Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> En cas de duel FN-PS à la présidentielle, Fillon voterait PS sans hésiter [Actualité en France]




« 1 ... 34 35 36 (37) 38 39 »

Re :Aux Français qui auraient la mémoire courte !

alzheimer - Aux Français qui auraient la mémoire courte

La France appauvrie s’approche, chaque jour un peu plus, de sa perte d’identité

Le Figaro titrait, samedi 8 avril : « Pourquoi l’espoir revient dans le camp Fillon. »

Et de nous expliquer en prime que Sarkozy, sur Facebook, appelait à se mobiliser pour ce dernier. Pour le quotidien, qui ne cache plus sa partialité depuis des mois, c’était reparti comme en 2007.

Mais, au fait, que nous dit de neuf, dans ce message, l’ex-Président « bling-bling » ? : « J’appelle tous les Français à se mobiliser pour la victoire des idées de la droite républicaine et du centre, les seules en mesure de permettre le redressement de la France. » « L’ampleur des défis qui nous attendent est considérable. Pour les relever, nous avons besoin d’un plan de redressement puissant, cohérent et juste qui apporte des solutions au décrochage de la France et aux angoisses de millions de nos concitoyens. »

L’homme aux casseroles vient au secours de l’homme aux vestons. Mais, au fait, quelles sont ces idées communes de la droite républicaine et du centre ? J’aimerais bien que l’on m’explique les pensées communes de ces deux mouvements, à part le copinage pour soutirer un maximum d’élus.

La France appauvrie s’approche, chaque jour un peu plus, de sa perte d’identité. L’ex-Président a-t-il la maladie d’Alzheimer pour, après son échec, vouloir revenir une nouvelle fois à l’alternance gauche/droite ?

Il serait peut-être bon de lui rappeler, ainsi qu’à son ancien Premier ministre, quelques chiffres. Selon l’Agence France Trésor, de 2007 à 2012, la dette publique de l’État est passée de 921 milliards d’euros à 1.386 milliards d’euros, soit une explosion de 50,4 % en l’espace de cinq ans, équivalant à 465 milliards. Quant à la dette globale publique de la France, c’est-à-dire la dette de l’État, des organismes sociaux et des collectivités territoriales, selon l’Institut national de la statistique et de l’étude économique (INSEE), elle est passée de 1.221,1 milliards d’euros à 1.818,1 milliards d’euros, soit une hausse de 48,9 %, d’un montant de 597 milliards. Pour ce qui est de la croissance économique, selon Eurostat, elle est passée de 2,3 % en 2007 à 0 % en 2012, plongeant la France dans la récession.

Quant à la balance commerciale, toujours selon Eurostat, elle a explosé de moins 52 milliards en 2007 à moins 81,5 milliards en 2012, soit une détérioration de 56,7 %, représentant la somme de 29,5 milliards d’euros. Au niveau du chômage, le taux est passé de 8,4 % en 2007 à 10,2 % en 2012, soit une augmentation de 1,8 %, équivalant à une perte de 436.700 emplois.

Le gouvernement de Nicolas Sarkozy s’est également caractérisé par les cadeaux fiscaux faits aux grandes fortunes et aux grosses entreprises du CAC 40. Ainsi, les plus hauts revenus ont vu leur taux d’imposition passer de 49 % à 41 % et les sociétés de 50 % à 34,6 %. Entre 2007 et 2012, les recettes fiscales ont baissé de 196 milliards d’euros.

Enfin, n’oublions pas la double peine et l’immigration. En 2010, le gouvernement français avait autorisé l’entrée de 203.000 étrangers légaux dans notre pays, contre 114.000 en 2000 sous Lionel Jospin. Les chiffres de l’immigration ont connu une hausse de 78 %. Une véritable explosion. Ces flux ont permis, en cinq ans, à plus d’un million d’immigrés de s’établir dans notre pays, sans compter les illégaux.

Alors, Français, si vous voulez que « la droite la plus bête du monde » et le centre, qui ne représente rien, reviennent au pouvoir, n’hésitez pas, votez Fillon, mais ne venez pas ensuite pleurer en sortant, à la demande de l’État, votre carnet de chèques ou en déménageant à la hâte pour éviter promiscuité et multiculturalisme.

Nous avons, aujourd’hui, une chance inespérée de nous défaire de ces vieux partis politiques toujours recyclés, ne la gâchons pas, car c’est certainement la dernière !

J.-P. Fabre Bernadac
Ancien officier de Gendarmerie
Diplômé de criminologie et de criminalistique


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 10/04/2017 19:28
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Le ministre des finances allemand lâche François Fillon

Le ministre des finances allemand lâche François Fillon

Wolfgang Schäuble préfère le candidat à la présidence de la République française
Emmanuel Macron au conservateur François Fillon

Un poids lourd du gouvernement allemand, le conservateur Wolfgang Schäuble, préfère le candidat à la présidence de la République française Emmanuel Macron au conservateur François Fillon.

Lors d’un débat, organisé à Berlin le 12 avril 2017 par la radio allemande de service public Deutschlandfunk et le quotidien suisse Neue Zürcher Zeitung, opposant le député européen français – et soutien à Emmanuel Macron – madame Sylvie Goulard au ministre chrétien-démocrate des Finances allemand Wolfgang Schäuble (CDU), ce dernier a été amené à donner son avis à propos des élections présidentielles françaises.

A lire aussi :

Pour Patrick Buisson, Mélenchon est plus chrétien que Fillon !

Interrogé sur l’éventualité d’un deuxième tour opposant Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon, il a déclaré qu’une telle situation, qui est pour lui un cauchemar, montrerait que la sagesse républicaine n’existe plus.

De plus, il espère que Marine Le Pen ne sera pas élue Présidente.

Il a refusé de donner une recommandation de vote, tout en ayant des mots agréables pour les candidats François Fillon et Emmanuel Macron

Lors d’une conversation tenue auparavant à Hambourg avec le rédacteur en chef de l’hebdomadaire Der Spiegel et la directrice du service extérieur de cet organe de presse, Wolfgang Schäuble avait déclaré : « Je voterais probablement Macron. » Il estime que celui-ci a « énormément de charme » avant d’ajouter que, probablement, il serait au deuxième tour et le gagnerait.

En tenant de tels propos, le ministre CDU des Finances lâche le candidat François Fillon du parti Les Républicains, formation qui siège au sein du Parlement européen dans le groupe du Parti populaire européen (PPE) avec la CDU et son allié bavarois la CSU. Schäuble reproche à Fillon les affaires qui le touchent et sa mise en examen, mais surtout les attaques qu’il a conduites à l’encontre de la justice dans ce cadre.

Lionel Baland
Écrivain et journaliste belge francophone

Publié le: 15/04/2017 06:50
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


En cas de duel FN-PS à la présidentielle, Fillon voterait PS sans hésiter

En cas de duel FN-PS à la présidentielle, Fillon voterait PS sans hésiter

Je ne me résous pas, personnellement, à un gouvernement, fût-il de droite,
avec, comme Premier ministre, le frère maçon anti-crèches Baroin

Un vent de panique semble souffler chez les électeurs conservateurs, à quelques jours des élections présidentielles. Et comme par réflexe pavlovien, ils reprennent à leur compte ce petit missile culpabilisateur envoyé par Fillon il y a deux jours : voter Marine, c’est faire élire Macron.

L’argument semble faire mouche chez certains, au point que certains électeurs historiques du Front national en arrivent à s’approprier ce slogan.
 
C’est oublier que l’ancien Premier ministre avait déclaré, dans un entretien au Point le 19 février 2015, qu’en cas de duel FN-PS à la présidentielle, Fillon voterait PS sans hésiter, tout comme ses principaux ténors.

On a beau leur expliquer que, face à Macron, Marine Le Pen fait un meilleur score que Fillon car l’électorat populaire ne votera jamais pour l’homme en loden, le petit notaire de province qui reversait à son épouse l’équivalent de trois fois le salaire moyen d’un Français et quatre fois celui d’un compatriote de la France périphérique. Rien n’y fait.


A VOIR AUSSI :

#LeVraiFillon : Fillon et les migrants | Marine 2017


Publié le: 22/04/2017 01:57
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !