Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Édouard Philippe : un juppéiste à Matignon [Actualité en France]




« 1 ... 13 14 15 (16) 17 18 19 ... 33 »

Édouard Philippe : un juppéiste à Matignon
#46

Édouard Philippe  un juppéiste à Matignon

Le choix d’Emmanuel Macron n’a rien d’étonnant

La nomination d’Édouard Philippe à Matignon ? Tout sauf une surprise. Son nom circulait depuis plusieurs jours. Le plus surprenant, c’est qu’il ait fallu attendre 14 h 53 pour que le secrétaire général de l’Élysée en fasse l’annonce, d’abord prévue dans la matinée, puis pour 14 h 30. Des twittos ont ressorti un vieux tweet dudit Édouard, daté du 13 janvier 2013, qui convenait bien à la circonstance : « Au ministère depuis 30 minutes… Et personne… Ou comment perdre son temps. #lapolitessecestpasmaintenant. »

A lire aussi :

La revanche d’Ali Juppé : Edouard Philippe Premier ministre !
Le XVIII brumaire des centristes
Édouard Philippe, un Premier ministre entre frime et Firme
Le choix d’Édouard Philippe dénote décidément un art tactique du président
L’investiture du Président, spectacle du Rien
Le traitre François Hollande « L’autosatisfaction, c’est maintenant ! »
Le vote blanc des catholiques
La présidente de la Société des agrégés interpelle le prochain ministre 
Grossiers mensonges de Macron dans son éloge de Hollande
Bon voyage, eh Cazeneuve, et ne reviens jamais !
Vive la France, mais pas Vive la République

La politesse ne semble pas non plus être le fort du nouveau secrétaire général qui, loin d’excuser son retard devant les journalistes qui attendaient depuis des heures, a annoncé sur le perron de l’Élysée, dans une déclaration lapidaire de 11 secondes, la nomination du Premier ministre, puis a tourné le dos.

Le choix d’Emmanuel Macron n’a rien d’étonnant. Dimanche, il a nommé dans son Cabinet des personnalités de gauche. La nomination du député-maire du Havre, proche d’Alain Juppé, qu’il a soutenu lors de la primaire, constitue le pendant à droite. Il espère ainsi briser l’union du parti LR, à moins d’un mois des élections législatives.

Des noms circulent déjà, qui pourraient faire partie du prochain gouvernement : Benoist Apparu, Frank Riester, Pierre-Yves Bournazel – qui, entre nous soit dit, ne sont pas les personnalités les plus marquantes du LR. De plus belles prises pourraient être Bruno Le Maire ou, pour l’UDI, Jean-Louis Borloo. D’autres seraient sans doute tentés de suivre cette voie : leur problème, c’est de rallier Emmanuel Macron sans avoir trop l’air de trahir.

Les traîtres revendiquent rarement leur trahison. Ils la parent des plus beaux atours.

Mais le terme de « trahison » est-il approprié ? Édouard Philippe a fait son apprentissage politique au Parti socialiste, chez les rocardiens. Puis il a rejoint Alain Juppé : « C’est Rocard qui avait largement conditionné mon intérêt pour la vie politique », confiait-il au Point en juin 2016. Quant à Juppé, c’est celui qui « incarne le mieux ce que doit être un responsable politique et un président ». Après la défaite de Juppé, il a réintégré l’équipe de François Fillon pour mieux le lâcher en route.

Tout de suite après l’annonce de sa nomination, Bernard Accoyer s’est (naïvement ?) demandé si « ce Premier ministre [soutiendrait] les candidats En Marche ou bien ceux de sa famille politique », ajoutant qu’« il n’est pas question d’exclusion ».

Voilà qui devrait faire réfléchir les candidats LR qui pensent encore que la droite et la gauche, ce n’est pas la même chose. Et, surtout, les électeurs de droite qui en ont assez d’être bernés par des combinaisons politiciennes où l’intérêt personnel étouffe toute conviction.

On connaîtra, demain, la liste des ministres. Mais la nomination du Premier d’entre eux montre déjà, s’il en était besoin, combien l’opposition entre la droite et la gauche qui se disaient « de gouvernement » est factice. Elles font la même politique, à quelques nuances près. La seule différence, c’est qu’elles se disputent pour avoir les places !

Il paraît que pour garder son self-control, Édouard Philippe pratique régulièrement la boxe. Selon Le Figaro, Manuel Valls avait fait installer une salle à Matignon. Il pourra donc s’entraîner. Nous apprendrons, dans les prochains jours, si quelque personnalité LR a assez de courage pour monter sur le ring et lui dire ses quatre vérités.


Philippe Kerlouan


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 16/05/2017 16:13
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Bientôt une députée voilée à l’Assemblée nationale ?
#47

Bientôt une députée voilée à l’Assemblée nationale

Le communautarisme, en politique, a de beaux jours devant lui

Bien sûr, la probabilité de voir Hülya Sahin élue à l’Assemblée nationale est faible. La candidature, dans les Yvelines, de la femme de 44 ans fait, en revanche, beaucoup de bruit. Et pour cause : la candidate du Parti Égalité Justice arbore fièrement le voile sur son affiche de campagne.
 
Évidemment, Hülya Sahin souhaite qu’on retienne « autre chose de sa candidature » et affirme qu’elle n’est pas « une femme soumise ». D’ailleurs, ajoute-t-elle, comme s’il y avait là une comparaison judicieuse à effectuer, « s’interroge-t-on sur la couleur de la chemise des hommes politiques ? » Pour la rassurer, ce n’est pas la couleur du voile qui pose problème, mais le port du voile lui-même.

A lire aussi :

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus...  (888)
Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour… (26)
Macron et la mafia politico-médiatique du système UE ont pris le pouvoir : Nouveau voyage aux enfers (47)
Macron : en marche pour le pognon ! (401)
[Belgique] Un nouveau parti musulman à Bruxelles !
L'islam démasqué
[UE] Michel Onfray : “Je vois à terme, dans 50 ans, l’Europe islamisée”
Dix mesures pour limiter l'islamisation de l'Europe
Le voile islamique aux origines de l'islam et aujourd'hui
La vraie nature de l'islam: Impérialiste, intolérant, totalitaire
La persécution des chrétiens par les Musulmans
Islam: De l'amitié entre musulmans et non musulmans
Islam: La valeur d'une femme comparée à celle d'un homme
La Valse à trois temps du djihad
L’« islamophobie » et le jihad idéologique moderne
L'islam c'est la peur !
Le djihad universel : La guerre mondiale de l’islam radical
 
Par le passé, déjà, le Nouveau parti anticapitaliste avait présenté – sans succès malgré la polémique – une femme voilée dans la région PACA. Deux femmes arborant le hijab ont, par contre, déjà été élues lors de scrutins municipaux à Argenteuil et à Ézanville.
 
Si voir une femme voilée à l’Assemblée nationale est, à ce stade, prématuré, l’évolution des mœurs et le cosmopolitisme sans fard des dirigeants amèneront à moyen terme des députées au chef couvert dans l’enceinte parlementaire.
 
Ce ne sera pas une première en Europe. En 2009, Mahinur Özdemir est entrée au Parlement bruxellois après son élection sur les listes du Centre démocrate humaniste.

Elle fut, en son temps, présentée comme un modèle d’intégration et un exemple à suivre qui ferait taire tous les détracteurs du voile. Mais ça, c’était avant : depuis, la jeune femme a été exclue de sa formation politique après avoir tenu des propos négationnistes sur le génocide arménien.
 
Hülya Sahin affirme avoir été l’objet d’insultes qui pourraient déboucher sur une plainte, à en croire Sakir Colak, président du Parti Égalité Justice. Si l’on peut regretter les excès de langage suscités par la candidature, on doit en revanche se pencher sur la nature de la formation politique dont se réclame la candidate.
 
Le parti, fondé en 2015, est proche de l’AKP du très conservateur président turc Recep Tayyip Erdoğan et défend un islam qui s’affirme dans l’espace public. Les tentatives d’adoucissement de la ligne politique du Parti Égalité Justice par un discours social ne duperont personne.
 
Partout, en Europe, des phalanges politiques communautaristes se créent. Aux Pays-Bas, DENK défend les immigrés, principalement turcs et marocains, et a obtenu trois sièges lors des dernières élections législatives de mars 2017. En Belgique, le parti ISLAM, qui fait une timide percée dans le jeu politique, a pour ambition d’instaurer… la charia.
 
Le communautarisme, en politique, a de beaux jours devant lui. Et ses représentants pourraient débouler dans les enceintes parlementaires.

Gregory Vanden Bruel
Collaborateur parlementaire belge

Publié le: 16/05/2017 16:36
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Edouard Philippe applique la charia alimentaire dans les écoles de sa ville du Havre
#48


Lu dans Le Parisien du 6 décembre 2012 :

Quelque 8500 portions de mousse au chocolat, confectionnées dans les 67 cantines scolaires du Havre pour les enfants des écoles primaires et maternelles, ont été jetées, jeudi dernier, en raison de la présence de gélatine animale, notamment de porc.

A lire aussi :

Élections législatives avec le Front National patriote : plus que jamais, défendre la France !

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (888)
Macron et la mafia politico-médiatique du système UE ont pris le pouvoir : Nouveau voyage aux enfers (48)
Emmanuel Macron produit de l'année du système

La mesure a été prise à la dernière minute en raison de l’inquiétude des personnels des cuisines, car la gélatine animale utilisée pour la confection de la mousse au chocolat est souvent réalisée à base de porc, et donc interdite à la consommation par l’islam. Les desserts «peuvent à l’occasion contenir de la gélatine animale», a confirmé Philippe Brunel, directeur général adjoint au développement social et à la famille de la mairie du Havre.

«Un gâchis alimentaire et financier scandaleux»

Le conseiller municipal (PRG), Yves Bertrand, a réclamé l’ouverture d’une commission d’enquête municipale. Pour lui, «les principes de laïcité de l’action publique, et donc de stricte neutralité dans la confection des repas, doivent aussi s’appliquer dans les cuisines municipales de l’école publique».

En clair, «la présence supposée ou avérée de tel ou tel produit dans la confection de la mousse au chocolat doit obéir à une seule règle: le respect de l’hygiène alimentaire et rien d’autre».

«Tout autre considérant relève de telle ou telle religion et appartient au domaine privé. Cela n’a donc rien à faire dans les cantines, ni dans les choix des produits, ni dans la confection des repas», a ajouté le conseiller municipal. Il dénonce «un gâchis alimentaire et financier scandaleux au moment où les Restos du coeur et les autres associations caritatives se démènent pour aider à l’alimentation de plus en plus de nos concitoyens». Le Parisien

Lire en complément : Edouard Philippe a inauguré une mosquée radicale proche des Frères Musulmans, édifiée sur un terrain municipal du Havre 

Observatoire de l'islamisation

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 17/05/2017 14:43
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 13 14 15 (16) 17 18 19 ... 33 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !