Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : Revenu universel : 4 Français sur 5 n'en veulent pas [Actualité en France]




« 1 (2) 3 »

Re : Xavier Raufer : Une partie de la gauche est dans le déni et la trahison la plus épouvantable !
#4

Xavier Raufer : Une partie de la gauche est dans le déni et la trahison la plus épouvantable !

Lord du « Grand Débat », Benoît Hamon a accusé Marine Le Pen d’être « une droguée aux faits divers ».

Pour Xavier Raufer, les « faits divers » n’existent pas, ils sont une invention de journalistes bobos : il y a des pillages, des persécutions dans les quartiers modestes, des cambriolages, des agressions, des femmes violées, des vieux dépouillés – et torturés, parfois – dans leur appartement… Seuls les journaux de province le rapportent, quand la grande presse nationale – qui appartient à des milliardaires – l’omet.

C’est cela, dont parle Benoît Hamon, avec un effrayant mépris de classe. Mais c’est la réalité criminelle !

Xavier Raufer
Docteur en géopolitique et criminologue


A lire aussi :

"France Orange Mécanique"- Marine et l'Institut Pour La Justice: Lisez le livre d'URGENCE (22 articles)
France Orange mécanique, Reconquista, Sale blanc… trois succès qui sentent bon le printemps français m


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 25/03/2017 10:14
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Revenu universel : 4 Français sur 5 n'en veulent pas
#5

Benoit Hamon - Revenu universel  4 Français sur 5 n'en veulent pas

Election présidentielle.
Selon une étude réalisée pour le ministère de la Santé,
le grand projet voulu par Benoît Hamon ne suscite pas l'engouement des électeurs.

La mesure-phare du projet de Benoît Hamon a du mal à séduire les Français. Selon une étude BVA pour la Drees, la direction des études statistiques du ministère de la santé, à peine 19 % des personnes interrogées se déclarent favorables à la mise en place d'un revenu universel “quelles que soient les ressources des personnes”. A la place, les Français semblent privilégier un système différencié : soit un revenu universel réservé aux seules personnes modestes (37 % privilégient cette solution), soit -le plus souvent- le maintien des prestations telle qu'elles existent actuellement.

15 % des Français savent précisément de quoi il s'agit

Avant même de recueillir l'assentiment ou l'opposition des Français, le problème du revenu universel semble être que peu comprennent réellement de quoi il s'agit. Plus de la moitié des personnes interrogées pour ce sondage affirment ne pas savoir de quoi il s'agit, quand à peine 15 % déclarent s'en faire une idée précise. A moins d'un mois du premier tour, Benoit Hamon a du pain sur la planche…


Publié le: 29/03/2017 02:31
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Les fréquentations nauséabondes de Benoît Hamon
#6

Les fréquentations nauséabondes de Benoît Hamon - Au Nom du Peuple

Décidément, Benoit Hamon a choisi son camp…

Ce jeudi, Benoît Hamon était à Béziers. L’occasion pour lui – on n’a pas de mal à l’imaginer – de dire tout le mal qu’il pense de Robert Ménard, le maire de la ville. Tout y est passé : racisme, xénophobie, islamophobie… La panoplie complète des poncifs d’une gauche à bout de souffle et prête à tout pour séduire un électorat issu de l’immigration. Faute de convaincre une classe ouvrière qu’elle n’a cessé de trahir.

De ce périple en terre biterroise, on n’aurait rien à retenir si ce n’est un moment tout simplement sidérant. Entouré de ce qui reste de socialistes – en fait, bien peu de monde -, le porte-drapeau du Parti du même nom s’est offert une promenade dans le quartier de La Devèze, un quartier « difficile » comme on dit pudiquement.

A lire aussi :

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (187 articles)
Campagne Présidentielle 2017 de Marine Le Pen " Au nom du Peuple" - Front National  (113 articles)
Marine Le Pen répond à vos questions...

Macron : en marche pour le pognon ! (201 articles)
Fillon : candidat de l'ultra libéralisme, de l'invasion migratoire, de la dette publique, du chômage  (105 articles)
Hamon s’y croit, le pauvre  (6 articles)
La terrible et criminelle "bevue" de Jean-Luc Mélenchon (5 articles)
Hollande: lâche, traitre, menteur, incapable. Il bousille la France et son peuple. Jusqu'à quand ? (165 articles)
Nouveaux programmes scolaires: islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs (193 articles)
Médias enfumeurs et corrompus - La propagande anti-démocratique de la télévision totalitaire (39 articles)

Entre deux selfies et quatre poignées de mains, approuvant de la voix les tirades anti-Ménard des militants « associatifs », Benoît Hamon a pris la peine et le temps de saluer les plus islamistes d’entre eux.

Ceux-là même qui perturbent régulièrement les séances du conseil municipal, insultent la police, manifestent sous les fenêtres du maire.

Surtout, le prétendant à l’Elysée n’a pas hésité à s’afficher avec l’un d’entre eux, connu de toute la ville. Le dénommé Mehdi Roland. Ce converti proposait, il y encore peu sur son Facebook, une image de Marianne… décapitée. Dont la tête avait été remplacée par… un Coran !

Un agitateur islamiste parfaitement identifié des responsables socialistes qui accompagnaient l’ancien ministre de l’Education nationale. Mais pourquoi se seraient-ils gênés ? Le sous-préfet local n’est-il pas le premier à l’inviter, en toute connaissance de cause, quand il s’agit de fêter… la république !

Une poignée de mains symbolique pour celui qui aime aujourd’hui se faire appeler par ses supporters « Bilal Hamon ». Faut-il rappeler que le candidat à la présidentielle osait justifier l’interdiction des femmes dans certain café de Sevran par cette phrase : « Historiquement, dans les cafés ouvriers, il n’y avait pas de femmes… »

Décidément, Benoît Hamon a choisi son camp…


Robin de La Roche


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 31/03/2017 17:13
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !