Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Pourquoi salissent-ils autant Marine Parce qu’elle aime trop la France [Actualité en France]




« 1 ... 109 110 111 (112) 113 114 115 ... 123 »

Pourquoi salissent-ils autant Marine Parce qu’elle aime trop la France

Marine Le Pen pêche

Trois jours avant le second tour de l’élection présidentielle, après le débat d’hier soir, la question est simple : Marine Le Pen ou Emmanuel Macron ?

La suite le sera beaucoup moins ! Si Marine Le Pen est élue, tous les inconditionnels de la démocratie occuperont aussitôt la rue pour vitupérer le résultat des urnes, dans lequel ils verront le retour du fascisme, mais surtout pas l’expression d’un vote démocratique !

« Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage » – dit le proverbe. C’est à croire que les « antifascistes » connaissent ce proverbe par cœur, car ils n’ont que de la boue contre Marine Le Pen, oubliant au passage que celui qui jette de la boue sur autrui en a nécessairement sur les mains !

Qui peut croire, en effet, que Marine Le Pen soit à l’image des haines, blâmes, indignations, calomnies, manipulations, propagandes, mensonges – et j’en passe… dont elle est constamment l’objet chez ceux qui pensent plus par réflexe que par réflexion ?

Comment se fait-il que les médias – ainsi que l’immense majorité de la classe politique – se complaisent à salir une femme dont l’honneur consiste à aimer la France ? Et qu’est-ce qu’aimer la France sinon permettre à chaque Français vivant en France de se sentir partout en France ?

Le pire, c’est que les hommes politiques qui appellent à voter pour Emmanuel Macron savent au fond d’eux que sur les problèmes majeurs que sont l’immigration, l’insécurité et l’islamisme, c’est Marine qui a raison.

Iront-ils, afin de lui donner quand même tort, jusqu’à approuver le nouveau président fédéral autrichien, Alexander Van der Bellen, pour qui « viendra le jour où nous devrons demander à toutes les femmes de porter un foulard – toutes – par solidarité envers celles qui le font pour des raisons religieuses » ?

Il est possible que Marine perde l’élection présidentielle. Mais si elle l’emporte, il sera inutile de se demander pourquoi, tant elle représente les Français qui veulent être prioritaires dans leur pays, et qui, de ce fait, s’insurgent contre la trahison des élites, dont le principal défaut est la perte du sens national !

Marine, c’est la réaction d’une France authentiquement française qui vole au secours de son Histoire, aujourd’hui menacée par le totalitarisme islamique et le capitalisme ultralibéral !

Si Emmanuel Macron devient Président de la République, il devra se souvenir que Marine Le Pen représente – et représentera – la flamme patriotique d’un nombre toujours plus important de Français.

Maurice Vidal


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 04/05/2017 12:17
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Débat Marine-Macron : je reste un peu sur ma faim…

Débat Macron Le Pen - Présidentielle 2017

Aujourd’hui est un grand jour, déjà parce que c’est l’anniversaire de mon adoré petit-fils, mais aussi celui de l’affrontement final entre une femme d’envergure qu’une grande majorité de citoyens (sans rapport avec les sondages bidons) souhaitent élire à la Présidence de la République, et un gamin capricieux, sans envergure, tellement habitué à être soutenu et encensé par ses pairs, qu’il est déjà mort de trouille à l’idée que la « méchante dame » pourrait lui dire de vilaines choses… ce qui est absolument hilarant pour nous patriotes.

Marine ne s’y est pas trompée dans sa sublime réponse qui, comme le souligne Christine Tasin, fait rire la France entière… et a peut-être permis de grossir les rangs des citoyens désireux d’assister au fameux débat, quand tant d’autres auparavant ont été zappés par des électeurs ulcérés des grossières manipulations des usurpateurs du pouvoir, rameutant le ban et l’arrière ban de leurs affidés pour nuire aux déclarations de celle qui pour eux n’est pas une adversaire, mais carrément une ennemie.

http://ripostelaique.com/derniere-min ... ne-est-trop-mechante.html

Je veux pour preuve, que le morveux se prenant déjà pour le président (en allant déposer des gerbes commémoratives, comme lui a si bien appris son mentor et marionnettiste Culbuto), se débinera lâchement à la première escarmouche un peu trop vive pour le choupinet, c’est qu’il n’a pas eu le courage de se rendre ce matin, comme prévu, à Mantes-la-Ville, seule municipalité d’Ile de France dirigée par le grand méchant loup FN !

Zorro se fait littéralement dessus, lui qui il y a tout juste quelques jours se pavanait à Sarcelles aux côtés de gamins de banlieue aux cerveaux déjà lessivés par la propagande gauchiste, défiant Marine de venir dans ce qu’il reconnaît, stupidement, comme un territoire perdu pour la République, puisqu’entouré par un staff impressionnant de gorilles et journaleux aux ordres !

http://www.leparisien.fr/mantes-la-vi ... 72.php#xtor=AD-1481423554

Figurer-vous qu’en attendant cette confrontation, j’ai bien failli devenir aussi hystérique que lui, trépignant, de joie après les magistrales discours de Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen le 1er mai à Villepinte, et d’impatience en attendant la magistrale fessée que cette dernière devrait lui infliger, pour notre plus grande joie.

Hélas, je vais au devant d’un déception certaine, même si ce n’est pourtant pas la Bérézina, car  nous y voilà, enfin, et Marine hélas ne sera pas aussi formidable qu’en meeting !

Les places des deux protagonistes ayant été tirées au sort, il se trouve que celle de gauche est revenue à Marine, quand celle de droite a été attribuée à son adversaire… Le ciel a de ces facéties parfois !

Et c’est Marine qui commencera, Macron qui répondra… donc lui qui aura le dernier mot, et ne manquera pas de lancer une dernière pique à laquelle Marine ne pourra plus répondre. Cela a été tiré au sort, et c’est justement le candidat de la caste qui obtient ce léger avantage… comme le hasard fait bien les choses !

Je ne vais pas me lancer dans une transcription totale de leurs paroles, des vidéos seront sans doute disponibles rapidement, mais simplement survoler les échanges du point de vue attitudes.

Il ne faut pas longtemps pour constater que devant une Marine lumineuse, souriante, au calme olympien, le petit chouchou du système (qui le réfute, mais on le sait) va très vite perdre le sien de sourire (factice et froid) puisque Marine attaque immédiatement en alignant très vite tout ce qui est imputable au gouvernement dont il est la continuité, ce que Macron réfute totalement malgré l’insistance de Marine.

Pendant que celle-ci garde un sourire souvent moqueur, il ne faut que 10 minutes pour que Macron commence à déjà s’énerver en parlant en même temps que Marine, alors qu’elle vient de l’écouter dans un silence absolu.

Sa tactique, mener le débat à sa manière, changeant de sujet au grand dam des meneurs de jeux, souvent dépassés et incapables de tancer Macron sur ses continuelles grossières interruptions, se poser en victime d’une méchante interlocutrice qui l’attaque, l’accuser en permanence de ne rien proposer (un comble), de ne pas expliquer comment elle financera, quand lui-même reste dans les grandes phrases imprécises ou à l’inverse nous saoule avec des détails difficilement vérifiables dans l’immédiat… , l’accusant de mentir alors que c’est lui qui s’y  livre sans vergogne, et dès qu’il est en difficulté, il hausse le ton et parle en même temps que Marine, empêchant ainsi que la démonstration soit audible par tous.

Sur l’état des entreprises et la loi du travailMacron réfute sa responsabilité quand Marine lui rappelle qu’il a été quatre ans conseiller de Hollande, puis un an ministre du budget.

Marine aura pourtant cette phrase sublime : « Je suis la candidate du pouvoir d’achat. Vous, vous êtes le candidat du pouvoir d’acheter ; d’acheter la France. »

A plusieurs reprises hélas le débat devient ennuyeux parce qu’inaudible quand les quatre parlent en même temps… la plupart du temps pendant une intervention de Marine, les deux zozos censés mener le débat ne sont bons qu’à lancer les questions puis s’effacer, totalement incapables de rappeler à l’ordre un Macron impoli, laissant entendre par leur inertie que ses interruptions sont légitimes et que ce qu’il dit est exact… et passant très vite à la question suivante.

Au premier abord on pourrait croire que Marine se fait tancer par le minus et qu’elle ne fait pas le poids, alors qu’au contraire, malgré la difficulté elle attaque sur tous les sujets proposés, et si elle ne peut pas toujours avoir une parole libre face au cinéma de celui qui a décidé de lui diminuer son temps de paroles en parlant en même temps qu’elle, chaque fois qu’il la boucle pendant quelques minutes, Marine reprend la main en donnant des faits immédiatement vérifiables par les citoyens qui les vivent depuis bientôt cinq ans !

Sur l’Algérie et l’éternelle repentance demandée aux Français, Macron esquive l’attaque sur sa sortie du « crime contre l’humanité » en revenant sur la sortie de Marine à propos du Veld’Hiv.

Sur l’Europe : il prétend « qu’il y a des pays qui s’en sortent bien avec l’euro » ! Marine rétorque : l’Allemagne (sous-entendu uniquement elle)… Macron répond que hors de l’Europe il y a des pays qui vont mal.

Toujours les généralités, les à-peu-près quand il doit s’exprimer sur un sujet, ne devenant percutant que lorsqu’il s’agit de tacler son adversaire avec des mensonges ou des propos évasifs mais assénés d’un ton qui se veut ferme et viril, alors que pour l’œil averti, le petit garçon inexpérimenté n’est jamais loin derrière l’arrogant personnage se sentant tellement soutenu.

Sur le terrorisme : ce sont juste des déséquilibrés, et il n’est pas loin de prétendre à une responsabilité de la France ???

Sur le fondamentalisme, il prétend n’avoir aucun lien avec l’UOIF, et quand Marine annonce :  « Si l’UOIF mène des activités contraires aux lois de la République, je les ferais interdire », il réplique :  « S’ils ne respectent pas les lois de la République, portez plainte contre eux » !

Il présente l’alliance avec Nicolas Dupont-Aignan de bidouillage ! quand il reçoit sans souci l’appui de ses ennemis LR d’hier (et de demain) !

Sur l’école, Marine lui cloue le bec avec le grave illettrisme actuel des enfants à leur sortie du primaire.

La manière de Macron pour cacher sa faiblesse face à Marine, évidente pour qui n’est pas dupe d’un tel cinéma, c’est mentir en accusant en permanence son interlocutrice de ses propres défauts ou manquements, la ramenant plusieurs fois sur les prétendues « horreurs » de son parti qui  fait peur (quand bien même Marine ne représente  pas le FN dans cette campagne), mais monsieur Macron qui réfute ses responsabilités passées bien réelles, ne cesse de tirer toujours Marine vers un passé trouble dont elle n’est pas réellement irresponsable puisqu’arrivée récemment à la tête de ce parti où elle a mis de l’ordre !

Malheureusement chez certains citoyens impressionnables, la hargne de Macron peut faire mouche alors qu’il ne s’agit toujours que d’une litanie d’attaques personnelles contre son adversaire, ou de mensonges qui malheureusement arriveront toujours à leurrer certains naïfs, même s’ils deviennent de moins en moins nombreux.

« Soyez respectueuse comme je le suis avec vous ». ! Ose-t-il, par exemple, alors que c’est lui qui l’interrompt en permanence.

Il terminera sur une nouvelle litanie de mensonges qui malheureusement pourra leurrer quelques citoyens, puisque comme Hollande, il aura « tout fait, tout gagné dans cinq ans, apportant un vrai renouvellement » !

En conclusion, nous sommes loin du prestigieux discours de Villepinte et  je reste un peu sur ma faim, car même si elle s’est bien défendue face à un insolent baratineur imbu de sa personne, j’aurais aimé de la part de Marine, beaucoup plus d’agressivité lorsque le malotru l’interrompait, car même si en ce qui me concerne Marine a gagné sur le fond, abordant ce qu’elle voulait préciser, il est évident que sur la forme, (affirmations péremptoires avec gestuelles à l’appui et interruptions permanentes) Macron peut sembler avoir  pris l’avantage plus souvent qu’à son tour, notamment chez les citoyens peu habitués à juger sur le fond, victimes des manifestations théâtrales auxquelles ils sont habitués par une information continuellement dans la comédie.

Ce que j’attendais, que j’espérais c’était une franche et vraie fessée telle celle-ci :

la-fessee

Hélas elle n’est pas venue, mais il faut bien dire à la décharge de Marine Le Pen, c’est qu’elle avait face à elle un véritable psychopathe, ce n’est pas moi qui le dit mais un très sérieux psychiatre italien, dont l’étude commence à circuler sur les réseaux sociaux et qui démontre à quel point cet homme est extrêmement dangereux pour notre pays.

https://www.youtube.com/watch?v=NNDgsw39m9s

Même si ce débat ne m’a pas apporté le plaisir escompté puisque le petit insolent s’en est bien tiré, du moins en apparence, il n’empêche que pour qui est doté d’un solide bon sens, Marine a toujours bien plus l’envergure du poste brigué, car même si certains sujets manquaient de précisions compte tenu du contexte, elle est bien plus honnête et fiable que l’énergumène Macron, quoi qu’il en dise.

Josiane Filio


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 04/05/2017 12:43
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Le compte caché de Macron aux Iles Caïmans : info crédible ou intox ?

Le compte caché de Macron aux Iles Caïmans : info crédible ou intox ?

Ce matin, au lendemain du débat de l’entre deux tours de la présidentielle, l’ineffable Jean-Jacques Bourdin recevait Marine Le Pen.

Parmi toutes les sournoiseries dont est capable le présentateur vedette, il a fait le coup de l’allusion, faite par la présidente du FN, au fameux compte offshore que détiendrait son rival, Emmanuel Macron, aux Bahamas.

Avec son fiel habituel, il lui demande si elle a des preuves, et l’informe que le candidat de « En Marche » aurait déposé plainte contre les rumeurs qui circulent, à ce sujet.


https://www.youtube.com/watch?v=MTNWa5dKB_Q

 

Bien évidemment, Bourdin fait remarquer à Marine que les rumeurs viennent de la Russie, et il ose demander à la candidate si elle aurait, elle aussi, un compte en Russie.

Reste la vraie question. Comme le confirme la candidate, Macron a gagné 3 millions d’euros, lorsqu’il travaillait chez Rotschild. Or, ce candidat est celui qui a déclaré le plus petit patrimoine, moins que Nathalie Arthaud.

http://lagauchematuer.fr/2017/02/28/m ... -ne-reprend-linformation/

Il a bénéficié, et il continue de bénéficier, d’une complaisance pour le moins stupéfiante, dans un pays où François Fillon a vu sa candidature plombée pour des faits qui ne sont pas à son honneur, mais qui concernent des sommes bien moins importantes, reversées à sa femme en toute légalité.

D’autre part, le Parlement européen, de manière délibérée, a instruit des enquêtes sur les attachés parlementaires de la candidate du FN, et les juges (socialistes) et policiers, aux ordres du régime, ont voulu la convoquer en pleine campagne, alors qu’il n’y avait aucun enrichissement personnel, et que les députés européens n’ouvraient pas d’autres enquêtes, sur Martin Schultz ou François Bayrou, pourtant pointés du doigt pour des irrégularités avérées.

Alors, pourquoi ce silence sur Macron, et surtout, est-il crédible, comme on le laisse entendre, que le chouchou des médias ait pu dépenser un smic par jour, pendant 2 ans, pour justifier une aussi faible déclaration ?

Bien évidemment, l’ombre de Cahuzac plane sur ce dossier. Et le site Dreuz publie, ce jour, des documents qui lient le nom d’Emmanuel Macron à un compte ouvert en 2012 aux Iles Caïmans. Info ou intox ?

Si Emmanuel Macron détient un compte dans un paradis fiscal, le voici

Le journal de Le Monde, spécialiste de la rubrique « Touche pas à mon pote Macron », annonce que celui-ci a déposé une plainte contre X, contre les personnes à l’origine de ces rumeurs.

http://www.lemonde.fr/election-presid ... hore_5122300_4854003.html

Bien évidemment, les toutous de Pierre Bergé, supporter de Macron, font savoir que le pauvre Emmanuel est le plus calomnié de tous les candidats à la présidentielle, rien de moins ! Il faut oser, dans un contexte où, matin, midi et soir, la candidate du FN voit son nom accolé à « La Bête Immonde » et aux « Heures les plus sombres de notre Histoire », par toute la clique journalistique de France et de Navarre.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/a ... elle_5122337_4355770.html

On ne peut que se poser des questions, suite à l’affaire Cahuzac, qui avait affirmé, les yeux dans les yeux, à la représentation nationale qu’il n’avait pas de comptes à l’étranger, avant de se faire démasquer. On se souvient, dans un autre registre, que Harlem Desir, alors secrétaire national du PS, avait déclaré un stupéfiant patrimoine de moins de 48442 euros, après avoir été 15 ans député européen, payé 10.000 euros par mois !

http://www.observatoiredesgaspillages ... trimoine-de-harlem-desir/

Bien sûr, il demeure des hommes politiques honnêtes. Mais le journal Le Monde, peu suspect de populisme et de répandre des « boules puantes » affirmait qu’une soixantaine de Français notoirement connus, dont notre grand ami Tubiana, possédaient, eux aussi, en toute discrétion, des comptes en Suisse.

http://www.lemonde.fr/evasion-fiscale ... hsbc_4354900_4862750.html

Certains pourront dire que Macron a nié totalement l’existence de ce compte, et que le dossier pourrait être clos. Mais il a grossièrement menti toute la soirée d’hier, notamment sur la cession de SFR à Drahi, quand il était ministre…

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entrepri ... r-numericable-846083.html

… ou sur le soutien d’Hani Ramadan, qu’il a osé nier.

Hani Ramadan Macron

A partir du moment où Macron n’a aucune autre explication à donner aux Français que le fait qu’il a dépensé un smic par jour pendant deux ans, forcément nombre d’électeurs, d’ici dimanche, ne pourront que s’interroger sur l’authenticité de l’explication, et sur la réalité de la rumeur, par ailleurs fort crédible, vu les mœurs politiques de nombre d’élus, à défaut d’être exacte, qui circule.

Mais si la rumeur était avérée, cela serait un véritable séisme qui ébranlerait la France…

Paul Le Poulpe


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 04/05/2017 20:37
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !