Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Erdogan lâche ses chiens islamistes contre des manifestants arméniens et kurdes à Washington [Actualité en Belgique]




« 1 ... 44 45 46 (47) 48 »

Erdogan lâche ses chiens islamistes contre des manifestants arméniens et kurdes à Washington

Erdogan lache ses chiens - Bastonnade démesurée contre des arméniens et kurdes

Erdogan lâche les chiens !

Lors d'une visite du Président turc aux Etats-Unis, le service de sécurité du tyran islamique a violemment agressé des opposants d'origine arménienne et kurde qui manifestaient pacifiquement devant la résistance de leur ambassadeur turque à Washington.
9 personnes ont été blessées... Les images parlent d'elles-même.

Dire que les dirigeants de l'Europe des traitres envisagent encore à ce jour de laisser ce pays d'extrémistes islamistes intégrer l'UE. Dont le Sieur Didier Reynders en Belgique, l'un des plus grands traitres et islamo-collabo de l'histoire du pays. Et Dieu sait s'il y en a dans tous les partis mondialistes (Nouvel Ordre Mondial), tant en Belgique que dans les autres pays d'Europe.
Français et Belges, réveillez-vous, ils vous préparent la troisième guerre mondiale avec l'islam !

A lire aussi :

[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ? (138)
Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (888)
Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (61)
VIDEOS: Connaitre l'islam, le prophète Mohamet, et toute la haine de l'islam avec le Frère Rachid (17)
[UE] Eurislam : le projet des élites européennes (3)
Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour… (3)


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 18/05 00:57
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Erdogan à Bruxelles et les islamo-collabos politiques

Erdogan à Bruxelles et les islamo-collabos politiques

Le président turc Recep Tayyip Erdogan arrivera le 24 mai à Bruxelles. Il sera accueilli par ses partisans de l’AKP, le parti qu’il préside à nouveau tout en étant le président de la Turquie, dès son arrivée à l’aéroport de Zaventem. Ils veulent se réunir également devant l’hôtel sur la place Stéphanie où Erdogan et son épouse passeront la nuit pour un « meeting politique ».

A lire aussi :

Le PEJ, à la solde de Erdogan, n’a pas sa place en France et doit être dissous
Allemagne – Une ministre d’origine turque nie l’existence d’une culture allemande
Le ministre de l’Intégration allemand conteste l’existence d’une culture allemande

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (898)
[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ? (139)
Eurabisation forcenée : accomplissement d’un Us-islamo-pangermanisme prévu depuis longtemps ? (3)
Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (61)
Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour… (26)

Turcs

L’associatin du Croissant contre la Croix (leur logo), soutien du parti islamiste d’Erdogan veut un meeting politique place Stéphanie. Et quoi encore!

L’UETD (l’Union des démocrates turcs européens), soutien d’Erdogan, veut organiser un meeting politique comme celui d’octobre 2015 au même endroit. Le bourgmestre Yvan Mayeur (PS), échaudé par les réactions à son idée (ou celle du PS bruxellois en tout cas) de mettre des policières voilées dans les rues de Bruxelles, s’y est clairement opposé. Du coup, on est dans la polémique entre la ville de Bruxelles et les autorités turques par voie de presse.

Nos policiers vont déjà devoir être déployés et sur les dents pour le sommet de l’OTAN et pour la venue de Donald Trump. Des manifestations violentes anti-Trump et anti-OTAN sont déjà prévues les 24 et 25 mai. Il ne devrait donc pas être question de voir l’apprenti-dictateur imposer un discours « au balcon » le 24 mai!

Pourtant, un appel au rassemblement a été lancé sur le réseau social Facebook par l’AKP Belcika, la très puissante section belge du parti islamiste turc. Ce sont les partisans de la lutte du croissant contre la croix! Ils invitent les Turcs d’Europe à accueillir “comme il se doit” Recep Tayyip Erdogan sur la place Stéphanie à Bruxelles le 24 mai à partir de 18h. Leur appel se termine avec “Inch’Allah”.

Turquie-Mayeur

Yvan Mayeur, bourgmestre non-élu de Bruxelles, patauge dans les contradictions de son parti, devenu le parti de l’islam à Bruxelles.
Il y a bien eu discussions sur le recrutement de policières voilées…


Video:
 http://www.rtl.be/info/video/629107.aspx

Mais ce n’est pas tout: après l’article sur le média néerlandophone BRUZZ qui interviewait la porte-parole d’Yvan Mayeur, dans lequel il était clair que cet hypocrite de Mayeur envisageait bien la création de policières islamiques à Bruxelles (c’était beaucoup trop précis dans le chef de la porte-parole pour être faux! Ndlr), voilà que le bourgmestre de Saint-Josse, Emir Kir, socialiste et turc de Belgique réclame un débat et déclare à SudPresse: « le voile est autorisé dans l’administration à Gand, aussi chez Actiris, l’Office bruxellois de l’emploi. Je suis favorable à l’inclusion totale de tous dans la société s’inscrivant dans un socle commun de valeurs. Je suis favorable à un débat, on ne pourra pas l’éviter. » Pour Emir Kir, c’est oui aux policières voilées!

Kir-et-Picqué

Emir Kir, député bourgmestre PS de Saint Josse et Charles Picqué: le PS bruxellois est dominé par Kir le démagogue,
qui veut un débat sur le port du voile par les policières à Bruxelles. Lui est pour…

Pour rappel, le président du parti socialiste Elio Di Rupo s’était mollement prononcé, par le passé, en faveur de « la suppression des signes convictionnels là où des serviteurs de l’Etat sont en contact direct avec le public ». (Le Soir, 22 mai 2017). 

Le PS comme les autres partis traditionnels CDH et MR, est empêtré dans ses « accommodements raisonnables » avec l’islam militant sur le halal dans les écoles, l’égorgement rituel des moutons, le port du voile,… Il n’y a de problèmes qu’avec cette religion qui tente de s’imposer de toutes les manières possibles dans la sphère publique en Belgique.

Le refus de toute la classe politique doit être net. Non à la moindre réunion publique d’Erdogan pendant sa visite, et non, trois fois non à l’idée même de policières voilées. Emir Kir surfe sur la vague communautariste et islamique pour devenir le petit Erdogan de Bruxelles sur le Bosphore. C’est inadmissible.

C.T.
Le Peuple
Quotidien belge de combat pour nos valeurs


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 23/05 10:16
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Le dictateur islamiste turc lance un ultimatum à Bruxelles au sujet de l’adhésion de son pays à l’UE

Le fuhrer Erdogan menance l'Europe des traitres

Le dictateur islamiste Recep Tayyip Erdogan a exhorté le 24 mai l’Union européenne à se décider sur l’adhésion de la Turquie, affirmant que son pays ne saurait être traité comme un «mendiant» aux portes de l’Europe.

«L’Union européenne (UE) attend que la Turquie se retire d’elle-même», a déclaré le 24 mai le président turc au cours d’une conférence de presse à Ankara, avant de partir pour Bruxelles afin de participer au sommet de l’OTAN du 25 mai. Il a ensuite ajouté : «Mais c’est à vous [Européens] de prendre la décision. Si vous la prenez, nous ne vous compliquerons pas la tâche.»

Erdogan appelle l'UE à se décider sur l'adhésion de la Turquie

«L’UE n’a pas le droit de considérer la Turquie comme un mendiant à sa porte», a-t-il lancé, visiblement agacé par les tergiversations de Bruxelles quant à une éventuelle adhésion d’Ankara à l’Union.

Rencontre prévue en marge du sommet de l’OTAN

Recep Tayyip Erdogan doit rencontrer le 25 mai à Bruxelles le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le président du Conseil européen Donald Tusk, en marge du sommet de l’OTAN.

Les relations entre l’UE et la Turquie se sont nettement tendues depuis le coup d’Etat manqué de juillet 2016 contre le gouvernement d’Ankara, et se sont encore détériorées, en avril, lors la campagne du référendum renforçant les pouvoirs du président turc.

Le processus d’adhésion de ce pays à l’UE est actuellement dans les limbes et des progrès semblent improbables à court terme. Depuis le début officiel des pourparlers, en 2005, 16 chapitres de négociations sur 35 ont été ouverts, le dernier en juin 2016.

A lire aussi :

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (902)
[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ? (141)
Eurabisation forcenée : accomplissement d’un Us-islamo-pangermanisme prévu depuis longtemps ?

Tensions entre Berlin et Ankara

Une rencontre pourrait également avoir lieu à Bruxelles entre Recep Tayyip Erdogan et la chancelière allemande Angela Merkel, selon le porte-parole de cette dernière, sur fond de querelle entre Berlin et Ankara au sujet de la présence de soldats allemands sur la base turque d’Incirlik.

La Turquie a en effet interdit la semaine dernière à des députés allemands de se rendre sur cette base où sont déployés des militaires allemands participant aux opérations de la coalition internationale contre le groupe djihadiste Etat islamique.

Angela Merkel avait réagi en évoquant de possibles solutions «alternatives à Incirlik», comme la Jordanie.

«S’ils partent, nous leur dirons « au revoir », c’est tout», a répliqué le président turc le 24 mai.

Berlin soupçonne la Turquie d’avoir voulu punir l’Allemagne pour l’asile politique accordé à des militaires turcs qui en avaient fait la demande après les purges lancées à la suite du coup d’Etat manqué.

Le 2 mai déjà, le président turc avait mis la pression sur Bruxelles, assurant que la Turquie était prête à dire «au revoir» à l’UE, si l’ouverture de nouveaux chapitres de négociations n’étaient pas ouverts bientôt.

«Vous n’avez d’autre choix que d’ouvrir les chapitres [sur le processus d’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne] que vous n’avez pas ouverts», avait ainsi déclaré Recep Tayyip Erdogan à l’attention des dirigeants européens, lors d’un discours à Ankara, le 2 mai. «Si vous les ouvrez, très bien. Dans le cas contraire, au revoir», avait-il lancé


A VOIR AUSSI :

Les gardes du corps d’Erdogan
lynchent les manifestants kurdes à Washington


https://www.youtube.com/watch?v=5jbhm7FCQL8


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 28/05 17:10
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !