Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Macron sait-il qu’ « En Marche! », c’était un slogan collabo, en 1940 ? [Actualité en France]




« 1 ... 121 122 123 (124) 125 126 127 ... 135 »

Macron sait-il qu’ « En Marche! », c’était un slogan collabo, en 1940 ?

On ne peut pas laisser passer un tel slogan et ne rien dire
sur l’ignorance d’un candidat à l’élection présidentielle.
C’est sur un site bien informé que j’ai emprunté cette image révélatrice
d’un slogan cher au petit Macron.

La Francisme remettra la France en Marche 1

La France en marche ! La France des collabos. Celle qui existait avant-guerre. Celle qui approuva le Maréchal Pétain et lui vota les pleins pouvoirs.

Qui connait encore Marcel Bucard ? Un homme ayant fait la guerre de 14/18, blessé et décoré plusieurs fois et qui finit devant un peloton d’exécution après la guerre. Un homme, un collabo qui, lui, n’a pas échappé à la mort pour trahison. Je ne ferai aucun commentaire sur cet homme. Il fut sans doute la victime d’une époque comme beaucoup d’autres. Lui paya son engagement. D’autres, plus protégés, n’ont rien réglé ! Pire, ils ont obtenu souvent des situations envieuses, comme beaucoup de hauts fonctionnaires, des magistrats, des artistes, écrivains et ces fameux députés socialistes qui approuvèrent les pleins pouvoirs à Pétain.

Dictionnaire des collaborateurs de Gauche 1

Collabos- gauche   1

Collabos  gauche   2

Collabos  gauche  3

Collabos  gauche  4

Collabos  gauche  5

    Collabos  gauche   6 

Ces  hommes de la gauche bien-pensante ont été oubliés par le petit Macron, comme d’ailleurs par les socialistes dans leur ensemble.

Les socialo-communistes, depuis quarante ans, donnent des leçons de patriotisme. Cela évite à ces gens-là de balayer devant leur porte tous les petits compromis, sabotages et trahisons que leurs aînés ont commis durant l’Occupation. 

A retrouver sur la Nouvelle Revue d’Histoire N°58 de Janvier-Février 2012.

Gérard Brazon ( Liberté d’expression)


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 04/05/2017 01:02
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Vidons les ordures politiques

Vidons les ordures politiques

De Cohn-Bendit à Anne-Marie Idrac, en passant par Robert Hue, François Bayrou, la famille Klarsfeld, Alain Madelin, Jean d’Ormesson, Bruno Lemaire, Jacques Attali, Laurence Parisot, Dominique Perben, Bernard Kouchner, sans oublier Sarkozy l’homme du Kärcher , tous les vieux crocodiles de l’Hexagone ont rejoint ou appellent à rallier le marigot du gourou Macron.

Le 23 avril, sans fierté aucune, sans scrupule ni honte, François Fillon, dès les minutes suivant 20 heures, avait appelé ses électeurs et fidèles militants à voter pour Emmanuel Macron.

Fillon non seulement est un filou, mais c’est aussi un menteur et un réel félon. Ayant trahi sa parole et son programme, il est allé rejoindre celui qu’il raillait comme « Emmanuel Hollande » aux côtés des ringards de toutes obédiences ( dont 15 anciens ministres de Chirac) qui attendent profiter des miettes et des prébendes résultants d’une probable victoire macroneuse.

Des milliers de politiciennes et de pourriticards ont critiqué, injurié, stigmatisé, combattu et dénigré la marionnette du lobby médiatico-financier et, à la moindre contrariété, ils ont retourné leur veste (du bon côté ?) pour se joindre aux macronistes. A vomir !

Et ce sont les mêmes qui, dès le 8 mai, vous demanderont de voter pour eux, afin de combattre la secte Macron & C°, dans l’hypothèse d’une cohabitation utopique. Nauséabond!

Les Ripoux se serrent les coudes …

Les cocos, les Khmers verts, les socialauds, les centristes émasculés, les bobos, les libéraux-conservateurs, les radicaux de droite, les BCBG, les républicains d’opérette et les francs-maçons se retrouvent donc unis derrière la banderole de « la mondialisation pour tous et la liberté pour personne ». Ces éternels donneurs de leçons se sont disqualifiés d’eux-mêmes.

Il est quand même ahurissant de constater que, sur les 11 candidats du 1er tour des présidentielles, 7 appellent à voter pour « bébé Macron », 2 choisissent le ni-ni, seul Nicolas Dupont-Aignan a eu le courage de se joindre au combat contre les eurocrates de Bruxelles et défendre la culture et l’identité françaises, aux côtés de Marine Le Pen.

Que tous ceux qui fustigent et condamnent le choix de Dupont-Aignan se taisent (les Larcher et Juppé notamment), car ce sont eux les Kollabos et les imposteurs qui ont trahi leurs électeurs de droite en rejoignant la secte « En Marche ! » : une conduite vraiment obscène !

…et serrent aussi leurs fesses !

Car rien n’est encore gagné, même si tous les sondages et les politologues affirment que le chouchou de la corbeille (la Bourse de Paris) gagnerait haut-la-main contre Marine Le Pen.

Dans le secret de l’isoloir, nous devons impérativement « oser penser et oser agir », se souvenir que depuis 2002 avec Chirac, Sarkozy et Hollande, les gouvernements de la droite cosmopolite et de la gôche multiculturelle nous ont conduits au chaos social et au fond du gouffre, avec une dette publique de 2.250 milliards d’euros, sans oublier les méfaits de l’immigration/invasion. Alors, sans hésitation, nous devons aujourd’hui donner sa chance à Marine Le Pen, car elle ne fera pas moins bien que ses prédécesseurs, même si l’on ne partage pas tout ce qu’elle raconte et que l’on ne soit pas d’accord avec la totalité de son programme.

L’essentiel est de vaincre Emmanuel Macron, ce candidat mystique adoubé par le Système et qui nous est imposé par la Davos Goldman Sachs Idéologie (DGSI).

Pieter KERSTENS


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 04/05/2017 09:29
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Macron, ce poison déjà nocif, serait, s’il était élu, un drame national…

Débat Le Pen Macron - Présidentielle 2017

Notre nation et notre République sont toutes deux en train de disparaître

Tout observateur, même modérément attentif, du cirque électoral ne peut qu’être affolé de ce qu’il en comprend, alors que notre nation et notre République sont toutes deux en train de disparaître. Le champion de l’ex-UMP, dont on découvrit la vraie et médiocre nature, fut victime d’un hallali judiciaire lorsque l’Élysée, qui avait conservé des dossiers recuits et secrets, les exhuma trois mois avant l’événement le plus sacré de la démocratie. Un parti (feu l’ex-UMP) qui, expert ès fourberie, a fait voter en sous-main contre son candidat, pour Macron (les mêmes manips que contre Chaban, puis contre Giscard). Un Président honni qui va imposer son héritier putatif et, ainsi, se survivre pour prolonger notre douloureuse agonie.

L’alignement indécent pro-Macron des opposants d’hier : ex-UMP, PS, centristes de toutes sortes… Les déchaînement incroyables de prétendus journalistes sans déontologie, des corps intermédiaires qui proclament des positions politiques en faveur de la marionnette de la finance Et le MEDEF, les grandes entreprises, des syndicats, et même des présidents d’universités discréditant leur mission académique. Une Église catholique dévaluée qui essaie de faire oublier ses propres crimes contre la jeunesse, dévoyant le message du Christ en appelant à voter pour Macron. Des historiens ignares qui entretiennent le procédé misérable de l’amalgame, alors que les pleins pouvoirs ont été accordés au maréchal Pétain par une Assemblée de gauche, que Déat, Doriot, Laval étaient de gauche, que le pacte entre les nazis et les soviets a été célébré par la gauche et que les milliers d’assassinats de l’épuration sauvage ont été effectués (en 1944) par l’extrême gauche.

La finance internationale fait jouer ses puissant relais : Bruxelles, Merkel, les médias, quelques intellectuels serviles, quelques show-biz people qui pensent ainsi faire croire qu’ils pensent. Des politiciens usés à rechaper : de Hue à Madelin, de Juppé à Valls, de Delevoye à Villepin, de Raffarin à Hollande…

Puis il advint, en cette nuit du 3 au 4 mai, le face-à-face télévisé Macron/Le Pen.

On laissera aux téléspectateurs leur quant-à-soi sur le charisme, la sincérité, la chaleur, l’empathie, la crédibilité des antagonistes. Mais il y a aussi le programme dont Macron disait — confiant dans sa photogénie et ses spasmes de télévangéliste — que ce n’est pas très important ! On a compris qu’en matière économique et sociale, on garderait le cap stupide et odieux choisi par lui depuis 2012 : pour le peuple, droit sur les récifs de la pauvreté et de la précarisation ; pour l’oligarchie des naufrageurs, plus de pillage de nos entreprises et de fausse finance. L’effondrement de l’économie française : délocalisations, faillites, cessions des fleurons aux intérêts étrangers, plongée du déficit de la balance commerciale, dette abyssale, augmentation des impôts… S’agissant des institutions, on gardera tout ce qui a échoué pour nous et réussi pour eux : toute-puissance de la Commission européenne, soumission à l’Allemagne, à l’Arabie.

Macron, alors, osa évoquer l’éventualité de la guerre civile. Rien que ça. On en est là… On entendait, de-ci, de-là, ce refrain depuis quelque temps. Jusqu’à présent, on n’indiquait pas qui serait à l’origine d’un tel cataclysme. Ignorant nos 240 assassinés en deux ans (et les centaines de blessés et traumatisés à vie), Macron cita le très critiqué Kepel, qui ose écrire que l’élection de Le Pen participerait du projet djihadiste. C’est alors que Macron alla bien trop loin, osant affirmer que c’était le FN qui provoquerait la guerre civile. Voilà ce qui fut dit et qui restera dans l’Histoire.

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus...  (876)
[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ? (137)
Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour… (25)

Macron, quant à lui, avait, il y a quelques jours, accepté le soutien de l’UOIF, organisation salafiste qui autorise en son sein des discours de haine, homophobes, misogynes, christianophobes et de totalitarisme islamiste ; le tout après avoir accusé la France – son propre pays – de crimes contre l’humanité en Algérie, et promis la libéralisation des échanges de personnes avec ce pays.

Henri Temple
Avocat, universitaire, essayiste


Publié le: 04/05/2017 09:45
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !