Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Dupont Aignan dévoile en direct les pressions reçues de Serge Dassault (Figaro) [Actualité en France]




« 1 ... 93 94 95 (96) 97 98 99 ... 135 »

Dupont Aignan dévoile en direct les pressions reçues de Serge Dassault (Figaro)

Dupont Aignan dévoile en direct les pressions reçues de Serge Dassault (Figaro)

Jeudi soir, lors de l’émission « 15 minutes pour convaincre » sur France 2, où il était invité en tant que candidat à la présidentielle, Nicolas Dupont Aignan a voulu dénoncer l’hypocrisie démocratique de cette élection en dévoilant des SMS reçus de Serge Dassault, propriétaire du Figaro.

A lire aussi :

Médias enfumeurs et corrompus - La propagande anti-démocratique de la télévision totalitaire (53 articles)
Macron : en marche pour le pognon ! (285 articles)

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France  (255 articles)

Le président de Debout la France n’en est pas à son coup d’essai. Lors du premier débat organisé par TF1, il avait déjà dénoncé sa non-invitation au profit des seuls 5 candidats plébiscités par les sondages. Par la suite, il avait déjà affirmé avoir reçu des SMS de pression de la part des soutiens de François Fillon, l’exhortant à rejoindre le candidat LR.

Ce jeudi soir, Dupont Aignan a donc décidé d’aller plus loin en révélant les SMS envoyés par « un grand patron de presse français, industriel, au service d’un candidat », autrement dit : Serge Dassault, propriétaire du Figaro et soutien de François Fillon (ce que Dupont Aignan a confirmé à Marianne).

« Je veux lire pour que les Français sachent ce qu’il y a derrière les coulisses et pourquoi notre démocratie ne fonctionne plus », a-t-il déclaré. Voici l’échange entre les deux hommes qui a été lu par le candidat, en direct sur France 2 :

« – Le boycott de mon journal n’est que la conséquence de ton attitude contre Fillon et ce n’est pas restant dans ton coin que tu y arriveras mais en étant dans une équipe gouvernementale. Il vaut mieux manger une soupe que du pain rassis.
– Je suis scandalisé que tu assumes ce boycott.
– Cela n’arrivera plus quand tu cesseras de combattre Fillon.
– C’est de la censure.
– Si tu changes d’avis, il n’y aura plus de censure, je te le promets. »

Nicolas Dupont-Aignan n’en est pas resté là. Au fil de son entretien, ce dernier a également dénoncé les « médias détenus par des puissances d’argent », mais aussi les « inégalités de temps de parole » entre les candidats. Et celui-ci d’interroger : « Est-ce que vous croyez que M. Macron aurait eu toutes ces couvertures de magazine pendant des mois s’il ne servait pas des intérêts ? Tous les Français ont compris qu’il y avait un candidat chouchou ! »

OJIM

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 24/04/2017 11:38
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Présidentielle : les marchés se réjouissent du «scénario parfait» avec un second tour Macron-Le Pen

Présidentielle  les marchés se réjouissent«scénario parfait» Macron-Le Pen

Les marchés financiers, à commencer par la place parisienne, saluaient par de très fortes hausses le résultat du premier tour de l'élection présidentielle française, pariant sur une élection du candidat pro-européen Emmanuel Macron.

A l'ouverture, au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle, la Bourse de Paris décollait de 4,1%, celle de Madrid de plus de 3%. Suivant la même tendance, Francfort prenait 2,06% et Londres 1,37%.

Le CAC40 salue le résultat du 1er tour Macron Le Pen

Ce sont les valeurs bancaires qui profitaient le plus de l'enthousiasme ambiant. BNP Paribas, la Société Générale et le Crédit Agricole s'adjugeant près de 8% dans les premiers échanges parisiens. La britannique Barclays, l'italienne Unicredit ou encore l'allemande Deutsche Bank connaissaient aussi de fortes progressions.

bourse Paris les titres bancaires explosent - merci au banquier E MACRON

Sur le marché obligataire, le taux d'emprunt français à 10 ans a chuté à 0,825%, son plus bas niveau depuis mi-janvier, avant de remonter légèrement. Plus significatif, l'écart de taux avec le Bund allemand à même échéance, qui sert de référence, s'est nettement rétréci, témoignant de l'optimisme des investisseurs quant à la qualité de la dette française et leur goût retrouvé pour le risque.

Arrivé en tête avec 23,86% des voix, l'ancien ministre de l'Economie de François Hollande et ancien banquier, a légèrement devancé la candidate FN Marine Le Pen (21,43%), selon les résultats globaux (hors Français de l'étranger) du ministère de l'Intérieur.

Ballotage favorable pour les marchés

«C'est le scénario parfait dont le marché rêvait désespérément», a commenté pour l'agence Bloomberg News Sebastien Galy, analyste chez Deutsche Bank AG à New York, d'autant plus après le vote du Brexit en juin dernier au Royaume-Uni et l'accession du protectionniste Donald Trump à la Maison Blanche outre-Atlantique.

«Ballotage favorable pour les marchés», soulignent les analystes de la banque Natixis, qui ajoutent que les investisseurs devraient être «largement soulagés».

L'euro en hausse

Avant l'ouverture des Bourses européennes, l'Asie avait donné le tempo, Tokyo finissant par exemple en hausse de 1,37%, tandis que les autres places de la région étaient elles aussi dans le vert.

L'euro, devenu un enjeu central de l'élection entre candidats défendant la monnaie unique et ceux souhaitant voir la France retrouver une devise nationale, a bondi de 2% par rapport au 21 avril, jusqu'à 1,0937 dollar, son plus haut niveau depuis novembre 2016, après la victoire de Donald Trump aux Etats-Unis. Il retombait ensuite autour de 1,0860 dollar.

Vis-à-vis de la devise nippone, délaissée quand les incertitudes se dissipent, la monnaie unique est montée à 120,91 yens, contre 117,07 yens en fin de semaine dernière, avant de repasser sous la barre des 120 yens. Le dollar a lui aussi grimpé, à 110,64 yens (contre 109,15 yens).

«La réaction initiale des marchés a été plus forte que prévu, signe qu'ils étaient sur leurs gardes», a souligné auprès de l'AFP Yuji Saito, analyste des changes au Crédit Agricole, basé à Tokyo. «Il y avait de quoi être prudent. C'était une course serrée entre quatre candidats à l'issue difficile à prédire.»

En ce qui concerne le second tour, le jeu semble déjà fait pour les investisseurs. «Ils considèrent pour acquis qu'Emmanuel Macron, 39 ans, deviendra le prochain président de la République dans deux semaines», a affirmé dans une note Ray Attrill, de la National Australia Bank.

Selon deux sondages publiés dans la soirée du 23 avril, Emmanuel Macron, ex-banquier qui se veut «ni de droite ni de gauche», s'imposerait avec 62 ou 64% des voix le 7 mai. L'écrasante majorité de la classe politique française a appelé à «faire barrage» à l'extrême droite, qualifiée pour la deuxième fois dans l'histoire du parti Front national après 2002.


Publié le: 24/04/2017 12:01
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


C’est Macron qui avait écrit le programme économique de Hollande pour 2012… Vous en voulez encore ?

C’est Macron qui avait écrit le programme économique de Hollande pour 2012

Je suis consternée, moi qui ne suis pas Française de souche, je brûle pour la France et les Français de souche votent pour le plus grand destructeur de la France !

J’ai envie de pleurer.

Macron est un usurpateur qui fait croire aux Français qu’il a des choses nouvelles à proposer, or, il est co-auteur du bilan terrifiant de Hollande.

POUR CEUX TROMPES PAR MACRON ET LES MELENCHONISTES QUI ONT MANIFESTE CONTRE LA LOI EL-KHOMRI

MACRON EST LE GRAND REDACTEUR DU PROGRAMME ECONOMIQUE DE HOLLANDE

toujours dans le Livre « Dans l’Enfer de Bercy »

– à la page 290 –

Chapitre – Des Hauts fonctionnaires au service des candidats –

{ Ce soir-là, la cafétéria du bâtiment Necker accueille les huiles de Bercy. Emmanuel Macron assiste, tout sourire, à ce pot de départ. Pas encore le sien, nous sommes à la fin de l’été 2015. La directrice adjointe du Trésor Sandrine Duchêne, quadragénaire aux cheveux clairs, quitte Bercy pour rejoindre l’assureur AXA.

Dans son discours, elle s’adresse à « Emmanuel » : « tu te souviens, Emmanuel, de toutes ces heures passées à travailler sur le programme de 2012 ? »

Personne ne semble surpris. Nul n’ignore que tous deux ont rédigé une partie des propositions économiques de François Hollande pour la présidentielle… }
Macron est également un voleur d’argent public.
Oui,  les Français d’Amérique ont voté Macron, parce que ce voleur d’argent public est parti faire sa campagne avec l’argent des Français, il a dépensé à Las Vegas 80% de la dotation accordée à TOUT Bercy pour faire sa campagne de la French Tech à Las Vegas !

La French Tech ? Une start-up qui forme de jeunes entrepreneurs et a le vent en poupe…
Tellement en poupe qu’elle a attiré l’oeil et les convoitises de Macron. Un ancien Ministre aurait dit que Macron était parti avec son fichier…

EXTRAIT du Livre « Dans l’Enfer de Bercy »

chapitre : Le Carnet d’adresses

{ Volontiers critique du « système » et des « élus », Emmanuel Macron n’a pourtant pas manqué de les courtiser en privé. Une trentaine de fois, il a rallié de grandes capitales européennes, où il a noué des liens avec les décideurs de l’Union. Notamment la commissaire européenne à la concurrence, la Danoise Marghrethe Vestager, et le vice-chancelier allemande, le social-démocrate Sigmar Gabriel.

Ces déplacements à l’étranger lui ont aussi permis de tisser des réseaux dans la société civile. Comme parmi les entrepreneurs français à Londres, rencontrés à l’occasion du lancement du French Tech Hub, en avril 2016.

Certains de ces patrons de startups ont été surpris de se voir contacter, cinq mois plus tard, par le mouvement d’Emmanuel Macron, « En Marche » !

Quelques jours après la démission du ministre, Albin Serviant, cofondateur de French Connect London, organisait à Londres un petit déjeuner et deux diners, où il était clairement question de collecter de l’argent pour l’homme politique. Emmanuel Macron est parti en emportant les fichiers de la French Tech ! », accuse un autre ministre de Bercy.
Enfin, Macron s’essuie les pieds sur la loi…
Le coûteux voyage de Macron à Las Vegas ? Il y a là aussi beaucoup à en dire. Voir les videos ci-dessous dont l’une rappelle comment Macron a fait campagne à Las Vegas avec l’argent des Français et en attribuant en plus le marché public à une société socialiste SANS APPEL D’OFFRE !

Laila

Stoppons Macron ! - Le Vrai Macron - #LeVraiMacron - #EnMarcheArriere
 -


Publié le: 24/04/2017 13:59
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 93 94 95 (96) 97 98 99 ... 135 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !