Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Le social-traître Filoche soutient Macron, l’auteur de la loi El-Khomri [Actualité en France]




« 1 ... 111 112 113 (114) 115 116 117 ... 135 »

Le social-traître Filoche soutient Macron, l’auteur de la loi El-Khomri

Gérard Filoche

Gérard Filoche, cet ancien trotskyste de la LCR (l’ancêtre du NPA), passé au Parti Socialiste et animateur de sa fraction de Gauche, syndicaliste CGT, ancien inspecteur du travail, qui connait donc parfaitement la désespérance sociale des salariés victimes de licenciements, de restructurations et de délocalisations, virulent opposant de l’infâme Loi El Khomri, appelle à « faire barrage à Marine Le Pen ».

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (303 articles)
Macron : en marche pour le pognon ! (340 articles)

 #LeVraiMacron - #EnMarcheArriere -Stoppons Macron ! - Le Vrai Macron
 -

Loi El Khomri, qui rappelons-le est un véritable recul social sans précédent, initié et mis en place par Hollande-Valls-Macron-El Khomri, sous ordre des puissances financières qui siègent à Bruxelles et dont Gérard Filoche, à juste titre, n’a cessé de dénoncer la nocivité pour les salariés. Loi qui nous fera revenir à la préhistoire sociale, véritable déclaration de guerre au monde du travail et aux salariés.

Loi qui sera abrogé par l’un des deux derniers finalistes à l’Election Présidentielle, puisque Marine le Pen dans son engagement N° 53 retirera cette loi, au nom justement de l’injustice sociale qui en résulte. Pire même, le deuxième finaliste, Emmanuel Macron, qui en est l’instigateur, et comme si sa mise en œuvre n’était pas déjà une calamité sociale, promet d’aller plus loin encore dans son funeste dessein. Son projet économique et social c’est clairement la libéralisation du travail, comprendre supprimer le Code du Travail, ubériser les salariés, déréglementer à outrance le travail et les services publics. Avec M Macron la guerre sociale est déclarée !

Au contraire Marine n’a de cesse, dans son projet politique pour la France, de protéger les Français, les salariés, défendre l’emploi, les services publics, notre modèle social français. Bref, à travers ses 144 engagements présidentiels, il y un véritable projet de patriotisme social, auquel tout syndicaliste lucide et responsable devrait souscrire.

Mais ça Gérard Filoche ne le voit pas, aveuglé par son logiciel de pensée archaïque, l’esprit bouffé par son internationalisme qui n’a jamais servi les intérêts des salariés mais ceux du MEDEF et de la finance mondialisée. Gérard Filoche, biberonné à SOS Racisme et au multiculturalisme destructeur de l’unicité de la République voit des fascismes là où il n’y en a pas, un peu comme certains en 1981 pensaient que les chars soviétiques allaient débarquer à Paris.

M. Filoche nous sommes en 2017, pas en 1933 ! Le fascisme a été vaincu en 1945 et le Front National et Marine Le Pen n’on rien à voir avec cette idéologie totalitaire. Eh oui, maintenant c’est le Front National qui défend les aspirations populaires et sociales, plus cette Gauche sociétaliste, laxiste et boboïsante, de ce PS moribond et qui a abandonné en rase campagne les classes populaires et les classes moyennes. Le fascisme maintenant ce sont ces hordes d’islamo-racailles qui terrorisent les Français les plus modestes qui ne demandent qu’à vivre tranquillement.

Vous avez un métro de retard, M. Filoche : les salariés et les syndicalistes ont bien compris où sont leurs intérêts : dans un vote social, populaire donc patriote et souverainiste, celui pour Marine Le Pen.

M. Filoche, ancien ou peut-être toujours adepte de la révolution permanente, théoricien du marxisme et de la lutte des classes ne voit pas qu’aujourd’hui ce deuxième tour s’apparente à un vrai vote de classe : d’un côté la minorité de ceux qui se goinfrent, du CAC40 et du MEDEF, des oligarques et des nantis qui profitent du Système, représentés par Macron, et de l’autre la majorité des Français, le monde du travail, des salariés en passant par les petits patrons, en clair le peuple de France représenté par Marine.

Moi j’ai choisi mon camp, M. Filoche, celui du peuple, des salariés, des travailleurs et donc de la France. Visiblement vous avez choisi l’autre camp, celui de la finance mondiale, des destructeurs de la nation protectrice des plus faibles, des nantis et des adeptes de la déshérence sociale.

Décidément, comme beaucoup d’anciens gauchistes ou d’anciens d’extrême-gauche, vous ne faîtes pas le bon choix, M. Filoche. Question d’appartenance de classe sans doute ?

Laurent Bras, syndicaliste, Secrétaire général du cercle Front syndical, Secrétaire départemental adjoint du FN41


Jacques Attali et les seniors de 65 ans

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 01/05/2017 10:11
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Macron, le pion de la phase suivante !

Phase-suivante-300x260

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (303 articles)
Médias enfumeurs et corrompus - La propagande anti-démocratique de la télévision totalitaire  (54 articles)

Macron, le pion de la phase suivante !

Ce serait le nouveau coup d’état de l’oligarchie, si elle parvenait à ses fins, en faisant élire son pion Macron à la présidence de la république le 7 mai prochain.
Car Macron n’est qu’un pion, venu de nulle part mais porté à la candidature par la finance mondialisée pour amplifier la domination de sa caste.
Un pion promu par les puissants du pouvoir médiatique pour imposer Macron comme un produit nouveau, hors système.
Avec la forfaiture des juges « Mur des cons » qui avaient annoncé dans leur rapport « dit moral » leur opposition à la démocratie quand elle n’est pas conforme à leurs idées.
http://ripostelaique.com/la-forfaitur ... rature-contre-marine.html

Venant après la trahison du peuple qui avait rejeté le traité constitutionnel européen par le référendum de 2005, cette caste entend maintenant passer à la phase suivante, qui conduirait à la destruction, à l’éradication de la Nation Souveraine.

Car la phase suivante vise à l’instauration d’un ministère du budget européen et à la création d’un poste de ministre de l’Économie et des Finances de la zone euro. Et Macron est le chantre de cette évolution qui impliquerait l’augmentation du budget communautaire, donc encore plus d’impôts pour les Français.
Car avec Macron cette union européenne entraînerait encore plus de dérégulations, accélérant ainsi le processus des délocalisations.
En somme, toujours plus de profits pour l’oligarchie financière dont une bonne partie délocalisée dans les paradis fiscaux. Au préjudice de l’intérêt général.

Car l’union européenne a favorisé la guerre économique. Elle a servi prioritairement les intérêts de l’Allemagne comme le démontre l’écart des balances commerciales en 2016.
Pour l’Allemagne, excédentaire de 250 milliards d’euros, contre la France, déficitaire de près de 50 milliards d’euros. La preuve indéniable que l’euro ne sert que la zone mark.

C’est pourquoi Merkel se sent obligée de soutenir Macron : « Je n’ai pas le moindre doute qu’Emmanuel Macron, s’il devait être élu, ce que je souhaite, sera un président fort ».
Le résultat serait prévisible, Macron se coucherait comme Hollande en 2012 qui n’avait rien pu négocier face au totalitarisme « Merkelien ».
On a même déjà vu le premier acte de soumission à Merkel, à l’occasion de sa visite en Allemagne, au sujet de l’accueil massif des migrants quand Macron déclarait :
« Je veux saluer ce qu’a fait la chancelière, c’est une fierté et une force pour l’Europe ».

Et même Hollande, le syndic de faillite, qui devrait pourtant se faire discret, vient à la rescousse en déclarant sans vergogne : « Les Français ont tout à gagner à rester dans l’union européenne. Et de ce point de vue, c’est vrai que l’élection du 7 mai c’est un choix européen ».

Particulièrement pour Hollande qui vise la présidence du Conseil européen, après sa forfaiture élyséenne, avec l’appui indispensable d’un Macron élu.
Car cette présidence offre une contrepartie dispendieuse avec l’argent des contribuables : 32.500 € bruts mensuel pour ce fauteuil convoité par le cupide et insatiable Hollande !

« Et en même temps » le pion Macron vous prendrait bien pour des cons. « Pardon de vous le dire » !

Comme tous ces politiques éliminés au premier tour qui ont trahi leur électorat. En appelant à voter Macron ou à faire barrage à Marine.
Le bon vieux réflexe UMPS, de cette caste politique indigne et décomposée, en faveur de Macron, le pion du système politique fabriqué par la ploutocratie.

On ne citera même pas les plus cramés d’entre eux pour leur sens inné de l’intérêt général dont ils se contrefoutent depuis des décennies. Les Français savent que les traîtres sont là.

chasse a l homme

Heureusement le cordon « dit sanitaire » contre la France souverainiste est en train de s’effriter, avant de s’effondrer, avec l’accord de gouvernance signé entre Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan. C’est une avancée majeure pour la libération de la parole contrainte par la police de la pensée.
Nombreux sont donc ceux de tous bords qui vont rejoindre cette union patriotique au service du peuple de France. Pour sa souveraineté.

Et nombreux seront les pseudo-démocrates qui vont diaboliser cette alliance. On entend déjà les cris d’orfraie. Et les procès en xénophobie.
En dépit du principe de l’article 5 de la Constitution selon lequel le président de la république devrait être le « garant de l’indépendance nationale ».
Et preuve de leur ignorance de la doctrine du Conseil Constitutionnel selon laquelle « aucun principe non plus qu’aucune règle de valeur constitutionnelle n’assure aux étrangers des droits de caractère général et absolu d’accès et de séjour sur le territoire national ».

FN - Interdit aux nationalistes


Car la république, c’est la souveraineté qui appartient au peuple. Et non à l’oligarchie, sous couvert des institutions technocratiques européennes non élues qui détruisent les nations.
Honte à ces politiques, intellectuels ou pseudo-artistes qui piétinent donc la démocratie en ostracisant le Front National et ses électeurs qui sont des républicains par excellence.

Car ces pseudo-progressistes se foutent de la justice sociale et sont en marche pour la déstructuration sociale sous la tutelle impérialiste de l’union européenne.
Ces pseudo-progressistes cupides et corrompus ne veulent pas promettre « monts et merveilles » aux Français pour sauver leurs emplois devenus « anecdotiques » selon l’expression du cynique et sinistre mondialiste Attali.
Car pour les ordures de son genre, les emplois issus de la déferlante migratoire servent mieux la destruction du contrat social et l’enrichissement des puissants. En toute ignominie.

La France ne peut plus continuer à s’enfoncer économiquement et à détruire son système de protection sociale à cause des exigences de dérégulations imposées par l’union européenne, et dont le candidat Macron, alors élu, serait le plus servile agent destructeur.

Alors dégageons Macron, l’européiste islamo-immigrationniste, le pion de la phase suivante au service de l’Europe pour détruire la patrie, le peuple et son identité.

Votons pour l’alliance souverainiste et appelons tous les patriotes qui aiment la France éternelle à la soutenir.

Alain Lussay

***

 #LeVraiMacron - #EnMarcheArriere -Stoppons Macron ! - Le Vrai Macron
 -
-

Médias corrompus - Tu l'as sens ma grosse désinformation

Macron incarnation des intérêts financiers - Natacha Polony

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 01/05/2017 11:01
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


En échange du vote musulman, Macron aurait promis des circonscriptions aux barbus

islamistes legistlatives et Macron

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (303 articles)
Attentat musulman sur les champs-Elysées - Les petits protégés de l'UMPS-LRPS tuent notre peuple (21 articles)

Nous avons relayé ce matin le témoignage d’un franco-marocain qui, après avoir de près les Frères musulmans (UOIF en France ) consacre une partie de son énergie et de son temps à lutter contre eux et donc contre les islamistes.

http://resistancerepublicaine.eu/2017 ... hantage-aux-voix-du-ccif/

Je voudrais y revenir, afin qu’un maximum de personnes sachent.

Cet article est important parce qu’il montre la collusion entre En Marche et des islamistes notoirement connus et sur le fait qu’il y aurait eu des tractations entre eux et Macron afin que leur soit offertes des circonscriptions pour les législatives en cas de victoire de Macron….

C’est ainsi que Mohamed Saou, après avoir été écarté de En marche, y est revenu, suite au chantage de Marwan Muhammad, celui qui rêve à voix haute d’une France musulmane…

Marwan Muhammad, président de l’organisation frériste CCIF, avait lui aussi exigé des explications et a menacé d’utiliser son supposé poids électoral, contre Emmanuel Macron, dans le cas où Mohamed Saou était écarté du mouvement «En Marche !»  sous pression «islamophobe», disait-il. En effet, le 10 avril 2017, il a adressé une lettre au candidat Macron dont la conclusion fut, on ne peut plus claire :  «En fonction de votre réponse (ou de son absence), je serai alors en mesure de m’exprimer publiquement sur le sujet, en direction de nos contacts médias, de nos 17 antennes régionales, de nos 14000 adhérents et de nos 350000 abonnés, sur les newsletters et les réseaux sociaux. Chaque électeur sensible à ces questions pourra alors faire, en conscience, un choix éclairé»[2] : une intimidation.

Encore plus grave, Mohamed Louizi affirme que des islamistes notoirement connus naviguent dans l’entourage du candidat mondialiste et seraient investis pour les législatives…

Cependant, le cas de Mohamed Saou est-il un cas isolé au sein du mouvement d’Emmanuel Macron? Ce candidat à l’Élysée serait-il, ou pas, « dans les mains des islamistes » ? Est-il le candidat préféré des Frères musulmans ? Hormis la présence anecdotique signalée de l’islamiste Soufiane Iquioussen, dans une réunion d’ «En Marche !» à Bouchain[3] dans le Nord, alors qu’il soutenait Benoît Hamon (!), dans ce qui suit, d’autres cas troublants seront dévoilés : de la commune de Oignies dans le Pas-de-Calais, à Bordeaux dans le Sud-Ouest, jusqu’à Mulhouse dans l’Est, en passant par Paris, des soutiens d’Emmanuel Macron, des islamistes (ou au service inconscient de l’islamisme conquérant) s’appellent : Noureddine Aoussat, Rachid El-Kheng, Yanis Khalifa, Yaman Mahfoud, et la meilleure pour la fin, une certaine Fatima Jenn  et ses principaux soutiens : Anouar Sassi et Aziz Senni.

Le flot des migrants continue; des ONG travaillent avec les passeurs!


2- Cap islamiste sur les législatives ?

Par ailleurs, d’autres noms pourraient même bénéficier de l’investiture d’ «En Marche !» pour les législatives. Difficile de faire un tour vérificatif des 577 circonscriptions. D’autant plus qu’Emmanuel Macron n’a pas encore révélé la liste complète de ses candidats, comme promis. A ce jour, sauf erreur de ma part, seuls 14 noms sur 577 ont été dévoilés[4]. Plus encore, à en croire un récent article du Figaro, «les investitures ne seraient pas nécessairement rendues publiques la semaine prochaine»[5]. On peut espérer qu’elles le soient, même partiellement, s’agissant des «400 à 450 candidats» déjà retenus. Emmanuel Macron dévoilerait-il cette liste avant le second tour des présidentielles pour lever toute suspicion légitime ? On peut l’espérer. Car cela est aussi un enjeu majeur dont l’éclairage urgent permettrait, à tout un chacun, de voter éclairé, ou de s’abstenir, le dimanche 7 mai.

 

Le programme de Macron la sédition de la France

Le programme de Macron la sédition de la France

En attendant, ce qui est certain, c’est que des candidats pour les législatives, notoirement islamistes, soutenant Macron ou pas, sont déjà dans les starting-blocks, ici où là. Ils sont jeunes adultes, issus de la frérosphère et s’appellent : Yassir Louati, Jimmy Parrat, Jamel Oufqir, Hanan Zahouani, Abdelkrim Marchani, Samy Debah, etc. D’autres candidats issus du parti islamo-turc, le «Parti Egalité et Justice», proche de l’AKP d’Erdogan, pourraient présenter des dizaines de candidats, revendiquant leur communautarisme, comme aux départementales de 2015[6].  Par conséquent, le risque de voir quelques islamistes occupés des sièges au Palais Bourbon, au nom de la diversité, lors de la prochaine législature, est bien réel. «En Marche !», comme d’autres formations, pourrait leur offrir cette opportunité tant rêvée, tel un Cheval de Troie qui s’ignore dans la complaisance.

PS-cheval de Troie Islam

Tout cela semble plus que possible, probable, puisque, rappelons-le, Macron ne voit pas en quoi le voile serait un problème dans l’entreprise…


https://www.youtube.com/watch?v=NWV8LUX7plA

Il ne voit pas non plus en quoi le voile serait un problème à l’université… Donc interdire le voile serait du laïcisme…


https://www.youtube.com/watch?v=yYFz6adJesw

Macron est forcément d’accord avec le Président autrichien qui voudrait que toutes les voiles soient obligées de porter le voile par solidarité avec les musulmanes…

http://resistancerepublicaine.eu/2017 ... sait-de-porter-le-hidjab/

Il est donc forcément prêt à faire entrer à l’Assemblée nationale des barbus et des voilées… et à islamiser la France pour en faire un Beyrouth bis.

http://resistancerepublicaine.eu/2017 ... e-horreur-et-disparaitre/

Christine Tasin


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 01/05/2017 11:49
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !