Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Quand l’hypocrite Mélenchon et les islamo-racailles crachaient sur la police [Actualité en France]




« 1 ... 7 8 9 (10)

Dijon : le vide sidéral de l’inquiétant candidat Mélenchon
#28

Dijon vide sidéral Mélenchon

Mélenchon a besoin de se rassurer, de rassurer ses troupes. Alors il commence par citer ceux (ils ne sont pas nombreux…) qui le soutiennent. Il s’enorgueillit d’avoir le soutien du titulaire de la Chaire de philosophie de l’école polytechnique qui a dit « Mélenchon est un candidat anti-totalitaire« . Nous voilà rassurés, puisqu’ un philosophe de l’école polytechnique le dit… Ça change tout… Et même que ceux qui ne sont pas d’accord peuvent aller voir ce professeur. Avouez que ça change tout…

A lire aussi :

Attentat musulman sur les champs-Elysées - Les petits protégés de l'UMPS - LRPS tuent notre peuple
Mobilisation générale : à J-3, Filteris annonce un 2e tour Fillon-Mélenchon !
La terrible et criminelle "bevue" de Jean-Luc Mélenchon (28 articles)

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (236 articles)
Campagne Présidentielle 2017 de Marine Le Pen " Au nom du Peuple" - Front National patriote  (136 articles)
#15minutesPourConvaincre - Marine Le Pen - Au Nom du Peuple

Quant à la suite… Accrochez-vous. Essayez de comprendre…

« Je voudrais en quelques mots expliquer la philosophie qui préside à la construction de notre programme et à la vision que nous avons sur le monde à cette heure. Car oui au point de départ il y a une réflexion sur le monde. La réalité ne se résume pas aux données comptables qui la décrivent lorsqu’il s’agit de la mettre en coupe réglée pour en tirer de l’argent. La réalité, c’est que nous apprenons à nos dépens, cette génération et en particulier celle qui arrive, que dorénavant, du fait du changement climatique, qui est commencé, et de la sixième extinction massive des espèces, qui est sans doute commencée, alors nous apprenons qu’il n’y a au fond qu’un seul éco-système compatible avec la vie humaine et qu’il est mis en danger par le modèle actuel de civilisation humaine. C’est cette pensée qui préside à tout notre programme, à toute notre vision du monde, aux rapports que nous voulons construire à l’intérieur de la société. Ce qui est en cause, c’est qu’il nous faut trouver rapidement le moyen d’inscrire en harmonie avec la nature et les animaux, la civilisation humaine. C’est le défi de ce siècle qui commence. Tout le reste, c’est pensées rabougries et atrophiées. « 

Je m’arrêterai là. C’est imbuvable, incompréhensible, fumeux et inintéressant. Et dit, en sus, d’une voix monocorde, le visage hostile. Pas un sourire. Le regard froid. Il fait sacrément peur, Mélenchon. Sauf quand il parle de lui, le seul sujet qui le passionne a priori.

Et le fond… Bon sang, le fond…

Quel dandy, dans l’air du temps. L’air du temps, quand on n’a rien à dire, quand on n’a pas de solution pour les véritables problèmes, c’est bien pratique. L’air du temps c’est Ségolène Royal au Ministère de l’écologie, c’est son prédécesseur qui avait interdit de faire des feux dans les cheminées à Paris pour ne pas polluer, c’est Hidalgo qui interdit Paris aux pauvres qui n’ont pas les moyens d’acheter des voitures récentes… Un peu court, Môssieur Mélenchon.

Les salariés crèvent la bouche ouverte devant leur buffet vide, crèvent de peur devant les délocalisations, devant l’arrivée d’une concurrence étrangère qui leur prend le peu de boulot qui reste... ? »Pensées rabougries et atrophiées ». Et môssieur Mélenchon disserte sur les écosystèmes et le changement climatique.

Les Français crèvent de peur des attentats, crèvent de peur de voir leur enfant agressé, enlevé…? « Pensées rabougries et atrophiées » Et môssieur Mélenchon se demande comment faire vivre la civilisation humaine (je ne connais pas de civilisation qui ne soit pas humaine, par définition, mais passons…) « AVEC » les animaux. Je n’ai quant à moi aucune envie de vivre avec les loups et les ours… Chacun chez soi, c’est pas mieux pour les uns comme pour les autres ?

Les Français ne reconnaissent plus leurs quartiers, leurs villes, leur pays, envahis de voiles, de kamis, de boucheries halal, de boubous et de niqab…? « Pensées rabougries et atrophiées ». Et môssieur Mélenchon se demande quels rapports construire à l’intérieur de la société… Surtout pas de concession au catholicisme qui rôde et nous menace salement, d’après lui. Mais de l’islam il n’est nullement question. C’est vrai qu’il a un gros travail à faire pour nous obliger à vivre avec l’islam dans les écoles, les logements sociaux, les quartiers avec mixité obligatoire… On sent qu’il en jouit, le bougre. OBLIGER les autres à faire comme il veut, les tenir sous sa férule…

Je ne dis pas ici que préserver notre planète n’a pas d’intérêt ni de sens, je dis qu’un programme présidentiel ne doit pas éviter les questions essentielles. Et les questions essentielles, elles doivent concerner directement le citoyen qui va voter et qui doit comprendre les enjeux et conséquences de son vote, ici et maintenant. Et tant mieux si cela s’inscrit dans la préservation de l’homme et de la planète.

Or le gloubi-boulga de Mélenchon c’est une posture intellectuelle, c’est du vide, on dirait du Macron à certains moments !

Quant à la forme…

« Je dis-je dis-je dis-je dis« … L’antienne du dictateur Mélenchon rythme tout son discours. Moi-je. Mao ou Staline, au choix.

« J’ai-j’ai-j’ai-j’ai-j’ai« . Moi-je. Egocentrique et narcissique. Du Mélenchon, avec son autoritarisme et sa violence pour qui n’est pas d’accord avec lui.

Ecoutez-le un moment (il commence à partir de la minute 23).


https://www.youtube.com/watch?v=_oqWpFFS8dI

Je n’aime pas les yeux de Mélenchon. Des yeux froids, cyniques, qui font peur.

Mélenchon

Fait pas envie, le Mélenchon

Par contre, si vous écoutez Mélenchon un quart d’heure, écoutez tout de suite après pour vous laver la tête et avoir un quart d’heure de pur bonheur un discours de Marine Le Pen. Orateur remarquable, du souffle, de la vie, elle sait tout des préoccupations des Français, elle y a réfléchi, écoutez la salle qui vibre, qui applaudit… C’est magique.

Vous savez tout de suite la différence entre un poseur, un bavard, et un authentique candidat qui bosse, réfléchit, propose…

A Paris


https://www.youtube.com/watch?v=A_kdIQMY3e8

A Marseille.


https://www.youtube.com/watch?v=U-_YkOS0qs0

Christine Tasin

#15minutesPourConvaincre - Marine Le Pen 1

« Je ne veux pas qu'on s'habitue au terrorisme islamiste,
je ne veux pas qu'on dise à notre jeunesse qu'elle vivra quotidiennement avec ce danger.

Je veux que l'on mette un plan d'attaque contre le terrorisme islamiste ! »

#15minutesPourConvaincre - Marine Le Pen - Au Nom du Peuple 1

#15minutesPourConvaincre - Marine Le Pen 2

« Je veux rendre aux Français les clés de la maison France, s'ils me font la confiance de m'élire. »
  Marine Le Pen, « 15 minutes pour convaincre »

#15minutesPourConvaincre - Marine Le Pen - Au Nom du Peuple 1

#15minutesPourConvaincre - Marine Le Pen 3

« Je veux la maîtrise de nos frontières, de nos lois, de notre économie pour faire du patriotisme, de notre monnaie »
Marine Le Pen, « 15 minutes pour convaincre »

#15minutesPourConvaincre - Marine Le Pen - Au Nom du Peuple 3

#15minutesPourConvaincre - Marine Le Pen 4

« Il faut expulser les imams étrangers qui prêchent la haine et l'intégralité des fichés S étrangers. »
Marine Le Pen, « 15 minutes pour convaincre »

#15minutesPourConvaincre - Marine Le Pen - Au Nom du Peuple 4

#15minutesPourConvaincre - Marine Le Pen 5

« Les flux de migrants sont devant nous. Maîtrisons nos frontières, sinon on n'arrêtera pas cette vague ! »
Marine Le Pen, « 15 minutes pour convaincre »

#15minutesPourConvaincre - Marine Le Pen - Au Nom du Peuple 5

MARINE2017.FR

- @MarineLePen - marine_lepen (Instagram)

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 21/04/2017 10:21
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Quand l’hypocrite Mélenchon et les islamo-racailles crachaient sur la police
#29

Quand l’hypocrite Mélenchon et les islamo-racailles crachaient sur la police

Quand Mélenchon, Coquerel et Corbière soutenaient les islamo-racailles contre la police, lors de l’affaire Théo, relayant de graves accusations qui se sont révélées fausses…

Dans une vidéo qu’il vient de proposer aux abonnés de sa chaine Youtube, Maximilien Mélenchon joue aux vierges effarouchées. Il s’en prend en effet à Fillon et Marine Le Pen en les accusant de vouloir polémiquer sur l’attentat des Champs-Elysées et les accuse de s’en prendre injustement au gouvernement.

Melenchon tweet flic

C’est cocasse quand on sait que Mélenchon n’a pas eu de mots assez durs pour vilipender Cazeneuve et Hollande lors des manifestations contre la loi El Khomri. Voilà ce qu’il écrivait à l’époque:

Cazeneuve et Hollande compromis

Dans sa vidéo, le youtubeur des enfants de la Stasi ne prononce jamais le mot islamiste. Dans sa bouche le terroriste est un simple « meurtrier ». Hier soir encore lors de sa conclusion à l’émission 15 minutes pour convaincre le leader maximo a utilisé le verbiage suivant: « les violents ». En 2012, quand Merah a commis ses attentats contre des enfants juifs et des soldats français, Mélenchon a alors parlé de « criminel décérébré ». Jamais Mélenchon n’a été capable de désigner le véritable ennemi qui nous menace: l’islamisme. Le petit père sans peuple s’emploie toujours à épargner les fidèles de la religion de paix et d’amour.

Pudeur qu’il n’a plus quand ils s’agit de dénoncer les errements d’un prétendu catholique (ce que n’a jamais revendiqué Breivik). Tel fut le cas lors des attentats perpétrés par Anders Behring Breivik en Norvège :

Mélenchon - Massacre en Norvège

Mélenchon déteste les frontières, il ne s’en fixe donc aucune quand il veut conquérir le trône des hypocrites. En fin d’émission, sur France 2, le candidat de la France insoumise (insoumise à la finance mais pas à l’islam apparemment) a présenté ses condoléances aux forces de l’ordre.

Un peu facile quand, lors des manifestations contre la loi El Khomri, il a relayé les pires accusations de la CGT et des groupes gauchistes, accusant les policiers des exactions dont ils étaient victimes, agressés qu’ils étaient par les groupes gauchistes, qui servent parfois de milices à la gauche quand il s’agit d’empêcher Nicolas Dupont-Aignan, Marine Le Pen ou Florian Philippot de s’exprimer.

Les condoléances de Mélenchon sont d’autant moins crédibles qu’il avait également manifesté contre les violences policières – notons là encore que nous ne l’avons jamais vu manifester contre la violence des islamo-racailles – dans le cadre d’un rassemblement organisé à la suite de l’affaire Théo.
Lors de cette manifestation les racailles s’en sont donné à cœur joie en agressant et provoquant la police. Mélenchon n’a pas pris la peine évidemment de condamner ces violences.

Et que dire des slogans des amis de Mélenchon:

 

« On n’oublie pas, on pardonne pas ! » « Police partout, justice nulle part » (les rescapés du Bataclan apprécieront), « C’est l’impunité et l’injustice, alors désarmons la police ! » ou encore

affrontements république - Sacrifions le poulet

L’affaire Théo s’est révélée plus complexe que ce que les média nous en ont dit. On a découvert qu’il n’y avait pas eu viol, que Théo avait des liens familiaux avec un ministre congolais, que ses déclarations à la police ont été très contradictoires, et que la famille de Théo faisait l’objet d’une enquête financière pour des subventions d’un montant de 678 000 euros touchées par une association bidon montée par Théo lui-même.

Aujourd’hui, tout prêt à croire que les policiers ont été accusés avec un peu trop de précipitation, on peut se demander si Mélenchon n’a pas manqué d’un minimum de décence quand il a cloué au pilori les forces de l’ordre lors de l’émission politique sur France 2 :

http://www.dailymotion.com/video/x5d1 ... licier-video_tv#tab_embed

Encore une fois, Mélenchon ne peut s’empêcher de caresser dans le sens du poil les minorités, les racailles et les islamistes. Cette stratégie est dangereuse et s’il venait à conquérir le pouvoir, la France vivrait ses derniers jours.

Jérôme Cortier


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 22/04/2017 03:42
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Il court, il court, Mélenchon… Il est passé par ici, il repassera par là
#30

Il court, il court, Mélenchon… Il est passé par ici, il repassera par là

Depuis sa première élection, voilà plus de trente ans (1985),
Jean-Luc Mélenchon a pratiqué mieux que personne « le tourisme électoral »

Jean-Luc Mélenchon a pratiqué mieux que personne « le tourisme électoral ». Pensant que l’herbe est toujours plus verte et le pâturage plus gras chez le voisin, il a chaque fois plié bagage avant la fin même de ses mandats.

Sénateur de l’Essonne de 2004 à 2010, « l’insoumis » a rejoint l’Occitanie en 2009 pour un mandat de député européen. Puis aux législatives de juin 2012, il est parti au son des trompettes défier Marine Le Pen dans le Pas-de-Calais, sur son fief d’Hénin-Beaumont. La claque qu’il y a prise l’a calmé pour un temps, mais pour un temps seulement. Changement de ton et changement de costume pour la présidentielle 2017 ; son indéniable succès l’ayant requinqué, le revoilà, fidèle à sa nature et à sa grande gueule retrouvée, qui s’en va voir à Marseille si la sardine est plus goûteuse.

Verba volent, scripta manent, disaient les Anciens, qui se gardaient donc de trop écrire.

Mais les temps ont changé, et les verba sont désormais stockés avec les images dans nos boîtes à malice. Une occasion de rafraîchir la mémoire d’un Mélenchon oublieux de ces principes qu’il assenait pourtant avec force voilà cinq ans quand il pensait battre Marine Le Pen sur ses terres du Nord :

« C’est ça, la noblesse de la politique ! C’est pas les chefs vont dans les planques, hein, dans des endroits où ils sont assurés d’être élus d’avance. Moi je ne suis pas nommé par Pierre Mauroy comme Martine Aubry l’a été à Lille, je ne suis pas nommé par la rue de Solférino tantôt dans la Somme tantôt dans le Grand Sud-Est comme l’a été Vincent Peillon, qui me fait des remarques et des observations sur le fait qu’il faut des élus de proximité pour comprendre les dossiers. »

Surtout, ajoutait-il alors : « Madame Aubry, bien sûr qu’elle a été élue, et en cela elle est totalement légitime. Mais elle n’est pas venue ferrailler dans une terre contre la droite, elle est venue ferrailler pour prendre la place à gauche contre quelqu’un qui l’avait déjà. »

C’est très exactement ce que le sieur Mélenchon fait aujourd’hui à Marseille, dans la IVe circonscription où il vient se présenter aux législatives contre son grand ami d’hier, le député PS Patrick Mennucci. Lequel lui fait d’ailleurs remarquer qu’il se garde bien d’aller dans les quartiers nord de Marseille, là où il pourrait encore batailler contre le Front national…

Interrogé vendredi matin sur RTL, Mennucci s’esclaffe : « Il a dit qu’il allait m’offrir une bouillabaisse, c’est juste la démonstration qu’il n’a rien compris, parce que la bouillabaisse, c’est un plat de touristes, à Marseille. […] Jean-Luc Mélenchon fait tout pour passer pour un Marseillais. Bientôt, il va se mettre à jouer aux boules et à boire du pastis […] Surtout, quand vos confrères lui ont posé la question “Est-ce que vous serez dans votre circonscription chaque semaine ?”, il a répondu “Et pourquoi pas tous les jours ? Je ne suis pas un témoin de Jéhova (sic)”. »

Et quand le journaliste lui demande si Mélenchon « prend les Marseillais pour des gogos », Mennucci répond que, fort de ses 39 % recueillis au premier tour de la présidentielle, Mélenchon prend surtout les Marseillais « pour un pourcentage » : il « se comporte comme un caudillo en pensant que nous sommes un chiffre ».

Conclusion : il ne suffit pas d’avoir une grande gueule pour être Marseillais, et s’il veut boucher une nouvelle fois le Vieux-Port, Mélenchon va devoir trouver autre chose que des hologrammes…

Ecrivain, musicienne, plasticienne

Publié le: 13/05/2017 10:13
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 7 8 9 (10)



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !