol et par adhésion à son programme. Ils seront tant qu’elle pourrait même, peut-être, passer au delà des 51% et être élue dès ce premier tour. Elle devrait alors gratifier de son plus beau sourire ceux qui n’auraient pas voté pour elle au second tour s’il avait eu lieu. C’est peut-être cela qui pousse les minables à laisser aller encore plus le désordre et l’insécurité. Juste pour mettre Marine en difficulté si elle accède au pouvoir. Parce-que la Patrie, l’ordre républicain et notre sécurité, voyez-vous braves gens, ils s’en foutent comme de leur première prévarication !

Daniel Pollett

A VOIR AUSSI :

Marine Le Pen : "L'Europe est une accumulation de faiblesses"


http://www.youtube.com/embed/7614NnFN788



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 17/03/2017 04:16
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Pour Nigel Farage, Marine Le Pen «renversera» l’UE si elle est élue, et il s’en réjouit

Nigel Farage et Marine Le Pen

Nigel Farage, ancien dirigeant du UKIP et grand artisan du Brexit, s’est réjoui d’une possible élection de Marine Le Pen à la présidentielle française. Elle pourrait, selon lui, «renverser» le projet européen.

«Si vous êtes élue, vous renverserez tout ce à quoi la classe politique européenne a travaillé depuis la signature du Traité de Rome en 1957», a déclaré sur la radio LBC Nigel Farage en s’adressant à la candidate du Front national, Marine Le Pen. «Le projet européen ne peut pas survivre sans la France», a-t-il estimé.

A lire aussi :

Campagne Présidentielle 2017 de Marine Le Pen " Au nom du Peuple" - Front National patriote (89 articles)

Fillon : candidat de l'ultra libéralisme, de l'invasion migratoire, de la dette publique, du chômage (100 articles)
Médias enfumeurs et corrompus - La propagande anti-démocratique de la télévision totalitaire (31 articles)
Macron : en marche pour le pognon ! (160 articles)

Marine Le Pen avait auparavant déclaré que les Britanniques, en votant pour le Brexit, avait montré la voie aux Français. «Merci de nous avoir montré l’issue de cette gigantesque prison que représente aujourd’hui l’Union européenne», avait-t-elle dit.

Nigel Farage a par ailleurs qualifié les Français résidant au Royaume-Uni de «réfugiés». «Il y a 300 000 Français qui vivent, rien qu’à Londres [en réalité dans l’ensemble du Royaume-Uni], je les appelle des réfugiés. Ce sont pour la plupart des gens qui réussissent très bien. Ils sont venus à Londres parce qu’ils n’ont pas peur d’y être surtaxés», a-t-il dit.

Marine Le Pen s’est dite elle «convaincue» que certains Français reviendraient en France si elle était élue présidente en mai prochain.

Selon un sondage diffusé le 15 mars, la candidate Front national recueillerait 26,5% des voix au premier tour de l’élection présidentielle, talonnée par le candidat d’En Marche ! Emmanuel Macron. Au second tour, ce dernier l’emporterait avec 61,5% des voix contre 38,5% pour Marine Le Pen.

RT

A VOIR AUSSI :

http://www.l-union-fait-la-force.info

MARINE2017.FR

- @MarineLePen - marine_lepen (Instagram)

Marine2017 : vidéos sur Youtube

TOUTE L''ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL

PROJET PRESIDENTIEL 2017 de MARINE LE PEN
144 ENGAGEMENTS

Le programme de Marine pour l'Outre-Mer

Euro / monnaie nationale (désenfumage)

Tournée Marine 2017


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 17/03/2017 15:12
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 48 49 50 (51) 52 53 54 ... 123 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !