Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Marine à Nice : C’est David contre Goliath, mais nous gagnerons [Actualité en France]




« 1 ... 95 96 97 (98) 99 100 101 ... 123 »

Macron aux abois : Dupont-Aignan avec Marine, Mélenchon vers le vote blanc

Ri7Marine-et-NDA-2

Cette journée marquera la fin du prétendu front républicain, du prétendu cordon sanitaire, qui, depuis 35 ans, régit la vie politique française.

Pourtant, dimanche soir, dès l’annonce des résultats, tout paraissait se dérouler comme d’habitude. Bilal Hamon, après avoir retiré les couteaux que ses camarades socialistes lui avaient plantés dans le dos, annonçait son soutien à Emmanuel Macron pour battre « la bête immonde ».

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (292 articles)
Macron : en marche pour le pognon ! (326 articles)

Peu de temps après, Fillon, sous les sifflets de ses militants, annonçait la même chose, pas du tout rancunier contre ceux qui avaient lancé contre lui juges et journalistes, sabotant sa campagne.

Puis chacun attendait que Mélenchon, comme il l’avait fait en 2012, donne ses voix au candidat républicain, d’autant plus que cette fois, ce n’était plus Sarkozy qui était en face, mais Marine Le Pen en personne. Et voilà que notre Méluche nous raconte, à près de 23 heures, qu’il conteste toujours les résultats, que rien n’est certain, et qu’en tout état de cause, il ne donnera pas de consignes, et demandera l’avis de ses 450.000 Insoumis. Son vieux complice Julien Dray s’en étouffera d’indignation et de stupéfaction.

Et depuis, plus rien ne va pour Macron. Avec l’arrogance qui caractérise les petits marquis socialistes, le voilà qui fait l’erreur de fêter sa victoire le soir du premier tour, avec une escorte digne de celle d’un président… qu’il n’est pas encore. Et il embarque à La Rotonde le show-biz, Attali et Cohn Bendit, sans oublier ses copains de la finance. Pas très peuple, tout cela.

Deux jours plus tard, il se fait ridiculiser par Marine à Amiens, à l’usine Whirlpool. Image terrible pour lui, la présidente du FN est ovationnée par le piquet de grève, pendant qu’il est dans un bureau, à l’écart des travailleurs. Il a beau essayé de rattraper le coup, en se rendant à son tour dans l’entreprise, et en demandant un « hygiaphone », au lieu d’un mégaphone, le mal est fait, les images circulent partout.

Le soir, il nous fait un numéro ahurissant, à Arras, hurlant « Pas ça, pas ça, pas ça » en parlant de Marine Le Pen.


https://www.youtube.com/watch?v=9Jk-jrHZH3w

Certes, entre temps, le système a contre-attaqué. Mélenchon a commencé à être sali, dans la presse Macron, accusé ni plus ni moins d’être l’allié objectif de Marine Le Pen. Beau numéro de l’arroseur arrosé, quand on se souvient des méthodes du président de Parti de Gauche, qui avait tendance à qualifier de fasciste quiconque ne pensait pas comme lui.

Puis ils ont trouvé une chercheuse qui a affirmé avoir entendu, il y a 15 ans, le nouveau président par intérim du FN estimer que la question des chambres à gaz pouvait justifier des débats. Toute la meute s’est donc déchaînée, rappelant Jean-Marie et l’échec de la dédiabolisation du FN. Des heures d’antenne sur le même registre… Sagement, le FN change, dans la précipitation, de président par intérim.

Ce jour, par le plus grand des hasards, bien évidemment, Macron était à Oradour-sur-Glane, pour véhiculer l’image qu’il était l’esprit de la Résistance, tandis que Marine serait une Hitler en jupon, rien de moins…

http://ripostelaique.com/oradour-sur- ... cuperation-de-macron.html

Et puis tout s’est accéléré. A 17 heures, par vidéo, Mélenchon a confirmé son absence de consigne de vote, qui ressemble à un appel à l’abstention, ou au vote blanc.

Méluche se préparait donc à subir le sort d’Arlette Laguillier, en 2002, qui s’était fait lyncher par toute la gauche, la droite et l’extrême gauche pour ne pas avoir appelé à voter Chirac contre Le Pen. Il pouvait s’attendre à entendre les stupidités habituelles sur les extrêmes qui se rejoignent.

Mais on apprenait, en même temps, que Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen étaient entrés en discussion.


https://www.youtube.com/watch?v=L9j9noYAwFQ

Et au 20 heures de France 2, devant un Laurent Delahousse au regard exorbité, avec une coiffure étonnante, le président de Debout La France annonçait qu’il soutenait Marine Le Pen, et ferait campagne pour le deuxième tour avec elle.

Un véritable séisme. On se doute que la décision de Nicolas Dupont-Aignan – que nous n’avons pas toujours épargné dans ces colonnes – a dû être difficile à prendre, tant, dans ses rangs, il demeure d’incurables constipés qui s’évanouissent dès qu’on prononce le nom de Le Pen. D’ailleurs, dans ce registre, Dominique Jamet, vice-président de DLF, annonce sa démission, parlant de « faute morale », rien de moins.

Dans le même temps, le pittoresque Jean Lassalle a annoncé qu’il allait voter blanc. Sur les 9 candidats du premier tour qui ne sont pas qualifiés, seuls donc Hamon et Fillon, donc l’UMPS à l’agonie, appellent à voter Macron ! Quelle débâcle !

Bien évidemment, ce n’est pas Mélenchon qui va se prendre la colère de la meute, cela va être Nicolas Dupont-Aignan. Mais au lendemain de l’annonce du soutien de la légendaire Marie-France Garaud, ce ralliement peut faire tout basculer. Qu’attendent, après Françoise Hostalier, Christine Boutin, Richard Trinquier, maire de Wissous, des militants de LR comme Jacques Myard ou Henri Guaino, qui n’ont jamais caché leur hostilité à Macron ? Vont-ils continuer à se planquer, ou assumer leur amour de la France, et, comme l’a fait Nicolas Dupont-Aignan, et donc faire campagne avec Marine Le Pen au deuxième tour ?

Il faut avouer que cela aurait de l’allure, le 1er mai, à Villepinte, un meeting regroupant, autour de Marine Le Pen, toute la famille patriotique, du FN à DLR en passant par des vrais patriotes de LR, Marie-France Garaud et Philippe de Villiers. Entre autres…

Le Front républicain pourri est mort, la digue a lâché, tout devient possible, Macron peut et doit être battu, Marine peut et doit gagner.

Hauts les coeurs.

Cyrano

 ***

A VOIR AUSSI & A PARTAGER ;O)

PROJET PRESIDENTIEL 2017 de MARINE LE PEN

144 ENGAGEMENTS

Marine 2017 - Au Nom du Peuple

Engagement de Marine Le Pen pour une France sûre - Au Nom du Peuple

Engagement de Marine Le Pen pour une France Prospère - Au Nom du Peuple

Engagement de Marine Le Pen pour une France Libre - Au Nom du Peuple

Engagement de Marine Le Pen pour une France juste - Au Nom du Peuple

Engagement de Marine Le Pen pour une France Fière - Au Nom du Peuple

Engagement de Marine Le Pen pour une France durable - Au Nom du Peuple

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 29/04/2017 10:28
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Marine à Nice : C’est David contre Goliath, mais nous gagnerons

Marine à Nice : C’est David contre Goliath, mais nous gagnerons

C’est une Marine radieuse qu’on a vu arriver à Nice, pour son premier meeting de l’entre-deux tours, devant un auditoire plus qu’enthousiaste, gonflé à bloc par sa qualification au deuxième tour.

Marseillaise, “on va gagner”, “on est chez nous” ponctuent son discours.

Elle salue la ville de Nice, Nikaia, en grec, qui signifie “Victoire” !

“Nous pouvons gagner, nous allons gagner”.

Elle rappelle son score record de 7700000 voix. Une victoire des patriotes qui a contraint ses adversaires à une recomposition politique totale.

Elle promet de décrypter le programme injuste de Macron. Dilution de nos valeurs, dislocation de notre unité, injustice sociale.

Cette élection est un référendum POUR ou CONTRE la France.

Avec Macron, ce sont 5 années supplémentaires de déconstruction de la nation.

Macron c’est la froideur de la finance inhumaine.

Elle souligne, comme RL l’a déjà fait, sa fébrilité, ses coups de sang. Il perd ses nerfs et ne supporte pas qu’on démasque ses faiblesses.

Marine, en tant que patriote sincère, “ne peut être vraiment heureuse que si le peuple est heureux”.

Elle améliorera le sort des plus faibles, abrogera la Loi travail. Elle sera la candidate des familles.

Elle revient sur nos racines, notre civilisation française, notre patrimoine immatériel qu’il faut protéger.

Enseigner à l’école l’histoire de France et l’amour de la patrie.

On y a des droits et des devoirs.

La France est un grand pays dont on doit être fier, un pays qui a beaucoup apporté au monde.

“Votre origine, votre religion, votre couleur de peau ou vos orientations sexuelles ne m’intéressent pas. C’est vous qui m’intéressez. Votre bonheur, votre sécurité, votre prospérité.”

Oui à l’assimilation, non au communautarisme.

Macron, c’est le laisser-aller, l’impunité, le communautarisme, l’islamisme à l’école, dans les hôpitaux, les entreprises.

“Je serai la présidente de la laïcité”.

Je rétablirai les frontières physiques et économiques, alors qu’avec Macron ce sera la submersion migratoire. Il faut choisir : STOP ou ENCORE ?

Elle rappelle son programme économique, le contraire du programme Macron qui se résume à “la loi du plus fort”.

Dès septembre, elle fera un référendum pour diminuer le nombre de Parlementaires, instaurer la proportionnelle et le référendum populaire.

“La France ne reconnaît qu’une seule communauté : la communauté nationale.”

“Je vous protègerai car c’est mon premier devoir.”

Elle revient sur l’épisode de Whirlpool, promettant son soutien total aux salariés.

Elle rappelle ses mesures pour la sécurité et la lutte contre le terrorisme, évoquant la tragédie du 14 juillet 2016, avec ses 86 victimes massacrées par un fou d’Allah.

Chef des armées, elle mènera une guerre sans faiblesse aux terroristes islamistes.

Elle dénonce la désinvolture et l’indécence d’un Macron, qui, après le meurtre d’un policier par un islamiste, déclarait :

“Je ne vais quand même pas inventer un programme contre le terrorisme dans la nuit” !

Fichés “S” expulsés ou mis hors d’état de nuire. Mosquées salafistes fermées.

6000 postes de douaniers, 15000 postes de policiers et gendarmes et 50000 postes de militaires seront créés. Ainsi que 40000 places de prison.

Tolérance zéro et certitude de la sanction et de l’exécution des peines.

Elle rappelle son désir d’aider l’Afrique, d’œuvrer pour la paix dans le respect de chaque nation.

La France est une grande nation, une puissance nucléaire.

Elle entend développer son immense domaine maritime abandonné.

Elle remercie au passage les électeurs d’outre-mer de l’avoir portée en tête pour ce premier tour, et a une pensée pour les policiers blessés par un islamiste à la Réunion.

Elle veut une Europe gaulliste, une Europe des nations.

Elle renégociera, avec d’autres pays d’Europe, les règles de l’UE, pour recouvrer notre souveraineté, notamment territoriale et monétaire.

Sa démarche, tant caricaturée, est constructive.

“Mais c’est vous qui déciderez au final”.

“Rien ne se fera sans vous, rien ne se fera contre vous”.

“Mon Europe est joyeuse. L’Europe des peuples libres”.“La tâche est immense mais exaltante.”

“Je défends une cause, celle du peuple et de la patrie”

“Nous sommes David contre Goliath, mais nous gagnerons”.

“Le changement est possible, vraiment possible, je m’y engage”.

“Il faut renouer avec les valeurs de notre nation millénaire.”

“Dites non à la résignation”. “Résistez aux puissants”.

“Il faut sortir de la prison et gagner notre liberté”.

“Ce vote est un référendum POUR ou CONTRE la France.”

“Dégagez les, vous avez assez souffert”.

“N’ayez pas peur de votre liberté”.

“Vous ne leur devez rien, à part vos problèmes”.

“Le vote d’un ouvrier vaut celui d’un puissant”.

“La Marseillaise, le drapeau, l’amour sacré de la patrie, votez” !

“Soyez fiers et optimistes”.

“Soyez fiers de notre histoire, de notre beau pays, de notre puissant pays que nous lèguerons à nos enfants.”

“Reprenez la maîtrise de votre destin”.

“Le 7 mai marquera un changement véritable”.

Et la Marseillaise pour terminer ce beau discours.

Difficile de ne pas ressentir une certaine émotion devant un tel patriotisme, débordant de sincérité et d’amour pour la France et le peuple français.

Si chaque électeur écoutait Marine, elle serait élue dès le premier tour avec 60% !

Elle est vraiment digne de diriger la France et d’être le chef des armées.

Comparé à elle, Macron n’est qu’un pauvre nain politique, un insignifiant.

En matière de patriotisme et de nationalisme, il symbolise le néant absolu.

Jacques Guillemain

Marine Le Pen offre la liberté aux français avec les référendums populaires

MARINE2017.FR

- @MarineLePen - marine_lepen (Instagram)

ENL - Europe des Nations et des Libertés

Marine2017 : vidéos sur Youtube

TOUTE L''ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL


PROJET PRESIDENTIEL 2017 de MARINE LE PEN

144 ENGAGEMENTS

Projet présidentiel de Marine Le Pen - Livrets thématiques

Le programme de Marine pour l'Outre-Mer


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 29/04/2017 12:21
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Message de Nicola Dupont Aignan

Message de Nicola Dupont Aignan

Chers compatriotes,

Dans une semaine, la France aura élu un nouveau président pour 5 ans. Nous sommes conscients du caractère historique des jours que nous vivons.
Face au candidat Macron, successeur de Hollande et porteur de ses échecs, marionnette du Système, des banques, des médias, de l'Europe des technocrates, de la mondialisation à tout-va, de l'immigration massive et de ses conséquences mortifères, nous avons porté notre choix sur Marine Le Pen qui, seule, représente le camp des Patriotes. Des "patriotes", et non, des "nationalistes", comme voudraient le faire croire ceux qui répugnaient encore il y a quelques semaines de prononcer ce mot - ringard à leur yeux - de "Patrie" et qui aujourd'hui tentent de se le réapproprier dans la panique, sentant soudain le vent tourner.
Ils ne sont pas encore très nombreux, ceux qui ont rallié la candidature de Marine Le Pen, mais ce sont de vrais Patriotes. Comme Marie France Garaud, par exemple. Ils ont pour objectif la sauvegarde de la France, et non d'aller à la soupe ou de sauver leur siège de député, comme aux pires heures de la IV République.
Le ralliement de "Debout la France" à la candidature de Marine Le Pen est peut-être le signal décisif d'un vaste sursaut, qui pourrait bien inverser la tendance de cette élection que les médias et les sondeurs disaient jouée d'avance (comme pour le Brexit ou pour Donald Trump)..
Compte tenu des enjeux majeurs qui vont se jouer pendant cette dernière semaine pour notre Patrie, nous avons décidé de relayer ce message de Nicolas Dupont-Aignan.


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 29/04/2017 15:41
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !