Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Macron sacré sous la pyramide du Louvre - TV Libertés [Actualité en France]




« 1 2 3 4 (5) 6 7 8 ... 33 »

Ils vont pouvoir continuer à niquer la France… et c’est ta faute, imbécile !
#13

Nique la France

Il suffit de regarder ces trois vidéos pour mieux comprendre qui était soulagé, hier soir, suite à la victoire de Macron.

Il faut reconnaître que les « Chances pour la France » qu’on écoute, lors de ces différentes interviews, auraient tort de se gêner. Les Français, en élisant Macron, ont choisi massivement, comme le dit avec talent le blogueur algérien Aldo Stérone, de continuer à travailler pour nourrir ceux qui sont là pour les remplacer. Voilà exactement ce qu’affirmait l’ami Aldo :

« Par leurs impôts, les Français financent les logements, la nourriture et les soins de ceux qui sont en train de les remplacer. Quand il n’y aura plus assez de travailleurs pour payer les parasites, ça sera le chaos et la violence. Pour son immigration, la France a particulièrement choisi des populations incapables de gagner ou de produire ne serait-ce que leur pain quotidien. Le peu d’Africains intégrés socialement et professionnellement et qui payent leurs loyers sont une erreur de script. Des erreurs du système en quelque sorte.

Peu à peu, le Français de souche se fait remplacer et il est heureux. Il regarde béatement sa Nation partir dans le tout à l’égout mais il est content de n’avoir jamais voté pour le Front National. Pour lui, autant disparaitre que de voter pour le seul parti qui veut lui remonter son pantalon. »


https://www.youtube.com/watch?v=boKS7d6Csk8

A lire aussi :

Macron : en marche pour le pognon !  (400)
On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France
(359)

On leur a dit : Voter Macron, c’est choisir l’amour contre la haine… Et ils l’ont cru !
Coraneries : Macron n’a pas de compatriotes, juste des concitoyens…
60 % des Français ne veulent pas que Macron ait une majorité…
Pierre Cassen : Macron va devoir vite donner des gages aux musulmans (vidéo)
Macron ne sera jamais mon Président : il n’aime pas la France et cela se voit !
Pour le chouchou Macron, le plus dur commence…
Le Figaro ose : Macron a gagné seul contre tous !
Philippe de Villiers, vous avez gravement fauté
Après le tremblement de terre du ciel français
Appel d’un Résistant : venez nous rejoindre, c’est urgent
Macron veut gouverner par ordonnances, comme Pétain, qu’est-ce que cela signifie ?
Sétif : Macron n’était pas en Algérie pour rappeler les horreurs de fanatiques musulmans le 8 mai 1945 ?
Chanson en arabe au Louvre, manifestations de joie arabo-musulmanes avec le drapeau algérien… C’est Macron !
Encore du neuf avec du vieux : Catherine Barbaroux recyclée du PS à la tête de En Marche… Eclat de rire général
Rendez-vous en 2022 pour une victoire de Marine, quand le terrorisme aura poussé la France au-delà des limites du supportable
Macronleaks, infos ou intox les projets fous sur l’islam, les millions virés, le manuel d’histoire commun avec l’Algérie… ?
Juncker intime l’ordre à Macron de serrer la ceinture des Français
Ni Marine, ni Marion, il faut d’urgence trouver un nouveau leader patriote et voter utile aux législatives
56% des inscrits devraient manquer à Macron pour les législatives…

Il suffisait d’être, hier soir, au Louvre, pour regarder, en dehors des drapeaux français (l’équipe Macron avait bien fait les choses, bien mieux que Hollande), qui étaient les grands gagnants de la victoire du candidat de « En Marche » : les bobos parisiens, qui ont voté à 90 % pour le candidat de l’oligarchie, et la diversité, dont les animateurs se sont relayés sur le podium pour animer musicalement une soirée qui n’avait pas grand chose avec la France.

Nos compatriotes sont donc très fiers, comme le dit encore Aldo Stérone, d’avoir massivement voté contre « la seule candidate qui se proposait de leur remonter leur pantalon ».


https://www.youtube.com/watch?v=9i5ZXPaFdvY

Et tout cela c’est ta faute, imbécile, toi qui as choisi de voter Macron, ou de t’abstenir, pour vaincre « La Bête Immonde ».

Tu n’as pas été capable de te faire ta propre opinion, alors que tu as en ta possession tous les outils pour vérifier que la propagande qu’on t’a faite, pendant des mois, sur les médias de propagande, était fausse. Imbécile !

Tu as cru que tu étais un vaillant résistant, parce que, en votant Macron, tu crois avoir terrassé la « descendante d’Hitler », comme les agents du système le martèlent depuis 40 ans. Imbécile !

Tu as cru la fable que la sortie de l’euro allait ruiner tes économies, que Macron était compétent, et que Marine était nulle. Imbécile !

Tu as eu peur de la guerre civile qu’on annonçait en cas de victoire de la candidate du Front national, et tu as préféré acheté ta soumission en « votant bien ». Imbécile !

Ce dimanche soir, comme tous les lâches, tu étais soulagé, le pire était évité, et tu étais convaincu que tout allait continuer comme avant, et que tu passerais au travers les gouttes. Imbécile !

Tu vas payer ta trahison.

Avec la victoire de Macron, nous allons donc avoir des centaines de milliers de migrants qui vont débarquer en France, puisque le candidat de « En Marche » avait fait savoir son admiration pour l’action d’Angela Merkel, à qui il paraît n’avoir rien à refuser.

Macron Merkel

Plus il y aura de nouveaux venus, plus ta femme et tes gosses, et peut-être toi et tes vieux parents, subiront ces « incivilités » comme disent les médias, et les joies du « Vivre Ensemble » à l’Allemande, un soir de réveillon. Imbécile !

Plus il y aura de nouveaux venus, plus tes voisins, tes compatriotes (Macron parle de concitoyens) risqueront de subir les attentats qu’ont connus les malheureux riverains de Paris ou de Nice. Mais quand on regarde comment ils votent, on dirait qu’ils aiment cela ! Imbécile !

Plus il y aura de nouveaux venus, plus tu vas bosser, en période de chômage de masse, pour payer leurs besoins, et faire en sorte qu’ils puissent être soignés gratuitement, ce que 30 % des Français ne peuvent plus faire. Imbécile !

Imbéciles, les millions de travailleurs électeurs de Macron, qui  ont manifesté contre la loi El-Khomri-Macron, et qui vont subir son aggravation, quand Marine proposait son abrogation.

Imbéciles, les millions de manifestants de la Manif Pour Tous électeurs de Macron, qui vont continuer de subir le mariage homo, que Marine proposait d’abroger, ainsi que la facilitation de la GPA, quand cela se fera à l’étranger.

Imbéciles, ces millions d’automobilistes électeurs de Macron, qui pleurnichent quand ils se font racketter, après un flash de radar, alors que Marine proposait d’en finir avec le permis à points.

Imbéciles, ces artisans ruinés par le RSI électeurs de Macron, alors que Marine proposait d’abroger ce machin, et de faire un moratoire sur leurs dettes.

Imbéciles, ces millions d’amoureux de la nature, électeurs de Macron, qui vont subir l’implantation de milliers d’éoliennes, qui vont défigurer nos paysages, alors que Marine voulait mettre fin à ce scandale qui enrichissait des compagnies privées étrangères.

Imbéciles, ces féministes pleurnicheuses qui, à l’instar d’Elisabeth Badinter, se disent horrifiées par le voile, et ont voté pour un candidat qui va autoriser ce symbole de l’oppression des femmes dans les entreprises, et sans doute le réintroduire à l’école.

Imbéciles, les 20 millions de Français et les 4 millions de votants blancs, et les millions d’abstentionnistes qui ont laissé la magouille de Hollande réussir à la perfection, avec la complicité des juges, des journalistes, et de toute la mafia du système.

Nous allons subir les conséquences de votre lâcheté, de votre soumission, de votre trahison. Mais contrairement à vous, bande de couards, nous sommes préparés à ce qui va venir, et ne serons pas pris au dépourvu.

Mais un bon conseil, imbécile : le jour où cela va exploser, ne viens pas chercher du secours chez moi…

Martin Moisan

A VOIR AUSSI :

Pierre Cassen sur Radio Libertés le 9 mai 2017

Les dangers Macron avec l'islam


https://www.youtube.com/watch?v=oquyPkBDcJw

Macron : Le candidat des musulmans veut islamiser la France !


https://www.youtube.com/watch?v=FaAc7W5vWkY


TOUTE L''ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 09/05/2017 10:58
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


En politique, seuls les « tueurs » gagnent
#14

France : Soros 66 %, Poutine 34 %

En politique, seuls les « tueurs » gagnent

La religion de l’Open Borders a repris la main, arrachant 20 millions des votes de France pour les remettre à M. Macron. Sale coup pour Poutine, pour l’Europe et pour le monde !

Après ses deux échecs (Brexit, élection de Trump) – les deux en voie de « rectification », d’ailleurs -, l’aristocratie mondialiste a donc réussi à contenir les tiers états des Pays-Bas puis de France. Le tiers état français a bien battu Macron, mais sur le papier : selon Mathieu Gallard (Ipsos), Macron a rassemblé en fait 44 % des Français, en tenant compte de l’abstention et des bulletins blancs ou nuls.

Seulement 45 % de ses électeurs ont voté « pour lui », les autres ayant voté « contre Le Pen ». Madame Le Pen n’a donc pas réussi à rallier les mécontents du système, ni à décourager les électeurs de son adversaire, ce qu’avaient pu faire Farage et Trump. Et puis, contrairement à Farage, elle ne s’est pas « promue » auprès de certains organes de presse américains bienveillants (qui ont de l’influence en Europe), alors qu’elle s’était fait laminer par une journaliste influente du Canada. Manque de préparation…

Avec son maigre 34 %, madame Le Pen se devait de dramatiser dès le soir des résultats, et exécuter un grand roque pour protéger son roi, le peuple français. Bref, annoncer sa démission dimanche, à tout le moins sa « mise en réserve de la République ». Car cette non-élection est une catastrophe pour l’Europe, et pour le monde, autant que pour la France.

Une victoire de Marine Le Pen, voire une défaite honorable à plus de 45 %, aurait ralenti la machine infernale « européenne », et permis à madame May d’éviter le sabotage programmé de son Brexit, comme à Trump de sortir de son guêpier néocon. Et, surtout, une victoire « au nom du peuple » était garante d’une redéfinition de la croissance mondiale, assise sur des espaces économiques intégrés autour de pôles de croissance enracinés, rétablissant les finances publiques planétaires, inversant enfin dividendes de guerre en dividendes de paix. Une paille…

A lire aussi :

Et maintenant, exigeons un référendum sur la gouvernance de la zone euro !
Le 9 mai 1950 : naissance de l’Europe selon Monnet
À Versailles, les gendarmes « radicalisés » FN ont encore gagné !
Le 7 mai, au Louvre, l’esthétique était parfaite
Macron au Louvre : la marche de l’algorithme de nos imaginaires présidentiels
Et maintenant : soumission ou sécession ?
La fin du vieux monde
Hollande et Macron : du beau travail !
Emmanuel Macron est Président : que faire ?
À l’aube d’un populisme nouveau ?

Or, avec Macron au pouvoir, c’est Océania (cf.1984 de George Orwell) qui assoit maintenant et pour longtemps, très longtemps, son pouvoir sur Eurasia, plaçant également Estasia en grave danger de blocus énergétique. Poutine, face à l’embargo massif de l’OTAN à venir « pour ses ingérences électorales », sera-t-il acculé à la guerre à la veille de ses élections présidentielles de 2018 ? En attendant la Chine ? Les Japonais attaquèrent Pearl Harbor pour moins que ça en 1941.

Tandis que le monde s’enfonce dans ce sombre cycle saturnien où le pouvoir capitaliste dévore ses enfants, voici que madame Le Pen parle de gagner les législatives comme une vulgaire politicienne qui sort d’une bagarre de bistro. Pire encore, comme si l’enjeu de cette élection était quelque pouvoir à exercer sur la France, alors qu’il était et reste la reconstruction de l’Europe, la vraie. Car il y a longtemps que le pouvoir n’est plus en France ! Cette France fatiguée qui s’est contentée, le 7 mai, de conserver son statut de Vichy de la mondialisation, avec ses collabos, ses médias et ses technocrates, tous au service des intérêts de Berlin et Washington…

Tout cela va bien au-delà de la personne de Marine Le Pen, irréprochable. Mais en politique, seuls les « tueurs » gagnent. Madame Le Pen est trop honnête. Elle doit se retirer, voyager dans le pays et à l’étranger, nouer de nouveaux liens et imaginer ! Bref, traverser son désert. Dernière tentation…

André Archimbaud
Consultant stratégique

A VOIR AUSSI:

Florian Philippot sur Public Sénat et Sud Radio

Florian Philippot sur Public Sénat et Sud Radio

TOUTE L''ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 09/05/2017 12:19
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Macron sacré sous la pyramide du Louvre - TV Libertés
#15

Les Français ont tranché ! Ils ont aimé le quinquennat Hollande, ils auront un quinquennat Macron. L’ancien banquier de la banque Rothschild a élu élu avec 66,10 % à la présidence de la République. Marine Le Pen, avec 33,90 % bat le record de suffrages recueillis pour le Front National… Un grand pas pour les idées patriotes.

Macron a réussi son hold-up. TV Libertés ne l’avait pas sous-estimé, il l’a fait ! Dans une France éreintée par le socialisme de François Hollande, où sa cote de popularité est en dessous des 20 %, où vivent plus de 5 millions de Français sous le seuil de pauvreté… Dans tout cela, le candidat perçu comme de gauche est parvenu à s’imposer. Inconnu il y a encore 2 ou 3 ans, Emmanuel Macron a été construit pièce par pièce jusqu’à devenir ce qu’il sera officiellement le 14 mai prochain, le 8ème président de la 5ème République.

Le traitre Macron sacré sous la pyramide du Louvre

D’aucuns raillaient les traits narcissiques et ubiquistes de Nicolas Sarkozy… Ils s’étonneront sans doute d’Emmanuel Macron. Apparaissant souvent illuminé avec ses yeux bleus perçants, il va falloir s’habituer à la mégalomanie macronienne. Patron d’un mouvement En Marche, dont les initiales sont les mêmes que les siennes… Auteur d’un ouvrage programmatique où le mot France n’est écrit qu’une fois dans les 50 premières pages alors qu’il y inscrit 250 fois “moi je”… l’ancien banquier se prend déjà pour un homme d’état. Contradiction de l’homme : il rêve d’entrer dans l’histoire de France… Cette histoire qui – comme l’art – n’existe pas pour lui. Preuve de ses grandes espérances, la soirée de la victoire… dans la cour du Louvre, symbole des rois de France. Après avoir effectué son parcours initiatique sur l’Ode à la joie, l’hymne de l’Union Européenne, Emmanuel Macron a prononcé son discours devant la pyramide en verre, désirée par François Mitterrand… Un discours aux élans lyriques… dans un cadre … particulier.


https://www.youtube.com/watch?v=mK_V6SZKG0k

Contrairement au discours à l’issue du premier tour de la présidentielle, l’ancien banquier s’est donc astreint à une opération d’apaisement en donnant des messages d’ouverture à l’ensemble des Français. Messages qu’il faudra renouveler tant l’équilibre du pouvoir va être difficile pour Emmanuel Macron. En effet, dès la proclamation des résultats, une étude IPSOS révélait que 61 % des Français souhaitaient une cohabitation…

Il faut dire que le nouveau président va avoir une lourde tâche pour réconcilier la France. En effet, si Macron s’est imposé hier… l’élection est loin du plébiscite. Les bulletins blancs et nuls ont battu un record en dépassant les 4 millions… L’abstention elle aussi a battu un record depuis 1969… avec 24,66 %… C’est aussi la première fois qu’elle augmente entre les deux tours. Par ailleurs, si l’on additionne abstention, blancs et nuls, l’on arrive à 33, 34 %… Ainsi, un tiers des Français en âge de voter n’a pas voulu choisir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen… Dans ce cadre, Emmanuel Macron ne cumule que 43,75 % des inscrits… soit 10 points de plus que les citoyens qui n’ont pas choisi. Une différence peu éloquente… qui laisse donc ouvert le reste de la situation…  

Emmanuel Macron ne sera donc pas porté par un engouement populaire unanime… C’est bien pour cette raison que Marine Le Pen compte bien poursuivre le combat des patriotes aux législatives. Malgré la défaite attendue de ce second tour, le Front National a battu son record avec près de 11 millions de voix, dont près de 3 millions supplémentaires par rapport au 1er tour… Marine Le Pen a également remporté les départements de l’Aisne et du Pas-de-Calais… Elle a salué un résultat historique.

Ainsi, pour Marine Le Pen, Le Front National évincera les Républicains aux prochaines élections législatives pour constituer l’opposition à l’Assemblée Nationale avec une Union des Patriotes, continuité de l’alliance faite pour le 2eme tour entre Nicolas Dupont-Aignan pour Debout la France et le FN. Un défi pourtant lourd à relever. En effet, si un record de voix pour le FN a été atteint, le résultat reste en dessous des espérances d’un grand nombre de ses soutiens. Malgré la progression des idées et l’impression de droitisation de la France, les mésententes dans le camp patriote vont devoir se gommer pour mener à la victoire. Par ailleurs, les Républicains, très affaiblis par le 1er tour, comptent aussi jouer leurs cartes pour les législatives… maintenant qu’ils sont débarrassés de François Fillon. Par ailleurs, 48 % des électeurs de ce dernier au 1er tour ont préféré Macron au 2e contre 21 % pour le FN… Le rassemblement des droites n’est donc toujours pas pour demain…

D’autant qu’un autre candidat malheureux à la présidentielle ne compte pas raccrocher les gants. Jean-Luc Mélenchon a dès dimanche soir fait savoir qu’il comptait lui aussi incarner la première force d’opposition…

Une ambition possible pour la France Insoumise, pourtant les reports de voix montrent une compatibilité avec Emmanuel Macron… En effet, 53 % des électeurs insoumis au 1er tour se sont portés vers l’ancien banquier… 11 % pour Marine Le Pen et 36 % se sont abstenus…  

Ainsi, la personnalité énigmatique d’Emmanuel Macron, les scores élevés des Insoumis et des Républicains au premier tour, et la déception relative des électeurs du Front National sont autant d’éléments laissant les législatives… relativement ouvertes.

Eh oui, désormais, toutes les attentes se tournent vers les élections législatives. Deux semaines après la défaite de François Fillon et quelques instants après la victoire d’Emmanuel Macron, certains cadres des Républicains n’ont pas hésité à lancer quelques perches au patron d’En Marche… L’ancien ministre de l’agriculture, Bruno Le Maire a ainsi clairement estimé qu’il pourrait travaillé dans une majorité autour d’Emmanuel Macron… Une déclaration qui n’a pas spécialement plu à François Baroin, le patron du parti pour les législatives.

A bon entendeur salut ! Si Bruno Le Maire n’est pas le seul tenté par l’aventure en marche, d’autres sont plus disciplinés… c’est le cas du maire de Bordeaux, Alain Juppé…

Et en attendant la passation de pouvoir le 14 mai prochain, Emmanuel Macron a déjà pris part à la cérémonie officielle des commémorations du 8 Mai 1945. Une véritable reconstitution de l’équipe de François Hollande. Najat-Vallaud Belkacem, Manuel Valls, Claude Bartolone, Bernard Cazeneuve et … l’ancien ministre de l’économie Emmanuel Macron.

François Hollande a donc présidé fièrement la cérémonie avec son poulain qui l’a poussé dehors. Ils ont d’ailleurs déposé une gerbe et rallumé la flamme sous l’arc de triomphe. Un passage de relais symbolique pour le nouveau président inscrit dans la continuité… Il faudra à ce propos attendre le lendemain de la passation de pouvoir, – le 15 mai –  pour connaître le premier ministre d’Emmanuel Macron. Avant, le 11 mai, les résultats officiels et définitifs seront proclamés par le Conseil constitutionnel.

De son côté, l’extrême gauche, était absente dans les urnes mais bien présente sur le pavé. Dimanche soir à Paris, environ 300 manifestants s’étaient rassemblés dans le quartier de Ménilmontant pour crier leur colère après ce deuxième tour… Ils en ont profité pour montrer leur haine des forces de l’ordre avec plusieurs slogans, dont l’inexorable “Nique la police”.

Des échauffourés ont également eu lieu à Nantes, où environ 450 personnes se sont rassemblées derrière une joyeuse banderole “Soyons ingouvernables”. C’était également le cas à Lyon, Grenoble, Strasbourg ou encore Poitiers…  Les mêmes causes produisant les mêmes effets… La France semble donc avancer vers un nouveau quinquennat d’insécurité et d’impunité…

Voilà c’est terminé pour cette édition spéciale de Cap sur l’Elysée. Toute de suite retrouvez un tour d’horizon du reste de l’actualité… puis la chronique quotidienne de Christian Combaz, la France de Campagnol. Et ce soir, retrouvez “Politique-Eco”. Olivier Pichon recevra l’administrateur de l’ALEPS Georges Lanne et le chef d’entreprise Maximilien Lambert pour évoquer le budget et la dette. Merci de votre fidélité, à demain, bonsoir.

Retrouvez l'actualité de la WebTV sur notre site : http://www.tvlibertes.com/
Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/tvlibertes
Suivez ce lien pour nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/tvlofficiel


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 09/05/2017 14:52
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 2 3 4 (5) 6 7 8 ... 33 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !