Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : Racisme anti-blanc et anti-français dans les transports en commun [Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation]




« 1 ... 274 275 276 (277) 278 279 280 ... 318 »

Re : Le djihad vit de nos aides sociales

Le djihad vit de nos aides sociales


Les Djihadistes vivent des Prestations Sociales d’une Europe qu’ils aspirent à détruire

(Traduction du texte original: Jihadis Living on Support Payments from the Europe They Vowed to Destroy)

1°).- L’histoire d’Al Harith révèle la profondeur d’un des plus gros scandales européens : les djihadistes utilisent les aides liées au système de protection sociale pour financer leur « guerre sainte ».

2°).- L’Europe leur a tout donné : emploi, logement, aide sociale, allocations familiales, assurance chômage, prestations d’invalidité, aide financière d’urgence. Mais les extrémistes musulmans considèrent ce « Dependistan », – comme Mark Steyn appelle l’État-providence-, non comme un signe de générosité, mais comme une faiblesse. Ils trouvent juste que l’Europe contribue à sa propre destruction.

3°).- Pétris de certitude religieuse et de haine idéologique à l’égard de l’Occident, dispensés de l’obligation de s’assimiler aux valeurs et normes qui ont cours en Europe, nombre de musulmans européens se perçoivent comme les outils de destruction d’une civilisation épuisée.

4°).- Les politiques publiques devraient se donner pour objectif de sortir les gens de l’aide sociale – souvent considérée comme un frein à la recherche d’emploi – pour les guider vers plus de responsabilité individuelle. Des limites légales devraient être instituées à l’octroi des aides sociales : achat de drogues illicites, jeu, terrorisme ou, comme la liberté d’expression est limitée en Europe, incitation au terrorisme. Il est possible de créer et affiner une telle liste. Le non-respect de ces limites pourrait entraîner la perte des avantages sociaux. Cela contribuerait à lutter contre la ghettoïsation et l’islamisation des musulmans d’Europe. Le cycle de l’aide sociale et du djihad doit être stoppé.

A lire aussi :

Attentat musulman à Londres : Allah akbar frappe une fois encore "les kouffars"
[Allemagne] Attaque à la hache à la gare de Düsseldorf, au moins cinq blessés
Barcelone : quand les musulmans sont invités à se marier avec des Espagnoles pour répandre l'Islam
Clandestins musulmans: des centaines de plaintes pour "Haute Trahison" contre Merkel (2 articles)
[Belgique] « Molenbeek-sur-Djihad » : voyage au cœur de la capitale mondiale du terrorisme (4 articles)
[Belgique] Attentats musulmans à Zaventem ! Encore la mort ! Foutue politique imbécile d' islamo-collabos ! (126 articles)
[Belgique] La rentrée scolaire pourrait être décalée de trois jours pour l’Aïd el Kebir
[UE] Le SIEL porte plainte contre François Hollande, Angela Merkel et Jean-Claude Juncker,...
Eurabisation forcenée : accomplissement d’un Us-islamo-pangermanisme prévu depuis longtemps ?
L'islam, la plus grande machine de guerre de l'Histoire

L’affaire Al-Harith:

Il y a quatre ans, le journal libéral britannique, The Guardian, a publié un article sur les « survivants de Guantanamo ». Cette enquête sur les « victimes de cette « icône de l’arbitraire » américain », accordait une importance particulière aux « survivants britanniques de ce centre de détention surnommé le « goulag de notre temps ». La photo de Jamal al Harith illustrait l’article principal du dossier.

Al Harith, né Ronald Fiddler, chrétien converti à l’islam, doit à l’activisme de David Blunkett, ministre de l’ Intérieur de Tony Blair, d’avoir été libéré de Guantanamo Bay et rapatrié à Manchester.

A son retour en Angleterre, Al Harith a été salué comme un héros, une victime innocente de l’injuste « guerre contre le terrorisme » menée après le 11 septembre. The Mirror et ITV lui ont donné £ 60,000 (€ 73,000) pour le récit exclusif de son expérience carcérale à Guantanamo.

Al Harith a également été dédommagé à hauteur d’un million de livres par les autorités britanniques.

La victime du « goulag de notre temps » a pu s’offrir une très belle maison grâce à l’argent des contribuables.

Il y a quelques semaines, al Harith a fait son dernier « voyage » : il s’est fait exploser à Mossoul, en Irak, pour le compte de l’Etat islamique.

Al Harith avait également été embauché par l’organisation non-gouvernementale « CAGE » (anciennement « Cageprisonniers ») dans le cadre de son témoignage préconisant la fermeture du centre de détention de Guantanamo Bay.

Des personnalités comme Vanessa Redgrave, Victoria Brittain, Peter Oborne et Sadiq Khan ont apporté leur participation aux collecte de fonds de CAGE.

L’ONG a été financée par la Joseph Rowntree Trust, un fonds créé par le magnat du chocolat du même nom, et par la Fondation Roddick, l’association charitable d’Anita Roddick.

Al Harith fut même invité au Conseil de l’ Europe pour témoigner contre Guantanamo.

L’histoire d’Al Harith révèle la profondeur d’un des plus gros scandales européens : les djihadistes utilisent les prestations d’aide sociale versées à tous depuis le berceau jusqu’à la mort pour financer leur « guerre sainte ».

Il y a quelques jours, la presse du Danemark a révélé que le gouvernement danois a remboursé les dépenses de santé et d’invalidité d’extrémistes musulmans partis en Syrie pour l’Etat islamique.

« C’est un énorme scandale que l’argent de la caisse de prévoyance sociale du Danemark soit allé à des personnes parties en Syrie », a déclaré le ministre de l’ emploi Troels Lund Poulsen. Les terroristes qui ont frappé Paris et Bruxelles ont également utilisé le généreux système de protection sociale britannique pour financer leur djihad.

Un procès qui a eu lieu au Royaume – Uni a récemment révélé que Mohamed Abrini, connu comme « l’homme au chapeau » de l’attaque meurtrière à l’aéroport de Bruxelles, a touché 3.000 £ de prestations sociales avant s’envoler en direction de Paris, puis de disparaître.

Par Giulio Meotti
https://fr.gatestoneinstitute.org/1007 ... stes-prestations-sociales

Marcher sur des oeufs


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 23/03/2017 00:20
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Racisme anti-blanc et anti-français dans les transports en commun

RATP - affiche musique

Quel utilisateur des transports en commun n’a pas déjà été perturbé par le bruit causé par certains « jeunes » ? Rap et beuglements doivent être supportés par tous sous peine d’en venir rapidement aux mains avec des « jeunes » qui ne tolèrent pas la moindre critique.

A lire aussi :

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France  (177 articles)
Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (830 articles)
INOUÏ : des chauffeurs de bus « barbus » refusent de conduire si une collègue FEMME les a précédés!  (82 articles)

Mais les communicants de la société des transports en commun de Montpellier n’ont aucun scrupule à inverser la charge. Selon eux, c’est l’employé blanc revenant du travail en costume cravate qui rend le trajet « insupportable » à la pauvre jeunesse immigrée… 

Cela porte un nom : du racisme anti-blanc et anti-français

Pierre-Alain Depauw


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 23/03/2017 22:01
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Exclusif : Des dizaines de tombes juives détruites et/ou vandalisées au cimetière parisien de Pantin

tombes juives vandalisées

Les faits se seraient déroulées dans la nuit de jeudi à vendredi selon une source proche du cimetière.

Seuls, les carrés juifs et les tombes juives ont été visées. On compte au moins 20 tombes détruites et/ou vandalisées, les pierres tombales cassées ou tombées à terre.

Selon un responsable « officiel » du cimetière joint au téléphone, il s’agirait d’une « accident de voiture »… Mais connaissant la configuration du cimetière il est impossible qu’une voiture puisse faire autant de dégâts.

A lire aussi :

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (831 articles)

Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (60 articles)
Le jour où les Arabes sont devenus Palestiniens - A qui appartient vraiment la "Palestine" ? (9 articles)
"Tuez les juifs jusqu'au dernier" - Vidéo
Paris: Attaque violente de deux synagogues à Paris – des Juifs retenus en otage
De plus en plus de Juifs quittent la Belgique pour s’installer en Israël
Attaque meurtrière antisémite à Bruxelles... (Musée Juif) (40 articles)
Nouvelle agression anti-juive ! L'auteur n'est pas un membre du Front National
En France, il vaut mieux crier Mort aux juifs que se moquer de Taubira…
Embarrassant : l’histoire inventée du « peuple » palestinien contredite par un vieux timbre poste
Voir aussi sur l'Union Fait la Force avec le mot-clé "juif"
On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (178 articles)

Une voiture pourrait percuter 2 ou 3 tombes mais pas plusieurs dizaines… Il s’agit là d’une excuse de circonstance qui devra être confirmée ou infirmée par l’enquête.

Dernière mise à jour : Selon une nouvelle version circulant sur les réseaux sociaux, il s’agirait cette fois d’un accident d’un camion de la mairie de Paris qui aurait percuté les tombes… Cette explication est loin d’être convaincante.

Acte antisémite ou accident ? Aucun média n’a révélé cet incident.

Sandra Wildenstein pour Europe Israël News

Voici les photos prises cet après midi sur place :

tombes juives vandalisées

tombes juives vandalisées

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 25/03/2017 15:40
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !