Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : Hollande abandonne Hamon, il votera Macron qui a d’ailleurs le même programme que lui [Actualité en France]




« 1 ... 50 51 52 (53) 54 55 56 ... 59 »

Re : «La France, elle est plus forte qu'il y a cinq ans» : François Hollande assume son bilan

Hollande Macron

Se livrant à un exercice d'auto-satisfecit devant des fidèles lors d'une réunion en Isère, le président a défendu son bilan tout en égratignant à la fois Benoît Hamon et Emmanuel Macron. Il a rappelé qu'il combattrait le FN «jusqu'au dernier jour».

Nul n'est jamais mieux servi que par soi-même. C'est cette devise que semble faire sienne François Hollande, qui s'exprimait devant une petite centaine d'élus et de militants socialistes de l'Isère à Crolles, samedi 18 mars. Il s'est, à cette occasion, livré à un plaidoyer en faveur de son bilan présidentiel, comme le rapporte Le Monde [Appelé aussi l'ImMonde]

«Je suis dans un travail de démolition» depuis cinq ans, blague François HollandeAssurant que ses deux anciens ministres devenus candidats, Benoît Hamon et Emmanuel Macron, sont satisfaits des résultats obtenus pendant le quinquennat, le président a assuré qu'ils «voudraient le dire mais n’y arrivent pas». «Allez savoir pourquoi !», a-t-il ajouté. «Alors je vais leur faire du bien, je vais le faire à leur place : oui, la France est dans un meilleur état que celle que j’ai trouvée en 2012», a-t-il martelé.

Après avoir renoncé à briguer un second mandat, François Hollande semble donc bien décidé à défendre son bilan. «La France, elle est plus forte qu’il y a cinq ans», a-t-il estimé. Pour preuve, le président a égratigné les différents points sur lesquels il estime que ses réformes ont porté leurs fruits. «Aujourd’hui, la croissance est repartie, le chômage recule, l’économie crée des emplois… Le déficit de l’Etat est à son plus bas niveau depuis 2008, le déficit commercial se réduit, l’investissement repart…», a-t-il assuré. «J’arrête là car je ne voudrais pas vous faire souffrir… Pas vous, ceux qui pourraient m’entendre», a-t-il conclu devant une salle clairsemée mais acquise à sa cause.

Le «combat» contre le Front national comme programme

S'il n'a toujours pas apporté de soutien explicite à Benoît Hamon, François Hollande n'a pas non plus fait de geste en direction d'Emmanuel Macron. Seul engagement certain de sa part : celui contre Marine Le Pen. Estimant qu'il lui appartenait de protéger les Français contre les «menaces», et cela «jusqu'au dernier jour», il a revendiqué son action dans un «combat mené avec obstination».

A lire aussi :

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (161 articles)
Philippot accuse Ruquier d'être un «militant anti-FN» et son émission d'être un «meeting»

Hollande: lâche, traitre, menteur, incapable. Il bousille la France et son peuple. Jusqu'à quand ? (157 articles)
Nouveaux programmes scolaires: islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs (189 articles)
Macron : en marche pour le pognon ! (167 articles)
Médias enfumeurs et corrompus - La propagande anti-démocratique de la télévision totalitaire
(33 articles)
Souvenez-vous patriotes la traque qui a été faite contre le Front National, lors des régionales, par les médias et les crapules UMPS :
Magouilles électorales : les grandes manœuvres "UMPS / RPS - UDI - FDG - EELV "ont commencé (89 articles)

***

Comme il l'avait déjà fait à plusieurs reprises les semaines passées, le président est donc sorti de son devoir de réserve pour condamner le FN qui veut «enfermer et recroqueviller la France». «Ce serait l'appauvrissement des Français», a-t-il assuré, si Marine Le Pen venait à être élue en mai prochain.

Plus généralement, François Hollande semble avoir voulu livrer une sorte de testament politique en mettant en garde contre la remise en cause de l'euro et de l'Union européenne. «Ce serait une sortie de route, une sortie de l'histoire, le village d'Astérix sans la potion magique», a-t-il affirmé. «Je me souviens du 21 avril 2002. Il ne faut pas attendre le lendemain», a-t-il encore prévenu, toujours sans laisser transparaître de soutien à un quelconque candidat.


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 19/03/2017 15:50
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Hollande abandonne Hamon, il votera Macron qui a d’ailleurs le même programme que lui

Macron Hollande argent vole

Il a décidé enfin décidé de sortir du bois, de cesser de tirer les ficelles de la marionnette Macron pour avouer qu’il s’agit bien de sa créature, qu’il a décidé de faire naître il y a deux ans.

Il est beau le PS.

Elle est belle la caricature de démocratie interne avec le vote des Primaires… qui n’a servi qu’à se débarrasser de Valls et Montebourg. Il fallait absolument faire élire un repoussoir et Hamon était le meilleur pour ce poste.

Ce n’est pas le débat d’hier soir qui va changer notre regard, celui des Français sur le pauvre taré obnubilé par le revenu minimum universel et l’école à la Belkacem, où démagogie et fric coulent à flots.

A lire aussi :

Macron : en marche pour le pognon ! (171 articles)
Pour Hollande, le programme de Macron serait un «copier-coller» du sien en 2012
Proche conseiller de Hollande, Bernard Poignant va quitter l'Elysée pour soutenir Macron 
«Je suis d'accord» : le mantra de Macron ne lui aura pas permis de rester zen pendant tout le débat
Hollande: lâche, traitre, menteur, incapable. Il bousille la France et son peuple. Jusqu'à quand ? (157 articles)

Hollande a appliqué notre méthode des Horaces, éliminant un à un tous les rivaux de Macron, son dauphin, son clone…

Le seul but de Hollande, une fois digérée la blessure d’amour-propre liée à sa propre déconfiture, c’est de faire en sorte de ressusciter via Macron et surtout d’avoir l’assurance que son oeuvre de destruction massive de l’Etat-nation France et de la civilisation occidentale sera pérennisée, aboutie.

Hollande estime que le programme de Macron est “un copier-coller du sien de 2012”

Présidentielle. Selon un article du magazine du Monde, François Hollande affirme en privé qu’Emmanuel Macron présente aujourd’hui un programme exactement identique à celui qu’il défendait en 2012.

François Hollande est embêté. Le président de la République ne sait pas quel candidat soutenir pour l’élection présidentielle. Le frondeur Benoit Hamon, qui a critiqué son action pendant le quinquennat, ou le traitre Macron qui l’a poignardé dans le dos après qu’il l’eut propulsé sur la scène politique ? Selon un article du magazine M, en privé, l’ancien premier secrétaire du Parti socialiste a fait son choix.

“François Hollande dit que cette élection était gagnable”

“Il ne croit pas qu’Hamon puisse présider avec le programme qu’il a” glisse un de ses proches aux journalistes du Monde. Il s’en veut, comme le confie aussi un membre du gouvernement : “François Hollande dit que cette élection était gagnable. Mais il a beau refaire le film dans tous les sens, il n’y a pas d’autres explications à sa non-candidature que ses propres erreurs”. Les journalistes ajoutent que le président se sent “bien plus en phase avec le programme d’Emmanuel Macron”, et précisent que, de l’aveu même du chef de l’Etat (qui n’est cependant pas cité), le projet du leader d’En marche! est “un copier-coller du sien de 2012”.


Publié le: 21/03/2017 16:11
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Quinquennat Hollande : 5 ministres démissionnés, 10 ministres en délicatesse avec la justice…

Hollande Etat paie
Magouilles UMPS : Maintenant Bruno Le Roux. La liste des mafieux UE-UMPS s'allonge (2 articles)

Combien de condamnés ? Combien de démissions ? Combien de démissionnés ?

5 MINISTRES DEMISSIONNES

Cahuzac, Ministre du Budget. 2013. Blanchiment de fraude fiscale.

Yamina Benguigui, Ministre délégué à la francophonie. Mensonge quand à sa déclaration de patrimoine ( comme Macron ? mais lui n’est pas poursuivi pour le moment…). 2014

Thomas Thévenoud, secrétaire d’Etat au commerce extérieur. 2014. Fraude fiscale.

Kader Arif. Secrétaire d’Etat aux anciens combattants, enquête pour favoritisme. 2014

Et à présent Le Roux...

10 MINISTRES OU SECRETAIRES D ‘ETAT AYANT EU DES SOUCIS AVEC LA JUSTICE

Quant aux Ministres et Secrétaires d’Etat qui, bien qu’ils aient déjà eu des ennuis avec la justice, ont sévi à la tête de leurs Ministères et administrations :

Jean-Marc Ayrault, délit de favoritisme dans l’attribution d’un marché public

Laurent Fabius, affaire du sang contaminé.

Ségolène Royal, condamnée en 2008 pour licenciements abusifs.

Christiane Taubira, condamnée en 2004  à verser 5300 euros à son ancien assistant parlementaire et à requalifier ses 2 CDD en CDI.

Arnaud Montebourg. Condamné en 2012 pour avoir injurié publiquement les anciens patrons de Sea France ; condamné également pour avoir atteint à la présomption d’innocence du sénateur PS Guérini.

Pierre Moscovici, condamné pour atteinte au droit à l’image, en 2001.

François Rebsamen : annulation de ses comptes de campagne en 2004,  il n’avait pas intégré sa tribune  politique dans le bulletin municipal de Dijon…

Aurélie Filipetti, condamnée à verser des dommages et intérêts à Voici

Harlem Désir : 18 mois de prison avec sursis pour emploi fictif et 30000 euros d’amende pour recel de biens sociaux entre 1986 et 1987.

André Vallini, poursuivi pour harcèlement moral, discrimination liée à l’âge… par son ancienne assistante parlementaire.

On pourrait évoquer aussi les amis politiques  de Hollande, en voici 7 au hasard…

Hidalgo, condamnée en 2012 à 40000 euros d’amende pour infraction à la législation sur la durée de travail. Pour un ex-inspecteur du travail, ça la fiche mal… Elle ne payait pas les heures supplémentaires.

Cambadélis, premier secrétaire du PS, condamné deux fois.  Pour emploi fictif dans un foyer de travailleurs immigrés et pour recel d’abus de confiance dans l’affaire des emplois fictifs de la MNEF.

Emmanuelli condamné en 1997 dans l’affaire URBA, mis en examen en 1998 (financement illégal du PS)

Huchon, prise illégale d’intérêts sur les marchés publics quand il était président de de la région IDF

Pierre Mauroy, abus de confiance

Ciot, premier secrétaire fédéral et collaborateur de Guérini

DSK, évidemment…

Quant aux maires, députés et sénateurs PS ayant eu des ennuis avec la justice, la liste en est longue comme un jour sans pain, extraits  :

Le sénateur PS Serge Andreoni

Le député PS Sylvie Andrieux

Le Maire François Bernadini

Le Député Erwann Binet 

Le Conseiller Régional Christian Bourquin 

Le Maire Pascal Buchet

Le Maire adjoint Yacine Chaouat 

Le Maire Dalongeville

Le Maire Delessard

Le Conseiller Général Destrade

Le vice-Président du Conseil général des Bouches du Rhône Janine Ecochard

Le député du Var Gaia 

Le président du conseil général Guérini

Le député-maire Kucheida

Le sénateur-maire Maheas

Le sénateur Pastor, notes de frais frauduleuses

Le sénateur Pradille pour faux et usage de faux, corruption….

Le maire Puigmal pour favoritisme dans l’attribution de marché

Le sénateur-maire Teulade

Le sénateur Vallini

Le seul et unique quinquennat Hollande restera dans l’histoire de France aussi calamiteux que les années Louis XVI ayant précédé et amené 1789.

Plus de 40 noms, appartenant tous au PS. Ayant continué leurs carrières politiques, ayant obtenu des postes de ministre… Ce n’est pas la morale qui les étouffe, au PS.

Moi Président a nommé un sacré paquet de copains et de coquins.

Moi Président a nommé un sacré paquet d’inutiles et d’incompétents.

Moi Président a nommé un sacré paquet d’incompétents, nuisibles qui plus est.

Tous pourris…

Christine Tasin


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 23/03/2017 11:19
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 50 51 52 (53) 54 55 56 ... 59 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !