Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : Attentat de Londres : seule Marine a quelques solutions [Actualité en France]




« 1 ... 57 58 59 (60) 61 62 63 ... 123 »

Re : Attentat de Londres : seule Marine a quelques solutions

Attentat de Londres : seule Marine a quelques solutions

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (178 articles)
Campagne Présidentielle 2017 de Marine Le Pen " Au nom du Peuple" - Front National patriote (100 articles)
Médias enfumeurs et corrompus - La propagande anti-démocratique de la télévision totalitaire (33 articles)
L’imposture des sondages : l’opinion publique manipulée

L’attentat meurtrier de Londres est un énième acte de guerre contre l’Occident, comme il y en a déjà eu partout en Europe et aux Etats Unis.

Nous sommes en guerre, nous le savons, et même les politiques sont contraints de l’admettre, après des années de politique de l’autruche ou de posture hypocrite.

Chaque jour nous apporte son lot de violences et de victimes innocentes, tuées au nom d’Allah.

Mais la question existentielle qu’aucun politique ne se pose est la suivante :

“L’Occident peut-il gagner cette troisième guerre que lui livre l’islam” ?

Evidemment, on entend déjà le chœur des pleureuses bien-pensantes  se répandre en lamentations : “Pas d’amalgame, nous ne sommes pas en guerre contre l’islam, mais contre les islamistes”.

Jolie formule, mais si on s’en tient à la définition du Larousse, il s’avère que bon nombre de pays musulmans sont islamistes et que la moitié des jeunes musulmans de France lorgnent vers la charia. Et la charia c’est le Coran, donc l’intouchable livre sacré de l’islam, vecteur de l’islamisme et du jihad dans ses versets les plus violents.

Ce n’est pas parce que tous les musulmans ne sont pas des terroristes, qu’ils sont tous de bons  républicains parfaitement intégrés. Loin s’en faut.

Il suffit d’écouter Erdogan “le modéré”, beau costard et fine moustache, pour voir que le grand amour Islam-Occident, n’est pas ce que les bobos nous vendent :

« Je m’adresse une nouvelle fois aux Européens. La Turquie n’est pas un pays qu’on peut bousculer, dont on peut jouer avec l’honneur, dont on peut expulser les ministres”.

« Le monde entier suit ce qu’il se passe de très près. Si vous continuez de vous comporter de cette manière, demain, aucun Européen, aucun Occidental ne pourra plus faire un pas en sécurité, avec sérénité dans la rue, nulle part dans le monde”.

Voilà le véritable Erdogan. A la moindre contrariété, les menaces pleuvent. On imagine le calvaire que subirait l’Europe avec 80 millions de Turcs, chaque jour plus exigeants et plus intransigeants ! Ce serait la fin de l’Europe chrétienne.

Nous prétendons combattre le seul islamisme, mais nous copinons avec l’Arabie, pays le plus islamiste qui soit avec son wahhabisme moyenâgeux qu’elle promeut impunément en Europe. Assez d’hypocrisie.

Larousse : “L’islamisme est un mouvement regroupant les courants les plus radicaux de l’islam, qui veulent faire de celui-ci, non plus essentiellement une religion, mais une véritable idéologie politique par l’application de la charia et la création d’Etats islamiques intransigeants”.

Un islamiste est un musulman pratiquant qui applique rigoureusement le Coran. C’est donc un “bon musulman” qui respecte la loi divine, la parole d’Allah considérée au dessus des lois républicaines.

Dans ces conditions, le musulman laxiste dans sa pratique religieuse, le musulman dit  “modéré” sur lequel tous les politiques misent pour sauver la paix civile, n’est en fait qu’un apostat aux yeux d’un fidèle qui pratique assidûment le Coran.

L’intégration d’un musulman est donc d’autant plus difficile qu’il est un bon pratiquant. Et on constate que la fréquentation des mosquées se généralise…

Le temps et la démographie jouent contre l’Occident.

L’islam est une religion de guerre qui s’est répandue par le sabre, conquérant dès le 7ème siècle la Palestine, l’Egypte, la Perse, l’Inde, l’Afrique du Nord et l’Espagne. Prétendre que l’islam est religion de paix est une escroquerie.

Les historiens disposent de témoignages de pays conquis et parlent plutôt du “glaive barbare et sauvage des Arabes, dégainé et plein d’une cruauté véritablement diabolique”. “Massacres, pillages, incendies et captivité pour les femmes et les enfants”. Cette barbarie explique la rapidité des conquêtes.

Charles Martel nous sauva la mise en 732.

La deuxième vague d’expansion musulmane démarra au 13ème siècle, avec la conquête de Constantinople et l’invasion des pays de l’Europe de l’Est.

Ce n’est qu’en 1683 que les armées de l’Empire ottoman furent mises définitivement en déroute à Vienne.

Le jihad du 21e siècle est donc la troisième tentative de conquête de l’Occident par le monde musulman. Conquête qui ne se fait plus par l’épée, mais par l’immigration avec des revendications communautaristes toujours plus nombreuses. A cette conquête insidieuse, s’ajoute la violence du terrorisme.

C’est par le nombre et la peur que l’islam veut conquérir l’Europe. Il est en bonne voie, compte tenu de l’aveuglement de nos élites qui ont pour seule politique le renoncement permanent face aux intégristes.

Il y avait 40 millions d’Arabes il y a un siècle, ils sont près de 400 millions, pour 1,5 milliard de musulmans.

Pierre Lellouche, dans son livre “Une guerre sans fin”, analyse en profondeur ce nouveau défi que l’islam lance à la France. Un Lellouche qui a perdu ses illusions.

Refus de s’intégrer, déséquilibre démographique largement défavorable aux natifs, renoncement à nos propres valeurs au nom des droits de l’homme et du vivre ensemble, amènent l’auteur à ce constat essentiel : “Le terrorisme islamiste est une menace moins existentielle que l’islamisation de la société”.

Charia ou République, tel est le choix que doivent faire les musulmans.

Autrement dit, de ce choix vital, découlera la paix ou la guerre civile.

En attendant, Lellouche exprime clairement les mêmes choix que Marine.

Suppression du droit du sol et du regroupement familial, expulsion des délinquants étrangers, sortie de l’espace Schengen et de la Cour européenne des droits de l’homme.

Et Zemmour conclut magistralement sur le livre de Lellouche :

“La France peut-elle rester la France en changeant de peuple”.

Paul Weston, homme politique anglais opposé au multiculturalisme et à l’islamisation de l’Europe, exprime clairement le défi que pose l’islam du 21e siècle.

“Ce que veut l’islam, c’est un califat mondial.”

“Il y a conflit partout où l’islam est en contact avec le non-islam”.

Il dénonce la “soumission lâche” des politiques. Notamment en France où le pouvoir déverse de l’argent dans les banlieues où s’applique la charia.

Le pompon revient au ministre suédois Jens Orback :

“Nous devons être ouverts et tolérants envers l’islam et les musulmans parce que lorsque nous serons une minorité, ils seront ouverts et tolérants envers nous” !

Un véritable bourgeois de Calais donnant, la corde au cou, les clés de la ville aux Anglais ! Encore un qui n’a jamais lu le Coran.

Weston cite le cas d’un historien emprisonné pour ses thèses négationnistes, alors que certaines écoles anglaises n’enseignent plus l’Holocauste parce qu’il va à l’encontre des croyances négationnistes musulmanes ! Justice à deux vitesses.

Les syndicats d’enseignants estiment qu’enseigner les valeurs britanniques est raciste ! Quant à la BBC, elle est “antichrétienne et pro-islamique” dit Weston.

“Les politiciens européens se soumettent car ils sont terrifiés par l’islam”.

Weston envisage 5 options :

1° L’islam s’intègre et nous vivons heureux.

Impossible, l’islam du 21ème siècle n’ayant pas évolué depuis Mahomet.

2° La démographie permet aux musulmans de prendre le dessus et d’imposer la charia.

Weston écarte cette possibilité et juge qu’une riposte s’opposera à la charia.

3° L’Europe se réveille et expulse tous les musulmans.

Option écartée puisque l’Europe veut une immigration massive d’ici 2050.

( Eurabia de Bat Ye’or )

4° “Les musulmans modérés reprennent leur religion pacifique aux mains des “fondamentalistes”, lesquels ne sont pas représentatifs de l’islam, selon nos médias”.

Mais où sont les modérés ? On ne les voit jamais manifester pour une religion de paix. La vérité est qu’ils ont peur des islamistes tout comme nos politiques. Option écartée. Les “modérés” ne bougeront jamais.

5° Résistance et contre-attaque.

Weston est en total désaccord avec les capitulards qui pensent que les carottes sont cuites.

Il pense au contraire que la confrontation est inévitable car l’Europe n’acceptera pas la transformation raciale et culturelle sans réagir. Question de survie.

Le sommeil européen ne va pas durer. Il y aura tôt ou tard un attentat de trop qui va réveiller les consciences.

“Et la spirale s’enclenchera”…”Ainsi commence la guerre civile”.

Pour Weston, le salut viendra encore des Etats-Unis qui amèneront troupes et armements. La menace nucléaire venue du Pakistan ou de l’Iran, serait fatale à ces deux pays.

Selon Weston, ce scénario catastrophe est inimaginable pour nos immigrationnistes bien-pensants. Mais c’est précisément leur renoncement permanent et leur aveuglement qui nous y conduit.

A ceux qui crient à la paranoïa, Weston répond qu’il attend une démonstration argumentée de ses opposants lui prouvant qu’il a tort.

En attendant, il croit la guerre inévitable et “ce sera une tragédie pour l’Occident, pour l’islam et pour toute l’humanité.”

Après ce scénario catastrophe revenons en France.

Seule Marine a pris la mesure du danger. Les inconditionnels de JMLP la critiquent beaucoup, mais ce qu’elle veut tenter mérite d’être soutenu.

Fermer les frontières est un impératif si on ne veut pas aggraver le mal.

Ensuite, essayer d’intégrer les musulmans qui rejettent la charia, et combattre sans relâche les intégristes et ceux qui les financent et les soutiennent, est une option qu’il ne faut pas écarter.

Ce n’est qu’en cas d’échec qu’il faudra se préparer à la phase 5 que prévoit Weston.

Mais ce qui est certain, c’est que Macron ou Fillon ne fermeront jamais les frontières et aggraveront le risque de guerre civile.

Seule Marine a une chance de nous l’éviter. Si les Français étaient lucides et conscients du risque de guerre civile qu’ils font courir à leurs enfants, Marine ferait 70% dès le premier tour !

Mais visiblement, l’heure n’est pas encore au réveil salutaire.

Jacques Guillemain


A VOIR AUSSI :

Nicolas Bay invité de "/.Pol"

Nicolas Bay sur France 2


https://www.youtube.com/watch?v=bi4VCMoi1Cw&feature=youtu.be

Gilles Pennelle réagit au ralliement de Jean-Yves Le Drian à Macron

Gilles Pennelle réagit au ralliement de Jean-Yves Le Drian à Macron - Au Nom du Peuple


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 24/03/2017 04:06
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Marion Maréchal-Le Pen | Entretien choc : “Marine Le Pen a un projet conservateur”

Marion Maréchal Le Pen : Marion Maréchal-Le Pen: “Marine Le Pen a un projet conservateur”

Benjamine de l’Assemblée Nationale, Marion Maréchal-Le Pen est souvent considérée comme l’incarnation du courant conservateur du Front National. A 30 jours du premier tour de l’élection présidentielle, le député du Vaucluse a accepté de répondre aux questions de TVLibertés.

Interrogée par Elise Blaise et Martial Bild, elle revient sur son engagement total dans la campagne de Marine Le Pen et évoque son avenir en cas de possible victoire du FN en mai prochain. Marion Maréchal-Le Pen répond aussi sur ses relations avec Florian Philippot et sur les accusations de Christian Estrosi sur ses sympathies pour le mouvement identitaire et su sa prétendue attitude « non-républicaine ». Marion Maréchal Le Pen consacre une grande partie de l’entretien, d’une durée totale de quarante cinq minutes minutes, à l’évocation de  trois grands thèmes de la campagne de Marine Le Pen :  les reformes institutionnelles et sociétales, les réformes économiques et la très controversée politique de sortie de l’euro et les questions essentielles de politique internationale. La nièce de Marine Le Pen nous livre également ses impressions et ses attentes dans cette campagne troublée par les accointances politico-judiciaires. Elle se tient prête à occuper la place où elle sera jugée la plus utile. Un entretien en totale liberté avec celle qui inspire désormais une grande partie de la jeunesse patriote.

A lire aussi :

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France  (179 articles)
Campagne Présidentielle 2017 de Marine Le Pen " Au nom du Peuple" - Front National patriote (102 articles)
Marine Le Pen répond à vos questions... (3 articles)


http://www.youtube.com/embed/MZ3-R59qamQ

MARINE2017.FR

- @MarineLePen - marine_lepen (Instagram)

Marine2017 : vidéos sur Youtube

TOUTE L''ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL

PROJET PRESIDENTIEL 2017 de MARINE LE PEN
144 ENGAGEMENTS

Le programme de Marine pour l'Outre-Mer

Euro / monnaie nationale (désenfumage)

Tournée Marine 2017



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 25/03/2017 17:37
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Rencontre Marine-Poutine : c’est cela l’avenir de l’Europe

Marine Le Pen et Poutine

Alors que Mama Merkel embrassait les réfugiés syriens, accueillis à bras ouverts, alors qu’elle a reçu Fillon et Macron, futurs partenaires potentiels, elle refuse obstinément de recevoir Marine, candidate à l’élection présidentielle, présidente du premier parti de France et en tête des sondages du premier tour.

Quel mépris pour la démocratie, quel mépris pour le peuple français !

Elle devrait se souvenir que c’est ce même peuple français, qui, le premier, a tendu la main aux Allemands que toute l’Europe haïssait, après la guerre.

Sans le rapprochement entre de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer, il n’y aurait jamais eu d’Europe et peut-être jamais eu de paix durable sur le continent.

Comprenne qui pourra. Merkel préfère copiner avec Erdogan, qui hait l’Occident, qui l’insulte copieusement, l’humilie régulièrement et la traite de néo-nazie !


https://www.youtube.com/watch?v=pKc4qYBuXH8

Mais heureusement, Poutine n’est pas le chef d’Etat borné, intoxiqué au poison du politiquement correct. Poutine, c’est un pragmatique, au jugement infiniment plus lucide que la classe politique européenne qui ne comprend strictement rien aux dangers qui menacent l’Occident et ne voit même pas où sont ses intérêts.

Marine a donc été reçue par Poutine au Kremlin. Une marque d’intérêt exceptionnelle de la part du chef d’Etat envers une candidate non encore élue.

“Nous ne voulons en aucun cas avoir de l’influence sur les événements à venir, mais nous nous réservons le droit de communiquer avec les représentants de toutes  les forces politiques du pays…”

“Il est intéressant d’échanger avec vous sur la façon de développer nos relations bilatérales et la situation en Europe. Je sais que vous représentez un spectre politique européen qui se développe assez rapidement” a t-il ajouté.

Marine Le Pen et Poutine

Si la montée du populisme effraie les dirigeants européens, elle est perçue par Poutine comme une vague de fond durable avec laquelle il faut donc compter.

On est loin de l’aveuglement des élites européennes, qui s’imaginent pouvoir diriger éternellement contre leurs propres peuples. Poutine a tout compris.

Pas étonnant que ce patriote ait redonné toute leur fierté aux Russes !

Auparavant Marine avait rencontré le président de la Douma, la chambre basse du parlement russe, Viatcheslav Volodine.

“Je souhaite développer les relations avec la Russie  dans le cadre de cette longue histoire qui lie nos deux pays” a dit Marine, citant notamment la guerre contre le terrorisme.

Marine a toujours prôné un rapprochement avec la Russie. Elle a raison.

Elle approuve à juste titre l’annexion de la Crimée en 2014.

La Crimée est russe depuis le règne de Catherine II. Elle a été cédée à l’Ukraine en 1954 par Khrouchtchev, ce qui ne prêtait guère à conséquence puisque l’Ukraine faisait partie de l’empire soviétique de l’époque. L’éclatement de l’URSS a changé la donne. 95% des Criméens ont souhaité le retour dans le giron de Moscou.

Les hypocrites Occidentaux, qui hurlent à la violation du droit international, devraient se souvenir comment ils ont dépecé la Serbie en 2008, en déclarant de façon unilatérale l’indépendance du Kosovo, berceau de la nation serbe.

A l’époque, Poutine avait soutenu son allié serbe et prévenu l’Occident que cette ignominie ne resterait pas sans réponse.

L’annexion de la Crimée n’est donc que le retour du boomerang du Kosovo.

Le résultat de cette monumentale erreur occidentale est que le Kosovo est devenu un Etat mafieux largement financé par l’Arabie et les monarchies du Golfe. C’est un réservoir de jihadistes.

Les Occidentaux ne savent même plus qui sont leurs amis et leurs ennemis.

En attendant, cette rencontre avec Vladimir Poutine à Moscou, donne à Marine une dimension internationale que la classe politique française lui conteste.

La grande différence entre Poutine et les dirigeants européens, c’est que Poutine reconnaît le poids électoral de Marine et la respecte, alors que les élus européens méprisent les patriotes qui votent FN.

Mais c’est Poutine qu’on accuse de violer la démocratie !

Jacques Guillemain

A VOIR AUSSI :

Discours de Marine Le Pen à N'Djaména (23/03/2017) | Marine 2017


https://www.youtube.com/watch?v=NVCWFA92Ow


MARINE2017.FR

- @MarineLePen - marine_lepen (Instagram)

Marine2017 : vidéos sur Youtube

TOUTE L''ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL

PROJET PRESIDENTIEL 2017 de MARINE LE PEN
144 ENGAGEMENTS

Le programme de Marine pour l'Outre-Mer

Euro / monnaie nationale (désenfumage)

Tournée Marine 2017



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 25/03/2017 20:27
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 57 58 59 (60) 61 62 63 ... 123 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !