Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Ligue des Conducteurs : 110.000 signatures en 24h ! On continue tous ensemble, et on partage ! [Actualité Générale]




« 1 ... 7 8 9 (10)

Ligue des Conducteurs : 110.000 signatures en 24h ! On continue tous ensemble, et on partage !
#28

Ligue de défense des conducteurs

Quelle mobilisation ! Merci.
110.102 signatures en 24 h. Et cela, dès le dépôt à la Commission européenne du projet de décret signant l’arrêt de mort des applis comme Waze ou Coyote !

Nous avons trois mois pour l’empêcher. Alors… Continuons !
Signez la pétition, transférez cet email. Encore une fois, merci.

***

NON À L’INTERDICTION DE SIGNALER LES CONTRÔLES DE VITESSE

Le gouvernement a présenté devant l’Europe un décret qui signe la mort de toutes les applications de type Waze et Coyote.

Nous avons trois mois pour l’empêcher.

La Commission doit recueillir l’avis de tous ceux qui sont concernés avant d’entériner ou non le décret.

Alors, aidez-nous à organiser une déferlante de protestations pour empêcher la déferlante de PV que cette interdiction entraînera.

Signez et partagez la pétition !

Chère Madame, cher Monsieur,

Par une manœuvre sournoise, le gouvernement est en train de faire interdire les signalements de contrôles de vitesse aux systèmes électroniques et applications communautaires :

c’est la mort annoncée de Waze, Coyote, TomTom... et des groupes Facebook de signalements !

Utilisant de façon indécente le risque terroriste, le gouvernement a soumis à la Commission un projet de décret visant à interdire le signalement de la présence des forces de l’ordre à tous les systèmes électroniques, et dans lequel il parle en réalité de… sécurité routière. C’est vraiment indigne !

Maintenant, la Commission européenne a trois mois pour se prononcer.

Autrement dit, nous avons trois mois pour mobiliser les conducteurs par centaines de milliers, et faire barrage à cette nouvelle répression !

Si nous n’agissons pas tous ensemble très vite pour créer une gigantesque vague de protestations citoyennes, c’est sûr : la Commission européenne validera sans sourciller le décret anti-signalements du gouvernement.

Et c’est une véritable déferlante de PV et de retraits de points qui s’abattra sur nous tous.

Aujourd’hui, alors que toutes ces applications de signalements sont très largement utilisées, il y a déjà plus de 21 millions de PV par an. Alors imaginez le résultat sans les signalements...

Et ce n’est pas qu’une question de PV.

Les forces de l’ordre ont pour mission de s’installer à des emplacements considérés dangereux. En signalant leur présence, ces applications augmentent la vigilance des conducteurs et participent donc à la sécurité de tous.

Et ces applications sont, plus largement, des outils très efficaces de sécurité routière, en prévenant les conducteurs des brusques ralentissements, des incidents, etc...Or, en interdisant les signalements, le gouvernement signe purement et simplement la mort de tous ces outils !

Alors signez notre pétition « Non à l’interdiction de signaler les contrôles de vitesse »

Signez et partagez la pétition !

Si nous sommes suffisamment nombreux à nous mobiliser, nous pourrons bloquer le projet du gouvernement à la Commission européenne !

Rappelez-vous : c’est ce qui s’est passé en 2011, quand le gouvernement a voulu interdire une première fois les applications comme Coyote, Tom Tom...

Les citoyens se sont mobilisés en masse, et les pouvoirs publics ont dû faire machine arrière sur leur projet !

Mais aujourd’hui, ils remettent ça, avec leur décret, qui signera la mort de ces applications s’il est validé !

Alors, nous devons nous mobiliser de toute urgence, et créer une déferlante de protestations, pour empêcher ce projet de voir le jour !

Aidez-nous à faire pression très vite sur la Commission européenne :

Signez et partagez la pétition !

LIGUE DE DEFENSE DES CONDUCTEURS
Stop à la répression absurde. Oui à une conduite responsable
23, avenue Jean Moulin 75014 Paris

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 29/04 15:26
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 7 8 9 (10)



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !