Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> La France "Black-Block-Beur" : les pro-Macron et Mélenchon veulent clairement exterminer les Blancs [Actualité en France]




« 1 ... 87 88 89 (90) 91 92 93 ... 135 »

Pourquoi Macron n’est pas un grand garçon…

Pourquoi Macron n’est pas un grand garçon

Toute barbante poupée Barbie de la télé est une bonne marraine pour le candidat officiel de la république ; elle couve à la télé son poulain Macron comme un petit garçon le soir du grand débat à onze (pourquoi pas trente ?). Et Marine Le Pen, qui n’est pas née de la dernière pluie, a rappelé que les chouchous de la télé aboyeuse sont « des grands garçons », et qu’ils sont capables de s’exprimer comme des grands, étant tous « candidats à la présidentielle. »

C’est Marine qui avait tort, ne serait-ce que parce qu’elle est « raciste, fasciste… » – et tout ce que la télé-PS-oligarque voudra. Elle avait tort parce que Macron est effectivement un petit garçon.

Il a épousé une prof de vingt ans son aînée, il ne sait pas se défendre à la télé, il ne sait pas situer la Guyane. C’est un bon petit diable, il ne faut surtout pas l’effaroucher. Jacques Sapir est bien méchant d’écorner à chaque chronique le programme famélique du candidat inique (et non unique).

Macron est tellement un petit garçon qu’en ayant gagné trois ou dix millions d’euros, il ne lui est pas resté une thune. Ils n’ont pas de compta chez Rothschild ? Pas de conseiller financier, pas d’expert-comptable pour moquer des inspecteurs du fisc socialistes qui persécutent le reste des Français ?

Macron ne sait pas ce qu’il fait de son argent de poche de banquier d’affaires. Il a peut-être tout donné aux réfugiés qu’il encourage Merkel à faire venir ? Il a peut-être donné tous ses gains aux victimes des crimes contre l’humanité de la France coloniale ? Le repentant Macron sait-il qu’une remontée du Saint-Laurent par Jacques Cartier n’est pas une descente nazie en Pologne ou en Ukraine ? Le sait-il ou pas ? L’antifasciste Bernanos disait dans ses Grands cimetières qu’on ne compare pas la destruction de l’Éthiopie par Mussolini à l’œuvre de Lyautey : le sait-il seulement Macron ?

Ou, s’il veut accuser quelqu’un, qu’il accuse Guy Mollet à Alger et ses grands ancêtres socialistes ou colonialistes à la Ferry – le civilisateur des « races inférieures » en Indochine et ailleurs ! Car ce sont bien ces Francs-Maçons républicains – dont lui et François Hollande se réclament tant ! – qui les ont voulues ces si nobles et humanitaires conquêtes, non ?

Mais Macron ne sait rien : Macron est un écolier. Le petit féru de Macron-économie qui a bradé notre nucléaire, fait baisser de 20 % notre production industrielle (précédé par Lagarde, Fillon et Sarkozy, c’est un fait !), le petit gars qui a augmenté de 600 milliards la dette française est un krach à l’école des cadres. On ne sortira pas indemnes de l’auberge mondialiste avec un tel croquant.

Et pour qu’on ne m’accuse pas de découvrir ce problème, je rappellerai le vieil anarchiste Octave Mirbeau : « Une chose m’étonne prodigieusement, c’est qu’à l’heure scientifique où j’écris, après les innombrables expériences, après les scandales journaliers, il puisse exister encore dans notre chère France (comme ils disent à la Commission du budget) un électeur, un seul électeur, cet animal irrationnel, inorganique, hallucinant, qui consente à se déranger de ses affaires, de ses rêves ou de ses plaisirs, pour voter en faveur de quelqu’un ou de quelque chose. »


https://www.youtube.com/watch?v=LrF932zhXLI


https://www.youtube.com/watch?v=s7dcCsaxQUo


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 19/04/2017 12:42
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


La France "Black-Block-Beur" : les pro-Macron et Mélenchon veulent clairement exterminer les Blancs

La France « Black-Block-Beur »  les pro-Macron et Mélenchon veulent exterminer les Blancs

La terrible et criminelle "bevue" de Jean-Luc Mélenchon (26 articles)
Macron : en marche pour le pognon ! (267 articles)
Hollande: lâche, traitre, menteur, incapable. Il bousille la France et son peuple. Jusqu'à quand ?  (172 articles)

Admirez cette pancarte utilisée le week-end dernier aux manifestations anti-FN sur Aubervilliers et Paris.

La France à laquelle ils aspirent, les manifestants anti-FN de « Paris-banlieue », NPA et autres soutiens des adversaires de Marine, c’est la France Black-Block-Beur.

Merci à Luc Forgeron de nous avoir expliqué, à nous qui ne sommes pas vraiment au courant des avancées des milices de la haine ce que signifie « Block et pourquoi le mot a remplacé « Blanc » dans le triptyque habituel.

Les Black- Block , c’est en gros le nom donné aux actions ultra-violentes des S.A de l’ultra-gauche (pseudo-anarchistes libertaires, antifa facistes…). Bref, c’est les actions menées par les islamo-collabo-racailles. Leur slogan : une France- black-block-beur veut dire que les Français (les Blancs par extension) non islamophiles vont disparaître de la carte.

Black, blanc, beur, c’était bon quand on en était à la 2ème phase du djihad, qu’on avançait doucement, discrètement, faisant croire que l’on ne demande qu’une chose, être accepté et que soit acceptée une France multiculturelle mettant sa culture entre parenthèses.

C’est l’étape UOIF, avancée discrète des Frères musulmans.

A présent c’est l’étape Black-Block-Beur, c’est la troisième étape du djihad. Ils nous déclarent tranquillement la guerre, ils annoncent tranquillement qu’ils vont lancer notre extermination… Pas un Tubiana, pas une Goldman pour les traîner au Tribunal pour incitation à la haine ou à la violence…

Pas un journaliste digne de ce nom pour tirer la sonnette d’alarme. Pas un. LC1, BFM, Europe1… montrent la pancarte, relaient les slogans menaçants… dans un silence complice ahurissant.

Pire encore, hier soir, à la Mutualité, c’était contre Marine, donc contre nous, les patriotes, Français et « Blancs » qu’ils bavaient. Contre les patriotes noirs ou maghrébins qu’ils jugent être des traîtres eux aussi puisqu’ils sont avec nous. On n’oubliera jamais la phrase de Tubiana à l’apostat Pascal né Mohamed Hilout pendant son procès : « vous êtes raciste avec vous-même« .

http://resistancerepublicaine.eu/2017 ... es-racailles-de-banlieue/

Plus que jamais les menaces de Houria Bouteldja sont d’actualité, et elle, elle n’a jamais été condamnée pour cela :

« Un Blanc gentil, on n’y croit plus ! Oui on en est là. Parce qu’on a tout fait … On a tout exploré. On est parties de chez nous. On vous a aimé e s. On a voulu faire comme vous : les filles en mini-jupe, les mecs en costard-cravate, les cheveux décolorés … on a parlé le français mieux que vous, on a mangé du porc, on est sortis avec des Français, des Françaises, on a insulté nos parents, on a rampé… On a été violents, on s’est battus…On vous a tant aimé-e-s ! Et on s’est trouvés devant un mur d’ARROGANCE…Donc après çà, on se dit qu’il n’y a rien à faire. Alors l’appel des Indigènes dit : « Merde. » Il propose de partir sur des bases saines. C’est là que c’est un cadeau qu’on vous fait. Prenez-le : le discours ne vous plaît pas…mais prenez-le quand même ! Ce n’est pas grave, il faut que vous le preniez tel quel ! Ne discutez pas ! Là, on ne cherche plus à vous plaire ; vous le prenez tel quel et on se bat ensemble, sur nos bases à nous ; et si vous ne le prenez pas, demain, la société toute entière devra assumer pleinement le racisme anti-Blanc. Et ce sera toi, ce seront tes enfants qui subiront çà. Celui qui n’aura rien à se reprocher devra quand même assumer toute son histoire depuis 1830. N’importe quel Blanc, le plus antiraciste des antiracistes, le moins paternaliste des paternalistes, le plus sympa des sympas, devra subir comme les autres. Parce que, lorsqu’il n’y a plus de politique, il n’y a plus de détail, il n’y a plus que la haine. Et qui paiera pour tous ? Ce sera n’importe lequel, n’importe laquelle d’entre vous. C’est pour cela que c’est grave et que c’est dangereux ; si vous voulez sauver vos peaux, c’est maintenant. Les Indigènes de la République, c’est un projet pour vous ; cette société que vous aimez tant, sauvez-là… maintenant ! Bientôt il sera trop tard : les Blancs ne pourront plus entrer dans un quartier comme c’est déjà le cas des organisations de gauche. Ils devront faire leurs preuves et seront toujours suspects de paternalisme. Aujourd’hui, il y a encore des gens comme nous qui vous parlons encore. Mais demain, il n’est pas dit que la génération qui suit acceptera la présence des Blancs. »

Vous êtes prévenus, vous qui vous demandez encore pour qui voter. Voter Macron ou Mélenchon, c’est voter l’extermination de vos enfants et petits-enfants. Clairement.

Christine Tasin

***

A VOIR AUSSI :

Marine Le Pen sur France Bleu Gard Lozère

Gilbert Collard répond aux questions de l’Institut pour la Justice


https://www.youtube.com/watch?v=xRk_GVY28eg

Bernard Monot sur France Inter

Florian Philippot sur Cnews

Florian Philippot sur RFI et France 24

Jean Messiha sur France Culture

Florian Philippot sur LCI


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 19/04/2017 15:37
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Le Parti socialiste ne sait plus à quel saint se vouer

Le Parti socialiste ne sait plus à quel saint se vouer

Le Parti socialiste ne sait plus à quel saint se vouer. Ses cadres sont partagés entre la fidélité à Benoît Hamon, candidat légitime puisque issu de la primaire, et le soutien à Emmanuel Macron, qui leur permettrait, pensent-ils, de se refaire une virginité. Les cocus de l’affaire sont les sympathisants socialistes, qui croyaient sincèrement qu’être de gauche signifiait défendre avec constance des valeurs.

Jean-Christophe Cambadélis, naguère trotskiste, s’est transformé avec l’âge en bourgeois : le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne met pas beaucoup d’empressement à sanctionner les transfuges. Difficile, il est vrai, d’exclure Manuel Valls, l’ex-Premier ministre, ou Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, voire François Hollande lui-même !

Hollande passait 30 pour cent de son temps avec les journalistes… pour Macron et le CAC40 !


https://www.youtube.com/watch?v=aayCwhPTZ44

Mais comme Benoît Hamon n’a aucune chance de se qualifier pour le second tour, il faut bien garantir l’avenir, dans la perspective des législatives, c’est-à-dire disposer d’un nombre suffisant de députés pour pouvoir continuer d’exister. Rue de Solférino, on a trouvé le remède magique : placer des pions dans les deux camps.

Selon Le Parisien, le PS aurait trouvé un moyen de ne pas investir de candidats contre ses propres transfuges. Dans les circonscriptions où des socialistes porteraient les couleurs d’« En Marche !», il investirait des candidats choisis parmi ses partenaires : EELV, UDE, PRG.

Ainsi, le PS ne présenterait aucun candidat dans les quatre circonscriptions de Lyon, dont le maire Gérard Collomb est l’un des premiers soutiens de Macron.

La pilule a du mal à passer. « C’était couru d’avance : Cambadélis envoie les partenaires à la casse pour avantager Macron », aurait déclaré, furieuse, une députée sortante EELV. Lesdits partenaires ne veulent pas être les dindons de la farce. Voilà qui nous annonce de nouvelles divisions qui ne vont pas apaiser – c’est le moins qu’on puisse dire – la zizanie qui règne à gauche.

L’ironie, c’est qu’Emmanuel Macron, qui ne souhaite pas apparaître – avant le premier tour, du moins – comme trop proche du PS, ne renvoie pas l’ascenseur à ses anciens amis et présente des candidats contre les ténors qui ne l’ont pas rejoint, y compris contre Jean-Christophe Cambadélis !

Il n’est pas étonnant, dans cette pétaudière où une chatte ne reconnaîtrait pas ses petits, que Jean-Luc Mélenchon fasse un score si élevé. Il s’affiche comme un candidat qui ne renonce pas aux valeurs de la gauche et se refuse aux compromissions. Encore que lui-même aurait aussi une sorte de penchant pour le double visage, jouant tantôt au prêcheur de paix (rameau d’olivier à la boutonnière), tantôt au petit père des peuples, de sinistre mémoire.

Décidément, cette élection présidentielle nous apportera peut-être encore quelques surprises, mais une chose est sûre : la gauche dite de gouvernement est en décomposition. Déconsidérée dans l’opinion, moribonde, elle cherche par tous les moyens à se relever. Mais, au lieu d’avoir la dignité du perdant qui prépare son retour sur la scène, son double jeu la déconsidère davantage et ne suscite que des sifflets.


Jean-Michel Léost
Professeur honoraire

 

***

A VOIR AUSSI & A PARTAGER ;O)

PROJET PRESIDENTIEL 2017 de MARINE LE PEN

144 ENGAGEMENTS

Marine 2017 - Au Nom du Peuple

Engagement de Marine Le Pen pour une France sûre - Au Nom du Peuple

Engagement de Marine Le Pen pour une France Prospère - Au Nom du Peuple

Engagement de Marine Le Pen pour une France Prospère - Au Nom du Peuple

Engagement de Marine Le Pen pour une France juste - Au Nom du Peuple

Engagement de Marine Le Pen pour une France Libre - Au Nom du Peuple

 Engagement de Marine Le Pen pour une France juste - Au Nom du Peuple

 Engagement de Marine Le Pen pour une France puissante - Au Nom du Peuple


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 19/04/2017 18:55
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 87 88 89 (90) 91 92 93 ... 135 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !