Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Le Président Macron doit immédiatement suspendre l'application provisoire du CETA en France [Actualité en Belgique]




« 1 ... 4 5 6 (7)

Re : Les ripoux euro-députés vendus à la mondialisation qui ont voté le CETA
#19

Les Ripoux-eurodéputés vendus à la mondialisation qui ont voté le CETA

Pour une fois, les DECONNEURS du Monde se sont contentés de donner l’info, sans commentaire :

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/a ... ntre_5080287_4355770.html

A lire aussi :

408 salopards ont ratifié le CETA, Marine promet que la France le quittera si le peuple veut le Frexit
Cacophonie CETA : merci la Wallonie ! (19 articles)
CETA : Liste des traitres européïstes - mondialistes qui ont voté POUR sans l'avis des peuples !
Marine Le Pen : Accord commercial UE-Canada (CETA): les députés LR-UDI valident un accord très dangereux

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (98 articles)
Campagne Présidentielle 2017 de Marine Le Pen " Au nom du Peuple" - Front National patriote (46 articles)

Ainsi se résument les votes.

Alors que le parlement européen a approuvé le CETA par 408 pour,  254 contre et 33 abstention sans compter les absents, la France a été le pays qui s’est le plus opposé au CETA avec 16 pour, 48 contre, 10  abstention pour 74 votants (et 2 absents).

Les pseudo-gaullistes ont voté majoritairement pour (12 pour/6 abstentions/2 absents).
Certes de Gaulle était loin d’être tout blanc dans ses choix politiques, mais il n’aurait pas bradé ainsi l’indépendance de la France.
En somme, il n’y a pas que l’affaire Fillon pour plomber Les Ripoux.
Les Alliot-Marie, Hortefeux, Morano, pour ne citer qu’eux, se sont abstenus et Dati fut absente !
A remarquer que la presse de droite n’a guère fait écho aux votes des parlementaires…

L’UDI : 3 pour, 2 contre, 2 abstention.

Le Front de gauche, le PS, ELVV : 23 contre.
Alors que Hollande s’était prononcé pour le CETA, le PS a voté contre, sûrement un effet Hamon.

Le FN 22 contre, 1 ex-FN contre et 1 ex-FN pour.

La France fut un des 5 pays s’opposant majoritairement au CETA avec l’Autriche, la Grèce, l’Irlande et l’Italie.

Les pays pour très majoritairement : les anciens pays de l’Est, les pays nordiques et bien sûr l’Allemagne, l’Espagne, etc.

Je vous laisse aller voir les détails.

Jean-Paul Saint-Marc


https://www.youtube.com/watch?v=SnPYVLZhq2Q


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 20/02 17:28
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


CETA et Conseil constitutionnel :
#20

Foodwatch, l’Institut Veblen et la Fondation Nicolas Hulot
misent sur une « porte étroite »

porte-etroite-620

foodwatch, l’Institut Veblen et la Fondation Nicolas Hulot remettent mercredi 01 mars une «porte étroite» - c'est à dire un mémoire - au Conseil constitutionnel. Alors que le Conseil doit se prononcer sur l’incompatibilité du CETA avec la Constitution française, les trois organisations s’appuient sur l’analyse de Dominique Rousseau ( professeur de droit constitutionnel à l’École de droit de la Sorbonne) pour alimenter la décision des Sages.

A lire aussi :


foodwatch, l’Institut Veblen et la Fondation Nicolas Hulot utilisent la procédure de la «porte étroite», qui leur permet d’exprimer directement au Conseil constitutionnel leurs préoccupations sur le CETA - l’accord de commerce et d’investissement entre l’UE et le Canada - et d’appuyer la saisine du Conseil Constitutionnel déposée par 107 députés, le 22 février dernier.

Nicolas Hulot, foodwatch et l’Institut Veblen ont remis le 01er Mars aux Sages un mémoire détaillant plusieurs atteintes à la Constitution, soulignées par une analyse de Dominique Rousseau. Selon cet éminent constitutionnaliste: «Entre le protectionnisme à la Trump et le libre - échange sauvage, il y a une voie pour le libre - échange régulé dans le respect des droits humains et c'est dans cet horizon que se situent les démarches menées auprès du Conseil constitutionnel».

La portée du CETA et les dangers qu’il fait peser sur la démocratie sont tels que l’avis du Conseil Constitutionnel est devenu essentiel. Pour les trois organisations, il y a urgence: «Tant que les doutes juridiques de la compatibilité du CETA avec la Constitution ne seront pas levés, il est inacceptable d’autoriser son entrée en vigueur provisoire. Or c’est bien ce qui est prévu, avant même la ratification par les parlements nationaux ».

foodwatch, l’Institut Veblen et la Fondation Nicolas Hulot demandent par ailleurs que le gouvernement français saisisse la Cour de Justice de l’Union européenne pour vérifier le respect des traités européens par le CETA.

Le CETA est un accord qui va bien au -delà des simples questions de commerce et d’investissement. Les préoccupations quant aux implications potentielles de cet accord dit «de nouvelle génération», sont grandissantes dans la société civile en France et en Europe.
Plus de 140000 personnes ont signé en France une pétition adressée à François Hollande pour stopper le CETA. Loin de toute tentative de repli sur soi, cette mobilisation en appelle à un vrai débat ouvert et exigeant sur les dangers de ce type d’accord pour notre démocratie et la protection de la planète.
Le Conseil Constitutionnel a jusqu’au 22 mars pour rendre sa décision.

Source

***

Les traitres "Les Républicains" et "MODEM"qui ont voté pour le CETA

Les traitres qui ont voté pour le CETA sans l'avis du peuple Français

Les traitres mondialiste belges du Parti MR (Mouvement Réformateur) ont également signé le CETA.
Comme ils ont imposé d'ailleurs sans l'avis du Peuple belge, l'Union Européenne et le droit de vote des étrangers,
entr'autres magouilles : Le Parti Populaire porte plainte contre les partis traditionnels : MR, PS, CDH, Ecolo


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 13/03 17:31
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Le Président Macron doit immédiatement suspendre l'application provisoire du CETA en France
#21

Front National patriote

Au 1er juin ou dans quelques semaines au plus tard, le Traité CETA de libre-échange total entre le Canada et l’Union européenne doit entrer en application provisoire, suivant un processus de ratification complètement tordu, dont seule l’Union européenne a le secret, et surréaliste du point de vue démocratique.

En effet, cette entrée en application provisoire interviendra avant que les parlements nationaux des États membres ne se soient exprimés.

Dans le cas de la France, le fait que le peuple n’ait pas été consulté par référendum sur ce Traité commercial, dont les conséquences vont être très lourdes aussi bien pour l’économie que pour l’environnement, était déjà un scandale en soi. Mais ne pas attendre l’avis du parlement, de surcroît alors que celui-ci est en cours de renouvellement, l’est tout autant.

Nous demandons donc au Président Macron de procéder à la suspension immédiate de l’application du CETA en France, au moins jusqu’à sa ratification par la nouvelle Assemblée Nationale.

Nous savons le peu de cas que les europeistes font habituellement de la Démocratie, nous enjoignons cependant le Président Macron à ne pas entacher son début de mandat par un symbole aussi désastreux, qui ne sera pas sans rappeler la trahison du Traité de Lisbonne en 2008 au début du quinquennat de Nicolas Sarkozy ou celle du Traité budgétaire sous François Hollande en 2012.

Communiqué de Florian Philippot, Vice-Président du Front National


TOUTE L''ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 27/05 11:06
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 4 5 6 (7)



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !