Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Paris, Nice, Manchester : c’est aussi ta faute, Jakubowicz ! [Actualité Mondiale]




« 1 (2) 3 4 5 6 »

Manchester : Salman Abedi était connu des autorités… Encore un « fiché S »à la Macron, en liberté ?
#4

Manchester  Salman Abedi était connu des autorités-Encore un « fiché S » au Macron

Et un autre bouddhiste de 23 ans, comme le djihadiste, a été arrêté.

Mais ce n’est pas fini. Theresa May pleure… mais refuse de s’attaquer à l’islam, laisse les tribunaux islamiques faire leur boulot et trouve normal de voir des emburkinées se promener dans les rues.

A tel point que certains adeptes de la promenade en pyjama quittent la France laïque pour aller vivre en Grande Bretagne.

Salafistes français, ils vivent à Birmingham

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/ ... e-regarde-de-travers.html

La concurrence est dure, qui de la France ou de la Grande Bretagne sera le 58ème pays musulman de la planète ?

Mais ce n’est pas fini.

Macro-con, fort arrogant, a dit qu’enfermer les fichés S était ridicule…

Parce que, face à l’horreur qu’on aurait pu éviter,  faire un tweet de condoléances, consacrer deux heures aux obsèques de gosses qui n’ont rien demandé, décerner à titre posthume la médaille du mérite aux assassinés (ça leur fait une belle jambe ), ce n’est pas ridicule ?

Parce que protéger et développer l’islam responsable de l’horreur, ce n’est pas ridicule ? Non, ce n’est pas ridicule, c’est criminel.

Macron est un criminel, comme Theresa May, comme Merkel, comme tous ces responsables politiques qui, parce que ne luttant ni contre l’immigration ni contre l’islamisation, sont complices des terroristes musulmans.

Le présumé kamikaze qui aurait causé la mort de 22 personnes lundi soir au Manchester Arena serait un homme de 23 ans du nom de Salman Abedi, a confirmé la chaîne CBS mardi matin.

L’attaque meurtrière a été revendiquée par le groupe terroriste État islamique, mardi matin.

La police de Manchester a confirmé avoir procédé à l’arrestation d’un autre homme de 23 ans, en lien avec l’attaque commise après le spectacle d’Ariana Grande.

Voici ce que l’on sait pour le moment sur le meurtrier.

  • Il était connu des autorités britanniques

Mais elles refusent de dévoiler plus de détails pour l’instant.

  • Le groupe État islamique a revendiqué l’attaque

Cependant, les autorités restent prudentes, affirme CBS. Elles enquêtent toujours afin de savoir si le tueur a agi seul, ou s’il avait réellement le soutien d’un groupe terroriste. Les États-Unis collaborent avec la Grande-Bretagne afin d’y voir plus clair.

  • Il aurait bien réfléchi le moment et l’endroit de son attaque

Le premier ministre britannique Theresa May croit que Abedi a bien pensé «l’endroit et le moment afin de faire un maximum de dégâts».

http://www.journaldemontreal.com/2017 ... aze-sappelle-salman-abedi

Christine Tasin


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 23/05/2017 18:00
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Attentat islamiste de Manchester: Fini de rire ?;
#5

Attentat islamiste de Manchester: Fini de rire ?;

Les mots manquent pour qualifier le massacre de Manchester perpétré par « un soldat du Califat de l’Etat islamique qui est parvenu, avec la bénédiction et le soutien d’Allah, à faire exploser une marmite infernale au milieu d’une réunion de Croisés à Manchester ».

La revendication de l’attentat (dont nous avons repris un extrait du texte) est encore une fois claire. Une gradation dans l’horreur: ici, ce sont des enfants et adolescents qui étaient visés par le terroriste islamiste. L’explosif, les clous et autres projectiles visaient à faire la plus de victimes possibles et beaucoup de jeunes blessés ne s’en remettront jamais. De jeunes vies détruites au nom d’Allah

L’auteur de l’attentat est Salman Abedi (ou selon une autre source : Salmon Ramadan Abedi)  23 ans né à Manchester en 1994 de parents réfugiés libyens fuyant le régime de Khadafi et réfugiés politiques en UK.

Manchester revendication

Manchester revendication anglais

La revendication de l’Etat Islamique, en arabe et en anglais

Même si Donald Trump le nie (contrat d’armement avec l’Arabie saoudite oblige …), même si nos politiciens et les droitsdel’hommiste crient encore et toujours au #PADAMALGAM, il s’agit bien d’une guerre de religions: Islamistes contre Croisés (C’est l’Etat islamique qui le proclame).

Une fraction non négligeable de musulmans radicaux adhérant à l’idéologie politico-religieuse du salafisme mène une guerre sans pitié contre l’Occident et ses valeurs. Déclarer après coup « Ceci n’est pas l’Islam » relève de l’hypocrisie.

Ces fous d’Allah s’appuient sur un bouquin qui date de 1400 ans et qui dans beaucoup (trop) de versets, appelle au meurtre des Juifs, Chrétiens, koufars, mécréants au nom de la lutte du halal (le pur) contre le haram (l’impur). Ce bouquin ne peut être amendé: la parole d’Allah transmise par son prophète est immuable.

Manchester police

Les nombreux coups de filet dans ces réseaux salafistes en France, Grande-Bretagne, Allemagne, Belgique … ont prouvé l’existence d’un terreau de zélateurs de l’Etat islamique et de son idéologie mortifère qui apportent soutien logistique, armement, expertise, argent, planques au terroristes de l’Etat islamique. Terreau sans lequel les assassins islamistes ne pourraient concevoir, préparer et mettre à exécution leurs projets meurtriers. Terreau dont nombre de protagonistes sont « bien connus des services de police », mais toujours en liberté. Terreau qui viendra s’enrichir de ceux et celles qui reviennent de Syrie, d’Irak, d’Afghanistan. Les rares musulmans qui condamnent publiquement ces actes de terreur sont eux-mêmes menacés de mort.

Manchester, femme blessée
Devant l’abjection de cette terreur qui prend ses racines dans le Coran, la réaction des « Croisés » est toujours d’une naïveté incompréhensible : « Je suis Manchester » ne résoudra rien et s’apparente à une séance d’exorcisme de masse. Jusqu’à ce qu’un nouvel attentat coranique fasse de nouvelles victimes.

Ceux qui se voilent les yeux et invoquent les Droits de l’Homme pour trouver des excuses, des circonstances atténuantes à ces terroristes (c’est la faute de la Société …) sont aussi coupables que ceux qui posent les bombes. « N’ayons pas peur face au terrorisme » clament-ils. « Il faut réinsérer les jihadistes, les déradicaliser » est leur sempiternel leitmotiv.

Réaction suicidaire : la peur est un mécanisme de défense de l’être humain depuis des temps immémoriaux. C’est un des moyens de survie de l’espèce et le moteur de mesures politiques à prendre pour éradiquer le danger.

Le déni politique que nous connaissons qui ne nomme pas l’agresseur s’apparente au syndrome de Stockholm mode électoraliste. Il est donc impératif et urgent que l’Etat mette tout en oeuvre pour traquer ces terroristes politico-religieux là où ils se trouvent. Sans oublier leurs réseaux d’appui dans nos pays occidentaux.

Les Droits de l’Homme doivent profiter d’abord aux citoyens paisibles et non à défendre ces assassins d’enfants. Pour cela, il faudrait d’abord que nos éminences identifient l’ennemi et ses appuis. Et que les adorateurs d’Allah qui se disent modérés expurgent leur livre saint et les commandements du prophète des trop nombreuses exhortations à tuer du Juif, du Chrétien, du Mécréant, à lapider les femmes, à pratiquer la pédophilie et la polygamie, à punir de mort les apostats, … Alors, ils pourront crier « Ce n’est pas au nom de l’Islam » et on pourra les croire.

Ariana Grande, la chanteuse populaire américaine dont le public est essentiellement composé d’enfants et d’adolescents, devait poursuivre sa tournée anglaise en Europe continentale: Pologne, Allemagne et … Belgique. Elle devait se produire au Sportpaleis d’Anvers le 28 mai prochain. Elle a abandonné.

P.H.
Le Peuple
Quotidien belge de combat pour nos valeurs

Documentation – éléments techniques :

 

– engin explosif sophistiqué selon les enquêteurs, qui a nécessité l’intervention d’un « expert ». L’artificier est précieux pour l’EI: celui qui prépare l’engin ne se fait généralement pas exploser. Il est toujours dans la nature.

– reconnaissance faite par le terroriste dans les jours qui ont précédé. Ce qui indique un niveau certain d’organisation. Pas comme les attaques au couteau.

– le kamikaze qui se fait exploser veut un maximum de publicité autour de sa personne (sinon, Allah risque de ne pas le reconnaître). Il a donc au moins un « fan club », voire des complices actifs. Une fois de plus, l’auteur serait bien connu des services de police …

http://www.dailymail.co.uk/home/index.html


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 24/05/2017 11:21
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Paris, Nice, Manchester : c’est aussi ta faute, Jakubowicz !
#6

TCHO LICRA contre la stigmatisation Jakubowicz-

L’attentat de Manchester vient d’avoir lieu, et Pascal Praud a invité, dans l’urgence, quelques débatteurs à parler du sixième attentat islamique en Grande-Bretagne depuis 2005.

Parmi les intervenants, on retiendra la bouillie du Général Soubelet, qui finit par expliquer qu’il fallait, pendant l’Etat d’urgence, que les policiers aient le droit d’ouvrir un coffre de voiture sans demander l’autorisation du procureur. Certes, c’est énorme, mais ce n’est qu’un petit bout de la lorgnette, mon Général… Pas un mot sur les migrants, et les risques que cela fait prendre pour la sécurité des Français ? Rien sur l’impunité totale dont bénéficient les islamistes ? Rien sur les fichés S en liberté ? Rien sur la souveraineté de nos frontières ?

On retiendra la prestation crispante de l’adipeux Stéphane Gicquel, qui paraît-il représente les victimes à chaque catastrophe (qui l’a élu, quelle est sa légitimité, qui le paie ?) nous faire le coup de « Vous n’aurez pas ma haine, et pas d’amalgame », en multipliant les interprétations malveillantes à chaque fois qu’Ivan Rioufol essayait de rappeler quelques vérités. Bref, un militant politique pleurnichard et haineux déguisé en membre de la société civile.

Bien évidemment, le journaliste du Figaro fut le meilleur, reprochant aux autres invités de ne pas prendre la mesure de la situation, de noyer le poisson en permanence, et de de ne pas vouloir nommer le vrai responsable du terrorisme, l’islamisme. On ne peut qu’encourager l’ami Rioufol à persévérer dans cette voie, mais, quitte à vouloir appeler les choses par leur nom, on préférerait qu’il abandonne le trop facile « islamisme » et qu’il appelle un chat un chat, donc qu’il dise « islam ».

http://www.fdesouche.com/855703-etat- ... oufol-vs-alain-jakubowicz

Sinon, Jakubowicz, l’imposteur de l’antiracisme, paraissait perdu, tiraillé entre l’envie de dire qu’il en avait marre des bougies, mais qu’il ne voulait surtout pas faire le jeu de l’extrême droite, en pratiquant l’amalgame.

Rappelons qu’au lendemain des attentats de Merah, le-dit Jakubowicz, dans un moment d’égarement – sur lequel il revenu depuis – avait fait savoir, parlant comme un Gilles-William Goldnadel – que chaque attentat antisémite, en France, était le fait de jeunes maghrébins. On en a connu qui se sont retrouvés devant la 17e Chambre pour moins que cela.

Son vrai registre, à Jakubowicz, et il est payé pour cela, c’est de démolir le Front national. On le voit, dans cette vidéo, en transes, expliquer que ce parti est la honte de la France, parce que, parmi ses fondateurs, il y a eu – ce qui est exact – des personnes comme François Brigneau, qui avaient choisi de soutenir le gouvernement de Vichy.


https://www.youtube.com/watch?v=BzuzdbosJKY

Dans sa grande malhonnêteté intellectuelle, Jakubowicz oublie juste deux détails, si j’ose dire. D’abord, s’il y eut des collaborateurs dans les fondateurs du FN, il y eut également nombre de grands résistants, comme le rappela Manuel Gomez dans un article.

http://ripostelaique.com/lecon-sur-vi ... lamo-collabo-ferrand.html

Mais lui, le donneur de leçons, oublie surtout de préciser, comme le lui rappelle cruellement Ivan Rioufol, que la Lica avait eu aussi de nombreux collaborateurs dans ses rangs, préférant la soumission à la guerre.


https://www.youtube.com/watch?v=WGmW9UXLUlE

Jakubowicz ne peut être à l’aise, car il est responsable et coupable, pour reprendre une formule célèbre, de tous les attentats islamiques qui se sont déroulés, en France et en Europe. Il l’est à double titre. Ce sont les anti-racistes de pacotille comme lui qui ont multiplié les pressions contre tous les gouvernements, pour qu’ils favorisent une immigration, majoritairement musulmane, de masse, et allègent encore le peu de remparts dont disposaient les Etats-Nations pour s’y opposer.

Ce sont des antiracistes de pacotille comme lui qui ont multiplié, depuis trente ans, les menaces, insultes et procès contre ceux qui avaient le courage d’alerter nos compatriotes contre la réalité de l’islam, et la vraie nature de ce dogme. Les procès que ces sbires et lui ont intenté à Fanny Truchelut, Eric Zemmour, Renaud Camus, Pierre Cassen, Christine Tasin, Robert Ménard, Jean-Marie Le Pen et même Georges Bensoussan ont affaibli encore davantage les défenses des opposants au fascisme islamique. Le temps qu’ils ont fait perdre à l’Etat français, à ses juges et policiers, aurait été bien plus utile à ces agents de l’Etat pour lutter contre les assassins islamique, plutôt qu’à persécuter des patriotes résistants.

Ils ont délibérément affaibli la France en interdisant à ses meilleurs enfants, les plus lucides, les plus courageux, de dénoncer l’occupant islamique comme il devait l’être.

Ils ont beau multiplier les références historiques sur la collaboration, ils ressemblent beaucoup plus à Laval, Doriot ou Déat, tandis que ceux qu’ils harcèlent devant les tribunaux ressemblent, eux, à Jean Moulin, à d’Estienne d’Orves ou à Gabriel Peri.

Tous ces antiracistes, complices affichés des disciples d’Allah, ont sur les mains le sang des victimes de Charlie Hebdo, du Bataclan, de Nice, mais aussi celui du père Hamel et des deux policiers de Magnanville, ainsi que de toutes les malheureuses victimes d’actes isolés de musulmans « déséquilibrés ». Ils sont les vrais descendants des soutiens du régime de Vichy, et, se comportent, comme eux, en collaborateurs de l’Occupant.

http://www.bfmtv.com/actualite/philip ... ur-les-mains-1047036.html

Bien sûr, comme le disait Philippe de Villiers, les hommes politiques qui, depuis trente ans, ont privé la France de ses frontières et lui ont imposé une invasion migratoire massive, sont les premiers coupables de ces massacres. Mais c’est aussi ta faute, Jakubowicz…

Lucette Jeanpierre

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 24/05/2017 11:29
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !