Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Marine face aux journaleux politiques menteurs & corrompus (Nouvel Ordre Mondial) [Actualité en France]




« 1 ... 102 103 104 (105) 106 107 108 ... 123 »

Marine face aux journaleux politiques menteurs & corrompus (Nouvel Ordre Mondial)

Publié le: 02/05/2017 11:16
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Vote Macron : pour justifier sa trahison, Filoche compare Marine à Hitler

Vote Macron : pour justifier sa trahison, Filoche compare Marine à Hitler

Avec nombre de journalistes, dont il est le chouchou, Gérard Filoche peut tout se permettre. Ainsi, ce socialiste, membre de la direction du Parti socialiste, s’est-il autorisé, avec le silence complice de Bourdin, de comparer Marine Le Pen à Hitler, rien de moins, et d’expliquer qu’en cas de victoire de sa part, il y aurait plein de pogroms et surtout aucun retour possible.

Le traitre Gérard Filoche collabo du système mondialiste contre les ouvriers

Si on avait envie de perdre du temps, on pourrait faire remarquer à Filoche qu’il est issu d’un courant de pensée, le trotskisme, qui appelait les Français à fraterniser, au nom de l’internationalisme, avec l’occupant allemand, ce qui leur valut de se faire qualifier par les staliniens (qui firent pourtant de même) d’hitlero-trotskistes.

Et on pourrait lui rappeler ce passage du dernier édito de Cyrano : « Les pleins pouvoirs ont été donnés à Pétain (en particulier) par la majorité des élus SFIO et Radicaux, le 10 juillet 1940, élus qui appartenaient à la chambre élue au moment du Front Populaire, et dont avaient été retranchés les députés communistes déchus de leur mandat (pacte germano-soviétique). Le gouvernement de Vichy fourmillait alors de responsables socialistes dont Mitterrand… Le PS d’aujourd’hui (et les radicaux de Baylet) sont les descendants des élus « de gauche » qui sont à l’origine politique des « heures sombres de notre Histoire ».

On pourrait lui rappeler ces propos d’Eric Zemmour sur l’antisémitisme de la gauche, dans les années 1940…


https://www.youtube.com/watch?v=WGmW9UXLUlE

Mais passons aux choses sérieuses.

Filoche avait déjà défrayé la chronique lors de la mort de Christophe de Margerie, président de Total, en insultant grossièrement le disparu.

http://www.huffingtonpost.fr/2014/10/ ... -ump-fache_n_6019344.html

Il avait également fait parler de lui lors de la primaire socialiste, ou, bien que n’ayant pas le nombre de signatures nécessaires, il avait occupé les médias pour essayer de s’inviter à cet exercice, que sa présence aurait rendu plus attrayant, c’est incontestable. Mais la loi, c’est loi, même pour l’inspecteur du Travail Filoche.

Celui-ci, lors de la loi El-Khomri-Macron, avait multiplié les plateaux de télévision et les meeetings, pour expliquer, avec un rare talent, que ce projet, porté par le gouvernement socialiste qu’il a fait élire, était la pire attaque contre le mouvement ouvrier subie depuis la Libération, et qu’on revenait au 19e siècle.


https://www.youtube.com/watch?v=kun9lvIeiZ0

Il lui faut donc expliquer aux travailleurs, un an après l’adoption de cette loi scélérate, son revirement, puisqu’il appelle ouvertement à voter contre son concepteur, et à faire battre Marine Le Pen, qui pourtant a promis de l’abroger.

C’est tout le masque de Gérard Filoche qui tombe. Depuis 50 ans, il prétend défendre les travailleurs, alors qu’il ne fait que s’en servir pour finaliser un projet de société communiste, engagement de jeunesse qu’il n’a jamais renié. On sait ce que fut le sort des salariés, sous ces régimes…

A lire aussi :

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (313 articles)
Macron : en marche pour le pognon ! (349 articles)
Hollande: lâche, traitre, menteur, incapable. Il bousille la France et son peuple. Jusqu'à quand ? (173 articles)
Médias enfumeurs et corrompus - La propagande anti-démocratique de la télévision totalitaire (154 articles)

L’objectif de l’internationaliste, depuis 50 ans qu’il fait de la politique, c’est de casser la France, avec l’alibi, bien évidemment, de s’en prendre à l’Etat bourgeois. Tout ce qui faisait la force de ce pays a été savamment miné, depuis les années 1968 : l’école, la police, l’armée, la famille, la justice… Dans tous ces domaines, des militants politiques, de la culture de Filoche, se sont employés à tout détruire. A cela s’ajoutent notre mode de vie, miné par l’implantation d’une immigration massive avec ces repères différents des nôtres, et la destruction du salariat, brisé par les délocalisations et la destruction de nos empires industriels.

S’il défendait vraiment les travailleurs, Gérard Filoche, qui parle comme les patrons d’ailleurs, ne réclamerait pas davantage d’immigration, dans un contexte où le pays compte plus de 6 millions de chômeurs. Il réclamerait le retour aux frontières, pour éviter la concurrence libre et non faussée qui fait le jeu des grandes multinationales.

En comparant, de manière grossière qui paraît lui valoir un procès, Marine Le Pen à Hitler, avec la complicité crapuleuse de Bourdin, Filoche essaie juste de justifier l’indéfendable : il milite pour que la banquier Macron, soutenu par Attali et l’ensemble du patronat, qui a cassé un siècle d’acquis sociaux soit élu président de la République, rien de moins. Et le sort des travailleurs, il s’en fout, pourvu que le dogme communiste de « l’antifascisme » permette encore à la social-démocratie de trahir le salariat, au service des mondialistes.

Au moins, Mélenchon, qui ne donne pas de consigne, a-t-il davantage de cohérence, j’oserais dire d’honnêteté, que Filoche, qui a définitivement tombé le masque.

Joël Locin

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 02/05/2017 11:58
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


1er mai : les antifas brûlent des policiers en plein État d’urgence

1er mai  les antifas brûlent des policiers en plein État d’urgence

Qui veut tuer des policiers si ce n’est ceux-là même
qui leur rendent hypocritement hommage par la suite

Les signes du lent et inexorable ensauvagement qui gangrène notre pays sont de moins en moins dissimulables par la doxa mondialo-bisounours des média.

 Tout en cherchant à donner plus d’importance au rassemblement de son candidat chéri, ou aux mouvements de plus en plus limités du Vieux Menhir, elle ne peut que constater les dégâts. Six policiers blessés, doit un grièvement après des jets de cocktails Molotov par des groupes antifa.

 http://www.lalibre.be/actu/internatio ... -59073919cd70e8051330540e

 On notera la différence des réactions :

 « Marine Le Pen a réagi aux violences dans un tweet: « Je rends hommage aux deux CRS blessés à Paris. C’est cette chienlit et ce laxisme que je ne veux plus voir dans nos rues ». Son adversaire Emmanuel Macron (En marche!) a rendu lors d’un meeting à Paris « un hommage tout particulier aux CRS qui, cet après-midi, ont encore eu à subir des violences et ont été blessés ». »

Marine veut remettre de l’ordre, Macron se contente de faire des câlins aux pauvres petits flics. Rien d’étonnant, en fait, venant du candidat du statu quo. Les violences sur les policiers, voilà encore « un impondérable » auquel il faudra s’habituer.

Ces groupes se réclamant « anti-fascistes » usent exactement des mêmes méthodes que les milices ayant émergé dans les provinces italiennes après la Première Guerre mondiale, sans d’ailleurs que Mussolini ait eu à les y pousser. Elles sont, elles aussi, financées, alimentées et manipulées par de riches possédants.

Dans un contexte de chaos social, où l’Etat peine à exercer son autorité partout et à protéger ses citoyens, des groupes de pression prennent automatiquement pied. Ils testent l’autorité et contestent son pouvoir, précisément lorsque ce dernier contrarie ses intérêts.

C’est la situation que nous vivons avec ces fascistes anti-fa, tout comme avec les groupes armés des cités HLM ou les milices privées qui se développent sur notre territoire.

De plus en plus, les citoyens seront tenus d’assurer leur propre défense. L’État renonce sans le dire à son premier devoir régalien.

Quant aux policiers, ils manifestent sporadiquement en exigeant qu’on leur fournisse les droits et moyens nécessaires à leur action. La dernière mobilisation en date, à l’automne 2016, a accouché d’une souris. Devront-ils aller jusqu’à la grève générale et illimitée ?

Lou Mantely

A VOIR AUSSI :

Marine Le Pen sur Europe 1

Florian Philippot sur LCP


https://www.youtube.com/watch?v=J2oVe2-VnRc


Nicolas Bay - Territoires d'infos (02/05/2017)

A partir de 33’07


https://www.youtube.com/watch?v=GYUqMpbtkP8

Florian Philippot sur Radio Classique

Sébastien Chenu sur BFM TV

Gaëtan Dussausaye sur CNews

Florian Philippot sur BFM TV

Marine Le Pen sur France 2

TOUTE L''ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL


PROJET PRESIDENTIEL 2017 de MARINE LE PEN

144 ENGAGEMENTS

Projet présidentiel de Marine Le Pen - Livrets thématiques

Le programme de Marine pour l'Outre-Mer


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 02/05/2017 12:19
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !