Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Toutes les mesures micro-économiques de Marine Le Pen sont directement applicables [Actualité en France]




« 1 ... 104 105 106 (107) 108 109 110 ... 123 »

Toutes les mesures micro-économiques de Marine Le Pen sont directement applicables

Publié le: 02/05/2017 19:21
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Si Marine passe, la France va revivre

Si Marine passe, la France va revivre

La France est un pays étrange. Sa Nation est sans doute la plus vieille d’Europe, même si elle n’est pas la plus sage. Les Français, rebelles nés, n’envisagent pas la vie sous l’angle de la résignation.  Dimanche dernier, plus de 20% d’entre eux mirent dans l’urne un bulletin pour Marine. A croire qu’il y a encore des patriotes dans ce pays. Comme la Reine Hortense qui, dans ses mémoires, exalte l’amour de la patrie : « Il est un sentiment trop négligé parmi les femmes et que Mme Campan s’appliquait surtout à cultiver en nous : l’amour de la patrie. Cette vertu essentielle a manqué à d’illustres Français. Que ne l’ont-ils possédée ! … Ils auraient épargné à la France bien des malheurs que leur reproche l’Histoire. S’il est doux d’aimer son pays, il est louable d’être sans cesse prêt à se sacrifier pour lui. Voilà ce que je me suis efforcée d’inspirer à mes enfants. Peut-être n’ai-je que trop réussi, si le sort les éloigne à jamais de cette France que je me suis plu à leur faire tant chérir ! »

Oui, il existe des patriotes encore et encore dans ce pays de France. La première, Marine, croit en la culture Française, elle croit en l’Histoire de France. Elle croit en une Europe des Nations et non pas en ce ramassis de fonctionnaires ultralibéraux qui veulent la mort des pays pour mieux phagocyter les peuples.

La bien-pensance instituée vote Macron. Les patriotes se cachent de peur de perdre le peu de notoriété qu’ils possèdent. Qui appelle à voter Marine ? Même les gens de droite se dégonflent devant le chantage médiatique. Mais qu’importe la notoriété, qu’importe demain si demain est macroniste ! Par contre, si demain Marine vainc, alors elle pourra remettre de l’ordre dans la Nation. Elle en finira sans doute avec les lois iniques qui, sous couvert de liberté, étouffent la libre expression. Voilà ce que dit le grand Chateaubriand dans son livre De la liberté de la presse : « Le journaliste qui veut s’arroger le droit de parler à la France doit être aussi un homme qui ait quelque chose à gagner à l’ordre public, et à perdre au bouleversement de la société. » Les journalistes aujourd’hui ne gagnent rien à l’ordre public et ne veulent surtout pas d’un bouleversement de cette société dont ils sont les acteurs majeurs et les thuriféraires principaux. Les journalistes n’ont plus de liberté de la presse puisque comme le dit Le Canard enchaîné, elle ne s’use que si l’on s’en sert. Aujourd’hui, ce qu’usent le plus les journalistes, ce sont leurs langues à lécher les babouches du pouvoir socialiste.
Il faut accepter de l’information qu’elle soit déformée par des individus possédant une carte de presse, mais ne possédant pas l’éthique du journalisme. Marine en finira sans doute avec ces larbins, en attendant, ils font du mal et arrivent même à déformer la réalité. Exemple :

Marine s’est rendue au chevet des Whirlpool, comme une âme sainte se penche sur le mourant. Pourra-t-elle sauver les emplois ? Sans doute, les solutions existent, mais sont-elles applicables en l’état actuel de nos chaînes européennes ? En tout cas, elle ne renonce pas au combat. Elle ne dit pas, il n’y a rien à faire, elle s’engage à sauver ce qui pourra l’être et à rebâtir ce qui doit l’être. Résultat de cet après-midi d’orage pour Macron, de soleil pour Marine ? Macron est resté plus longtemps donc il prend en considération les Whirlpool. De qui se moque-t-on ?

Si Marine passe, les agriculteurs vendront leurs produits en France et sans doute dans une Europe mal nourrie par les produits Nord-américains et qui voudra retrouver le goût des produits sains.
Si Marine passe, les ouvriers pourront retourner dans des usines que les incompétents précédents ont fermées. En ce qui concerne les brevets cédés au plus offrant, nous pourrons toujours en créer d’autres ! Pourquoi ?

Parce que si nous votons Marine, les écoles d’ingénieurs ne verront plus nos meilleurs éléments partir à l’étranger pour faire carrière. Elle devra ouvrir des pôles de réflexion afin que les cerveaux travaillent pour le bien-être de la France, et la France mettra à disposition de ces chercheurs une vraie politique de recherche avec les financements adéquats. Marine a dû aller en Russie chercher un prêt. Nos chercheurs partent aux quatre coins du monde. L’argent français doit servir aux Français.

Si Marine devient présidente alors les logements seront accessibles aux Français et les châteaux ne seront plus réservés à des gens entrés illégalement sur le territoire. Les mal-logés doivent-ils voter Marine ? Oui bien sûr, afin qu’ils puissent espérer dans une politique de logement cohérente.

Peut-être que nous pourrons mieux nous soigner, puisque l’argent offert aux étrangers dans le cadre de soins médicaux onéreux sera réservé aux Français.  L’AME, cette ignominie, fait qu’un étranger détestant nos mœurs, notre culture, notre religion vient en France et se fait soigner gratuitement avant de nous vilipender. Dorénavant, un étranger devra payer ses soins ou bien partir se faire soigner dans son pays.

En ce qui concerne les terroristes, point n’est besoin de rappeler le silence assourdissant de Macron sur la question, ce serait plutôt le contraire…Par contre, nous avons au moins la certitude que Marine prend la sécurité des Français à cœur.

Marine présidente et dans cinq ans un message au monde : « La France revit ! Éternelle, elle éclaire à nouveau le monde. »

Henri Lautréamont


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 03/05/2017 09:51
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


PM.Coûteaux : « Les similitudes de discours entre Fillon et Marine Le Pen sont un bon signe ! »

Paul-Marie Coûteaux  discours entre François Fillon et Marine Le Pen

Et la polémique de n’en plus finir. Marine Le Pen aurait plagié un discours de François Fillon tenu au Puy-en-Velay le 15 avril dernier. La candidate du deuxième tour se serait « inspirée des accents souverainistes de François Fillon, notamment sur la culture, la langue française et même la géographie… », peut-on lire dans la presse de ce jour. De François Fillon ? Vraiment ? Qu’en est-il exactement ? Réponse avec Paul-Marie Coûteaux, auteur de ces extraits mis en cause…

 

Votre nom a circulé après qu’on ait découvert des points communs entre le discours de Marine Le Pen hier et celui de Francois Fillon il y a quelques semaines. Vous n’avez pas démenti être à l’origine de ces similitudes et vous ne les avez d’ailleurs pas trouvées gênantes. Pourquoi exactement ?

J’ai en effet envoyé des éléments de discours à Francois Fillon à qui je conseillais de gommer ce que pouvait avoir d’un peu prosaïque son discours et de difficile à entendre par quelques envolées sur la dimension universelle de la France, la vocation de la France.
Je les avais d’ailleurs déjà proposés à Philippe Seguin il y a très longtemps. C’est tiré d’un de mes livres qui s’appellent L’Europe vers la guerre.
Il se trouve que vraisemblablement Marine Le Pen, ou les équipes de Marine Le Pen, ont trouvé ce passage bon et l’ont repris. Je m’en félicite en effet car cela montre des convergences au moins sur l’essentiel, sur la question de la France et du sens de la France dans le monde.
Je dis que la France doit s’opposer au « tout fric », au « tout économique » d’un côté, au « tout religieux » de l’autre, et qu’elle doit garder sa voix propre et celle du politique, de la liberté des peuples, de la liberté des individus. Je trouve que si Marine Le Pen reprend les termes de Francois Fillon, c’est plutôt une bonne chose. J’ai toujours milité pour l’union des droites. En voilà une très belle illustration.

À l’heure où tout le monde pointe du doigt un plagiat, vous, vous dîtes finalement que c’est une bonne chose que la droite ait le même discours, même si ça doit être notamment sur ces choses-là.

Oui, je trouve que c’est prometteur pour l’avenir. Je n’aime pas trop le mot plagiat qui appartient au vocabulaire juridique de l’écrit, de la propriété littéraire. Les discours, vous savez, c’est dans le domaine public.
Je me souviens que Churchill, en 1940, dans son fameux discours : « nous nous battrons partout, nous nous battrons sur la plage, nous nous battrons dans les rues, nous nous battrons sur les collines », ne fait que reprendre un discours de Clémenceau de 1918 dans lequel Clémenceau disait : « je me battrai devant Paris, je me battrai derrière Paris, je me battrai sur la Loire, je me battrai sur la Garonne ».
Voilà, les discours, ça appartient, au fond, au domaine public. C’est facile à reprendre et ce n’est pas absurde d’ailleurs que ce soit repris. Je trouve encore une fois que c’est plutôt un bon signe de connivence possible entre les droites, les droites populaires, les droites nationales.

Certains disent, et même parfois au sein du Front national, qu’ils ne sont ni de droite, ni de gauche. Ce genre de marqueurs sont plutôt des marqueurs de droite. C’est pour ce genre de passages du discours que vous soutenez aujourd’hui Marine Le Pen dans ce second tour qui l’oppose à Emmanuel Macron ?

Je crois justement que la ligne qu’a adopté Marine Le Pen à l’instigation des frères Philippot n’est pas la bonne : la ligne ni droite-ni gauche. J’aurais préféré qu’elle ait une stratégie d’union des droites justement, qu’elle se rapproche de la droite parlementaire, ce pourquoi je l’avais rejointe en 2012. Et comme elle ne l’a pas fait, je l’ai quittée.

Je pense qu’au fond elle a compris, c’est ça le fin mot de cette affaire si je comprends bien, elle a compris que quelqu’un d’autre avait raflé les voix de la gauche populaire. Ce quelqu’un d’autre, c’est Mélenchon. Les voix de la gauche popus ont été reprises par Mélenchon, elle a donc un vivier tout trouvé qui est la droite parlementaire, l’électorat de Fillon. Et je suis pas seul d’ailleurs à souhaiter qu’une bonne partie des voix de François Fillon se porte sur Marine Le Pen, contre Macron en tous les cas, dans ces circonstances.


Directeur des Cahiers de l’Indépendance

Son blog


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 03/05/2017 10:08
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !