Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Citoyens, nous avons 10 jours pour les faire pleurer [Actualité en France]




« 1 ... 91 92 93 (94) 95 96 97 ... 123 »

Marine Le Pen adresse un message de soutien à nos forces de police

Publié le: 27/04/2017 16:12
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Citoyens, nous avons 10 jours pour les faire pleurer

AFP tondeuse de moutons

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (279 articles)
Macron : en marche pour le pognon ! (307 articles)

Ils s’y voient déjà, tous ces suppôts de Satan, bien décidés à continuer à nous tondre le peu qui nous reste sur la peau, les cinq prochaines années ! Tellement persuadés de la puissance de leur clan, ils en oublient la plus élémentaire règle de prudence : ne jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué !

Sans doute « maman Brigitte » quand elle n’était que sa prof, n’a pas su inculquer cette basique théorie à son poulain, ses leçons ayant également été insuffisantes dans bien d’autres domaines… permettent d’ailleurs de bien voir les immenses lacunes du petit prétendu génie… lequel ne s’embarrasse pas d’un tel petit détail, ayant déjà endossé le costume de président !

Emmanuel hollande

Emmanuel Macron prend son rôle d’hologramme de François Hollande très au sérieux : et hop, déjà une commémoration au compteur… Source La Vague patriote sur F.B.

Fi du deuxième tour de cette élection que tous ces imposteurs ont déjà bien manipulée, en sortant au moment jugé le plus opportun, de vieilles affaires bien puantes sur leurs adversaires, dont ils ne sont pourtant pas exempts eux-mêmes… mais peu importe ; dans leur esprit, nous les électeurs sommes tellement stupides (et pour avoir élu alternativement les traîtres LRPS depuis des décennies, c’est un peu vrai), qu’ils n’envisagent pas un instant que beaucoup d’entre nous aient pu se soigner, et ce définitivement !

Les semonces à répétition qu’ils ont reçues pendant ce quinquennat puant de fourberie, puisqu’à chaque scrutin le parti honni progressait inexorablement, pendant que les leurs y laissaient chaque fois des plumes, ont juste provoqué un renforcement de leur unique cri de guerre : « tous contre le FN » !

Pour eux cela semble suffisant, et il faut bien dire que malheureusement cela fonctionne encore chez certains esprits fragiles, puisque presque un quart des électeurs a voté pour l’ectoplasme qui  sert de champion à la caste.

Sauf qu’à trop vouloir manipuler, il arrive qu’un jour cela devient aveuglant pour une immense majorité !

Sauf qu’à trop tirer sur une corde, il arrive qu’un jour elle finit par casser, et nous sommes précisément à ce moment fatidique où l’usure de la corde apparaît au grand jour malgré tous leurs salamalecs pour le cacher.

Tellement imbus de leurs insignifiantes personnes, qui ne seraient rien sans ce pouvoir qu’ils se sont approprié, ils s’imaginent avoir déjà remporté la palme puisque, à l’aide du soutien des quelques milliardaires, propriétaires de la quasi-totalité des médias, ils sont persuadés de pouvoir nous rejouer encore impunément le même scénario, lui aussi usé jusqu’à la corde !

Pourtant bien des choses ont déjà changé si l’on y regarde de près, mais il faut comme eux être aveuglés par les œillères de leurs ego hypertrophiés pour ne pas le reconnaître.

Par exemple, pourquoi Jean-Luc Mélenchon n’a-t-il pas donné immédiatement après avoir enregistré sa défaite, consigne de voter Macron, comme un certain nombre de  sans honneur d’autres partis ?

C’est tellement exceptionnel chez lui, que la conclusion qui s’impose est aveuglante : parce qu’il lui est impossible d’appeler à voter pour ce qu’il combat officiellement, la finance (même s’il est loin d’être lui-même un indigent), de même qu’il lui est impossible d’appeler à voter pour celle qu’il combat depuis toujours. La seule solution était donc de laisser ses électeurs faire leur choix, et il est suffisamment intelligent pour avoir pris la bonne option.

Coup sur coup, à 24 heures d’intervalle, Marine Le Pen, prétendue déjà battue, vient de faire deux belles prestations, lundi soir 24 avril au JT de France 2, où elle n’a pas laissé Pujadas l’interrompre autant de fois qu’il s’y apprêtait ; elle était venue pour s’exprimer… et elle l’a fait, magistralement :

https://www.youtube.com/watch?v=GldpPxCXMX4

Et le lendemain sur TF1 où les deux scuds officiels de la chaîne, Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray, se sont livrés à leurs habituelles indécentes interruptions, espérant empêcher Marine de s’exprimer trop explicitement… mais ils sont tombés chaque fois sur un os, car Marine n’a pas cédé un pouce de terrain et a tenu chaque fois à terminer son propos sans se laisser intimider.

http://www.lci.fr/replay/video-replay ... esidentielle-2050009.html

http://www.rtl.fr/actu/politique/en-d ... le-pen-sur-tf1-7788287568

J’ai de la compassion pour tous ceux qui ont voté sincèrement pour le candidat qu’ils estimaient le meilleur, et qui ont été immédiatement cocufiés par les Fillon et Hamon, ayant pourtant eu le plus à souffrir (après Marine Le Pen) de machiavéliques manigances, mais se sont précipités sans attendre dans les bras de leurs bourreaux !

Alors que précisément ces électeurs en état d’errance suite à l’élimination de leur candidat, cessent d’écouter les trompettes de Jéricho de la trompeuse bien-pensance, et se réfèrent plutôt à certains rédacteurs offrant leurs raisonnables analyses sur les sites de ré-information ;

C’est le cas de Anne-Marie Le Pourhiet, Juriste, qui dans Causeur, s’érige contre le fait que la République serait uniquement du côté de Macron, avec des arguments convaincants :

« Repentance coloniale allant jusqu’à accuser la République de Jules Ferry de « crime contre l’humanité », généralisation des discriminations positives, déni stupéfiant et répété de la culture française, négation de toute continuité, culte de l’évanescence, de la mobilité, éloge du mondialisme et du sans-frontiérisme, saupoudrage de « droits » distribués à toutes les communautés, et même un programme pour l’enseignement supérieur résumé à la « généralisation d’Erasmus », c’est-à-dire du bougisme jeuniste et du tourisme estudiantin inconsistants. Tout n’est que désaffiliation républicaine et brouillage des repères dans la bulle macroniste. » …
… « L’on se souvient qu’il y a quelques années, un fêtard parisien avait parié chez Castel, avec sa bande de noctambules, qu’il réussirait à épouser la célèbre et jolie héritière d’une principauté rocailleuse. Le séducteur parvînt à ses fins, condamnant plus tard la princesse humiliée à plaider à Rome le vice du consentement issu de ce jeu de mauvais garçon. Emmanuel Macron lui ressemble. Il a sans doute parié avec lui-même qu’un Bel Ami pourrait devenir chef de l’État en se payant les électeurs et en se moquant de la République. »

http://www.causeur.fr/emmanuel-macron ... nt-republicain-43973.html

Et aux annonces tonitruantes à chaque nouvelle recrue du clan Macron, il faut rappeler que tous les cadors des partis, ainsi que certains syndicats ne sont pas décidés à porter allégeance au candidat de la grande finance, en suivant les recommandations de Fillon.

Jean Frédéric Poisson, Henri Guaino, Eric Ciotti, Georges Fenech, Lionel Lucas ont ainsi annoncé qu’ils mettront un bulletin blanc, et ne donneront aucune consigne de vote à leurs électeurs.

Sans oublier Richard Trinquier, Maire LR de Wissous appelant à voter Marine Le Pen, et Christine Boutin qui « n’exclut pas » de voter FN !  Le plafond de verre commence à sérieusement se fissurer, on dirait !!!

http://www.20minutes.fr/politique/205 ... t-voter-contre-marine-pen

http://peupledefrance.com/2017/04/ess ... pelle-a-voter-le-pen.html

Et ce jour, à Amiens où la firme Whirlpool projette une délocalisation, malgré  800 millions de dollars de bénéfice et 21 milliards de chiffre d’affaires, pendant que le candidat Macron venu vendre ses boniments, rencontrait l’intersyndicale en ville… Marine Le Pen (accusée bien sûr de récupération) faisait une visite surprise aux ouvriers, reçue aux cris de « Marine Présidente » !

Marine à Amiens

Macron pensait sans doute que personne ne songerait à conseiller aux ouvriers de se méfier des promesses du candidat aux syndicats, en leur rappelant par exemple ses exploits en matière de gestion des entreprises, quand il était successivement conseiller de Hollande puis ministre de l’Economie… Les huées qui l’ont accueilli réussiront-elles à entamer sa grande suffisance ???

http://www.linternaute.com/actualite/ ... chez-whirlpool-en-direct/

Mais le plus abjecte reste sans doute l’odieuse bourde du répugnant Attali, un des mentors du candidat Macron, dans son analyse de l’événement :

Attali Whirpool anecdotes

https://twitter.com/LEDOUAISIEN/status/857184740662808576

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/el ... au-pire-moment/ar-BBAoeok

Deux personnalités, deux programmes, deux méthodes… les exemples précités devraient passablement aider les hésitants à y voir plus clair, car il est aveuglant que le charisme, le courage de Marine, sa ténacité face à ceux qui veulent troubler son discours et la maîtrise des sujets qu’elle aborde, sont de nature à pulvériser celui qui ne doute pas un instant qu’il « enlèvera le morceau » !

Marine aussi est confiante, mais elle, elle a de réelles raisons d’y croire et ne nous fait pas de cinéma !

J’avais prévenu qu’il était prématuré de se croire battus dimanche soir… et ce qui vient de se produire à Amiens est de nature à conforter nos espoirs.

Josiane Filio

A VOIR AUSSI :

MARINE LE PEN - NI À DROITE NI RACISTE

L'avis de Timinou Noir du Canada. Avis très intéressant à découvrir pour comprendre tant le système du Canada,
que celui de la France - de l'UE.... C'est en réalité la même mafia islamo-collabo "bien-pensante" Joe

[Belgique] Cacophonie CETA : merci la Wallonie! (20 articles)

Tous les médias de la planète vous ont toujours menti à propos de Marine Le Pen. Lorsqu'ils la décrivent comme étant d'extrême droite, ou pire, raciste, ce n'est qu'un code pour discréditer sa personne et ses idées et pour l'éliminer de l'espace public.


https://www.youtube.com/watch?v=orL3WuE2dgU

Gilbert COLLARD : "Marine Le Pen peut gagner la présidentielle"


https://www.youtube.com/watch?v=MjHUlmmw4RE

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 27/04/2017 16:39
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Tous contre Marine : les syndicats patronaux, salariés et même Alliance…

tract-ps-fn

Il serait facile de faire des rappels du style « la lutte finale », ou « tous ensemble, tous ensemble » et rappeler à ces syndicalistes qui ils défendent, et pourquoi ils existent.

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (282 articles)
Macron : en marche pour le pognon ! (307 articles)

Que les syndicats patronaux souhaitent la victoire d’Emmanuel Macron n’est pas une surprise. Ils sont dans une logique économique libérale, pour plus de flexibilité, plus de liberté envers un code du travail qui finalement, leur interdit de fait, ce qu’ils aimeraient pouvoir faire dans leur entreprise.

Emmanuel Macron promet une loi sur le travail encore plus destructrice de protection sociale, une remise en cause du droit syndical, des négociations par entreprise plutôt que par branche, avec tous les moyens qui s’offrent aux directeurs des Ressources Humaines pour jouer sur les représentants syndicaux locaux, et leur faire signer des accords sociaux qui ne seront pas forcément du goût des salariés.

Je comprends parfaitement cette logique patronale qui consiste à diminuer les coûts salariaux et à faire peser sur les employés (Ouvriers, Techniciens, Cadres) les paramètres économiques, les ajustements budgétaires, comme l’organisation du travail, la production, les salaires, les horaires de travail, les heures supplémentaires, les primes, etc. Ainsi que les heures relèves et droits des élus.

En lieu et place, une négociation restant prévue, mais pour aboutir sans doute, à boucler les divergences par un référendum d’entreprise, un claquement de porte social, et l’application sous la menace de licenciements. Bref, un risque certain d’accords néfastes pour l’ensemble. Tous ces DRH n’ont jamais été formés pour être des « chefs du personnel » comme hier, mais pour utiliser au mieux, les « ressources humaines » de l’entreprise.

Bien entendu, je ne mets pas dans le même sac, les patrons qui ont misé leur argent, leurs biens, leur famille et qui chaque jour, utilisent au mieux, les salariés comme des humains, et non comme des ressources comme des gisements de matières premières, de  vulgaires caisses à outils, ou des citernes à essence !

Il n’en est pas de même pour les syndicats comme SUD, CGT, CFDT, CFTC, FO qui, en appelant pudiquement à « faire barrage » à Marine Le Pen sont dans la logique du coup de fusil dans le pied des « travailleurs » au nom de leur idéologie socialo-communiste !

En appelant à voter Emmanuel Macron, en soulignant le pseudo danger que serait le vote pour Marine Le Pen, ils ont accepté pleinement, en toute conscience, la mainmise du capitalisme, du libéralisme débridé, et ils tendent la main à la commission de Bruxelles qui se félicite qu’Emmanuel Macron puisse être élu président de la République.

Les syndicats dits de salariés, se retrouvent dans un jeu politique trouble, en faveur et aux côtés de la finance, des banques, des grands patrons, et défilent « quelque part », sur les Champs-Élysées, au bras de Laurence Parisot, et de Gattaz, l’une ancienne, et l’autre nouveau chef du MEDEF.

Il faut que les subventions soient importantes, et les situations de ces dirigeants syndicaux confortables, dans leurs beaux bureaux, appartements de fonction et autres avantages en nature comme les voitures et les chauffeurs, pour qu’ils cèdent aussi facilement à la trahison de leurs mandants et autres adhérents. Tout s’achète nous disent les grands patrons ! Il suffit d’y mettre le prix !

Le pire, si c’était encore possible, est le syndicat Alliance Police Nationale qui lui aussi, appelle à voter Emmanuel Macron et « faire barrage au Front National » et ainsi, balayer d’un revers de main méprisant, les souffrances policières.

Il n’est pas inutile de rappeler que les policiers et les gendarmes sont les agents en première ligne face au terrorisme, à la délinquance et aux tracas des juges rouges.

Il est nécessaire de rappeler que tous les agents de l’ordre public, sont les victimes des désordres, du manque de courage, et des abandons réguliers d’autorité, suscités par les politiciens de gauche et de droite durant les quarante dernières années. De Mitterrand à Hollande, en passant par Chirac et Sarkozy. Ils furent toujours des coupables avant d’être des victimes.

Même les morts sont désormais utilisés, comme le dernier tué lâchement par un terroriste islamiste, et à qui les politiques veulent rendre hommage, tout  en soulignant au passage, son homosexualité. Écœurante attitude ! Comme si cela était important, comme si cette mort était plus forte que celles des mères et des pères de familles morts en mission. Des femmes et des hommes  assassinés en service.

Aurait-il eu cet hommage ce policier, s’il n’avait pas été tué juste avant les élections Présidentielles ? S’il n’avait pas été homosexuel ? Permettez-moi, et à mon grand regret, d’en douter. Oui je pense que le pouvoir socialiste, les ministres, le président de la République utilisent les « ressources humaines » jusque dans la mort. Honte à ces idéologues refusant la vérité d’une guerre en France, dont les policiers sont les premiers soldats à en subir les conséquences, en sus des victimes civiles !

Le syndicat Alliance, comme les autres syndicats de salariés, en appelant à voter pour Emmanuel Macron, à faire barrage au Front National, commettent une forfaiture.

Une trahison de tous les salariés en général, et de tous ces policiers et gendarmes. Ceux qui sont morts, comme ceux qui sont en vie, et ceux qui seront présent lors de cet hommage. J’ai honte pour ces dirigeants syndicaux de gauche, qui au mieux, auraient dû s’abstenir de tout commentaire, de tout appel, et laisser les adhérents dans leur ensemble, les policiers, et les gendarmes, libres de leur choix politique !  

Je suis certain que cette attitude les poussera au contraire, à voter pour Marine Le Pen. J’espère que ces syndicalistes paieront un jour la note, par une fuite de leurs adhérents qui ne peuvent pas pardonner cette trahison.

Gérard Brazon (Liberté d’Expression)

A VOIR AUSSI :

Florian PHILIPPOT (26/04)
"Soyez un peu poli je vais finir par m'ennerver Mr Pécresse !"


https://www.youtube.com/watch?v=L2XG9JxjRfA

Marion Maréchal-Le Pen sur LCI


https://www.youtube.com/watch?v=uvP2KQjySiA

Florian Philippot sur France Inter

Florian Philippot sur France Inter - Au Nom du Peuple

MARINE2017.FR

- @MarineLePen - marine_lepen (Instagram)

ENL - Europe des Nations et des Libertés

Marine2017 : vidéos sur Youtube

TOUTE L''ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL


PROJET PRESIDENTIEL 2017 de MARINE LE PEN

144 ENGAGEMENTS

Projet présidentiel de Marine Le Pen - Livrets thématiques

Le programme de Marine pour l'Outre-Mer


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 27/04/2017 17:08
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 91 92 93 (94) 95 96 97 ... 123 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !