Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Affolé, Joffrin (Libé) essaie de transmettre sa chiasse à la France entière… [Actualité en France]




« 1 ... 15 16 17 (18) 19 20 21 ... 27 »

Affolé, Joffrin (Libé) essaie de transmettre sa chiasse à la France entière…
#52

Libé, journal de traitres corrompus au système

NB : pour rappel, vous contribuables, donnez des millions chaque année
à ce journal de corrompus, de collabos des mondialistes. Intègre la presse ? (Joe)

Trêve des confiseurs politiques oblige – autrement appelée « période de réserve » –, il ne sera pas question, dans ces lignes, d’encouragements à voter pour tel ou tel candidat dimanche 23 avril 2017. Une trêve que ne semble pas goûter le dernier carré socialiste, sans doute encouragé par la prestation – inédite pour un Premier ministre en exercice – de Bernard Cazeneuve, vendredi 21 avril, devant les caméras, censé parler de l’attentat de la veille, sur les Champs-Élysées, et qui s’est égaré dans la bourbe partisane.

Ainsi, Libération nous gratifie, ce samedi 22 avril, de l’une de ces unes dont ce journal politique, et bien moins informatif, a le secret. On peut y voir au beau milieu un « Tout sauf eux », en noir et gros caractères gras, avec à gauche une photo en buste de François Fillon au-dessus d’un « Présidentielle » en rouge – histoire de nous faire comprendre le danger imminent – et à droite, tout en bas – comme une marque d’estime indéniable ! –, Marine Le Pen, elle aussi en buste.

L’accroche est du même tonneau : « La France se rend aux urnes pour une élection plus incertaine que jamais, qui pourrait voir la gauche écartée du second tour laissant face à face droite réac et extrême droite. » Pour un peu, on aurait eu le droit à un drapeau en berne par anticipation !

Je suppose que la rédaction de Libération a dû jubiler en apprenant que, déjà, des manifestations avaient été organisées pour dire non à cette droite supposée extrême. Étant entendu que les candidats nostalgiques du trotskisme-léninisme, voire du robespierrisme vendéen, sont, quant à eux, tout à fait conformes aux vœux démocratiques de Libération, puisque ces derniers sont le « tout » désigné !
Manifestations qui annoncent les suivantes, au cas où, et promettent des joyeusetés telles que voitures brûlées, mobilier urbain et vitrines de magasins saccagés, agressions, et pourquoi pas des morts, qui l’auront bien cherché, parce que l’extrême droite c’est mal et que ça mérite l’extrême-onction… réac, forcément !

« Voter c’est se battre » titre ensuite un article de Libération, où l’on peut lire : « Voter pour qui ? Certainement pas pour les diviseurs des Français, qui récupèrent le drame pour achalander leur douteuse boutique. »

La trêve, chez Laurent Joffrin – directeur de la rédaction –, c’est donc comme le changement, ce n’est pas pour maintenant ! Serait-ce pour effacer la faute d’être né Mouchard, que le brave Laurent s’acharne jusqu’au bout contre la vilaine droite ? Pauvre Laurent, qui doit tellement mal vivre que son papa – Jean-Pierre Mouchard – ait de si mauvaises fréquentations (Jean-Marie Le Pen) !

« Tout est dit, et l’on vient trop tard », écrivait La Bruyère. Trop tard pour changer des mœurs médiatiques qui, dans les faits, interdisent le pluralisme électoral et ce, à la veille d’une élection présidentielle. Qu’est-ce qu’une démocratie idéologiquement encadrée ? Une dictature, mon capitaine !
Allez, pour parler d’autre chose, hier, 21 avril, c’était l’anniversaire de la mort d’un dramaturge de génie, qui fit jadis dire à son personnage Hippolyte :
« Quelques crimes toujours précèdent les grands crimes.
Quiconque a pu franchir les bornes légitimes,
Peut violer enfin les droits les plus sacrés.
Ainsi que la vertu, le crime a ses degrés. »
(Jean Racine, Phèdre)

Charles Demassieux


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 22/04/2017 17:39
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Criminalité, médias et autruches
#53

Xavier-Raufer

Icône gauche caviar, ex-directeur de Charlie Hebdo et de France Inter, Philippe Val assène la sentence : « La presse agonise. Elle est sous perfusion de l’État et de financiers de plus en plus baroques ». Pour Mediapart (11/10/16), la presse d’information est « en putréfaction… vendue au capitalisme financier ». Connivence et accointances : au total, ce mimétique banc-de-sardines dit la même chose, au même instant, dans le même sens.

fake news

Un sondage après l’autre, les citoyens crient que la presse « ne résiste pas aux pressions du pouvoir » (67%) ou du fric (58%). Les lecteurs de moins de 35 ans ? C’est pire : 70% ont perdu confiance. Question en direct sur RMC le 13 décembre passé (7958 votants) : les médias nous mentent ? Oui, 91% !

Les sondés dénoncent les manipulations, l’occultation des faits, leur tri arbitraire et partisan. Flèche du Parthe d’un pilier de France Culture : Brice Couturier crucifie (19/08/2016) « ces personnages arrogants quoiqu’incultes, qui méprisent les faits, les chiffres, la réalité… » – les bobo-journalistes, bien sûr. À la botte de MM. Niel, Drahi & co., ce « Parti des Médias » entretenu et déconsidéré oblitère le réel – d’abord, en matière de sécurité. Il balaie, comme d’anodins « faits-pers », une criminalité qu’il occulte hystériquement.

A lire aussi : Médias enfumeurs et corrompus - La propagande anti-démocratique de la télévision totalitaire   (53 articles)

autruche

Voici comment :

Matraquage d’édulcorants sémantiques, mots creux visant à endormir le lecteur, « personne » (au lieu de bandit, violeur, assassin, malfaiteur), « produits » (au lieu de cocaïne, héroïne, ecstasy), toujours parler de « délinquant », jamais de « criminel »,

  • Oblitération bienséante de l’origine des bandits : toujours donner les noms exotiques des victimes, jamais celui des assassins ; oubli de la dimension clanique ou tribale, ou des fratries, dans les diasporas criminalisées,
  • Flagrant truquage, comme de donner pour « Roumains » ou « Bosniaques » les nomades criminalisés issus des Balkans,
  • Etouffement de toute tentative d’exposer le coût réel du crime en France,
  • Adhésion fanatique à l’inepte « culture de l’excuse », expliquant tout crime par la misère sociale, le chômage et le racisme-monochrome.

Dans un rare élan de lucidité, Le Monde écrivait (21/10/2016) que « L’occultation et le déni sont les pires manières de comprendre et d’agir ». Une sagesse que ce quotidien, et d’autres du « Parti des Médias », ferait bien de s’appliquer à lui même.

Var Provence Info.


 http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 26/04/2017 16:29
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Marine Le Pen et le Kremlin : le complotisme autorisé de L’Obs
#54

complot de l'Obs

À peine la campagne de l’entre-deux-tours est-elle lancée que L’Obs y voit déjà la main invisible du Kremlin pour faire triompher Marine Le Pen.

Dans un article du 24 avril 2017, le journaliste Vincent Jauvert nous explique que la Russie ne va « probablement pas (…) laisser perdre Marine Le Pen sans intervenir ». En effet, l’élection d’Emmanuel Macron serait, nous dit L’Obs, une « grave défaite pour Poutine ». Certes, Macron étant sans aucun doute le candidat le moins russophile des quatre principaux prétendants, ce raisonnement se tient. Mais juste après, on peut lire que « tout porte à croire que les services de propagande du Kremlin vont intervenir, ouvertement et secrètement, en faveur de Marine Le Pen ».

Pour preuve ? Les institutions russes « soutiennent ouvertement Marine Le Pen, que le chef du Kremlin a reçue juste avant le premier tour ». Aussi, « la couverture du premier tour par les organes de propagande russes » ne laisserait que peu de place au doute, les sites Sputnik et RT France ayant « tenté d’accréditer l’idée que le scrutin était, peut-être, truqué ».


Médias enfumeurs et corrompus - La propagande anti-démocratique de la télévision totalitaire
(54 articles)
On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (285 articles)
Macron : en marche pour le pognon ! (322 articles)
Hollande: lâche, traitre, menteur, incapable. Il bousille la France et son peuple. Jusqu'à quand ? (173 articles)


Ainsi, certainement sur ordre direct du Kremlin, les médias russes vont inonder internet de « fake news », comme ils l’auraient fait, nous dit l’auteur, pour l’élection américaine (information démentie par la Russie). En effet, « vue l’importance de la France et Marine Le Pen dans la stratégie européenne du Kremlin, on a du mal à imaginer le contraire ».

C’est donc sans aucune preuve concrète que L’Obs annonce que la Russie va « probablement » intervenir « ouvertement et secrètement » dans l’élection française pour favoriser Marine Le Pen. Un grand moment de journalisme (et de complotisme autorisé) auquel il va falloir s’habituer pour cet entre-deux-tours qui ne sera pas sans rappeler celui de 2002…

OJIM

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 28/04/2017 05:41
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 15 16 17 (18) 19 20 21 ... 27 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !