Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Massacre des chrétiens par des musulmans bientôt en Europe [Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation]




« 1 ... 289 290 291 (292) 293 294 295 ... 318 »

Attali qui chaperonne Macron veut une France à 187 millions d’habitants par l’immigration de masse

Attali - Macron 187 millions habitants en France - Invasion migratoire

Macron : en marche pour le pognon ! (322 articles)
On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (288 articles)
Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (874 articles)

[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ?   (135 articles)

Oracle de « la France d’après », il fut dès l’élection de Nicolas Sarkozy convoqué au chevet de la république pour contribuer à réformer la France, le tout sans une once de légitimité démocratique. Il est aujourd’hui l’homme qui a adoubé Emmanuel Macron. Sa présence à La Coupole été remarquée. Nous remontons cette note d’octobre 2007 parallèlement à son retour en force dans les médias :

   « Alors que le rapport Attali vient d’être jugé « plutot raisonnable » par Nicolas Sarkozy, malgré sa proposition phare de « relance de l’immigration » (comme si elle avait été arrêtée) inspirée de son livre L’avenir du travail sorti en 2007 proposant l’arrivée de 2 millions d’immigrés annuellement pour mener la France à 187 millions d’habitants en 2040 (alors qu’il suffit de sauver le régime des retraites par la capitalisation privée), je publie de nouveau les citations de l’illuminé mondialiste, glanées ça et là, en rajoutant celle-ci : « La logique socialiste c’est la liberté, et la liberté fondamentale c’est le suicide[…]L’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement. » L’homme nomade , Ed. Le Livre de Poche, 2005.

Deux vieilles interviews de Jacques Attali, une de mai 1992, l’autre de mars 1997, éclairent sur sa vision de la colonisation islamique de l’Europe contemporaine. 

    « La France doit-elle se contenter d’accepter sur son sol les travailleurs européens ou assumer sa dimension musulmane ? Là est sans doute la principale question masquée par ce débat (ndlr : sur l’immigration), le vrai choix géopolitique. Si la France et l’Europe décidaient de s’affirmer comme un club chrétien, elles devraient se préparer à l’affrontement avec un milliard d’hommes, à une véritable « guerre de civilisations ». Avec en prime, en France, une guerre civile » Jacques Attali, Le Monde du 19 mars 1997

    L’Algérie, le Maroc, la Tunisie ainsi que les pays de la péninsule arabique et du monde asiatique ont décidé- il y a 30 ans déjà -de s’affirmer en tant que club musulman exclusif par la création de l’OCI. Est-ce pour autant que  800 millions de chrétiens à travers le monde ont décidé de leur déclarer la guerre ? Absurde.

     Attali, le 12 mai 1992 dans Le Monde, lors de la commémoration de la victoire de 1492 sur la colonisation islamique en Espagne, se félicitait qu’enfin, après cinq siècles, l’Europe s’ouvre à nouveaux aux zélateurs d’Allah :

« En 1492, l’Europe s’est fermée à l’est ( ndlr :comprendre au sud-est) et tournée vers l’ouest en essayant d’expulser d’elle tout ce qui n’était pas chrétien. Aujourd’hui, assez largement, le contraire se prépare. Une parenthèse de cinq siècles se ferme. L’Europe occidentale s’ouvre à son passé »

   En bon mondialiste favorable à la « gouvernance mondiale », le sans-patrie fustigeait les frontières dans le même article :

    « En 1492, comme aujourd’hui, le problème politique majeur est celui de la frontière, le choix entre nation et unité. On parle partout de marché et de démocratie comme si c’était des évidences parallèles, sans voir que l’économie de marché n’a pas besoin de frontières- la frontière interdit le développement de l’économie de marché et condamne au dirigisme économique- (…) Pour que la démocratie ne soit pas un frein au développement, elle doit être sans frontières, sinon on aura la frontière sans la démocratie »

    On ne voit pas bien en quoi des frontières servant de filtre pour les personnes empêcheraient les biens de circuler. Sur la question de la démocratie qui réussit sans frontières, découpler la liberté des peuples à disposer d’eux même d’une souveraineté nationale s’exprimant dans un Etat-nation délimité géographiquement et un positionnement assez délirant. Mais on comprendra mieux en sachant que dans la démocratie universelle d’Attali, droit d’ingérence ( il rejoint en cela Kouchner) et exportation de celle-ci « à l’américaine » vont de paire.

Sur son blog, réagissant à la mini-polémique sur les prénoms exotiques des enfants Dati et Sarkozy ( respectivement Zora et Solal ), Jacques Attali  commit un billet sur cette question et ce qu’elle révèlerait de l’état moral d’un pays. Il oppose une assimilation stérile à une intégration enrichissante: 
« Quand une nation décline, se rétrécit et se recroqueville, elle assimile ( note de l’Obs-i: alors que la France n’a jamais été aussi puissante que dans les périodes où elle a assimilé les étrangers !) ; et le nombre de prénoms qu’elle emploie est de plus en plus réduit, signe de son uniformisation. Au contraire, quand une nation est vivante, dynamique, ouverte, en croissance, elle intègre ; et elle utilise alors de plus en plus de prénoms différents, dont elle se nourrit pour augmenter sa diversité. L’assimilation appauvrit. L’intégration enrichit. »

   Aussi, Attali, pour remédier à la « haine de l’étranger » (comprendre le refus de l’africanisation et de l’islamisation d’une Europe chrétienne depuis 1500 ans) a sa solution : le droit de vote des étrangers ! Voilà les propos de l’illuminé  :

  «  Partout en Europe, surgit la haine de l’étranger, de l’autre, responsable de nos malheurs…il faudra donc entrer dans les détails, penser et décrire les institutions concrètes en organisant, par exemple, le droit de vote des non-citoyens ( ndlr : le droit de vote des étrangers légaux ou non) ou le droit d’ingérence, ou le droit de vote des générations ultérieures »

« le droit de vote des générations ultérieures » vous avez bien lu ! Pratique, le Système choisirait les tendances de vote des français du futur pour contrecarrer les mal votants du présent. Il suffisait d’y penser.

Observatoire de l'islamisation

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 28/04/2017 06:59
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Témoignage : comment mon pays s’est islamisé, votez bien pour ne pas vivre cette horreur ...

... et disparaître


islamisation de mon pays

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (874 articles)
[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ? (136 articles)
L'OCI, cet ONU de la loi islamique qui a pour mission de protéger et "d'élargir" l'oumma dans le monde (12 articles)
[UE] Eurislam : le projet des élites européennes (3 articles)
Pourquoi je voterai Marine Le Pen en 2017 !

Pourquoi je voterai Marine Le Pen en 2017 (épisode 2)
Ecole d’Elbeuf sur Seine : cours d’arabe et retour sur la politique d’islamisation de l’école
Eurabia ou l’islamisation de l’Europe : le pire complot de tous les temps (4 articles)

Les discussions au sujet de l’élection présidentielle française me surprennent, car mon entourage se préoccupe beaucoup plus des aspects économiques du programme des deux candidats que de leur plan de lutte contre l’insécurité en général et le terrorisme en particulier.
L’aspect économique a son importance, mais je crois que le véritable enjeu de ces élections est civilisationnel.
La question cruciale est celle de l’immigration incontrôlée, et de sa conséquence directe, qui est l’islamisation de la France et du reste de l’Europe.
Un pays peut survivre à une crise économique, mais pas à sa propre disparition !
Ceux qui se soucient de l’économie ne réalisent-ils pas le coût abyssal de l’immigration massive et de l’islamisation de la France ?
Soit nous votons pour un candidat dont le patriotisme ne fait aucun doute, soit nous coulons.
Ne comptons pas sur d’autres signes alarmants avant le basculement du pays. Il y a déjà eu suffisamment de signes avant-coureurs de notre naufrage imminent.

Des signes alarmants, il y en a eu aussi dans le pays où je suis née, où chrétiennes comme musulmanes portaient des mini-jupes en ville, et des bikinis à la plage. Le jour où un homme a tranché d’un trait de rasoir horizontal la peau de l’arrière des genoux d’une jeune fille en mini-jupe, nous avons cru à un incident isolé, car cela ne s’était jamais produit auparavant. Nous n’étions pas en Arabie, tout de même !
Mais je me souviens avoir ressenti un profond malaise en apprenant qu’un policier musulman présent sur les lieux a souri en voyant les jambes ensanglantées de la jeune fille paniquée, et n’a pas tenté de lui porter secours. A l’époque, il n’y avait pas de groupes islamistes visibles dans le pays.

Quand un parti islamiste a été fondé, et que deux barbus sont entrés à la Chambre des Députés du pays, certains ont ri : comment ces deux guignols allaient-ils s’y prendre pour islamiser un pays comme le nôtre, en marche vers le progrès (grâce aux chrétiens), et où l’illettrisme était en voie de disparition (grâce aux écoles chrétiennes) ?
Aujourd’hui, les chrétiens ne sont plus majoritaires dans le pays, il y a une bonne quinzaine de barbus à la Chambre des Députés, qui ne font plus rire personne.
Ensuite quelques jeunes musulmanes commencèrent à circuler voilées. C’était si rare que nous nous retournions sur leur passage. Quand elles sont devenues plus nombreuses, on nous a dit qu’elles étaient payées par un pays musulman étranger pour porter le voile, mais que le jour où elles ne seraient plus payées, elles ne se voileraient plus. Donc il n’y avait pas d’inquiétude à avoir.
Aujourd’hui, elles sont toujours voilées, et elles sont plus nombreuses que lorsque j’étais petite.

Puis quand le pays s’embrasa, j’étais si jeune que j’ai cru ceux qui nous ont rassurés: c’étaient juste des « évènements », des « heurts inter-confessionnels » qui allaient se tasser, puisque nous étions, à ce qu’il paraît, un exemple de cohabitation pacifique entre différentes communautés religieuses.
Mes grands-parents n’étaient pas de cet avis, et m’avaient raconté par la suite comment les musulmans turcs (qui étaient les maîtres de la région durant quatre siècles) avaient organisé un blocus pendant la première guerre mondiale pour affamer les chrétiens montagnards du pays, réussissant à en tuer 200.000, sur un total de 400.000 (1)
Ils m’ont aussi parlé des terribles massacres de chrétiens perpétrés longtemps avant leur naissance, entre 1840 et 1860, par leurs voisins et compatriotes musulmans, sous l’oeil complaisant de la puissance turque.
Fidèle à sa tradition de protectrice des chrétiens d’Orient depuis le Roi de France Saint Louis, la France a dû intervenir, sur ordre de Napoléon III, pour mettre un terme à ces massacres. Les forces militaires françaises sont restées stationnées dans le pays pendant un an, pour assurer la sécurité des chrétiens.
Chacune de ces horreurs générait un sentiment d’insécurité et de perte de confiance chez les chrétiens survivants, régulièrement endeuillés, et qui ne pouvaient plus retourner dans leurs villages, retrouver leur maison, leur travail, leurs repères. Ils subissaient une sorte d’exil intérieur, ne se sentaient plus chez eux sur la terre de leurs ancêtres, et étaient donc acculés à quitter leur pays. Une vague d’émigration de chrétiens, notamment vers les Etats-Unis, suivait chaque massacre.

On veut donc nous faire croire que nous sommes un exemple de cohabitation entre chrétiens massacrés et musulmans massacreurs, sous prétexte que cela fait quelques décennies qu’il n’y a pas eu de génocide contre les chrétiens, mais juste des petites tueries deci delà. On nous fait espérer que les conflits vont s’arranger, qu’il y a forcément un moyen de « vivre-ensemble » avec les musulmans, qui sont pourtant responsables de l’invasion et l’islamisation forcée de 57 pays, entraînant la mort de plus de 270 millions de victimes en 14 siècles.
En grandissant, j’ai réalisé que les non-musulmans survivent mal au vivre-ensemble avec l’islam. Ils ont toujours la peur au ventre, n’osent pas faire des projets sur le long terme, investir, construire, car ils vivent en permanence avec l’épée de Damoclès de l’islam au-dessus de leur tête.
Ce climat de peur existe actuellement en France : dans les banlieues islamisées, la vie n’est guère facile pour les non-musulmans, et beaucoup d’entre eux ont soit déménagé, soit se sont convertis à l’islam « de leur plein gré », sans couteau sous la gorge, mais à force de pressions « amicales »: c’est à dire pour avoir la paix.
En France aussi, on ose vous parler de vivre-ensemble avec l’islam. Et on cherche à vous faire croire que l’islam est un danger nouveau pour la France, une idéologie que vous ne connaissez pas bien, et sur laquelle vous n’avez pas le droit d’émettre un avis, sauf si c’est un avis positif.
Pourtant l’islam est l’ennemi traditionnel de la France et du reste de l’Europe. Et la France s’est construite non seulement avec le christianisme, mais surtout contre l’islam, sa barbarie, et ses incessantes tentatives d’invasion de l’Europe.

Quand je suis arrivée en France, mes amis français voyaient régulièrement à la télévision les ruines de ma ville natale suite aux combats qui faisaient rage. Ils me disaient parfois:
« Eva, tu verrais mon appartement en ce moment, tout y est à l’envers ! Il ressemble à ta ville natale ! »

Syrian crimes in lebanon

Ma ville était donc synonyme de chaos. Mes amis ne l’avaient vue que dans cet état lamentable. Mais elle n’avait pas toujours été ainsi. Dans ma ville, il y avait un conservatoire de musique, une cité sportive, des jardins, des écoles, beaucoup d’écoles, un centre-ville vibrant, un port en pleine activité, une vie nocturne, une vie culturelle, des cinémas, des piscines, des universités, des hôpitaux, un club d’équitation. Et quelques musées et théâtres aussi.
Des artistes, locaux et étrangers, venaient se produire dans un site archéologique grandiose, devant le grand temple romain remarquablement bien conservé. Sous la voûte étoilée du ciel, dans l’air tiède du soir, mes parents y ont assisté à un ballet de la troupe de Maurice Béjart. Ils ont été charmés d’y voir Rudolph Noureev danser « Roméo et Juliette », le ballet composé par Sergueï Prokofiev. Ils ont également écouté dans ce cadre féérique l’orchestre philharmonique de Berlin, sous la baguette de Herbert Von Karajan.

Je n’ai jamais décrit à mes amis français ma vie d’avant le chaos, dans la sérénité de mon quartier chrétien, mes promenades d’enfant au crépuscule, quand je rentrais de l’église silencieuse où j’allais me recueillir quotidiennement pour un court moment. Je ne leur ai pas raconté les effluves de gardénia ou de jasmin qui m’enveloppaient quand je longeais les arcades des maisons traditionnelles, qui me consolaient de la laideur des immeubles en béton. L’odeur vivifiante de l’iode faisait partie de mon univers olfactif, car la mer n’était jamais loin.

gemmayze2


De la terrasse de notre appartement familial, je voyais tous les matins le disque presque blanc du soleil se lever pudiquement de derrière la montagne, qu’il nimbait d’un halo éblouissant. Tous les soirs, il se couchait presque écarlate dans une mer qu’il faisait flamboyer.

Quand je vais à Nice dans le sud de la France, ou à Thessalonique (2) dans le nord de la Grèce, et que je vois les jolis immeubles alignés sur le front de mer, je ne peux pas m’empêcher de penser avec amertume que c’est à cela que ma ville natale aurait pu ressembler si le père de Mahomet s’était retiré à temps.
Alors quand mes amis français comparaient leur appartement dévasté à ma ville natale, j’avais envie de protester que ces ruines qu’ils voyaient aux informations télévisées, ce déluge de feu, ce chaos, cette désolation…avant, c’était un pays !
C’était mon pays.

Refusons que ce même malheur frappe la France. En votant le 7 mai prochain, ne pensons pas à notre pouvoir d’achat, ni à nos avantages sociaux, mais à la survie de la France, menacée par l’islam et par l’immigration massive et incontrôlée en provenance de pays musulmans.

Cela fait des années que j’entends les musulmans médiatisés chanter le même refrain:
« Arrêtons de parler de l’islam, les Français ont des problèmes bien plus importants, le chômage, la baisse du pouvoir d’achat, la précarité…c’est de cela que nous devrions parler. »
Faut-il que ces musulmans éprouvent un profond mépris pour les Français, pour tenter de faire diversion d’une manière aussi triviale ! Pensent-ils que si les Français atteignent un niveau de vie correct, ils vont fermer les yeux sur l’islamisation de leur pays, et tolérer que leurs enfants soient en danger à chaque fois qu’ils sortent de la maison, à cause du terrorisme et de l’insécurité liés à l’islam ?

Attentat musulman sur les champs-Elysées - Les petits protégés de l'UMPS - LRPS tuent notre peuple (21 articles)

J’ai écouté attentivement les consignes de vote des imams, des organisations islamistes, et des islamo-collabos. Tous ont conseillé le même candidat, sans donner la raison de leur choix, à part celle de « faire barrage » à l’autre candidat, qui est connu pour son patriotisme, et qui est la bête noire des islamistes. (3)
Ni Emmanuel Macron, ni son porte-parole n’ont rejeté le soutien des islamistes ou des organisations islamistes:
http://www.fdesouche.com/848223-mario ... de-luoif-il-ne-repond-pas

Il est donc évident qu’un patriote doit voter pour le candidat que redoutent les imams, les islamistes, et les islamo-collabos. Car ce candidat ne s’est jamais compromis avec des islamistes, et n’a jamais dit qu’un musulman ayant commis des actes radicaux est néanmoins « un type très bien »:

Précisons aussi que Monsieur Macron est également soutenu par une organisation notoirement et farouchement anti-chrétienne. (4)
Je me tiens prête à tous les sacrifices nécessaires pour désislamiser la France. Mieux vaut se serrer la ceinture pour un temps, mieux vaut accepter provisoirement un régime ferme, voire un peu autoritaire, si en échange l’Etat nous assure la première chose que nous attendons de lui: la sécurité.
La sécurité est devenue un luxe, alors qu’elle est une nécessité.
Sans sécurité, il n’y a ni prospérité, ni dignité.

Tous les chrétiens d’Orient vous le confirmeront: ce ne sont pas les problèmes économiques qui ont fait de nous des exilés, c’est l’islam. Ce ne sont pas les problèmes économiques qui ont décimé nos familles, c’est l’islam.

N’écoutons pas ceux qui prétendent que nous aurons la guerre si nous cherchons à mettre l’islam au pas. Ce n’est pas la fermeté du gouvernement de mon pays natal qui a déclenché la guerre, c’est son laxisme.
Ce n’est pas le « repli sur soi » et le « rejet de l’ôôôôtre » (5) qui ont mené mon pays d’origine à sa perte, mais l’accueil généreux et massif de « réfugiés » musulmans, dont certains se sont alliés à nos compatriotes musulmans pour mettre le pays à feu et à sang.

Les non-musulmans qui ont peur qu’une résistance à l’islamisation ne déclenche une guerre sont des couards. Quant aux musulmans qui agitent l’épouvantail d’une guerre, leur chantage nous conforte dans l’idée que l’islam est notre ennemi juré, car il préconise le recours à la violence plutôt que de se plier à la loi française.
Je ne fais pas partie des personnes qui croient qu’une guerre est inévitable pour freiner l’islamisation de la France. Un gouvernement patriote et ferme peut endiguer ce danger tout en évitant une guerre. Si des émeutes éclatent, notre Police et notre Armée sont capables d’y faire face, à la condition qu’ils reçoivent les instructions appropriées, et que leur travail ne soit plus saboté par des juges qui libèrent aussitôt les délinquants qu’ils ont risqué leur vie pour pouvoir arrêter.
Mais si, contrairement à ce que je crois, une guerre devait éclater, il serait inutile de l’ajourner, c’est maintenant qu’il faudrait la faire, car nous avons actuellement toutes nos chances de juguler un islam encore minoritaire au sein de la population civile française, ainsi que dans les forces de Police et de l’Armée françaises, un islam peu infiltré dans l’appareil étatique français.
Mais dans 5 ans, ce sera trop tard pour éviter la guerre, et trop tard pour la gagner si elle devait éclater.

Je vous en supplie, ne vous croyez pas plus malins que les chrétiens d’Orient. Ce qui nous est arrivé vous arrivera, à moins que vous ne votiez pour le candidat qui est conscient du danger imminent et irréversible que l’islam fait peser sur la France.
______________________________

Note: Pour les électeurs qui souhaitent en savoir plus sur la nébuleuse islamiste qui soutient unanimement Emmanuel Macron, voici un article intéressant rédigé par Mohammed Louizi. Je vous préviens, ça fait froid dans le dos:
http://mlouizi.unblog.fr/2017/04/29/p ... -vote-islamiste/#more-985

(1) http://resistancerepublicaine.eu/2015 ... on-par-la-famine-par-eva/

(2) Il faut savoir que la ville de Thessalonique, la deuxième ville la plus importante de Grèce après Athènes, a brûlé quasi-entièrement dans un incendie en 1917. Son plan de reconstruction est l’oeuvre de l’architecte français Ernest Hébrard.

(3) Plusieurs imams, islamistes, et organisations islamistes, ont appelé à voter pour Emmanuel Macron, pour faire barrage à Marine Le Pen.
http://www.uoif-online.com/communique ... que-appel-a-mobilisation/
Hani Ramadan, qui approuve la lapidation en cas d’adultère, a appelé impérativement à voter pour Emmanuel Macron. Il est le frère du taqiyyiste Tariq Ramadan, et le petit-fils du fondateur du groupe islamiste égyptien « Les Frères Musulmans ». Hani Ramadan a été récemment expulsé de France, et il semble avoir compris que Madame le Pen ne lui permettra pas d’y retourner.
https://twitter.com/_HaniRamadan/status/856366978549919745

(4) La Grande Loge de France a appelé à voter pour Emmanuel Macron:
http://lesalonbeige.blogs.com/my_webl ... -sa-consigne-de-vote.html

(5) Rejeter une idéologie criminelle déguisée en religion n’est pas un « rejet de l’autre ». Personne ne rejette l’islam car il est « autre », mais parce-qu’il ordonne l’asservissement et l’extermination des non-musulmans, et parce-qu’il pratique cet asservissement et procède à cette extermination depuis plus de 14 siècles.
http://ripostelaique.com/mon-coran-ma ... r-tous-les-musulmans.html

***

A VOIR AUSSI :

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (303 articles)
Macron : en marche pour le pognon ! (343 articles)

Le programme de Macron la sédition de la France 

Le programme de Macron la sédition de la France

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 01/05/2017 13:15
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Massacre des chrétiens par des musulmans bientôt en Europe

Europe: ce qui arrive aux chrétiens là-bas arrivera ici

Massacre des chrétiens par des musulmans bientôt en Europe;

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (876 articles)
[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ?
Attentat musulman sur les champs-Elysées - Les petits protégés de l'UMPS - LRPS tuent notre peuple (21 articles)

Observatoire de la Christianophobie

  • “Faites attention, soyez très prudent. Ce qui s’est passé ici viendra à vous. “- Un prêtre âgé en Irak, au père Benedict Kiely.
  • L’année dernière, plus de 90 000 personnes ont choisi de quitter l’Église de Suède – soit près de deux fois plus que l’année précédente. Pendant ce temps, en un an, 163 000 migrants, la plupart musulmans, sont entrés dans le pays.
  • “La question des chrétiens du Moyen-Orient ne devrait-elle pas éveiller la civilisation européenne vers son identité de base ? Ne devrions-nous pas en Europe et en Occident nous dire que ces attaques nous sont également destinées? »- Mathieu Bock-Côté, dans le Figaro.

“Je crains que nous nous approchions d’une situation ressemblant au destin tragique du christianisme en Afrique du Nord dans les premiers jours de l’islam”, prévoyait un évêque luthérien, Jobst Schoene, il y a quelques années.

Dans l’Antiquité, l’Algérie et la Tunisie, entièrement chrétiens, nous ont donné de grands penseurs tels que Tertullien et Augustin. Deux siècles plus tard, le christianisme a disparu, remplacé par la civilisation arabo-islamique.

L’Europe rencontre-t-elle le même sort?

Au Moyen-Orient, «le christianisme est fini en Irak» en raison de l’extrémisme islamique.
En Europe, le christianisme se suicide.

Dans les 20 prochaines années, plus de bébés seront nés chez les femmes musulmanes que chez les femmes chrétiennes dans le monde entier.
C’est juste le dernier signe de la croissance rapide qui semble faire de l’Islam la plus grande religion du monde d’ici la fin du siècle, selon une nouvelle étude publiée par le Pew Research Center.

“Le christianisme mourra littéralement en Europe”, a déclaré Conrad Hackett, le chef des chercheurs qui ont travaillé sur le rapport Pew.

Selon lui, entre 2010 et 2015, la population musulmane a augmenté de plus de 150 millions de personnes jusqu’à atteindre 1,8 milliard.

En Europe, combien de chrétiens ont été «perdus»? Entre 2010 et 2015, «les décès dépassent les naissances de près de 6 millions au cours de cette brève période».

À ce rythme, le christianisme disparaîtra en Europe.

Dans le même délai, dans la plupart des pays européens – y compris la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie et la Russie – les décès chrétiens ont dépassé en nombre les naissances chrétiennes.

“En Allemagne seulement, par exemple, il y a eu environ 1,4 million de décès chrétiens de plus que les naissances entre 2010 et 2015, un exemple qui devrait se répandre dans une grande partie de l’Europe dans les décennies à venir”, a révélé Pew.

Il existe des relations claires entre les tendances démographiques, l’assistance à l’église, les fermetures de paroisses et le nombre de prêtres en déclin.

C’est la raison pour laquelle les dirigeants islamiques, comme le président turc Recep Tayyip Erdogan, ont mené une guerre démographique contre l’Europe. “Faites non pas seulement trois mais cinq enfants”, a déclaré M. Erdogan aux musulmans du vieux continent. “Vous êtes l’avenir de l’Europe”.
Ce plan s’appelle, dans l’islam, hijrah: l’expansion de l’islam par la migration, ( émigration des premiers musulmans de La Mecque à Médine en 622 )

Le christianisme en Europe du Nord a déjà été affaibli par l’athéisme, une tendance éventuellement accélérée par les progrès modernes en sciences et en médecine.

Le sociologue américain Phil Zuckerman, après avoir passé plus d’un an en Scandinavie, a publié un livre, Society Without God.

Récemment, après une campagne de publicité nationale menée par la Société athée, des milliers de personnes ont quitté l’Église du Danemark. L’Église d’état de Norvège a perdu plus de 25 000 membres en un mois. L’année dernière, plus de 90 000 personnes ont choisi de quitter l’Église de Suède – soit près de deux fois plus que l’année précédente. Pendant ce temps, en un an, 163 000 migrants, la plupart musulmans, sont entrés dans le pays.

Le christianisme s’effondre également au Royaume-Uni. Dans le Grand Manchester, 20 églises fermeront bientôt. Selon certains rapports, l’anglicanisme disparaîtra de la Grande-Bretagne d’ici 2033. L’archidiocèse de St Andrews et Édimbourg de l’Église catholique a l’intention de réduire le nombre de paroisses de plus de 100 à 30. L’archidiocèse de Glasgow, de loin le plus grand du pays, ne sera bientôt ( dans les deux décennies ) doté de seulement 45 prêtres et fermeront probablement la moitié de leurs paroisses.

Imaginez, une grande communauté catholique fermant la moitié de ses églises.

Les catholiques aux Pays-Bas voient également arriver un «avenir sans églises».

Le cardinal Willem Eijk, archevêque d’Utrecht, a annoncé qu’en 2025 environ un millier de paroisses catholiques fermeraient. “Nous prévoyons qu’un tiers des églises catholiques seront fermées d’ici 2020 et les deux tiers d’ici 2025″, a-t-il déclaré.

La plupart des églises à Bruxelles seront également fermées, (108)

L’archidiocèse de Vienne en Autriche liquidera également la plupart de ses paroisses – 660 d’entre elles – dans les 10 prochaines années. Au lieu de cela, l’archidiocèse les fusionnera dans 150 paroisses plus grandes.

On trouve des chiffres similaires partout en Europe, de l’Espagne catholique au Royaume protestant du Royaume-Uni.

Le père Benedict Kiely, prêtre catholique qui a fondé ” nasarean.org “, qui aide les chrétiens persécutés au Moyen-Orient, a récemment rencontré des chrétiens persécutés par l’ISIS en Irak.

En quittant le pays, un autre prêtre âgé, lui-même réfugié, saisit la main de Kiely et lui dit en arabe: «Faites attention, soyez très prudent. Ce qui s’est passé ici viendra à vous “.

Comme le rappellent les attaques contre deux églises chrétiennes coptes en Egypte le dimanche des Rameaux, la guerre d’extermination menée contre les chrétiens au Moyen-Orient est très réelle.

Le philosophe canadien Mathieu Bock-Côté écrit dans Le Figaro: “Le monde occidental s’est longtemps habitué à la persécution des chrétiens au Moyen-Orient, comme si leur mauvais sort était inévitable et qu’il fallait tout simplement l’accepter. La question des chrétiens du Moyen-Orient ne devrait-elle pas stimuler la civilisation européenne dans son identité de base? Ne devrions-nous pas en Europe et en Occident nous dire que ces attaques nous sont également destinées?

L’Europe connaît depuis longtemps cette guerre contre le christianisme sur son propre sol: l’attaque et la terreur semée dans une église française en Normandie, où des extrémistes islamistes ont assassiné un prêtre devant l’autel; le complot terroriste contre la cathédrale Notre-Dame; la menace d’ISIS de transformer la cathédrale Saint-Pierre en une mosquée; l’attaque terroriste mortelle sur un marché de Noël à Berlin, pour ne citer que quelques-exemples.

“La langue maternelle de l’Europe est le christianisme”, a déclaré le grand écrivain allemand Johann Wolfgang von Goethe ( pas un pape ! ). Peut-être que cette langue sera de nouveau forte à l’avenir. Peut-être que les prêtres garderont le christianisme vivant à Londres, à Bruxelles et à Paris. Peut être. Mais ce n’est pas ce qui s’est passé en Afrique du Nord.

À l’heure actuelle, la “langue maternelle” de Goethe a été réduite, en Europe, à un murmure à peine perceptible. Au lieu de cela, on peut plutôt entendre la «langue islamique» s’améliorant chaque année.

Giulio Meotti, éditeur culturel de ” Il Foglio “, est un journaliste et auteur italien.

Source (Sami-Aldeeb) de la traduction française et source initiale en anglais

UNE VÉRITABLE LETTRE OUVERTE AUX IDIOTS UTILES A L’ISLAM.


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 02/05/2017 14:51
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !