Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> JT - J-5 : le point sur la campagne présidentielle - TV Libertés [Actualité en France]




« 1 ... 74 75 76 (77) 78 79 80 ... 123 »

J-5 avant le 1er tour : Marion Maréchal-Le Pen lance un appel ! | Marine 2017

J-5 avant le 1er tour  Marion Maréchal-Le Pen lance un appel - Au Nom du Peuple

A cinq jours du premier tour de l’élection présidentielle, Marion Maréchal-Le Pen a enregistré une vidéo appelant à ne pas céder au vote utile, dont « la France crève » depuis trente ans. Se référant à la victoire de Trump ou de celle du Brexit, et aux 48 % obtenus par Norbert Hofer en Autriche, elle affirme, d’un ton particulièrement détendu qui tranche avec la nervosité ambiante :

« Votez donc Marine. Votez pour la candidate de la France. Votez pour la candidate des Français de cœur ou des Français d’héritage. Votez tout simplement pour l’intérêt national et pour l’intérêt de vos enfants. »


https://www.youtube.com/watch?v=CHTBwqJrs00

 

MARINE2017.FR

- @MarineLePen - marine_lepen (Instagram)

ENL - Europe des Nations et des Libertés

Marine2017 : vidéos sur Youtube

TOUTE L''ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL

PROJET PRESIDENTIEL 2017 de MARINE LE PEN
144 ENGAGEMENTS

Projet présidentiel de Marine Le Pen - Livrets thématiques

Le programme de Marine pour l'Outre-Mer

Euro / monnaie nationale (désenfumage)

Tournée Marine 2017


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 18/04/2017 18:25
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


JT - J-5 : le point sur la campagne présidentielle - TV Libertés

J-5  le point sur la campagne présidentielle - Journal du mardi 18 avril 2017

Dernière démonstration de force pour Marine Le Pen. Lundi, la présidente du Front National était en meeting au Zénith de Paris. Plus de 6000 personnes étaient au rendez-vous, après avoir bravé les rassemblements d’une centaine de militants violents d’extrême-gauche. Gilbert Collard, le député du Gard a d’ailleurs été pris à parti dès son arrivée à proximité du Zénith… Des violences qui ont ensuite mis à feu et à sang le quartier… Reportage en immersion.  

A l’intérieur du Zénith, l’ambiance était survoltée. Marine Le Pen a livré un discours résolument ancré à droite. La candidate a insisté sur les droits des Français à vivre selon leurs traditions et coutumes, sans avoir à subir les conséquences de l’immigration massive.

1) Islam / UOIF : changement de nom et revendications

2) Guyane / La pression monte

3) Economie / Prelevement à la source : le risque “d’accident industriel”

4) International / Turquie : Erdogan, le nouvel Atatürk ?

5) L’actualité en bref

Le discours de Marine Le Pen a été perturbé par une militante d’extrême-gauche dépoitraillée… En effet, une Femen est parvenue à monter sur scène, avant d’être rapidement immobilisée par le service d’ordre… L’effet a été plutôt raté puisque l’arrestation a ravi la salle. Marine Le Pen a d’ailleurs donc profité de l’occasion pour insister sur les droits des femmes.

Dans cette dernière ligne droite, Marine Le Pen a donc fait le choix de muscler son discours sur l’immigration. C’était le cas dans son meeting de Paris, lundi, mais c’était aussi le cas à la réunion de Perpignan, samedi. En effet, la candidate du Front National, a pointé du doigt les dérives communautaires auxquelles il fallait s’attendre dans le cas d’une élection d’Emmanuel Macron.

Et Emmanuel Macron justement, était aussi en meeting dans la Capitale lundi. Pour lui, le rendez-vous était fixé l’après-midi à Bercy. Selon l’organisateur, environ 20 000 personnes étaient présentes. A 5 jours du premier tour, l’ancien banquier se sentait pousser des ailes… Surtout lorsqu’un fan lui a fait une véritable déclaration.

De bons sentiments, mais toujours pas de programme. Le registre du meeting d’Emmanuel Macron était donc surtout marketing… en effet, comme à son habitude, le poulain de François Hollande a enchaîné les phrases vides de sens… Florilège.

Au moins lundi à Bercy, Emmanuel Macron comprenait ses phrases vides… ce qui n’est pas toujours le cas. Dans son discours sur l’enseignement… il s’était un peu emmêlé les pinceaux.

De son côté, le candidat de la France Insoumise continue sa progression dans les sondages. Selon l’étude de l’Ifop, il est désormais le 3è homme derrière Emmanuel Macron et Marine Le Pen… et surtout, devant François Fillon. En meeting à Toulouse, Jean-Luc Mélenchon a une nouvelle fois marqué le coup. 70 000 spectateurs présents selon La France Insoumise, 30 000 seulement selon le parti communiste… même si les camarades n’avaient pas accordé leurs violons, il y avait du monde.

Mélenchon n’a pas tremblé devant les critiques vis à vis de sa proposition de rejoindre l’Alliance bolivarienne…

Mélenchon n’a pas non plus manqué l’occasion de revenir sur ses principaux adversaires. Marine Le Pen et François Fillon

Après son succès à Toulouse. Le candidat insoumis ne comptait pas laisser la capitale à ses rivaux. Lundi, il était en région parisienne, à bord d’une péniche pour aller à la rencontre de la banlieue…

Du côté de François Fillon., l’agenda était également serré. En meeting dans le Sud-Est à Nice, dans le fief de Christian Estrosi. Après avoir été copieusement hué à Toulon, le président du conseil régional de Provence-Alpes-Côtes-d’Azur n’a pas non plus été accueilli avec fougue par ses administrés… Il a tenté de séduire en se lançant dans une virulente critique de Marine Le Pen et plus encore de Marion Maréchal Le Pen, son adversaire directe en région… Le député républicain n’a pas lésiné sur les caricatures.

François Fillon. a voulu jouer la carte du rassemblement. Après avoir fait applaudir Eric Ciotti et Christian Estrosi… il s’est livré à un discours gaulliste, très critique à l’égard du quinquennat Hollande.

Contenir la marée… ce n’est pas une mince affaire. En effet, la campagne est de plus mouvementée… avec des risques terroristes qui viennent désormais perturber la dernière ligne droite. En effet, deux hommes ont été arrêtés à Marseille… Ils sont suspectés d’avoir préparé un attentat contre François Fillon.

Retour sur cet attentat en préparation : deux individus radicalisés ont été arrêtés ce mardi matin à Marseille. Il s’agirait de Mahiedine M et de Clément B. .Des perquisitions ont eu lieu en milieu de journée au domicile des deux suspects. Des armes et des explosifs ont été découverts. Âgés de 23 et 29 ans, ils sont suspectés par les enquêteurs d’avoir préparé un attentat.

La photo des suspects avaient été transmises la semaine dernière aux services de sécurité des candidats à l’élection présidentielle. Des mesures de sécurité renforcées avaient été mises en place pour les meetings de François Fillon à Nice et Montpellier. Des membres du raid et des tireurs d’élites avaient été déployés. Plus de 50 000 policiers et gendarmes, appuyés par les militaires de l’opération Sentinelle, seront mobilisés pour assurer la sécurité de l’élection présidentielle lors de chaque tour.  

1) Islam / UOIF : changement de nom et revendications

Une fin de semaine riche en revendications communautaires ! Entre les prières de rue et le grand raout de l’UOIF, Paris et sa banlieue ont connu une fin de semaine pleine d’émotions ! Olivier Frèrejacques

Prières de rue à Clichy ! Des dizaines de musulmans ont bloqué la circulation vendredi soir pour réclamer la construction d’une mosquée ! Une revendication qui ne se cache pas puisqu’il ne s’agit pas d’un simple bâtiment de prière mais bien d’une “grande mosquée”.

Et c’est en pleine rue que l’imam du coin prêche, en arabe, au milieu de ces Clichois de confession mahométane…

Le mot d’ordre pour les musulmans de Clichy : obtenir un lieu de culte… Un lieu de culte près de chez eux. Au premier abord, il s’agit d’un besoin de proximité…

Mais très rapidement, il n’est plus seulement question de la proximité du lieu de culte pour les vieilles personnes mais aussi pour les générations à venir dont les parents sont désireux qu’elles se forment à l’enseignement islamique…

“Besoin d’apprendre ses racines”, c’est bien toute l’ambiguïté des revendications islamiques qui se font parfois au nom de la République comme l’indique l’affiche derrière l’imam de Clichy.

Revendication d’une mosquée à Clichy et grand raout de l’islam en France au Bourget en Seine- Saint-Denis ! L’occasion pour l’UOIF : l’Union des Organisations Islamiques de France de changer de nom et devenir… les “Musulmans de France”. Une manière de donner un côté bleu blanc rouge à l’organisation. Très vite, le voile est levé quand on voit l’intervention du président de l’organisation, Amar Lasfar, qui peine à tenir plus de 3 phrases sans utiliser l’arabe…

Même lieu mais avec quelques heures de différence seulement, on retrouve le même Amar Lasfar disserter en tenue occidentale et sans difficulté, cette fois à ne parler que français devant un parterre d’officiels allant de préfets aux  ambassadeurs de pays étrangers musulmans.

Quel message transmettre avec le changement de nom ? La réponse est simple, après plusieurs attentats islamistes sur le sol français, commis notamment par des musulmans de nationalité française, l’organisation veut polir son image et mettre en avant le “côté citoyen” des propres mots d’Amar Lasfar…

En attendant la suite, l’organisation islamique “Les Musulmans de France” a d’ores et déjà pris sa première position politique… Dans la neutralité qui caractérise l’organisation, son président, a appelé, avec ses mots, à voter en âme et conscience…

Voter en âme et conscience mais pas seulement… Amar Lasfar a tout de même attaqué Marine Le Pen en affirmant que son devoir est de dénoncer le “danger de l’extrême droite”… Il y a quelques semaines, il avait déclaré publiquement être “choqué” par un point du programme de François Fillon qui entend appliquer un “strict contrôle administratif du culte musulman”…

La suite de ce journal de TV Libertés


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 18/04/2017 19:36
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Marine Le Pen largement en tête aux USA qui se passionnent pour son élection – Des chiffres réels

Marine Le Pen largement en tête aux USA qui se passionnent pour son élection

Ce graphique illustre la part réelle de la place que Marine Le Pen occupe dans les échanges en ligne en ce qui concerne l’élection présidentielle française. Les anglophones se passionnent pour l’élection de Marine Le Pen et plus particulièrement les USA: la moitié des conversations en ligne qui sont consacrées à la présidentielle française citent la candidate du FN. Il ne s’agit pas d’une estimation, mais bien de la somme des conversations réellement tenues en langue anglaise.

Alors que François Hollande, Emmanuel Macron et d’autres voient l’influence de la Russie dans la campagne électorale française en soutien à Marine Le Pen, il apparaît, que les internautes anglophones, et notamment américains, pèsent réellement sur l’élection française, du moins selon les constatations de la société française Linkfluence qui est  spécialisée dans l’analyse du web social pour le compte de marques et de médias, elle scrute aussi depuis des années les conversations publiques consacrées à la politique française. « Pendant la campagne présidentielle, les logiciels de la start-up « moulinent » sans arrêt les millions de contenus publiés chaque jour sur le sujet par les internautes de 180 pays. »

Or, 20% de ces contenus anglais concernent Marine Le Pen

Pour Linkfluence,  « parmi les 11 candidats à l’Elysée, Marine Le Pen est celle dont parlent le plus les internautes s’exprimant en anglais. C’est bien simple: 20% de tous les contenus en ligne (réseaux sociaux, forums, espaces de commentaires…) concernant la campagne la présidente du FN sont en anglais. Contre 5% en moyenne, soit une proportion quatre fois moindre, pour les autres candidats. Guilhem Fouetillou, co-fondateur de Linkfluence, relève:

« Même Emmanuel Macron, qui bénéficie pourtant d’une bonne couverture dans les médias anglo-saxons, ne génère pas un tel bruit numérique ».

Ainsi, certains faits et gestes de Marine Le Pen ont donné lieu à des avalanches de réflexions dans la twittosphère anglophone, a remarqué la société. Ainsi quand Marine Le Pen a refusé de porter un voile pour rencontrer un responsable religieux lors de son déplacement au Liban: elle a déclenché une avalanche de commentaires: environ 40 000 échanges en une journée.

« 3 fois plus de sentiments positifs que négatifs »

Sur un échantillon d’1,2 million de commentaires sur la présidentielle géolocalisés aux États-Unis depuis le 1er janvier, 50% citent Marine Le Pen (l’autre moitié concerne François Fillon, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron et Benoît Hamon). Des commentaires qui témoignent d’un large soutien à l’eurodéputée, avec « trois fois plus de sentiments positifs que négatifs », selon Guilhem Fouetillou.

« La plupart de ces contributions viennent de comptes pro-Trump, déjà actifs pendant la campagne présidentielle américaine », souligne le dirigeant de Linkfluence.

Témoins, certains hashtags utilisés dans les verbatims analysés, comme #mfga (pour Make France Great Again = Rendre à la France sa grandeur), détournement du slogan de campagne de Donald Trump, Make America Great Again (« Rendre sa grandeur à l’Amérique »). Ou encore les états de provenance des messages étudiés, grands pourvoyeurs de voix au rival d’Hillary Clinton lors de l’élection de 2016: Texas, Oklahoma, Alabama, Dakota…

Guilhem Fouetillou voit même dans ces comptes pro-Le Pen la marque de « l’alt-right » américaine, cette idéologie d’extrême-droite dont le locataire de la Maison Blanche est accusé d’être proche par ses détracteurs. (Source BFMTV)

De la main du Kremlin  à la main de la Maison blanche ?

Le patron de Linkfluence ajoute qu’ « En nombre absolu et à l’échelle américaine, ces messages représentent une petite proportion d’internautes. Mais ce sont des gens très organisés, qui savent occuper le terrain numérique et gonfler ainsi l’audience de ceux pour qui ils militent ». Guilhem Fouetillou pense que cela représente un « avantage » pour la présidente du Front national:

« Il y a toujours plusieurs déterminants dans une élection. Mais l’importance de ce bruit autour de Marine Le Pen permet de dynamiser sa campagne, d’alimenter sa couverture médiatique à l’étranger et participe de son sentiment de puissance ».

Ci-dessous l’intégralité du grand et seul rassemblement que Marine Le Pen a tenu et tiendra à Paris, pour toute la campagne du premier tour. Au Zénith, ce lundi de Pâques (17 avril 2017) :


https://www.youtube.com/watch?v=6cwimaYTt68

Emilie Defresne


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 18/04/2017 20:29
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 74 75 76 (77) 78 79 80 ... 123 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !